samedi, septembre 11, 2021

Fever Dreams.

  J'ai eu mon rendez-vous chez un orthodontiste (un peu trop chic) du centre de Paris, pas trop loin de chez moi, et je ne suis pas prêt à mettre 5700€ sur 2 ans, plus 800€ pour la contention ensuite, pour mes dents qui sont très biens en fait. Je pensais pouvoir m'en sortir à moindre coût, dans les 3-4 miles € maximum, en utilisant des bagues normales transparentes en bas, là où elles se chevauchent le plus mais où je m'en fous un peu, et Invisalign en haut, où je n'ai qu'une dent à replacer, et avec laquelle je peux très bien vivre, mais apparement il faut le même système sur les 2 arcades. Je pourrai probablement trouver un orthodontiste un peu moins chère, mais je crois que je n'ai pas envie de me bloquer, avec des rendez-vous tous les 2 mois pendant aussi longtemps, pour quelque chose d'aussi superficiel. En parlant de superficialité, il faut attendre "3 mois pour voir les effets", mais j'aime bien ma nouvelle "routine", je prends soin de mon visage, je n'ai que ça a faire de toute façon, comme une vielle femme, la joie de se lancer dans un combat perdu d'avance sans interêt, je me demande si il ne serait pas temps pour le botox. Ça m'occupe, même si je déteste me penser physiquement, c'est pour ça que je n'aime pas trop les compliments, enfin si, au premier abord, mais presque instantanément ils se transforment en autre chose, d'un coup je me souviens que j'ai une existence visuelle, et ça me sort du moment, je me mets à analyser mes gestes, mes expressions faciales, comme quand on marche dans la rue et qu'on se met à réfléchir à quoi on ressemble, si notre démarche est élégante ou ridicule, au lieu de juste avancer mécaniquement, et du coup chaque mouvement devient étrange et maladroit. Par extension, la moindre remarque conversationnelle peut devenir un fardeau. Je me souviens une fois, j'étais à un concert rock à la Flèche d'Or, et une pote lesbienne batteuse m'a dit que c'était marrant parce que je battais la mesure du contre temps aussi, où un truc du genre, comme un musicien, et depuis je suis incapable de battre la mesure spontanément, quand j'aime un morceau, sans réfléchir à ce que je fais, c'est hyper agaçant. On m'a aussi dit que je me mouchais de façon "délicate", je ne sais même pas ce que ça veut dire, genre "c'est marrant tu te mouches hyper délicatement", et ça m'apporte quoi de le savoir, pourquoi décider de me regarder me moucher (alors que je tourne la tête pour le faire, par correction, et que ça ne me viendrait pas à l'idée d'observer quelqu'un dans ce moment là), ensuite d'avoir un avis dessus, et de trouver que ça serait interessant de le partager ?? Maintenant, à chaque fois que je me mouche, c'est à dire toutes les 8 minutes, bah j'y pense, et je me demande ce qu'on à voulu dire. Je ne sais pas pourquoi je retiens ces réflexions, qui n'avaient rien de malicieux, mais mon cerveau garde en mémoire tous ces petits moments insignifiants, et m’empêche de juste apprécier la moindre chose que je réitère. Je me sens encrassé de tous ces petits moments de vie, agacé par le ridicule de retenir de telles futilités, je crois que c'est pour ça aussi que je suis aussi solitaire, même le plus anodin se grave en moi, et les voyages me servent de grands gommages exfoliants profonds. Être dans des endroits que je ne connais pas, entouré d'inconnus au mode de vie différent, une codification sociétale qui ne me concerne pas, dans des lieux beaux et dépaysants à chaque fois, pour vivre les choses sans y réfléchir, spontanément, comme elles viennent, comme une nouveauté, présent dans le moment, ce que je suis incapable de faire dans une routine familière. Je crois aussi que c'est pour ça que je n'ai pas envie de vivre quelque part ailleurs, je veux juste flotter librement.

Mother! est le premier Aronofsky que je n'ai pas aimé, enfin c'est plus compliqué que ça, je l'ai trouvé désagréable à suivre, ce qui est le but apparement, et quand on commence à cerner ce qu'il se passe, qu'on l'interprète comme on peut, intuitivement, que l'on trouve après coup une explication du réalisateur aussi, ça se met en place, et c'est assez fascinant. Je ne peux donc pas dire que j'ai aimé ce film, mais il m'a traumatisé, clairement, Jennifer Lawrence y est captivante, c'est une création originale et marquante, ce qui est ce qu'on demande à l'art. J'aime bien le nouvel album Hey What de Low, pas autant que leur superbe et parfait Double Negative en 2018, mais j'aime vraiment leur son. Fever Dreams de Villagers est chouette aussi.

jeudi, septembre 09, 2021

The Ordinary.

  Ce debut septembre est zen et chaleureux, il fait 31°, je continue à bouquiner sur des bancs, des Archives Nationales au Vert-Galant, et à ma balader en tongs/ short/ T-Shirt, en me demandant comment je devrais m'habiller à mon age, j'ai le même style/ les mêmes vêtements depuis pratiquement 20 ans, il faudrait que j'ailles faire un tour au BHV Homme, mais je n'en ai tellement pas envie, et j'ai quand même du mal à rester hors de chez moi plus de 2 heures d'affilées. J'ai décidé de tester les produits The Inkey List chez Sephora, parce qu'ils ne sont vraiment pas chères déjà, qu'ils ont bonne réputation, et que je suis intrigué par les effets du rétinol, de la niacinamide, et de l'acide salicylique sur la peau, promis par les gourous beautés/dermatos sur YouTube. J'ai découvert la marque après que ma mère m'ait demandé de lui acheter un produit au rétinol The Ordinary, alors j'ai fait mes recherches (qui consistent à lire en diagonal 2-3 blogs, quelques commentaires sous les produits, et choisir un "influenceur beauté" au hasard sur YouTube et lui donner toute ma confiance), et The Inkey List semble mieux. On verra d'ici quelques semaines, si je n'aime pas je refilerai tout ça à ma mère, mais pour l'instant j'en suis content.

D'ailleurs, je lui avais acheté un rouleau visage en "jade" (surement de la serpentine) à genre 5€ sur Ebay, livré trop tard pour que je lui apporte en juin, et après avoir vu des personnages en faire usage dans 2 séries dernièrement (Never Have I Ever et The L Word: Generation Q), je me suis mis à l'utiliser, je le mets au frigo et me lisse le visage avec, le matin et/ou le soir, c'est super agréable, et étrangement efficace je trouve, pour lisser/ débouffir les traits. J'ai installé des rideaux épais devant ma porte d'entrée, mon double vitrage est retardé à mi octobre pour cause de pénuries de matériaux, c'est marrant que le bruit ne m'ait pas dérangé pendant genre 20 ans, je me souviens qu'il était présent, encore plus que maintenant je crois bien, mais c'est comment il m'agresse qui a changé. J’ai aussi acheté un couteau à pain japonais, un seau en métal galvanisé pour le ménage (à mort le plastique) pas encore livré, et j’ai rendez-vous chez un orthodontiste pour faire estimer le ré-alignement de mes dents, qui commencent à se chevaucher tranquillement.

J'ai su que je n'allais pas aimer le film Reminiscence dés les premières minutes, la voix off façon film noir complètement éculée qui raconte des banalités en se prenant trop au sérieux ça ne marche vraiment plus, peut-être si la mise en scène était captivante, mais non, on est bien loin de Westworld que Lisa Joy, la réalisatrice ici, chapeaute avec son mari Jonathan Nolan. De plus Hugh Jackman est vraiment un piètre acteur, et je ne comprends pas trop l’engouement pour Rebecca Ferguson, que l'on voit partout (Mission Impossible, Dune) alors que je la trouve assez fade. Belmondo nous a quitté, c'était prévisible vu son age, mais ça n'en reste pas moins triste, un des derniers monstres sacrés du cinéma français, et un des rares à être resté sympathique jusqu'au bout (coucou Bardot, Delon, Depardieu, et dans une moindre mesure Deneuve). J'ai été touché par la mort de Michael K. Williams aussi, emporté le même jour, interprète de Omar dans The Wire, entre autres rôles qu'il a rendu marquants, je suis triste de ne pas le voir dans un nouveau projet, c'était toujours avec un grand plaisir, de Community à Lovecraft Country. Et bien sur le grandiose roi du dub Lee "Scratch" Perry, que j'ai beaucoup écouté en fumant des bédos ado en banlieue, merci pour ton influence sur la musique. Le Texas se transforme encore un peu plus en The Handmaid's Tale, avec encore une restriction du droit à l'avortement, mais surtout avec les contours de cette loi qui criminalise toute personne venant en aide à une femme qui essaie d'avoir recours à l'IVG, sur fond de dénonciation/collaboration puante. Pensées pour le Myanmar, la Biélorussie, la Syrie, l'Afghanistan, Hong Kong/ le Xinjiang/ le Tibet, l'Ethiopie, et autres pays où la démocratie/les gens sont écrasés par le pouvoir. Sinon, j'ai dit qu'il faisait beau ?

mercredi, septembre 01, 2021

Ça va ? Ça Vax !

  J'ai signé la promesse de vente du petit appart de mes parents en proche banlieue (Deuil-La-Barre), l'histoire devrait être finit avant fin octobre. Mes voisins de palier vendent aussi, 2 appartements réunis en 1, dont 1 de 30m2 dans l'immeuble mitoyen, avec poutres apparentes, chambre sur cours, 2 fenêtres sur la rue, le rêve. Ça me redonne des envies de déménagement, j'ai vu que le prix du mètre carré est dans les 14-17 000€ pour les studios dans mon coin, ça fait que mon 14m2 est estimé à plus de 200 000€, genre 25 ans du loyer bas qu'il pourrait me rapporter. Le seul truc est que quand je regarde les appartements plus grand dans Paris (j'ai encore du mal à imaginer garder une vie sexuelle en tant que vieux gay hors d'une grande ville), les charges mensuelles me paraissent de suite abusées, ça m'obligerait à avoir un revenu régulier. Je dis oui au Tang Ping, le nouveau mouvement à la mode que la dictature Chinoise tente de faire disparaitre, comme la démocratie, les stars, ou les jeux vidéos en ligne, donc forcement à célébrer, c'est déjà mon mode de vie, il faut que je trouve un endroit où le vivre plus agréablement. RuPaul's Drag Race All Stars 6 est sans doute la meilleure saison depuis la All Stars 2, voir la meilleure de toutes confondues, avec pas loin la UK 2. Il y a eu quelques ratés en cour de route (coucou Down Under), mais la franchise est de plus en plus pointue et maitrisée, et étonnamment, là où la majorité des télé-réalités perdent leur saveur après quelques saisons, ça ne fait que la rendre plus addictive. En parlant de Drag Race, les costumes des queens de la saison 2 Holland sont impressionnants et superbes, une petite touche haute couture européenne, que j'espère retrouver dans la version française, si elle se fait un jour. En attendant on aura des déclinaisons italienne, brésilienne, philippine, et "Superstars" (avec d'anciennes gagnantes) sous peu. J'ai regardé The Meg sur Netflix, et c'est vraiment une daube gros budget mal jouée, ne regarder que la bande annonce suffit largement. Je continue de mater The Nanny sur Amazon Prime, il y a une baisse de qualité dans les saisons 3 et 4 assez flagrante, avec trop de guests "stars" (beaucoup problématiques avec le recule), voyages, running gags auto-référentiels éculés, et des personnages qui stagnent dans leur cliché, au point d'en devenir désagréables. Ça redevient plus équilibré dans la 5, avec enfin des évolutions narratives, mais on sent la fin. Et j'ai vu qu'un reboot était potentiellement en préparation, avec Cardi B, je doute de l’intérêt. En ce moment je sors bouquiner Dune de Frank Herbert, je ne suis pas un grand fan de science fiction en littérature mais j'ai eu envie en voyant la promo pour le film de Denis Villeneuve, dans les parcs parisiens. Je suis aussi retourné en coup de vent voir l'avancée de la disparition de l'oeuvre de Urs Fischer à la Bourse de Commerce, et j'ai trouvé ça moins saisissant avec le corps de la femme pratiquement absent maintenant. C'est toujours mieux que d'avoir le coeur qui se tord et l'envie de chialer en regardant ce qu'il se passe en Afghanistan, ce que je fais aussi, forcement.

Je pensais vraiment qu'avec le vaccin on aurait retrouvé une liberté de mouvement plus grande à ce stade, égoïstement, même si les pays moins riches n'étaient pas encore à des taux élevés, que le fait d'être vacciné soi-même permettrait de se balader un peu partout, mais il suffit de recouper les cartes des pays déconseillés par le gouvernement, et celle des pays "ouverts" de TourDuMondiste pour voir que c'est mort, et pour encore un bout de temps. En ne regardant que la seconde j'avais commencé à réfléchir à aller faire un tour vers la Colombie et le Pérou, mais un nouveau variant ("Mu"), possiblement résistant aux vaccins, se propage dans la région. Je n'ai pas envie d'aller passer 1 mois en Thaïlande, ou 2 semaines quelques pars en Europe, j'aime me plonger dans un voyage, prendre mon temps, entrer dans un rythme, il me faut déjà au moins une semaine juste pour m'acclimater. J'en ai marre d'attendre que ça passe, recroquevillé dans mon coin.

dimanche, août 22, 2021

Solar Power.


  La mini-série Brand New Cherry Flavor (Netflix) est un mélange de pleins d'influences cinématographiques prestigieuses, ça commence limite comme un pastiche de David Lynch (Mulholland Drive et Lost Highway viennent en tête dès les premières images), il y a un coté un peu amateur/ cinéma indépendant 90's à la Gregg Araki (The Doom Generation), une noirceur façon Nicolas Winding Refn (un peu de Drive et The Neon Demon), une indolence Brett Easton Ellis-esque, mais sans la vision d'un “vrai” réalisateur pour donner une identité propre. En avançant on peut ajouter du eXistenZ de Cronenberg et un peu de Tarantino pour le coté "pulp", et au final ça marche très bien, Rosa Salazar s'en sort bien, c'est beau, atmosphérique, différent, on est rapidement entrainé dans cet univers dérangeant et sexy. On est pas au niveau d'un Too Old To Die Young (série de Nicolas Winding Refn pour Amazon Prime) qui n'est pas loin du chef d'oeuvre, mais c'est la série qui s'en rapproche le plus, pour donner une idée. Je conseille vivement, même si la fin ne m'a pas suffit, un show que j'aurai plutôt imaginé sur Amazon Prime, qui est souvent plus audacieux avec ses séries que Netflix. En espérant qu'elle aura du succès et que Netflix propose plus de projets similaires, voir une suite.

Attention, un débat de haut vol et crucial pour l'avenir de l'humanité se déroule en ce moment sur Twitter: est-ce qu'une femme cis peut être une Drag Queen ? Cela fait un bout de temps qu'internet en parle, il y a eu le même débat à propos des femmes trans il y quelques années, pour leur participation à la compétition-réalité RuPaul's Drag Race, parce que ça serait "tricher" quelque part, et le sujet revient avec la présence d'une femme cis dans la saison 3 de RuPaul's Drag Race UK. Perso je trouve que le sujet est différent, les personnes trans font partie de la communauté LGBTQ, Drag Race est une célébration des GTQ globalement, donc je ne vois pas de problème, à partir du moment où le show ne se base pas uniquement sur "l'illusion" de faire passer un "homme" pour une "femme", le concept a évolué en 10 ans, il y a eu une queen à barbe en Holland saison 1, un homme trans comme Gottmik dans la saison 13 par exemple, et personne ne peut dire que des queens trans comme Kylie Sonic Love, Peppermint, Jiggly, etc n'ont pas leur place dans ce show. Par contre j'ai plus de mal avec les femmes cis, laisser encore un peu plus d'espace aux femmes hétéros dans l'espace queer, comme pour les bars et clubs déjà, est problématique, et en quoi n'importe qu'elle chanteuse, de Gaga à Cardi B, n'est pas une Drag Queen. En retirant le jeu de genre on retire le concept même d'être drag queen, et donc de cette compétition, et ça devient Toddler & Tiaras avec des adultes. C'est différent avec Dragula (Shudder), qui a une thématique gore/horreur, qui peu incorporer facilement les Drag Kings, et donc incorporer les LB mais aussi les femmes cis. Maintenant ce n'est qu'un show télé, une femme cis par-ci par-là ne tue pas l'esprit de RPDR, mais si un jour elles deviennent plus nombreuses, c'est autant de places déjà limitées pour les LGBTQ à la télé qui disparaissent.

Solar Power, le nouveau Lorde, a de jolis moments, j'aime bien la chanson titre et 2-3 autres du début de l'album, mais il n'a vraiment pas l’impact des précédents, c'est folk hippie californien un peu daté 60's et surtout oubliable. C'est vraiment une année musicalement médiocre quand même, comme pour le reste. Je ne vais pas tarder à retourner aux Antilles je crois, dès que les restrictions sont levées.

vendredi, août 20, 2021

Brand New Cherry Flavor.

  Je me suis abonné au site du journal Le Monde pour 1 an, il y avait une promo Google à 50€ au lieu de 100, ça me permettra de ne plus lire que la moitié gratuite des articles qui donnent le contexte mais pas l'approfondissement, et c'est important de financer le bon journalisme, je garderais peut-être l'abonnement ensuite. J'ai pris Télérama à 1€/Mois pour cet été aussi, mais je me rends compte que je ne lis plus vraiment leurs critiques, qui sont aussi moins exigeantes ou élaborées qu'avant j'ai l'impression, j'aime bien celles de Pierre Langlais sur les séries, mais pas assez pour prendre un abonnement au prix normal ensuite (10€/Mois), et je trouve aussi particulièrement agaçant qu'ils rendent intentionnellement compliqué le désabonnement, on ne peux rien faire sur le site, même pas voir ce que l'on paye et la date de renouvellement automatique, il faut envoyer un e.mail ou téléphoner, comme si on était encore en 2008. Netflix augmente de 2€ par mois, 18€ maintenant pour le forfait premium, ça reste honnête divisé par 4, mais si ils empêchent le partage de compte, comme la rumeur le laisse entendre depuis un moment, ça ne le fera plus du tout. J'aime bien avoir Amazon Prime aussi (je suis au début de mes 6 mois offerts par N26), de pouvoir binger de vieux sitcoms, regarder leurs blockbusters sans y réfléchir avant, mais c'est un peu comme HBO/OCS, les bonnes séries sont trop espacées pour qu'avoir à se les procurer autrement soit un inconvénient, et leur interface est vraiment à chier, c'est compliqué de trouver quoi regarder, pas fluide ou agréable comme Netflix, il faudrait vraiment qu'ils bossent là dessus. Tout le monde est super content que le père de Britney arrête d'être son tuteur, j'imagine mal ce que ça doit faire d'être sous contrôle comme ça, mais elle a été mise dans cette position pour une raison, la justice continue de penser qu'elle doit être sous tutelle, et quand on voit ce qu'elle poste sur son instagram on peut se dire qu'elle ne va quand même pas très bien.


Pour enlever le doute sur ma crève j'ai été me faire tester antigéniquement à la pharmacie, 3-4 jours après le début des symptômes, résultat négatif. Elle est passée maintenant, mais je reste crevé en permanence. En général je m'enorgueillis de ne jamais m'ennuyer, je trouve du plaisir à ne "rien" faire, juste écouter de la musique, lire les news, rêvasser chez moi, mais en ce moment je me fais vraiment chier, je fais des insomnies, je regarde des épisodes de The Nanny sur Amazon Prime jusqu'à 5h du matin juste pour ne plus tourner en rond dans ma tête, tout ce vide m'angoisse, j'ai cette sensation persistante qu'on est au bord d'un gouffre. Les talibans ont repris le pouvoir en Afghanistan, c'est a se demander ce qu'ont fait les américains et alliés pendant 20 ans sur place, une guerre qui aura couté 2 260 milliards de dollars, pour que tout s'effondre en 2 semaines ? Je comprends la décision de retrait des USA, 20 ans c'est beaucoup trop long, mais j'imaginais qu'une structure d'Etat et de sécurité bien plus solide et pérenne avait été mise en place, ça fait réfléchir sur l’intérêt à long terme de notre présence au Sahel d'ailleurs, même si la grande différence est qu'on y est sur demande des gouvernements locaux élus. Le Liban continue sa lente agonie, Haïti a été secoué par un séisme de 7.2, inondations exceptionnels du Japon à la Turquie, des feux géants continuent à faire rage de l'ouest américain à la Sibérie en passant par l'Algérie, apparement la planète est entrée dans l'ère des "mégafeux", le variant Delta continue son inexorable diffusion et le vaccin Pfizer serait moins efficace contre qu'initialement pensé. Joie.

Related Posts with Thumbnails

Archives du blog

Layout: NeimaD 2007 © - Safari