vendredi, août 31, 2018

Funny Face.


  Top 12 des films des années 50, et avant, qui m'ont marqué, au moins visuellement, j'aurai probablement pu y mettre tous les Hitchcock (La Corde, La Maison du docteur Edwardes, La Mort aux Trousses), pas mal de Disney (Cendrillon, Bambi, Dumbo), La Belle et la Bête de Cocteau, Les Diaboliques, La Mouche, Les 400 Coups, Singing in the Rain, The Bad Seed. Je zappe forcement plein de chose, déjà, même si j'aime bien Un tramway nommé Désir, La Fureur de Vivre ou Les Hommes préfèrent les blondes, je n'ai pas grand chose avec Marilyn, James Dean, Brando, ou même Bardot, mais je suis définitivement fan de Audrey Hepburn, Gene Kelly, et des yeux de Paul Newman.

(Tops: 60s - 70s - 80s - 90s - 00s)

jeudi, août 30, 2018

Midnight Cowboy.


  Top 12 de mes films des années 60. Il y a aussi The Haunting, Les 101 Dalmatiens, Psycho, What Ever Happened to Baby Jane?, Les Parapluies de Cherbourg/Les Demoiselles de Rochefort, Le Village des Damnés.
(Tops: 70s - 80s - 90s - 00s)

mercredi, août 29, 2018

Scum Fuck Flower Boy.

  J'ai lu un article de Télérama sur les séries à rattraper cet été, puis de lien en lien, j'ai téléchargé quelques pilots, parce que je n'ai pas déjà assez de shows à regarder comme ça... J'ai commencé par Loudermilk (Audience Network), qui est chouette, par contre c'est censé être un super connard antipathique et j'ai passé mon temps à trouver qu'il avait raison, genre une pouffe à qui il a tenu la porte s'apprête à commander 50 cafés alors que lui 1 seul et c'est lui le mec mal élevé ? Pareil avec le vieux dans les escaliers, non mais il le sait qu'il est lent, il n'a qu'à le laisser passer. Ne parlons même pas du prêtre, bref, les gens quoi. J'ai bien aimé Baskets (FX) aussi, les critiques m'avaient dissuadé à l'époque, mais c'est drôle, je vais continuer à regarder je pense. Hap and Leonard (Sundance TV) qui était complètement passé sous mon radar, avec pourtant Michael Kenneth Williams (Omar de The Wire) et Christina Hendricks (MadMen), est sympa, un peu chiant, et je ne suis pas fan de James Purefoy, je n'ai pas eu envie de persister. Succession (HBO) ne m'a pas fait tripper non plus, mais je savais déjà avant de regarder, ils sont tous à vomir, j'avais juste envie que leurs hélicoptères se crachent, le sujet n'est vraiment pas pour moi. Et je n'ai pas du tout aimé Vida (Starz), qui a de super critiques pourtant, les personnages, l'ambiance, les situations, rien ne m'a séduit, j'ai arrêté après 15 minutes et j'ai repris plus tard dans la soirée, je vais en rester au pilot.

La bande annonce de la saison 3 de True Detective donne envie, la saison 1 était fantastique, surtout grâce aux acteurs principaux (McConaughey et Harrelson) et à la réalisation inspirée, parce que l'histoire en elle-même n'était pas grandiose, mais les flashbacks marchaient très bien. La deuxième a été une grosse déception, l'histoire et surtout la fin étaient vraiment clichées et bidons, et la réalisation avait perdue son truc en plus (Cary Fukunaga est parti après avoir reçu un Emmy de meilleur réalisateur mérité pour la saison 1). Mahershala Ali a le charisme pour tenir cette saison 3, reste à savoir si le reste sera au niveau, c'est déjà une bonne chose d'être revenu à l'idée de faire jouer au personnage principal 2 timelines, ce qui est quand même l'identité de cette série, et qui avait été laissé de coté en saison 2 dans mon souvenir. Ils ont vraiment pris leur temps cette fois-ci, j'en espère beaucoup, même si sans Fukunaga j'y crois moyen. J'aime bien l'album Negro Swan de Blood Orange, enfin j'aime bien l'ambiance et la production globale, mais je trouve qu'il n'a pas une voix à la hauteur de ses ambitions, par moment c'est vraiment ridicule/nasillard, genre lamentations de Boys Band (Take Your Time, Jewerly, Chewing Gum), chanté par Frank Ocean ça aurait été une autre histoire, et il y a trop d'interludes parlées insipides, incorporées aux chansons, donc impossible à virer, j'aime beaucoup Janet Mock mais c'est un album de musique, pas une lecture sociologique (avec du free jazz en fond en plus). Les derniers morceaux (11,14,15) font vraiment MGMT/Tame Impala, chouettes, mais je me dis qu'il devrait plutôt écrire pour quelqu'un qui a une voix plus interessante. Celui de Mitski: Be the Cowboy me fait penser à Salad ou Metric, deux groupes que j'aime beaucoup, mais avec ce côté pop-niaise façon St Vincent dedans, et du coup je n'aime pas. Quand je vois les looks sur le tapis rouge des MTV VMA 2018 je me dis "qui sont ces gens ?" et ensuite que l'on dirait qu'ils ont fait le pari de tous porter des trucs moches et improbables, histoire de regretter leur tenus encore plus que les célébrités des années 90, en les revoyant dans 10 ans, genre "mais je pensais à quoi", bah je peux te le dire aujourd'hui: vous avez l'air ridicule les meufs, voilà, on gagne du temps.

Dans une émission sur la naissance des civilisations par le prisme de la religion, sur ARTE, ils ont mentionné une partie du cerveau qui s'éteint quand on prie, une partie qui régie la conscience de soit, oublié le fait d'être un individu parmi d'autre pour avoir l'impression de faire parti d'un tout, au delà de la branlette "spirituelle" je me suis dit que c'est ce que j'aime quand je suis seul, j'aime ne pas me "penser", juste être pleinement là dans l'instant, ne pas penser à ce que l'on va faire mais juste agir, ou plutôt ne pas, libre du regard d'autrui, de toutes interactions, avec le soleil (oui sans soleil ça marche moins bien) et le silence, ou alors ça n'a rien à voir. Mon mal de dos est revenu instantanément quand j'ai entendu mon père ouvrir le portail, et pourtant j'adore mon père, je suis rentré à Paris le lendemain, il ne fait plus beau et j'ai même froid, je mets des gens qui chantent sur des enregistrements pour ne pas entendre les gens qui se manifestent autour de mon espace vital, TA13OO de Denzel Curry et Scum Fuck Flower Boy de Tyler The Creator, comme à chaque fois que je passe du temps chez mon père je trouve ma télé ridiculement petite (tout mon studio en fait), je fais des quêtes secondaires des DLC de Zelda: Breath of the Wild (il faudrait que je revende ma Switch), j'achète des trucs sur le site de l'Oréal, je mange du Saint-Félicien.

mardi, août 28, 2018

Les Valseuses.


  Top 12 des films que j'aime des années 70, j'aurais pu aussi y glisser Série Noire, Mad Max, Damien la Malédiction (The Omen), Halloween, Grease, Bernard & Bianca ou Robin des Bois de Disney.
(Top: 80s, 90s, 00s)

dimanche, août 26, 2018

The Empire Strikes Back.


  Je ne pensais pas revenir plus en arrière, mais finalement les oeuvres qui ont marqué mon esprit remontent à plus loin, voici le Top 12 de mes films fétiches des années 80, et j'ai envie de dire "Harrison Ford". Pour Indiana Jones je me demande si je n'ai pas été plus marqué par le deuxième: "Le Temple Maudit", idem avec Retour Vers le Futur 2, et j'ai aussi adoré Gremlins 2, on va dire que ici j'englobe les franchises, du moins les 2 premiers. Invasion Los Angeles, My Beautiful Laundrette, Ghostbusters, E.T., Les Goonies, 37.2 le Matin, Bagdad Café, Paris Texas, Dune, Rox & Rouky, et Le Sens de la Vie ne sont pas passés loin.

(Tops: 90s, 00s)

vendredi, août 24, 2018

Elephant.


  Dans ce Top 12 des années 2000, dont j'avais déjà fait une vague liste fin 2009, décennie plus axée sur le voyage, la contemplation, et l'Asie, j'aurais pu aussi ajouter Elephant, Shortbus, Mysterious Skin, Devdas, Mean Girls, La Science des Rêves, Eternal Sunshine of the Spotless Mind, 17 fois Cécile Cassard, La Cité de Dieu, Kill Bill Vol.1, Old Boy, ou même Irréversible.

(Tops: 90s)

jeudi, août 23, 2018

The Sinner.

  Je n'avais pas eu envie de regarder The Sinner en août 2017, je me souviens que l'image de Jessica Biel toute mouillée sur le poster ne m'avait pas inspiré, j'ai commencé l'autre soir et j'en ai enchainé 4, puis les 4 autres le lendemain, c'est très réussit, on entre vite dans l'intrigue, ça m'a fait vaguement penser à Mr Mercedes (Audience Network), surement le coté vieux flic obsessionnel et un peu l'ambiance générale, Jessica Biel et Bill Pullman sont très biens, pas fantastiques mais solides, et il aurait fallu une réa un chouïa plus artistique pour que je sois méga fan, mais en tous les cas j'ai revu mon Top des nouveautés de la saison dernière pour l'y ajouter. J'ai hâte de voir ce que donne Carrie Coon dans la saison 2 qui vient de commencer, j'attendrai qu'elle soit finie, j'aurais détesté ne pas pouvoir enchainer les épisodes, vu les cliffhangers de fou. D'ailleurs je vais faire pareille pour le restant de Castle Rock (Hulu), qui après 5 épisodes baisse en intensité, le binge-watching fonctionne mieux pour ce genre de show. J'essaierais de faire ça aussi pour le retour de Mr Mercedes (Audience Network) d'ailleurs, qui vient de commencer. Je pense qu'avant le dernier épisode je vais me refaire tout Sharp Objects aussi, avec des sous-titres, parce que j'ai manqué pas mal de subtilités (lire: "bloques de dialogues") avec cet accent du sud je crois bien, cette mini-série est fantastique. L'Amour est dans le Pré a repris sur M6, et je ne sais pas pourquoi j'aime toujours autant cette émission, elle me fait sourire, de la slow-tv positive, de la bonne musique en général (ils ont passé Mystery of Love de Sufjan Stevens dans l'épisode de cette semaine) et pleins d'images de campagne, M6 est toujours la meilleure pour la Télé-Réalité, avec aussi Top Chef et Le Meilleur Pâtissier, par contre leur télé-crochet "Audition Secrète", dont j'ai essayé de regarder un épisode, est une catastrophe. Je suis content du revival de Veronica Mars sur Hulu, ce show en avait encore sous le coude quand il a été annulé à l'époque, plutôt pour des questions de politique interne à la nouvelle chaine The CW qu'à un manque d'audience, j'ai déjà plus envie de voir ça que le reboot de Buffy. Ça fait plus d'un mois que Facebook ne marche plus sur mon ordi avec Safari, ça charge 1 à 2 actualités et le reste est bloqué, je n'ai pas ce problème sur l'iPad, ce n’est pas plus mal, j’y passe moins de temps, je ne m'en sers déjà plus que comme agrégateur d'infos sur ce que j'ai liké, je le garde aussi pour louer mon appart le moment venu, ça marche bien sur les groupes dédiés. Mais vu les problèmes que j'ai avec tumblr aussi je vais repasser un peu sur Chrome pour voir. C'était Adblock qui faisait foirer Facebook, et Chrome fait souffler mon MacBook Pro mi-2012 encore pire.

Quand j'étais un jeune pédé, je me souviens que souvent ça me suffisait de savoir que je pouvais me taper un mec plutôt que de le faire vraiment, je me demande si ça ne me fait pas un peu ça avec les voyages en ce moment, le fait de me dire que si je veux je peux partir quelques part, genre en Iran ou en Nouvelle Zélande, je regarde le prix des billets, imagine un parcours grossier, glane des informations utiles, ça me rend joyeux, de m'imaginer y aller, et au final je me rends compte que je n'ai pas vraiment envie de bouger. J'essaie les albums de Unknown Mortal Orchestra: Sex And Food et Mitski: Be the Cowboy, sans être complètement convaincu, il fait gris alors je regarde des films et séries dans l'après midi, comme le chouette Inside Llewyn Davis des Frères Coen, suivit de l'esthétiquement assez moche mais fascinant et brillamment interprété par Isabelle Huppert: Elle de Paul Verhoeven, j'ai aussi vu Ocean 8, et il n'est pas très bon, il y a un super cast et pourtant ça ne fonctionne pas, c'est une grosse coquille vide, mon père rentre samedi, alors que je pensais encore avoir 1 semaine seul ici, la météo semble se détériorer aussi, je sens qu'il va être temps que je rentre chez moi.

mardi, août 21, 2018

The Doom Generation.


 Je me rends compte que je parle plus rarement des films que j'ai adoré, qui ont marqué ma psyché, modifié ma façon de voir le monde, par rapport aux séries ou à la musique, donc voilà le Top 12 de mes films des années 90. J'aurai pu mettre aussi Basic Instinct, Boys Don't Cry, Transpotting, Delicatessen, Gummo, Casino, Virgin Suicides, Jurassic Park, Audition, Magnolia, Requiem for a Dream, Mina Tannenbaum, Trois Couleur: Bleu, ou même Le Cinquième Élément.

samedi, août 18, 2018

Sophomore Slump.

  Je pense que je regarde trop de Top 10 WatchMojo sur YouTube, du coup j'ai envie d'en faire aussi, et là je me suis demandé qu'elles sont les séries des années 2010, dont j'ai adoré (à différent degrés) la première saison, et qui se sont soit vautrées en seconde ("sophomore slump"), soit n'en ont pas eu (mini-série). Top of The Lake et True Detective entrent définitivement dans la première catégorie, leur première fournée d'épisodes font parties de ce que j'ai préféré artistiquement dans le médium télé, et j'ai détesté leurs suites (on verra l'an prochain comment s'en sort True Detective en saison 3). Sharp Objects et I Love Dick n'en ont pas eu, ce sont juste des mini-séries, parfaites par elle-même. One Mississippi aurait dû se contenter d'une seule, la seconde n'étant pas horrible, mais clairement inutile. Hannibal, Penny Dreadfull et surtout Rectify n'ont jamais réussit à re-capturer la beauté de leurs débuts. The Killing son intensité, et UnReal sa balance entre divertissement et satire. J'aurai pu mettre Mr Robot, tellement sa saison 1 était parfaite en tous points, mais la suite n'est pas catastrophique, juste moins brillante, idem avec Halt and Catch Fire. J'attends de voir comment vont s'en sortir Mindhunter, Fleabag, ou Pose, j'en espère beaucoup, et je ne suis pas sûr que Happy! ou The Fucking End of the World en aient besoin d'une.


J'ai postulé pour un job de vendeur à la boutique souvenir de la Tour Eiffel, par l'intermédiaire de Pole Emploi, et je n'ai jamais eu de réponse, c'est dommage, je trouvais ça marrant comme possibilité, enfin si "marrant" inclus vendre mon énergie vitale au capitalisme (#lol). Aretha Franklin et Kofi Annan sont morts, le monde est encore un peu plus triste. J'ai essayé de regarder King Cobra, mais c'était trop mauvais, encore plus mal joué qu'un vrai porno, je ne comprends pas comment James Franco et Christian Slater ont pu se retrouver là dedans, j'ai dû arrêter vers le milieu. J'ai enfin fini American Crime Story saison 2: The Assassination of Gianni Versace, en enchainant les 2 derniers épisodes cette semaine, il y a de bonnes choses vraiment, surtout les seconds rôles, comme Penélope Cruz ou Judith Light, mais je trouve Darren Criss moyen, pas à la hauteur du premier rôle, et en bilan le tout est un peu chiant, ce montage "à l'envers" a retiré l'intensité. Le premier vrai teaser de la série d'anthologie de Matthew Wiener (MadMen) The Romanoffs montre sa distribution impressionnante (Isabelle Huppert dedans), ça ressemble à un film de Woody Allen pour l'instant, je ne me fait pas pipi dessus d'anticipation mais j'ai envie d'y jeter un oeil. Cat Power a sorti un nouveau morceau où Lana Del Rey fait les coeurs, c'est sympa, du Cat Power classique quoi, je ne sais pas si ça serra un album que je vais écouter plus de 3-4 fois, comme tous les autres cette année. Dans le recyclage des magazines, bizarrement, c'est plus difficile de jeter mes vieux The Face des années 90. Mon ordi a planté 2 fois en quelques jours, une première fois il a redémarré tout seul, pendant que je scrollais à l'infini une page Tumblr, j'ai remarqué que l'ordi/Safari/CPU s'emballait grave sur ce site, et la seconde l'écran s'est figé quand j'ai voulu le raccorder à la télé par RCA, j'ai dû l'éteindre de force, je n'en suis pas là mais je n'ai pas envie d'en acheter un nouveau, parce que je prendrais surement un nouveau MacBook Pro (le MacBook normal n'ayant pas une différence de prix suffisante pour ne pas prendre le plus puissant "Pro"), et qu'ils sont trop chères, le modèle 2017 sans la "touch bar" me serait suffisant, mais ils ont un problème avec leur clavier, je vais attendre de voir si Apple propose un modèle 2018 sans cette "touch bar", qui serait donc moins chère. Ça serait bien d'imaginer voyager avec un jour, mon modèle "mi-2012" pèse 2,03 kilos, ce que je trouve déjà trop pour juste aller en banlieue avec sur le dos, le MacBook fait 960 grammes, et le nouveau MacBook Pro 2018 1k37, pour l'instant je vais attendre de voir comment évolue la situation, et puis je serai tenté de faire de l'optimisation fiscale en allant l'acheter à Singapour.

Mon oeil va mieux, je vois toujours plus petit mais ce n'est presque plus déformé, je me demande si ça vaut le coup de payer encore 30€ pour qu'on me dise que ça s'arrange tout seul et qu'il faut juste attendre, comme les 3 fois précédentes, je vais surement annuler mon rendez-vous de septembre. Je suis de mauvaise humeur, je n'ai envie de voir personne, enfin encore moins que d'habitude, je profite du soleil, me tortillant, allongé en caleçon, sous sa chaleur, avec uniquement le bruit du vent dans les hauts arbres, un avion de temps en temps, et le clocher tintonnant les heures. Après 2 semaines j’ai commencé à manquer de nourriture, j'ai du me trimbaler les sacs de courses à pied sous le cagnard, j'ai branché mon ancienne chaine hi-fi dans ma chambre, j'écoute "Les Banlieues" des Arcade Fire ou "Désespoir" de Anohni, je mange du yahourt blanc avec du miel et des mûrs du jardin, et des cônes Fraise/Vanille, je n'ai pas encore allumé un bouquin depuis que je suis ici, je crois que je vais rester jusqu'à fin Août.

jeudi, août 16, 2018

Life in Men.

  J'étais complètement dubitatif face au projet de plateforme de streaming "Facebook Watch", que j'imaginais cherchant à concurrencer Netflix, Amazon, Hulu, ou les futures services de Apple et Disney prévus pour fin 2019, mais en cherchant un peu j'ai lu que c'est une offre de "vidéo à la demande gratuite", qui mélange streaming, live, et shows à horaires réguliers, avec des coupures pub pendant les programmes. Ils proposent surtout des émissions: docu-séries, news, télé-réalités, talk shows, séries pour ado, sport, etc... de moins de 30 minutes, ça ressemble à un mix entre télé traditionnelle et YouTube (en plus pro, avec une ligne éditoriale) j'ai l'impression. Un service de programmes courts, consommables rapidement sur mobile/tablette/ordi/smartTV, avec le budget et la qualité de production télé, ça peut marcher finalement, même si Facebook est une compagnie bien trop puritaine et politiquement correcte pour proposer quoique ce soit de vraiment interessant du coté des séries télé.

Depuis 4-5 ans les "nouveaux entrants" (streamers) ont bouleversé le jeux, avant il n'y avait qu'une poignée de chaines câblées qui proposaient des programmes interessants. HBO a été la première et est encore la plus importante, son créneau est la qualité plutôt que la quantité, télévision haut de gamme gros budget, elle ne propose des séries originales que le dimanche soir, et choisit donc ses projets avec une grande minutie, des séries prestigieuse et très différentes de ce qui se fait sur les networks, moins lisse ou formaté, avec du sexe et de la violence, dés 1997 (Oz, The Wire, The Sopranos, Six Feet Under, Carnivale, Rome, Sex and the City, Girls, Game of Thrones, Westworld, The Deuce) ce qui a fait sa réputation, mais il semble que le nouveau propriétaire (la compagnie de télécom AT&T) veuille changer ça en produisant plus de contenue, pour contrer Netflix et Amazon Prime, elle avait aussi en exclusivité les films de la 20th Century Fox, son rachat par Disney et leur plateforme de streaming arrivant prochainement risque de changer la donne. On a ensuite Showtime (groupe CBS), qui fonctionne sur le même business model premium (similaire à Canal+) et a été sa première concurrente, avec une programmation originale "LGBT" au début (Queer as a Folk et The L Word) dès 2000, même si elle n'a jamais eu son succès, s'en rapprochant avec des shows comme Dexter, Weeds ou Homeland, elle a du mal à rester dans la danse aujourd'hui, avec des shows peut-être moins marquants (Shameless, The Affair, Ray Donovan), même si l'arrivé de Kidding de Michel Gondry, avec Jim Carrey, est un gros coup, et Who is America? de Sacha Baron Cohen a "fait le buzz". FX (groupe FOX) propose des productions originales depuis 2002, avec une recherche constante de marquer les esprits et être précurseur (The Shield, Nip/Tuck, Damages, Fargo, Atlanta, Legion, AHS, Pose), destiné à un publique plus jeune que HBO, pour moi la chaine la plus excitante et novatrice des dernières années. Et AMC, la dernière entrante, en sortant MadMen en 2007 et Breaking Bad en 2008, qui rivalisent avec HBO en qualité et exigence, elle est passée instantanément de petite chaine qui rediffuse de films Classiques à acteur majeur (The Killing, Preacher, Better Call Saul, The Terror), elle semble avoir du mal à trouver la suite, et surfe surtout sur le succès de The Walking Dead maintenant. D'autres chaines moins importantes, souvent spécialisées, comme SyFy, TNT, USA Network, ou Starz, ont du mal à sortir du lot avec 1 shows interessant de temps à autre.

Netflix a mis un grand coup de pied dans tout ça, proposant un nouveau modèle: la vidéo à la demande par abonnement, en ligne donc sans les contraintes du format télé (horaires, lieu, supports) et de rendre disponibles les saisons entières de séries en une fois, inventant ainsi un nouveau mode de consommation (le "binge watching"), elle a marqué l'inconscient collectif en arrivant sur le marché du programme original en 2013 avec House of Cards et Orange is the New Black, qui ont été instantanément des succès médiatiques, et ont placé Netflix à la table des grands. La plateforme a de suite choisit une stratégie opposée à celle de HBO, en inondant le marché de nouvelles productions, avec énormément de grands succès, dont tout le monde a parlé (Stranger Things, 13 Reasons Why, Black Mirror (racheté à la BBC), The Crown, BoJack Horseman, Sense8, Mindhunter, Master of None, Glow, les séries Marvel), mais aussi des programmes télé qui sont devenus des phénomènes aux USA, comme le revival de la télé-réalité Queer Eye ou les docu-séries (Making a Murderer, The Keepers), cette avalanche de programmes fait qu'il y a aussi des ratés (Altered Carbon, Gypsy, ou Lost in Space) qui ternissent un peu son image de qualité. Netflix domine clairement le marché du streaming, mais beaucoup de "nouveaux entrants" arrivent les poches pleines, avec des stratégies différentes. Les plus petites, comme pour les petites chaines câblées, cherchent leur Mr Robot/The Sinner (USA Network), Killing Eve (BBC America) ou Rick and Morty (Adult Swim), des shows qui compensent largement leurs modestes audiences par leur notoriété médiatique et/ou récompenses. Parce que leur modèle de service se fait par abonnement, ils ont besoin de têtes de gondoles, une série très regardé est un bonus, mais il leur faut surtout des shows qui peuvent remporter des prix (Emmy's), entrer dans le Zeitgeist, et attirer des clients prêts à payer tous les mois pour leur service, dans une marché de plus de 500 fictions produites par an ce n'est pas si facile. Hulu (groupe Fox) est le meilleur exemple avec The Handmaid's Tale, qui lui a permis d'entrer en concurrence avec les plus gros streamers, alors que la série n'est probablement pas très regardée, du coup elle s'est fait un nom et a décroché des productions comme Castle Rock de Stephen King et JJ Abrams ou The First de Beau Willimon (House of Cards) avec Sean Penn, et des projets comme la dramédie Queen sur la vie de RuPaul, des adaptations en séries de livres comme Catch 22 avec George Clooney, Less Than Zero de Bret Easton Ellis, et The Vampire Chronicles d'Anne Rice.

Amazon a eu Transparent dans cet esprit, dans une moindre mesure, surtout un succès d'estime avec plusieurs Emmy's, mais le service semble avoir changé de stratégie, après avoir surtout proposé des petites comédies assez "queer" (Transparent, I Love Dick, One Mississippi) au milieu de dramas qui ne m'ont pas interpellés, le géant de la vente sur internet semble s'attaquer au marché des séries de prestige, et cherche le graal "Game of Thrones": succès autant critique que publique/financier, ils mettent énormément d'argent dans des productions haut de gamme, marchant sur les platebandes de Netflix, mais surtout HBO, qui fait des séries plus sombres et "adultes". Ce n'est pas qu'une question d'argent bien sûr (Amazon a dépensé 4.5 milliards pour ses contenus en 2017, contre 6.3 pour Netflix, Hulu & HBO 2.5, Apple & Facebook 1 pour commencer, et Disney ne donne pas de chiffre, ils ont un catalogue tellement imposant déjà), on l'a vu avec des flops comme les très couteux Marco Polo et The Get Down sur Netflix, ou Vinyl sur HBO, mais l'argent permet d'acheter et de produire potentiellement les meilleurs projets, et pour cette rentrée c'est clairement Amazon qui a raflé les plus demandés, comme Homecoming de Sam Esmail (Mr Robot), The Romanoffs de Matthew Weiner (MadMen), Forever avec Fred Armisen et Maya Rudolph, et même Jack Ryan, avec ensuite pour 2019 Tong Wars de Wong Kar Wai (In the Mood for Love) et Too Old To Die Young de Nicolas Winding Refn (Drive, The Neon Demon), sans parler de la série "Seigneur des Anneaux" en développement. La nouvelle CBS All Access semble s'installer tranquillement, misant sur différentes séries de l'univers Star Trek, un spin-off de The Good Wife (CBS), et un revival de The Twilight Zone.

Disney semble se diriger vers ce format de vidéo à la demande par abonnement, façon Netflix/Amazon, et va bouleverser le marché en gardant probablement en exclusivité sur sa plateforme ses blockbusters (qu'elle louait en exclusivité à Netflix), elle va avoir un catalogue énorme, en y ajoutant les productions 20th Century Fox (dont les films passaient en exclusivité sur HBO), qu'elle vient de racheter, qui comprend Fox Searchlight, gros fournisseur de film à Oscar. Elle va aussi proposer des séries exclusives (du Marvel, du Star Wars dont une série de 10 épisodes au budget de 100 millions de $, Monster Inc, High School Musical...) pour attirer encore plus de monde, mais en restant vraiment familial et "kid friendly". En bonus ils ont Hulu et FX dans le package "Fox", donc une plateforme et une chaine câblée pour les productions plus "indé", qui n'auraient pas leur place sous la marque "Disney". Il reste a savoir si ce service sera global ou réservé au marché américain, et si le coté lisse et grand publique de Disney ne va pas être un peu chiant. C'est aussi pour ça que Netflix produit autant de shows/films en ce moment, à perte (l'investissement va doubler pour atteindre 13 milliards estimés en 2018), pour changer un peu son modèle, étoffer son catalogue, et devenir plus indépendant, il passe aussi des contrats d'exclusivités faramineux, comme avec Shonda Rhimes (ABC) et Ryan Murphy (FX/Fox), 2 gros fournisseurs de contenues populaires, ou avec plusieurs comiques pour diffuser des "Comedy Specials", ce qui était une spécialité HBO avant. Et ils ont encore énormément de projets excitants comme Maniac de Cary Joji Fukunaga avec Emma Stone, Nightflyers (co-produit avec SyFy) d'après Georges R.R. Martin, ou même Chilling Adventures of Sabrina avec Kiernan Shipka (Mad Men), et pour plus tard The Eddy de Damien Chazelle, Dark Crystal: Age of Resistance, Ratched de Ryan Murphy avec Sarah Paulson, la série d'anthologie de Guillermo Del Toro, A Life in Men de Charlize Theron avec Kristen Stewart, l'adaptation de Midnight's Children de Salman Rushdie, au milieu d'une 50taine d'autres. De son coté Apple reste flou sur les spécificités de sa future plateforme, elle se positionne sur le même genre de productions que Netflix visiblement: gros budgets, pleins de stars, et grand publique/"Popcorn", pas trop de violence ou de sexe, probablement moins dirigé "enfants" que la maison de Mickey, une sorte de HBO puritain, certains projets ont l'air cool quand même: des adaptations des romans Foundation de Asimov, Patchinko, et Shantaram, des dramas de Damien Chazelle et M. Night Shyamalan, du Carpool Karaoke... Pourquoi pas. Apple pourrait juste proposer ses programmes à la demande, comme elle le fait déjà sur l'iTunes Store pour les séries et films des autres, à moins qu'il ne "révolutionne" le concept, on verra l'an prochain.

En conclusion: encore plus de bons shows à voir / encore plus de difficulté pour les trier. Je réfléchis à des trucs comme ça au lieu de dormir, alors je me suis dis que faire des recherches vite faites sur le sujet, et compiler tout ça rendrait le tout plus clair, et ce pavé indigeste prouve que je ne suis clairement pas journaliste.

lundi, août 13, 2018

Random Acts of Flyness.


  Le show Random Acts of Flyness sur HBO est assez déstabilisant, c'est un enchainement de scènes, interviews, animations, réflexions sur ce que c'est d'être noir aux USA, c'est beau et dérangeant, ce qui m'a donné envie de voir le travail du créateur Terence Nance, j'ai regardé son film An Oversimplification of Her Beauty, en 2 fois (je me suis endormi devant), c'est vraiment plus verbeux que poétique j'ai trouvé, assez chiant et trop personnel, mais il y a de jolies animations et stop-motions. J'ai commencé Lodge 49, une nouvelle série de AMC, qui semble avoir fait sienne les techniques de Netflix ou Amazon en diffusant l'intégralité de la saison sur son site d'abonnement AMC Premiere, ou alors ils n'ont pas aimé la série et s'en débarrassent, de toute façon c'est le mois d'aout, il n'y a pratiquement rien à regarder, avoir la saison entière est parfait pour cette période, je meurs de devoir attendre entre les épisodes de Sharp Objects ou même Preacher et Castle Rock chaque semaine. Bref, pour dire que ça me fait un peu penser à The Big Lebowsky, ou même John From Cincinnati (HBO), sans doute l'ambiance Californie du Sud, et que j'aime bien pour l'instant, même si ils auraient dû en faire des épisodes de 30 minutes plutôt que d'1 heure. J'ai regardé Deadpool 2: Super Duper $@%!#& Cut, et il est très chouette, un peu moins que le 1, mais c'est un film fun et déjanté, il est drôle et les scènes de combats sont superbes, définitivement le meilleur du genre "super-héros". Je suis tombé sur cette table ronde de Variety avec des acteurs transgenres, ça m'a permis de mieux appréhender des sujets comme le casting de Scarlett Johansson dans un rôle trans par exemple, si vous parlez anglais c'est vraiment intéressant, l'importance d'écouter les gens concernés, et j'espère voir Laverne Cox dans Pose l'an prochain et/ou caster dans son propre film du MCU. Je trouve le nouvel album de Travis Scott: Astroworld insupportable.

L'Indonésie tremble, la Californie brule, le Japon cuit, ici on est passé de 36 à 18 à 28° en maximales, selon les jours, et je préfère largement quand il fait trop chaud. Je commence à m'ennuyer grave, j'ai eu froid, dés qu'il y a un rayon de soleil je profite du jardin, mais la pluie et les nuages sont plus présents, j'ai envie de baiser et en banlieue sans transport c'est mort, la nuit j'enchaine les épisodes de Elementary saison 6, l'après midi je rêvasse devant les gymnastes/ plongeurs/ athlètes (#MarcelNguyenForever) aux Championnats d'Europe, j'ai jeté 25 kilos de Nova Magazine, et autres avec Björk en couverture de quand j'étais le genre de fan à les collectionner, j'hésite à rentrer sur Paris, en me disant que je vais certainement autant me faire chier là bas, mais dans 15 mètres carrés.

mardi, août 07, 2018

Truth or Dare.

  Il y a un nouveau trailer pour la mini-série Maniac de Cary Joji Fukunaga pour Netflix, avec Emma Stone, ça ressemble à un mélange entre Inception et Legion, ça donne envie. Idem pour Kidding de Michel Gondry sur Showtime, ce show a l'air dément. Je suis intrigué par la série Forever (sur Amazon le 14 septembre), avec Maya Rudolph et Fred Armisen, deux acteurs que je trouve souvent à mourir de rire. Kong: Skull Island n'est pas un film sur King Kong, mais sur la guerre du Vietnam, avec un grand gorille, et il est trop ridicule pour être fun, comme Pacific Rim 1 ou le MCU peuvent l'être. D'ailleurs, j'ai enfin vu Avengers 3: Infinity War, et il est vraiment pas mal, bien efficace, il n'y a pas une minute de répit, c'est de l'action pure, et la fin est originale. J'ai essayé de regarder Who Is America, le nouveau show de Sacha Baron Cohen sur Showtime, mais ce n'est vraiment pas pour moi, je trouve ça terrifiant plus qu'autre chose, et ça me fait haïr l'humanité encore plus. J'ai détesté le "documentaire" Dream Boat, je l'ai trouvé glauque. I Feel Pretty n'est pas terrible, mais Michelle Williams y est hilarante, elle devrait faire plus de comédie. Je n'ai pas aimé Game Night non plus, j'avais essayé de regarder le début aux Antilles avec ma mère, j'avais stoppé vers la moitié, je pensais que le fait de le mater en français était sans doute la raison pour que je le trouve aussi nul, mais finalement c'est juste le film, et je n'aime vraiment pas Jason Bateman (et vu que je n'aime pas non plus Laura Linney, je ne regarderai probablement jamais Ozark de Netflix). En parlant de show que je n'ai pas envie de voir, les critiques sont pas trop mal pour Succession sur HBO, mais juste le sujet ne me fait pas du tout bander, voir des riches se faire la guerre pour le pouvoir ça ne me dit rien (coucou Empire), d'ailleurs je n'arrête pas de dire que HBO mérite toujours que l'on jette un coup oeil à ses nouveaux shows, mais j'ai le même blocage avec Ballers, qui ressemble à Ray Donovan (Showtime) en plus vulgaire/Miami, et Divorce, parce que Sarah Jessica Parker. Truth or Dare est une sorte de Final Destination mal joué, avec une bande son ridicule, aucun des personnages n'est attachant, donc quand ils meurent tu t'en fous, un film sans intérêt, même pas un petit plaisir coupable devant une pizza, seul la fin m'a décroché un sourire, dans le même genre je crois me souvenir que It Follows était bien plus sympa, ou n'importe lequel des Final Destination, même les derniers. Depuis le 18 juillet j'essaie le Soin anti-âge Vita Lift 5 hydratant Men Expert de l'Oréal, acheté 10€ sur Amazon au lieu de 15€ (c'est l'ancien packaging avec du orange), et c'est vraiment pas mal, par contre ça ne m'hydrate pas assez seul et je trouve ma peau plus "granuleuse", genre j'ai les pores plus voyant, mais ça donne bonne mine et le visage plus ferme sinon, je crois.

Il fait de nouveau 35-38°, je dors dans la journée, je regarde des vidéos d'irlandais jouer aux Sims 4 sur YouTube, j'essaie de suivre un peu les Championnats d'Europe, mais je tombe toujours sur le vélo en salle, qui n'a aucun intérêt, encore pire que le vélo sur route, je me fais du poulet crème fraîche/moutarde avec des pâtes, et du jambon/pois chiches, mon père est parti samedi et c'est tellement plus agréable de ne rien faire sans personne autour, mais j'ai déjà l'impression d'être seul ici depuis des mois. Je devrais peut-être aller vivre dans une petite maison avec un jardin, je peux habiter où pour 600€ par mois ? Et c'est comme ça que je vois ma vie si je gagnais au Loto.

Related Posts with Thumbnails

Archives du blog

Layout: NeimaD 2007 © - Safari