dimanche, octobre 14, 2018

Salta.


 830 kms dans un bus de nuit, 13 heures (1765$AR/41€), où j’ai plutôt bien dormi, même si étonnamment ils ne nous ont pas distribué de couverture, alors que c’était le cas dans les autres bus “luxes” que j’ai pris, heureusement j’avais mon tissus/pantalon traditionnel du Myanmar au fond de mon sac.


Je suis à Salta, dans le Nord Ouest de l’Argentine, une petite ville super touristique mais mignonne, qui se visite en une après-midi, avec de jolies églises bien kitsch et dramatiques, 3 nuits dans un AirBnB un peu rustique, mais sympa (chambre privé 10€/nuit), dans la maison d’une lesbienne artiste avec 3 chats, pas loin du centre, je commence à me dire que de plutôt payer je devrais essayer le CouchSurfing, parce que là ça y ressemble, surtout pour le Chili qui a l’air hors de prix. J’ai décidé de ne pas faire de tour organisé pour visiter la région, je vais remonter la route vers la Bolivie en bus, m’arrêtant dans les petits villages (qui font parti de ses tours), y dormir, et me balader tranquillement, si certains endroits sont inaccessibles comme ça, j’aviserais.


J’aime bien ici, il y a des boules bizarres genre coton dans les arbres, des petits restos pas trop chères (merci la chute du pesos), des choses à prendre en photo, mais j’ai préféré l’ambiance (et les garçons) de Corrientes je crois bien. Je pars en direction de la Bolivie demain, pas sûr d’avoir beaucoup de wifi en chemin. Apparement le système bancaire argentin a une particularité, quand tu payes par carte il émet une autorisation du montant sur le moment, puis plus tard la transaction définitive, seulement avec mon compte N26 je me retrouve avec les payments comptés 2 fois, l’autorisation ne disparaissant pas de suite mais sous 10-12 jours, ce n’est pas super pratique pour faire son budget, mon compte se vide à vue d’œil, et le chat d’aide de N26 ma conseillé de payer en cash, ce qui est original pour un service de payment par CB sans frais à l’étranger. (Je n’ai pas ce problème avec Revolut)

Sinon j’ai déjà 2 personnes qui m’ont proposé de m’héberger à Buenos Aires, il fait frais le soir, surtout à cause du vent, j’ai sorti ma polaire, j’aime bien le tag en bas à gauche sur la photo du bâtiment violet plus haut, je fais beaucoup de siestes quand même, je marche quelques heures et j’ai envie de retrouver mon lit, un vrai petit vieux je vous dis.

vendredi, octobre 12, 2018

Posadas & Corrientes.


 Dans les bus ils affichent la température ambiante, j’ai eu 13° entre la frontière brésilienne et la ville de Posadas (200$AR/4€60 - 2h45), alors qu’il faisait un parfait 25° à l’extérieur, je me suis convert de tout ce que j’avais (je suis habitué à la folie climatisation des pays du tiers monde), et j’ai chopé une bonne crève. Posadas est située sur le fleuve séparant l’Argentine du Paraguay, c’est une petite ville pas désagréable, où j’ai dormi dans un appartement avec vue sur le Paraguay au loin, pour 11€ la nuit (Sima Apartamento sur Agoda).

J’ai mis du temps à me remettre du décalage horaire et du voyage, je me suis réveillé tous les matins à 5h la première semaine, je me suis acheté des yaourts et des céréales au supermarché California, ils ont aussi un buffet de bouffe à emporter vraiment pas mauvais, pratique pour éviter les restos et manger tranquille à la maison devant des films doublés en espagnol. Je me suis surtout reposé, pour soigner ma crève, tout ferme pour la sieste entre midi et 16h, parce que "en été il fait trop chaud", même si on est pas en été et qu’il fait 25-28°, j’ai dû trouver un nouvelle paire de tongs (des fausses Havaianas pour 200$AR/4€60), mes fausses Nike Air Jordan achetées aux Philippines m’ont lâché sous la douche, j’ai pris une carte SIM Claro (40$AR/0,90€) avec un pack internet (150$AR/3€50 - 2 gigas de 4G & WhatsApp gratuit sur 15 jours, le mieux que je pouvais en prépayé), et j’ai vu un couple de gay se tenir la main dans le centre ville.


Ensuite 2 nuits en AirBnB à Corrientes (16€/nuit), à 4h30 de bus (540$AR/12€), pour le moment je n’ai pas eu de problème pour payer avec mes MasterCards Revolut/N26 ou avec PayPal en ligne, je commence à me dire que je n’aurai pas dû emporter autant de liquide, on verra sur la longueur. Et les AirBnB semblent moins chères que les hôtels, c’est vraiment mieux, enfin pour moi, moins pour les restos et hôtels locaux.

Corrientes est plus grande et plus intéressante que Posadas (à part le premier graffiti il n’y a que des photos de Corrientes), le centre est plein de vieux bâtiments coloniaux espagnols, de squares avec de beaux arbres dont certains couverts de fleurs roses ou fuschias, un peu de street art, et la Costanera, promenade le long du fleuve où les argentins vont boires leur maté et faire un jogging en soirée, avec des food-trucks aussi, est plus belle, avec une vraie plage bordée de palmiers, où des femmes se font bronzer en string. J’ai eu une journée maussade, avec quelques averses, et un temps superbe le lendemain, je confirme que pour faire le touriste le soleil est important, j’ai regardé des films sur Netflix le soir, accompagné ou non, j’ai vu 2 couples de lesbiennes, il y a souvent des gens qui font la queue aux distributeurs d’argent, j’ai beaucoup marché, une chouette petite ville.


Visiblement mon charme de vieux français marche pas trop mal sur les petits jeunes de Grindr ici aussi, je n’ai fait que 2 petites villes et j’ai genre 15-20 messages en 10 minutes, il y a de vrais pur beaugosses dans le lot, les argentins ont l’air très sportifs et fières de leur corps, personne ne m’a demandé d’argent, ça s’écrème rapidement après, mais quand même, c’est limite plus pressent qu’en Asie, il doit y avoir une pénurie d’actif ici aussi.

Pour l’instant l’Argentine est sympa, plutôt calme, mais moins exotique que les pays autour, c’est très “européen”, le mode de vie, les constructions, les gens, comparé au Brésil ou à la Bolivie il n’y pas vraiment d’identité propre, pas de folklore indigène. Et en fait je ne parle pas du tout espagnol.

samedi, octobre 06, 2018

Porto Alegre.


 J’ai passé une journée seulement à Porto Alegre, je n’avais pas envie d’être là, sous le crachin, et le vent froid, dans une ville moche et sale, où j’angoissais de sortir mon appareil photo, où tout ferme vers 19-20h, j’ai même dû commander un mcdo sur Uber Eat pour ne pas ressortir de nuit, personne ne parle anglais, mais ça c’était plutôt marrant, on me parlait en portugais, et je répondais en espagnol, d’ailleurs je me débrouille un peu en fait. Je dis ça mais j’aime bien cette esthétique retro 60’s-délabrée des villes brésiliennes, on imagine l’effervescence façon PlayTime de Tati à l’époque des constructions, la météo n’a pas aidé, et en fait mon esprit est calé sur les Andes, les grands espaces, les montagnes colorés, le ciel, le vide, pas la ville, donc je vais y aller rapidement. Même si je me rends compte à quel point je ne suis pas prêt physiquement, je suis fébrile après une rue vaguement en pente. Juste quelques photos moches du coup, pour être dans le thème. Et info pratique: on peut tout payer en CB ici.

Sinon à Orly j’ai vu que mon sac ne faisait que 16 kilos 400, et si j’étais capable de ressentir de la fierté, je l’aurais fait. C’était un vol normal, sur la compagnie Aigle Azur, ils ont mi La Vie en Rose au départ et Girl from Ipanema à l’arrivée, j’ai dormi un peu, j’ai eu faim au milieu, heureusement j’avais des gâteaux, j’ai regardé un film avec le fils Schwarzenegger, un truc qui ressemblait à Coco, en beaucoup moins bien, et le chouette The Secret Life of Walter Mitty, dont cette scène superbe avec ma chanson préférée des Arcade Fire, l’escale à Sao Paulo m’a semblé interminable, alors qu’elle n’était que de 3 heures, j’avais juste hâte d’être quelque part, de préférence dans un lit.


J’ai pris un bus leito (siège super confortable) pendant 8h30, pour Sao Borja, pour 196Real/43€, à la frontière avec l’Argentine, et le paysage était beau, passant de plaines, à jungles, marrais, champs de blé à perte de vue, élevages de montons ou chevaux, on a traversé des petits villes aux rues pavées avec des garçons-vachés fières sur leur chevaux, et plus je m’éloignais de la côte, mieux j’étais. J’y ai passé une nuit, c’est une petite ville sympathique, avec des macaques dans le parc du centre, et une chouette église, avant de passer en Argentine, conduit par une infirmière local ayant vécu au Québec, qui m’a aidé depuis le terminal de bus.

Donc j’aurais passé 2 jours au Brésil, dommage, j’aimais bien la couleur que j’avais trouvé pour les titres, on verra si j’aime plus Porto Alegre a la fin du voyage.

lundi, octobre 01, 2018

ICU.


  J'ai adoré cette saison 5 de Bojack Horseman, la 4 m'avait laissé un peu tiède, celle-ci renoue avec l'émotion que j'ai ressentit à la fin de la 3, rien que l'épisode monologue à l'enterrement, c'est vraiment une grande série, pleine de tristesse et de drôlerie, écrite avec brio et intelligence, et une des meilleures des 10 dernières années. Et j'aime bien l'album Wide Awake ! de Parquet Courts, c'est du rock classique, pas très original donc, mais efficace.

Je suis un peu nerveux, mais ça va, je me demande encore si je vais remonter jusqu'au Chutes d'Iguaçu depuis Porto Alegre (je ne suis pas très "chutes d'eau"), surtout que la météo à l'air pourrie, ou si je vais quitter le Brésil rapidement, aller directement en Argentine, passer par les ruines des missions jésuites à la frontière avec le Paraguay (je ne suis pas très "ruines d'églises", j'avais aimé visiter celles de la région de Santa Cruz en Bolivie, qui sont encore debout, quand j'étais ado), et continuer mon chemin vers la région de Salta, faire une petite boucle en remontant au Salar de Uyuni en Bolivie, passer au Chili pour le Désert d'Atacama, puis descendre la Cordillère des Andes, principalement du coté Argentin, en commençant par le Tolar Grande, tranquillement jusqu'au Sud de la Patagonie, en passant par Santiago du Chili, le massif du Fitz Roy, et le glacier Perito Moreno. Le trek de Torres Del Paine (Chili), sur 6-10 jours, a l'air splendide mais très chère (55US$ le lit en dortoir, sans le duvet qui est environs 25€ de plus, sans compter la bouffe 10-20€), il faudrait que j'y aille en mode camping, certains terrains sont gratuits, ça me permettrait de prendre mon temps aussi, on verra dans quel état d'esprit je serai, et ce que je trouve sur place (Décathlon vient d'ouvrir un magasin à Santiago) ou je me le garde pour un autre voyage, après plus d'un mois dans les montagnes j'aurai sans doute moins envie que là tout de suite. Peut-être pousser jusqu'à la ville d'Ushuaïa et la Terre de Feu, essayer d'y prendre un vol pour Buenos Aires fin novembre (j'en voit autour de 100€, il faudrait que je réserve rapidement), pour terminer le voyage en traversant l'Uruguay, jusqu'à Porto Alegre. Une grande boucle, la côte argentine ne me tente pas plus que ça, on verra selon le temps que je mets à descendre les 3700km (en ligne droite) du pays, ce voyage va me couter chère, je le sens, je m'octroie un budget royal de 40€/jour, on verra si j'arrive à m'en sortir en dortoir et bouffe de rue, si les blancs qui écoutent encore Manu Chao en 2018 et ont des locks arrivent à le faire, pourquoi pas moi. Et je ne sais pas si je suis devenu un super expert (il serait temps) mais mon sac ne me semble pas trop plein, pourtant mon Osprey fait 60L alors que ma valise Eastpak en faisait 65, ce qui me fait me demander si je ne vais pas aller acheter cette petite doudoune à capuche ultra-légère UNIQLO à 80 balles, finalement elles sont vraiment trop moches ces petites doudounes que tout le monde porte, j'ai pris une sorte de polaire à capuche The North Face en solde à 70€ chez Go Sport, pour être tranquille, et une paille filtrante LifeStraw à 27€ chez Nature & Découvertes, pour voir si c'est faisable d'éviter les bouteilles d'eau en plastique le plus possible, j'ai lu sur Amazon des commentaires de gens qui l'avaient utilisé pour boire l'eau du robinet en Inde pendant 4 mois sans problème, moi qui consomme de l'Evian à Paris on va voir comment je m'en sors pour appliquer concrètement ce en quoi je crois.

Je pars demain matin, je suis prêt.

vendredi, septembre 28, 2018

AirBnB.

  J'adore le nouveau fond d'écran de macOS Mojave, qui évolue en fonction de l'heure qu'il est, passant de jour à nuit, très chouette. Je suis assez excité par cette dernière saison de House of Cards (Netflix), cela fait un bout de temps que Claire/Robin Wright est le personnage le plus interessant, la mort de Francis/Kevin Spacey aurait dû avoir lieu il y a au moins 2 saisons. Je suis complètement pour interdire les locations AirBnB professionnelles, celle qui s'opèrent tout au long de l'année, c'est insupportable, quand ce ne sont pas des familles d'italiens qui hurlent à longueur de temps, ce sont des groupes d'anglais bourrés qui hurlent tout le temps, mais la nuit, ou au lieu de les interdire au moins les limiter à 1 mois minium, des gens là pour le week-end ne respectent pas les voisins de la même façon que quand ils passent un peu plus de temps, ça serait également largement moins rentable et remettrait pas mal de logement sur le marché normal. Bon, du coup en cherchant sur AirBnB pour trouver celui dans mon immeuble (155€/nuit, potentiellement 4560€/mois), j'ai regardé un peu ce qu'il y avait dans mon quartier, et dans la rue voisine (Quincampoix) il propose un 15m2 (comme chez moi), moche et au premier étage sur rue (pas comme chez moi), à 60€ la nuit... Ça voudrait dire que je n'aurais qu'à le louer 12 nuits pour gagner ce que je gagne en 1 mois. Perso je préfère le louer plus longtemps, à quelqu'un que j'ai sélectionné, surtout avec mes affaires dedans, même si je le vidais je n'aime pas trop ce va et vient constant, mais c'est tentant. Je pense que mes voisins de palier, qui habitent au dessus du AirBnB, se suicident si le miens en devient un aussi.

J'ai trouvé de la crème solaire (Vichy Capital Solaire lait à 16€, bien classé par QueChoisir) en parapharmacie, chez Monoprix on m'a dit "ah non on n'a plus de produit solaire", je pensais qu'on en trouvait toute l'année, pas que je vais beaucoup m'exposer, je n'ai pas spécialement vu de plage qui me donne envie, ça sera pour éviter de vieillir prématurément du visage en altitude, ou par réverbération dans un Salar, genre celui d'Uyuni en Bolivie, où je pense aller, et j'ai pris de la lopéramide (antidiarrhéique), au cas ou. Je ne suis pas convaincu par la doudoune ultra légère UNIQLO, elle prend quand même pas mal de place, et coute 80€, j'hésite, je vais voir quand ma valise est prête si il reste de la place, en ligne je lis que la température maximal en Patagonie l'été est de genre 15°, j'y vais au printemps, si j'ai vraiment froid je pourrais acheter une couverture sympa, comme j'avais fait en trouvant une couverture de moine bouddhiste dans l'Himalaya indien, où il commençait même à neiger légèrement quand j'ai entamé ma descente, j'ai déjà monté des volcans vers 4 heure du matin en Indonésie, en accumulant les couches de fringues, et en marchant tu n'as clairement pas froid, avec mon coupe vent géant ça devrait faire l'affaire pour les bourrasques Andines.

J'aime ces balades dans Paris, je n'ai jamais le courage de sortir, mais une fois dans la rue je suis zen, il fait beau, l'air est tiède, mes pieds se font à mes nouvelles chaussures, que j'ai pris un chouïa trop petites je crois, comme toujours, 9US, le 9.5 m'a paru un chouïa trop grand, j'ai encore croisé Francisco Lachowski, avec femme et enfant cette fois-ci, on aurait dit une pub Ralph Lauren en live, je me suis posé longtemps dans le Square du Temple, à rêvasser en écoutant Double Negative de Low, apparemment il y a du plomb dans mon immeuble, et je vais me faire des Croques Monsieur ce soir c'était hier ça, ce soir Crottin de Chavignol chaud.

mardi, septembre 25, 2018

A-Void.

  Solo n'est pas un grand film, je le trouve moins bon que Rogue One dans la série des films parallèles à Star Wars, plein de choses ne marchent pas, il y trop de clin d'oeil un peu lourds à le première trilogie, et je les ai vu il y a genre 20 ans, donc j'aurai préféré qu'on me présente Han Solo comme si je n'en avais jamais entendu parlé, le début sur sa planète d'origine aurait du être interprété par des ados et être plus développé aussi. Alden Ehrenreich est charmant, mais pas autant que Harrison Ford jeune, et je crois qu'Emilia Clark ne sera la comédienne que d'un rôle: Khaleesi, mais sinon j'ai bien aimé, et j'ai envie de voir une suite à cette aventure, j'espère qu'elle aura lieu, malgré "l'échec" au box office, peut-être sous forme d'une mini-série sur le service de streaming Disney par exemple. Je trouve Jonah Hill insipide dans son interprétation d'un mec insipide dans Maniac (Netflix), à part quelques moments, notamment dans le pilot, où il arrive a avoir l'air tellement triste et seul que tu as envie de lui faire un câlin, mais le reste du temps on dirait plutôt un acteur fatigué qui a accepté un rôle bien trop complexe pour lui, la série est chouette sinon. Finalement j'ai installé macOS 10.14 Mojave dés qu'il a été disponible, je m'habitue doucement au mode sombre, j'ai l'impression que toute les fenêtres font partie de Photoshop, que j'utilise en gris foncé depuis longtemps, mais mes yeux apprécient.

C'est étrange quand tu te mets à parler avec une des candidates pour ton appart de la vie, je me suis entendu dire que je ne vivais plus vraiment ici, elle m'a demandé si je venais de rentrer de voyage, ça fait plus d'un an, quand on part 2-3 mois on met quelques temps à se remettre dans la bain, après 1 an j'ai carrément quitté la maison (haha), je n'essaie même plus de faire semblant d'être ici, de faire parti de la start-up nation société, les rituelles, les occupations, je regarde tout ça à la télé, dans ma bulle, c'est pas joli. Je me dis que j'aurai pu essayer d'atterrir à Rio, mais je crois que c'était genre 200€ de plus, j'ai visité cette ville il y a 13 ans maintenant, en 1995, j'avais 16 ans, ça aurait pu être sympa de voir les changements, autant réel que dans mon regard, une prochaine fois, je suis focalisé sur les montagnes et glaciers là, et ça va me permettre de voir si j'aime me promener en Amérique Latine, pour de prochains voyages. Ça me fait penser que je risque d'avoir froid dans le Sud, en Patagonie, il faut que je prenne des vêtements plus chauds que d'habitude, genre plein de chaussettes, une doudoune ultra-légère Uniqlo ? Ou alors mon coupe vent géant Adidas des années 90, couplé à mon hoody American Apparel, ma chemise en jean H&M, écharpe/gants/cache oreilles, et potentiellement un petit pull, suffiront ? Et puis c'est quand même le continent des ponchos, je ne devrais pas mourrir de froid. Peut-être des chaussures de marches ? Je n'ai pas prévu de faire de trek-trek, mais je vais me retrouver à marcher longtemps dans des parcs naturels montagneux à un moment, est-ce une raison pour me transformer en touriste-Quechua ? Je suis tellement mal organisé en fait. En même temps, je me suis fait les volcans indonésiens, l'Himalaya indien et népalais, et globalement toute l'Asie en baskets, du coup je me suis repris une paire de petite Nike (#Kaepernick), en solde à 52€. Je vais retourner voir les Chutes d'Iguazú par contre, je crois, j'ai du mal à savoir ce que j'ai envie de faire, c'est tellement grand, plus chère que l'Asie, donc il faut que je calcule un peu plus mes déplacements, je suis parti pour 2 mois en dortoir miteux, youpi. Et puis fuck le capitalisme, je loue mon appart à un migrants soudanais, sans papier ni boulot, qui me paiera quand "ça ira mieux"... Bon, enfaite je l'ai loué au blond aux yeux bleu de Vienne qui m'a offert plus d'argent, j'ai besoin de sous pour voyager, et je suis faible.

Je suis exténué tout le temps, j'ai des douleurs dans le dos, et par moment je me dis que c'est une erreur de faire ce voyage, que je serai mieux à rester dans mon lit, mais au final peut importe, je vais aller manger des empanadas dans les Andes peinard, et prendre des photos de glaciers, avant qu'ils ne disparaissent, et nous avec, le reste on s'en fout, je dormirai en rentrant. J'ai passé un bon bout de ma journée de lundi dehors, pour faire du shopping pré-voyage, et le temps était parfait, j'ai aimé cette balade, malgré le monde, et le fait de faire du shopping. Je vais y aller tranquillement dans ce voyage, c'est étrange quand même, d'être aussi "stressé", alors que si il y a bien une chose que je sais faire, c'est me balader dans des pays inconnus.

samedi, septembre 22, 2018

Dallas Cowboys Cheerleaders Making the Team.


  J'ai commencé Maniac (Netflix) de Cary Fukunaga, et j'adore cet univers, c'est très Gondry (décidément c'est l'année de son esthétisme aux USA), Spike Jonze, et Brazil de Terry Gilliam, la réalisation et détails de ce "monde parallèle" sont brillants et inventifs, rétro-futuriste 70's et japonisant, Emma Stone est fascinante, mais il me manque ce petit truc pour tomber complètement amoureux, pour l'instant. Ça va être dure entre Amy Adams (Sharp Objects) et Emma Stone (Maniac) pour le prix d'interprétation dans une mini-série aux prochains Emmys, peut-être avec Isabelle Huppert pour The Romanoffs, heureusement je pense que Big Little Lies est disqualifiée, vu qu'avec une saison 2 qui suit l'histoire de la première elle n'est plus une "mini-série", sinon ça aurait été le carnage en ajoutant Nicole Kidman et Meryl Streep au combat, elles seront dans la catégorie drama, avec Elisabeth Moss et Julia Roberts (Si Homecoming ne s'avère pas être une mini-série aussi). A la première écoute (je ne sais pas si il y en aura beaucoup d'autre) je me suis dit que le nouvel album de Christine and the Queens était vachement long et répétitif, sans capter que ce n'était pas un double album, mais une version anglaise et un version française du même à la suite. C'est super fun, avec iOS12 ils ont inversé les touches "emoji/langues" et "lettres/chiffres" du clavier virtuel, mais seulement sur l'iPad, du coup tu ne peux même pas t'habituer au changement, vu que selon que tu sois sur l'iPad ou l'iPhone, ils ne sont pas au même endroit, pratique.

Je commence à organiser ce voyage, trouver quelqu'un à qui louer mon studio devrait être facile, jeudi, après avoir acheté le billet d'avion, j'ai mis une annonce sur un groupe Facebook, j'aime bien c'est plus personnel qu'un site marchant mais plus sérieux et efficace que par des potes, j'ai reçu 25 réponses en 2-3 heures, alors que j'habite un placard hors de prix, j'ai aussi commandé une protection pour mon matelas et une ceinture cache billets. Vendredi j'ai commencé à rassembler mon attirail de voyage: cadenas, banane/ceinture de voyage, câble en acier anti-vole,... Ça va être le plus gros soucis de ce voyage, la sécurité, autant l'Inde ou même l'Asie ne sont pas immunisés contre les voles, autant en Amérique Latine il y a le facteur violence physique qui entre en compte, et ça change tout. Pour arranger les choses, en Argentine apparement, chaque retrait d'argent est taxé 8€50 pour un maximum de 146€ (6-7€ au Chili pour 265€), et les cartes sont très rarement acceptées, je ne sais pas encore si c'est intéressant de réserver et payer sur Booking ou Agoda pour les hôtels, donc je vais devoir de toute façon emporter une grosse somme, et je réfléchis à où cacher les billets dans ma valise. J'ai voulu acheter de la crème solaire au Monoprix aussi, mais ce fut un échec, du coup je me suis pris des parts de tarte citron meringué et amandine aux poires, pour me réconforter. Je pense que je vais y aller avec mes vieilles Nike pourries, elles peuvent tenir encore un gros voyage et me rendront plus discret, il va falloir que je me remette aux shorts cargo probablement, pour éviter de prendre mon sac à dos avec moi en ville, mais du coup je le mets où l'appareil photo et l'iPad avec le Lonely Planet dessus ? Je vais surtout fuir les grandes villes en fait, et ça devrait aller. Samedi j'ai vu 6 personnes sympas, intéressées et super motivées (dont la majorité avait habité ou voyagé en Amérique Latine et m'ont bien rassuré), trouver un appart à Paris semble être un enfer, encore plus quand tu n'es pas français, un jeune autrichien en Master2 de business m'a proposé de me payer plus, genre +100€ par mois, ce qui fait un tiers du prix de mon billet d'avion (j'avoue que ça m'a donné un début d'érection, je dois être plus capitaliste que je ne le crois/souhaite), et ça va être dure de faire un choix (ou pas).

Il faudrait que j'achète un pantalon de jogging confortable et une chemise légère peut-être, faire une machine pour emporter du linge propre, trouver de la crème solaire et des médocs, tirer de l'argent, sinon je suis prêt à partir je crois.

jeudi, septembre 20, 2018

AdBlock Plus.

  Je me suis lassé de mes lesbiennes, je leur ai fait des voisins, un couple gay, un blond artiste/sportif et l'autre scientifique/tatoué au cheveux et barbe roses, avec un Husky et un chat, dans une super baraque, et l'ordi souffle un peu moins fort, je crois que je n'ai déjà plus envie de jouer à The Sims4. Je suis tombé sur un article de Télérama sur la série The First (Hulu) et c'est marrant, Pierre Langlais dit exactement ce que je dis, en mieux, et lui ça lui rapporte de l'argent. J'utilisais AdBlock Plus depuis des années, et avec la nouvelle version de Safari (12) ça ne fonctionne plus, j'essaie AdBlock for Safari mais ça ne marche pas aussi bien, j'ai des vidéos sur Ozap, des clics cachés sur les sites de torrents, et Deezer version gratuite marche mal, ça bloque la pub mais empêche de passer à la chanson suivante, Internet est devenu plus relou. Je ne sais pas si je passerais mon vieux MacBook Pro à Mojave, iOS12 a rendu mes iTrucs plus fluide j'ai l'impression, et j'ai tendance à toujours vouloir la dernière version, on verra. Quand on compare les monologues d'ouverture aux Emmy Awards des dernières années, niveau production, installations sur la scène, ou juste les traits d'humour, y'a une grosse différence de niveau quand même, en 2016 c'était sur ABC, en 2017 sur CBS, et cette année 2018 sur NBC, qui est quand même la 2ème chaine la plus regardé aux USA et la 1ère sur la cible adultes 18-49 ans, on se croirait revenu à la fin des années 70 tellement ça fait cheap, on a l'impression qu'ils n'ont même pas essayé, ou alors la volonté de faire rétro a foiré, il y a eu quelques moments marrants quand même, comme l'ouverture "We Solved It", je suis content pour RuPaul's Drag Race, Thandie Newton, Rick & Morty, et Game of Thrones, je pense toujours que The Marvelous Mrs Maisel est sympathique mais ne mérite pas autant d'éloges, sauf pour son interprète principale, que c'est un choix extrêmement conservateur, Atlanta méritait ce prix 100 fois plus, comme Donald Glover dans sa catégorie, et je ne regarderai quand même pas The Crown, parce que je m'en bat les couilles de la reine d'Angleterre, par contre ça serait bien que je re-tente The Americans, j'avais bien aimé le début mais je n'accroche pas trop aux trucs d'espionnages pépères. Je vous renvoie à mon "palmarès série" perso. C'est marrant, je suis tombé sur la deuxième saison de Grey's Anatomy sur la TNT, je me souviens qu'à l'époque je trouvais qu'Ellen Pompeo faisait vielle et insipide face aux autres acteurs autour d'elle, maintenant je trouve qu'elle était hyper sexy en fait, avec ses cheveux au vent genre je viens de baiser sur la plage et son air mutin, elle a juste l'air peu concerné et en dehors de ce qu'il se passe, cette série était tellement bien à ses débuts. Je savoure la saison 5 de BoJack Horseman, j'avais consommé la précédente un peu vite, là je prends mon temps, et elle est excellente. Ce Honest Trailer pour Jurassic World 2: Fallen Kingdom est très juste et drôle. Je ne suis pas super emballé par les 2 dernières chansons de Lana Del Rey: Mariners Apartment Complex et Venice Bitch, je crois que c'est la première fois que ses singles me laissent aussi dubitatif, c'est joli, la production est bien, mais je trouve les paroles un peu nunuches, enfin encore plus que d'habitude, la musique un peu vieillotte, trop nostalgique, et je n'ai pas envie de les écouter en boucle, ça passera peut-être mieux au milieu d'un album, au casque, dans un bus traversant un pays inconnu.

Je me fais du poulet crème/moutard, pole Emploi n'arrête pas de m'envoyer des offres pour devenir vendeur de laine ou d'électroménager (j'ai comme envie de mourir rien que d'y penser), ou une formation "fabrication numérique", mais je n'aime pas m'améliorer. Un pote m'a dit que je devrais le faire pour "le fun", mais moi si j'ai pas ma bite dans quelqu'un ce n'est pas du "fun", et j'aime bien l'album Be the Cowboy de Mitski en fait. J'ai vu que la monnaie en Argentine avait chuté, ce qui rend le pays plus abordable, c'est peut-être le moment d'y aller, je n'ai pas envie de passer le jour de mes 40ans ici en plus, Octobre/Novembre, avant les vacances scolaires d'été, basse saison touristique, le printemps là-bas, ça serait parfait, une boucle Argentine/Chili/Uruguay, peut-être remonter jusqu'au Salar de Uyuni en Bolivie, j'ai vu un billet à 592€ pour Porto Alegre, dans le Sud du Brésil, presque direct, avec juste un stop rapide à Sao Paulo, et pas en passant par NYC ou Toronto, ce qui double le temps de trajet, mais à chaque fois que j'essaie de l'acheter quelque chose me bloque, je n'ai pas envie, en fait ce n'est pas tant que je n'ai pas du tout envie de voyager, ou envie de rester ici, mais que je n'ai plus ce besoin de fuir que j'avais avant, qui me poussait à aller à l'autre bout du monde dés que possible, ce petit truc qui me faisait cliqué sur le bouton "réserver" en me disant fuck it, mes 1 an de voyage en continu ont tué ça, je suis confortable dans mon rien, enfermé chez moi, loin du monde, et c'est ce qui me fait le plus flipper en fait FUCK IT, je pars du 2 octobre au 12 décembre.

dimanche, septembre 16, 2018

Double Negative.

  Le premier trailer de The Ballad of Buster Scruggs, des Frères Coen pour Netflix, vient de sortir, et le film a l'air excellent, dommage que ça ne soit pas resté une mini-série. Amazon nous a offert quelques bandes-annonces, comme The Romanoffs, on y voit pleins d'endroits différents (la série a été tournée dans 7 pays) et une tonnes de stars, ça semble de qualité et je suis intrigué, mais pas autant que par les premières images de Homecoming, qui a l'air hyper trippant et angoissant, j'ai hâte. J'ai bingé les 8 épisodes de 30 minutes de Forever (Amazon), le pilot ressemble à un long sketch de Portlandia, en moins loufoque, mais au final c'est plutôt une fable sur la vie, ce que l'on en fait, et l'engagement, qu'une comédie-comédie, comme le laisserait penser la présence des deux acteurs principaux ou la bande annonce, d'ailleurs même si j'aime bien Fred Armisen je pense que la série aurait été mieux avec un autre acteur, Maya Rudolph est parfaite par contre, en conclusion je dirais que c'est assez étrange, bien filmé, très lent et poétique, j'ai aimé. J'ai fini Castle Rock (Hulu), et après une baisse de régime au milieu j'ai plutôt bien aimé, c'est vraiment fidèle aux romans de Stephen King, l'ambiance, les doutes, le questionnement sur le bien et le mal, ce n'est pas une grande série, mais elle vaut le coup. J'ai bien aimé The First aussi, série d'anticipation du créateur de House of Cards, avec Sean Penn, dont Hulu a rendu disponible tous les épisodes d'un coup vendredi, alors que pour The Handmaid's Tale ou Castle Rock ils avaient opté pour une diffusion classique "télé" hebdomadaire. Ça s'inspire grandement de Terrence Malick, principalement de The Tree of Life, dans la réalisation/le montage, sans jamais l'égaler, où arriver à la même poésie et délicatesse universelle, mais c'est agréable à suivre. Le cast est très bon, surtout Natascha McElhone, l'ambiance musicale est très bonne aussi, et il faut noter le réalisme avec lequel la technologie "futuristique" est disséminée un peu partout (on est ici projeté 10-15 ans dans le futur). Pour apprécier il faut surtout dés le début savoir que ce n'est pas une série sur la colonisation de Mars, ni même de science fiction sur un voyage dans l'espace, mais un drama métaphysique sur ce besoin d'exploration qu'a l'Humain, dans ce que ça lui coûte, les dangers, les sacrifices, la persévérance, l'abnégation, et la préparation que ça demande. C'est très lent, un peu dérivatif, et un chouïa prétentieux par moment, donc ça ne plaira clairement pas à tout le monde, mais je conseille, j'ai passé un bon moment à enchainer les épisodes, en me disant à la fin de chacun que j'allais faire une pause, pour finalement mettre le suivant quelques minutes plus tard, et à la fin je re-signerais pour une éventuelle saison 2.

Je n'avais pas bien compris l'importance du préchauffage d'un four à chaleur tournante, je pensais que comme il chauffait plus vite c'était un peu optionnel, du coup je le faisais genre 2-3 minutes, mais depuis que je le fais 10 minutes, mes plats sont mieux cuits, je vais me relancer dans les tartes. J'ai couché avec un australo-chinois de 24 ans, qui a fait du mannequinat, il en a le corps en tous les cas, et il habite à 32 mètres de chez moi, à vol d'oiseau, c'était très cool, mais ça m'a complètement décalé, sans réelle raison, et du coup j'ai découvert que les Sims4 marche plutôt bien sur mon MacBook, c'était le 3 qui plantait, alors oui ce n'est pas super fluide, surtout que je préfère ne pas mettre l'affichage graphique au minimum, histoire d'avoir quand même des détails, c'est galère de construire une maison sans souris externe aussi, et l'ordi souffle en continu, surtout quand il pleut, ce qu'il ne fait jamais, vu que c'est un Mac, mais je peux jouer à la poupée aux Sims4, j'ai trouvé toutes les extensions jusqu'à Seasons en un seul programme, et j'ai passé plusieurs nuits dessus, à faire un couple interracial de lesbiennes, hippie/artiste et hardos/sportive, avec leur fils adoptif latino, et 2 chats. Je teste les albums Safe In The Hands of Love de Yves Tumor et Double Negative de Low sur Deezer, c'est la saison des ouragans, à Paris on revient aux presque 30°, ceci est mon 1001éme post, et je n'ai toujours pas le besoin de me sentir utile, ou même de participer.

mardi, septembre 11, 2018

Chronos Feasts On His Children.

  Finalement j'ai été à mon rendez-vous à l'hôpital des Quinze-Vingts, histoire de clore le dossier, j'ai retrouvé 16/10ème à mon oeil droit, ça a pris son temps mais c'est pratiquement rentré dans l'ordre. Mes voisins, porte d'en face, on eu un compteur Linky installé, dans le couloir, et il fait un bourdonnement continu, qu'il serait insupportable d'avoir dans mon studio (le gars de Enedis, venu relever mon compteur, m'a dit qu'il s'agissait plutôt du transfo au dessus, mais je reste dubitatif) j'ai déjà refusé son installation, j'aime bien mon vieux compteur "accommodant", mais je n'aurai plus le choix en 2021, si il fait ce bruit ça va être invivable, ça serait bien que j'installe du double vitrage aussi, si je n'ai toujours pas bougé pour un monde meilleur d'ici là (genre en Indonésie). Après Ultimate Beastmaster de Netflix, le Ninja Warrior de TF1 ressemble à une version discount polonaise, mélangée avec la beauferie de Confession Intime et Interville. J'ai vue Jurassic World 2: Fallen Kingdom, qui n'est pas si mauvais que ça, certains beaucoup de personnages sont vraiment agaçants et clichés (Jar Jar Binks à lunettes, chucky la clone, Eli Macron, Generic Military Bad Guy), mais c'est globalement un bon divertissement, j'ai même bien aimé Chris Pratt, alors que depuis son discours religieux aux MTV Movie & TV Award 2018 et sa prise de poids il ne me charme plus du tout (il était à baffer dans Avenger 4), bref, il ne vaut vraiment pas le premier, qui reste le meilleur de la franchise, et de loin, mais il arrive en 3ème place, et la fin peut ouvrir le concept de façon assez fun, ou le tuer, on verra. En voyant la fin de la saison 1 de Heathers je comprends parfaitement pourquoi ce show n'est plus montrable dans le contexte actuel aux USA, trop cynique sur la violence dans les lycées, mais j'ai trouvé ça vraiment pas mal, et je conseille. Par contre les 2 épisodes réalisés pas Gregg Araki n'étaient pas spécialement inspirés, ça me refroidi un peu pour sa futur série (Now Apocalypse), il a fait de super films, nihilistiquement hilarants, sexy, pleins de violence désabusée adolescente, et visuellement inventifs (The Living End, The Doom Generation, Nowhere, Mysterious Skin), mais ses dernières oeuvres ont été plutôt médiocres (Kaboom, Smiley Face, White Bird in a Blizzard), j'espère qu'il aura retrouvé sa folie des années 90.

A chaque fois que je tombe sur une émission qui parle de ce que projette de faire le gouvernement Macron je suis dépité, le manque d'ambition écologique, ouvrir au bétonnage des zones jusqu'ici protégées, le baratin sur un "nouveau monde" alors qu'ils proposent globalement les années 80 de Tatcher/ Trump, présenter les acquis sociaux comme un frein à la modernité, reproduire exactement les erreurs du passé en privatisant ce qui rapporte de l'argent à l'état, comme les Aéroport de Paris, histoire de bien montrer qu'ils n'ont rien appris de la vente des autoroutes, aucune vison de l'avenir au delà du bilan comptable de fin d'année, juste le court terme du profit à tous prix. Ce sont des comptables, pas des politiques, ils regardent le pays comme une entreprise, par le prisme de la rentabilité, et tout le reste repose sur du marketing, ils commencent leur propagande avec du "on va limiter le chômage des cadres qui touchent plus de 6000€/mois", ce qui représente à peine 1000 personnes sur 5 millions de chômeurs, pour que les gens adhèrent, et ensuite nous raconter que tous le monde doit faire un effort, et finir par encore moins indemniser ceux qui en ont vraiment besoin. On va encore essayer de nous forcer la main pour les prochaines élections aussi: "votez LREM ou on aura le FN", comme si l'unique alternative à la montée des fachos en Europe était Merkel et Macron, le libéralisme à la Reagan ou alors Hitler/Mussolini, super le choix, et il n'y a pas vraiment d'opposition crédible et sensée assez puissante, pas dans la surenchère populiste (coucou Mélenchon), elle est de suite ridiculisée par la presse, comme Hamon ou Hidalgo. J'ai regardé un documentaire sur le Mexique et les civilisations pré-hispaniques, qui ont disparue bien avant l'arrivée de ces psychopathes sanguinaires et catholiques (je ne sais pas lequel est le pire), la civilisation Maya se serait effondrée à cause de la concentration grandissante des pouvoirs et des richesses dans les mains d'un petit groupe restreint et l'appauvrissement des masses, qui se sont rebellées, tuant les riches, et sans les élites et l'ordre social cette civilisation à disparue. On va faire encore mieux, en élisant des incompétents fascistes et imbéciles qui vont détruire la démocratie, parce qu'on aura laissé les rennes pendant des décennies à des banquiers obsédés par les points de croissance qui ne profitent qu'à un petit nombre, youpi.

Etrangement je ne me sens pas vraiment concerné, je me sens plus comme un observateur lointain, j'écoute de vieux PJ Harvey et Nirvana, je regarde des interviews de Timothée Chalamet pour Beautiful Boy sur YouTube, ou vidéos d'un gars, assez agaçant, qui construit des maisons dans Les Sims4, j'ai même contemplé l'idée d'acheter un PC juste pour y jouer (j'avais réussi à l'installer sur mon Mac fin 2016 mais ça plantait tout le temps je crois et passé la construction de 2-3 foyers je n'avais pas vraiment eu envie d'y jouer en fait), il est vraiment temps que je trouve un sens à ma vie (lol), je vais commencer par faire un gratin dauphinois. Et ce post n'a strictement aucun intérêt, il reflète bien ma réalité, je le publie quand même parce que je l'ai écrit, faut pas gâcher.

mercredi, septembre 05, 2018

Now Apocalypse.


  Je n'ai jamais été fan de Jim Carrey, il est très bien dans The Truman Show, mais sinon je trouve qu'il en fait souvent trop, je l'ai trouvé très juste dans le pilot de Kidding (Showtime), série réalisée par Michel Gondry, en homme qui essaie de rester jovial et positif alors que le monde s'effondre autour de lui, j'ai adoré cet univers, c'est drôle et déprimant en même temps, plein de poésie et de tristesse, au milieu de marionnettes colorées, j'ai hâte de voir où ça va nous emmener. Jack Ryan (Amazon) est de pire en pire après chaque épisode, j'en suis à la moitié et je ne suis pas sûr de continuer, pourtant j'aime bien ce genre normalement, façon James Bond, Jason Bourne, ou Mission Impossible, ici tout fait artificiel et forcé, l'image est moche et la réalisation sans inspiration, même John Krasinski a du mal à ne pas devenir transparent dans cette avalanche de dialogues et situations mal amenés, bref, un ratage en beauté. J'ai vu sur Imdb que la saison 2 de Big Little Lies (HBO) n'était pas réalisée par Jean-Marc Vallée, quelle erreur, même si Andrea Arnold semble avoir un joli CV (épisodes de I Love Dick et Transparent de Amazon), Vallée a clairement du génie. J'avais complètement oublié l'existence de la série Heathers (basée sur le film), dont j'avais regardé le pilot en février, le show n'a jamais été diffusé aux USA, la chaine Paramount Network l'ayant lâché après la fusillade en Floride de février dernier et le sujet trop violent (presque un ado mort par épisode), elle n'a été repris par personne mais diffusé par HBO en Europe de l'Est, du coup les épisodes sont disponibles. Ça me fait toujours penser à du Gregg Araki (qui en a dirigé 2 épisodes d'ailleurs, je vais finir la saison au moins pour ça) en moins inspiré, mais la réalisation et l'ambiance sont plutôt cool je trouve, les dialogues sont bons, surtout chez les adultes, passé les premières réticences c'est plutôt pas mal comme teen drama décalé, mieux que Scream Queens par exemple, ils ont quand même foiré le casting de Veronica par contre, l'actrice est bien trop fade (#WinonaForever).

En parlant du brillant Gregg Araki (The Doom Generation, Nowhere, Mysterious Skin), il prépare une comédie pour Starz en ce moment: Now Apocalypse, prévue pour 2019, avec des petits mignons comme Tyler Posey (Teen Wolf), Beau Mirchoff (Awkward) et Jacod Artist (Glee), ça parle de sexe, d'amour et de célébrité à Los Angeles, encore un show que je vais très probablement aimer. La saison 2018-19 va être une année de folie pour les séries réalisées par des génies du cinéma: Gregg Araki, Michel Gondry, Nicolas Winding Refn, Wong Kar Wai, Damien Chazelle (le projet de mini-série des Frères Coen pour Netflix est devenu un long film) qui s'ajoutent aux génies de la télé: Hiro Murai, Sam Esmail, Cary Joji Fukunaga, Jean-Marc Vallée, auxquels il faut inclure les créateurs d'univers que sont Noah Hawley, Matthew Weiner, Bryan Fuller, Jonathan Nolan/Liza Joy, Jill Soloway, David Benioff/D.B. Weiss, Lena Dunham, David Simon, J.J. Abrams, et même Ryan Murphy. Tu m'étonnes que je ne lise plus de livre. On avait déjà David Fincher, David Lynch, Jane Campion, ou Martin Scorsese, j'attends Wes Anderson, Spike Jonze, Darren Aronofsky, Denis Villeneuve, Christopher Nolan, Trần Anh Hùng, Sofia Coppola, Quentin Tarantino, Alejandro G. Iñárritu, Xavier Dolan, ou Harmony Korine. Netflix et Amazon, sortez votre chéquier.

Je suis sorti dimanche, et il y avait bien trop de monde partout, je me suis quand même posé au soleil dans le Jardin des Archives, j'ai bouquiné Vernon Subutex Vol. 3 (oui je l'ai commencé il y'a genre 100ans), je suis rentré me préparer un petit plat, alors qu'un petit mignon de 22 ans me proposait de se voir, c'est officiel, je préfère le poulet au curry doux au sexe, je me relève même la nuit pour en manger froid. Je regarde des Comedy Lineup et Ultimate Beastmaster S03 de Netflix, à 3h du matin, en mangeant des noisettes bio, j'ai vaguement recommencé mon rituel sportif, ça serait bien que j'arrive à le faire quand je ne suis pas chez moi, j'ai l'impression d'acheter douze tonnes de yaourts/crèmes tous les 2 jours, je me suis rasé les cotés du crâne, j'ai tellement de cheveux blancs sur les tempes, je trouve que j'ai une bonne tête en ce moment, le truc Men Expert Vita Lift Soin Yeux Anti-Âge de l'Oréal à l'air de marcher, et j'en ai marre de toutes ces Macronneries.

dimanche, septembre 02, 2018

Bloom.

  J'ai fini Big Little Lies (HBO), pratiquement 1 an après, parce que j'aimerai bien regarder la saison 2 avec Meryl Streep l'an prochain, vu que tout le monde ne parlera que de ça, et également parce que j'ai vraiment adoré Sharp Objects, créé/réalisée par Jean-Marc Vallée (C.R.A.Z.Y., Dallas Buyers Club) aussi, je n'avais regardé que 2 épisodes, le sujet est toujours trop "Desperate Housewives-ish" pour que j'accroche pleinement, et Reese Witherspoon m'agace toujours un peu, idem pour Laura Dern, mais c'est sans doute leurs personnages insupportables en grande partie, je me suis laissé embarquer dans l'histoire finalement, malgré le fait que je pensais qu'on nous dirigeait sur une fausse piste flagrante depuis le début et qu'au final c'est bien ça, Kidman et Skarsgård sont fascinants, Shailene Woodley solide, et les gamins vraiment bons, bien sûr la réa impeccable et l'excellente bande son ont aidé, ce show donne vraiment envie d'habiter au bord de l'Océan (et d'être pété de thunes). Donc j'ai adoré Sharp Objects (HBO), la fin clos bien cette mini-série, et si il devait y avoir une suite je verrais bien quelques chose sur l'enfance et la jeunesse d'Adora, sur le passé de Wind Gap, qui pourrait aller jusqu'à la mort de Marian, ça pourrait être cool. Le pilot de Jack Ryan (Amazon) n'est pas super original, mais efficace, John Krasinski est solide dans le rôle, j'étais content de revoir Wendell Pierce de The Wire, on nous présente les personnages et la situation de façon rapide, en survolant les clichés du genre (le héros sportif, sa Chloé, son nouveau boss réfractaire, sa potentielle meuf) mais le rythme était peut-être juste un peu lent paradoxalement, ou mal optimisé, on est tellement habitué à voir ce genre d'histoire en format film, du coup cette heure manquait un peu de survoltage, façon Jason Bourne, ou d'une touche décalée, comme avec Claire Danes et ses psychoses dans Homeland. Ici on revient au héros homme blanc américain traditionnel, avec son PTSD de rigueur, c'est confortable comme de la télé à papa, pas révolutionnaire, donc, mais j'ai envie de voir la suite, et de savoir qu'il n'y a que 8 épisodes est un bon point.

J'ai vu un reportage sur l'Iran, hier nuit sur France 5, et je me suis demandé si j'avais vraiment envie d'y aller, j'ai eu un flashback de Marrakesh, que je n'ai pas aimé, et aussi de Jaisalmer, dans le désert du Thar, au Rajasthan (Inde), qui m'a laissé des souvenirs mitigés aussi, j'ai aimé Istanbul, mais je ne sais pas si j'ai envie de voir des mosquées et des souks pendant 3 semaines, je ne suis pas très "jardins", il n'y a pas l'air de rester grand chose à voir de Persepolis, les montagnes et villages ont l'air beaux, mais rien que je n'ai déjà vu dans le Kashmir indien, je me demande si je ne devrais pas plutôt aller en Egypte, au moins il y a des sites que j'ai absolument envie de voir dans ma vie. J'ai pareil avec l'Amérique du Sud, j'ai encore lu un article de Vice sur le dépouillement de français grâce au Souffle du Diable en Colombie. Et je n'aime pas trop retourner dans les endroits que j'ai aimé, l'excitation de la découverte n'est plus là, la fatigue des transports est moins supportable du coup, et il m'arrive de ne plus savoir quoi y faire. Je n'ai plus envie d'être ici, mais je n'ai pas envie d'aller ailleurs, ma mère voudrait que j'aille la voir plus longtemps aux Antilles, mais après 1 semaine je n'en peux plus, et la banlieue c'est "bien" seulement quand il fait beau, on en a fini avec ça pour les 9 prochains mois. Il me faudrait un entre-deux supportable, et pour l'instant juste aller passer l'automne/hivers sur une plage quelque part.

Je reste dans mon lit, j'écoute de la musique, l'album Bloom de Troye Sivan est mignon, mais arrivé à la fin tu as oublié qu'il a jamais existé, je regarde Katya et Violet Chachki faire un deuxième anus à Tofu Swift, demain je vais me préparer du poulet au curry doux, j'aimerai bien me poser au soleil quelque part, mais il y a trop de monde dehors le week end.

samedi, septembre 01, 2018

De Rouille et d'Os.


 Pour finir voici un Top 12 de mes films des années 2010, temporaire puisque nous n'en sommes pas encore arrivé à bout, étrangement des films comme Birdman ou Isle of Dogs, qui ne m'ont pas complètement fait craquer au visionnage m'ont laissé des images vives plein la tête, et quand je pense aux films qui m'ont marqué elles surgissent en priorité, au milieu d'autres films visuellement parfaits, qui m'ont clairement envoûté. J'aurais pu aussi incorporer The Grand Budapest Hotel, Inception, Shutter Island, Amour, Mommy, De Rouille et d'Os, Deadpool, ou Holy Motors.
(Tops: 50s&Avant, 60s, 70s, 80s, 90s, 00s)

vendredi, août 31, 2018

Funny Face.


  Top 12 des films des années 50, et avant, qui m'ont marqué, au moins visuellement, j'aurai probablement pu y mettre tous les Hitchcock (La Corde, La Maison du docteur Edwardes, La Mort aux Trousses), pas mal de Disney (Cendrillon, Bambi, Dumbo), La Belle et la Bête de Cocteau, Les Diaboliques, La Mouche, Les 400 Coups, Singing in the Rain, The Bad Seed. Je zappe forcement plein de chose, déjà, même si j'aime bien Un tramway nommé Désir, La Fureur de Vivre ou Les Hommes préfèrent les blondes, je n'ai pas grand chose avec Marilyn, James Dean, Brando, ou même Bardot, mais je suis définitivement fan de Audrey Hepburn, Gene Kelly, et des yeux de Paul Newman.

(Tops: 60s - 70s - 80s - 90s - 00s)

jeudi, août 30, 2018

Midnight Cowboy.


  Top 12 de mes films des années 60. Il y a aussi The Haunting, Les 101 Dalmatiens, Psycho, What Ever Happened to Baby Jane?, Les Parapluies de Cherbourg/Les Demoiselles de Rochefort, Le Village des Damnés.
(Tops: 70s - 80s - 90s - 00s)

mercredi, août 29, 2018

Scum Fuck Flower Boy.

  J'ai lu un article de Télérama sur les séries à rattraper cet été, puis de lien en lien, j'ai téléchargé quelques pilots, parce que je n'ai pas déjà assez de shows à regarder comme ça... J'ai commencé par Loudermilk (Audience Network), qui est chouette, par contre c'est censé être un super connard antipathique et j'ai passé mon temps à trouver qu'il avait raison, genre une pouffe à qui il a tenu la porte s'apprête à commander 50 cafés alors que lui 1 seul et c'est lui le mec mal élevé ? Pareil avec le vieux dans les escaliers, non mais il le sait qu'il est lent, il n'a qu'à le laisser passer. Ne parlons même pas du prêtre, bref, les gens quoi. J'ai bien aimé Baskets (FX) aussi, les critiques m'avaient dissuadé à l'époque, mais c'est drôle, je vais continuer à regarder je pense. Hap and Leonard (Sundance TV) qui était complètement passé sous mon radar, avec pourtant Michael Kenneth Williams (Omar de The Wire) et Christina Hendricks (MadMen), est sympa, un peu chiant, et je ne suis pas fan de James Purefoy, je n'ai pas eu envie de persister. Succession (HBO) ne m'a pas fait tripper non plus, mais je savais déjà avant de regarder, ils sont tous à vomir, j'avais juste envie que leurs hélicoptères se crachent, le sujet n'est vraiment pas pour moi. Et je n'ai pas du tout aimé Vida (Starz), qui a de super critiques pourtant, les personnages, l'ambiance, les situations, rien ne m'a séduit, j'ai arrêté après 15 minutes et j'ai repris plus tard dans la soirée, je vais en rester au pilot.

La bande annonce de la saison 3 de True Detective donne envie, la saison 1 était fantastique, surtout grâce aux acteurs principaux (McConaughey et Harrelson) et à la réalisation inspirée, parce que l'histoire en elle-même n'était pas grandiose, mais les flashbacks marchaient très bien. La deuxième a été une grosse déception, l'histoire et surtout la fin étaient vraiment clichées et bidons, et la réalisation avait perdue son truc en plus (Cary Fukunaga est parti après avoir reçu un Emmy de meilleur réalisateur mérité pour la saison 1). Mahershala Ali a le charisme pour tenir cette saison 3, reste à savoir si le reste sera au niveau, c'est déjà une bonne chose d'être revenu à l'idée de faire jouer au personnage principal 2 timelines, ce qui est quand même l'identité de cette série, et qui avait été laissé de coté en saison 2 dans mon souvenir. Ils ont vraiment pris leur temps cette fois-ci, j'en espère beaucoup, même si sans Fukunaga j'y crois moyen. J'aime bien l'album Negro Swan de Blood Orange, enfin j'aime bien l'ambiance et la production globale, mais je trouve qu'il n'a pas une voix à la hauteur de ses ambitions, par moment c'est vraiment ridicule/nasillard, genre lamentations de Boys Band (Take Your Time, Jewerly, Chewing Gum), chanté par Frank Ocean ça aurait été une autre histoire, et il y a trop d'interludes parlées insipides, incorporées aux chansons, donc impossible à virer, j'aime beaucoup Janet Mock mais c'est un album de musique, pas une lecture sociologique (avec du free jazz en fond en plus). Les derniers morceaux (11,14,15) font vraiment MGMT/Tame Impala, chouettes, mais je me dis qu'il devrait plutôt écrire pour quelqu'un qui a une voix plus interessante. Celui de Mitski: Be the Cowboy me fait penser à Salad ou Metric, deux groupes que j'aime beaucoup, mais avec ce côté pop-niaise façon St Vincent dedans, et du coup je n'aime pas. Quand je vois les looks sur le tapis rouge des MTV VMA 2018 je me dis "qui sont ces gens ?" et ensuite que l'on dirait qu'ils ont fait le pari de tous porter des trucs moches et improbables, histoire de regretter leur tenus encore plus que les célébrités des années 90, en les revoyant dans 10 ans, genre "mais je pensais à quoi", bah je peux te le dire aujourd'hui: vous avez l'air ridicule les meufs, voilà, on gagne du temps.

Dans une émission sur la naissance des civilisations par le prisme de la religion, sur ARTE, ils ont mentionné une partie du cerveau qui s'éteint quand on prie, une partie qui régie la conscience de soit, oublié le fait d'être un individu parmi d'autre pour avoir l'impression de faire parti d'un tout, au delà de la branlette "spirituelle" je me suis dit que c'est ce que j'aime quand je suis seul, j'aime ne pas me "penser", juste être pleinement là dans l'instant, ne pas penser à ce que l'on va faire mais juste agir, ou plutôt ne pas, libre du regard d'autrui, de toutes interactions, avec le soleil (oui sans soleil ça marche moins bien) et le silence, ou alors ça n'a rien à voir. Mon mal de dos est revenu instantanément quand j'ai entendu mon père ouvrir le portail, et pourtant j'adore mon père, je suis rentré à Paris le lendemain, il ne fait plus beau et j'ai même froid, je mets des gens qui chantent sur des enregistrements pour ne pas entendre les gens qui se manifestent autour de mon espace vital, TA13OO de Denzel Curry et Scum Fuck Flower Boy de Tyler The Creator, comme à chaque fois que je passe du temps chez mon père je trouve ma télé ridiculement petite (tout mon studio en fait), je fais des quêtes secondaires des DLC de Zelda: Breath of the Wild (il faudrait que je revende ma Switch), j'achète des trucs sur le site de l'Oréal, je mange du Saint-Félicien.

mardi, août 28, 2018

Les Valseuses.


  Top 12 des films que j'aime des années 70, j'aurais pu aussi y glisser Série Noire, Mad Max, Damien la Malédiction (The Omen), Halloween, Grease, Bernard & Bianca ou Robin des Bois de Disney.
(Top: 80s, 90s, 00s)

dimanche, août 26, 2018

The Empire Strikes Back.


  Je ne pensais pas revenir plus en arrière, mais finalement les oeuvres qui ont marqué mon esprit remontent à plus loin, voici le Top 12 de mes films fétiches des années 80, et j'ai envie de dire "Harrison Ford". Pour Indiana Jones je me demande si je n'ai pas été plus marqué par le deuxième: "Le Temple Maudit", idem avec Retour Vers le Futur 2, et j'ai aussi adoré Gremlins 2, on va dire que ici j'englobe les franchises, du moins les 2 premiers. Invasion Los Angeles, My Beautiful Laundrette, Ghostbusters, E.T., Les Goonies, 37.2 le Matin, Bagdad Café, Paris Texas, Dune, Rox & Rouky, et Le Sens de la Vie ne sont pas passés loin.

(Tops: 90s, 00s)

vendredi, août 24, 2018

Elephant.


  Dans ce Top 12 des années 2000, dont j'avais déjà fait une vague liste fin 2009, décennie plus axée sur le voyage, la contemplation, et l'Asie, j'aurais pu aussi ajouter Elephant, Shortbus, Mysterious Skin, Devdas, Mean Girls, La Science des Rêves, Eternal Sunshine of the Spotless Mind, 17 fois Cécile Cassard, La Cité de Dieu, Kill Bill Vol.1, Old Boy, ou même Irréversible.

(Tops: 90s)

jeudi, août 23, 2018

The Sinner.

  Je n'avais pas eu envie de regarder The Sinner en août 2017, je me souviens que l'image de Jessica Biel toute mouillée sur le poster ne m'avait pas inspiré, j'ai commencé l'autre soir et j'en ai enchainé 4, puis les 4 autres le lendemain, c'est très réussit, on entre vite dans l'intrigue, ça m'a fait vaguement penser à Mr Mercedes (Audience Network), surement le coté vieux flic obsessionnel et un peu l'ambiance générale, Jessica Biel et Bill Pullman sont très biens, pas fantastiques mais solides, et il aurait fallu une réa un chouïa plus artistique pour que je sois méga fan, mais en tous les cas j'ai revu mon Top des nouveautés de la saison dernière pour l'y ajouter. J'ai hâte de voir ce que donne Carrie Coon dans la saison 2 qui vient de commencer, j'attendrai qu'elle soit finie, j'aurais détesté ne pas pouvoir enchainer les épisodes, vu les cliffhangers de fou. D'ailleurs je vais faire pareille pour le restant de Castle Rock (Hulu), qui après 5 épisodes baisse en intensité, le binge-watching fonctionne mieux pour ce genre de show. J'essaierais de faire ça aussi pour le retour de Mr Mercedes (Audience Network) d'ailleurs, qui vient de commencer. Je pense qu'avant le dernier épisode je vais me refaire tout Sharp Objects aussi, avec des sous-titres, parce que j'ai manqué pas mal de subtilités (lire: "bloques de dialogues") avec cet accent du sud je crois bien, cette mini-série est fantastique. L'Amour est dans le Pré a repris sur M6, et je ne sais pas pourquoi j'aime toujours autant cette émission, elle me fait sourire, de la slow-tv positive, de la bonne musique en général (ils ont passé Mystery of Love de Sufjan Stevens dans l'épisode de cette semaine) et pleins d'images de campagne, M6 est toujours la meilleure pour la Télé-Réalité, avec aussi Top Chef et Le Meilleur Pâtissier, par contre leur télé-crochet "Audition Secrète", dont j'ai essayé de regarder un épisode, est une catastrophe. Je suis content du revival de Veronica Mars sur Hulu, ce show en avait encore sous le coude quand il a été annulé à l'époque, plutôt pour des questions de politique interne à la nouvelle chaine The CW qu'à un manque d'audience, j'ai déjà plus envie de voir ça que le reboot de Buffy. Ça fait plus d'un mois que Facebook ne marche plus sur mon ordi avec Safari, ça charge 1 à 2 actualités et le reste est bloqué, je n'ai pas ce problème sur l'iPad, ce n’est pas plus mal, j’y passe moins de temps, je ne m'en sers déjà plus que comme agrégateur d'infos sur ce que j'ai liké, je le garde aussi pour louer mon appart le moment venu, ça marche bien sur les groupes dédiés. Mais vu les problèmes que j'ai avec tumblr aussi je vais repasser un peu sur Chrome pour voir. C'était Adblock qui faisait foirer Facebook, et Chrome fait souffler mon MacBook Pro mi-2012 encore pire.

Quand j'étais un jeune pédé, je me souviens que souvent ça me suffisait de savoir que je pouvais me taper un mec plutôt que de le faire vraiment, je me demande si ça ne me fait pas un peu ça avec les voyages en ce moment, le fait de me dire que si je veux je peux partir quelques part, genre en Iran ou en Nouvelle Zélande, je regarde le prix des billets, imagine un parcours grossier, glane des informations utiles, ça me rend joyeux, de m'imaginer y aller, et au final je me rends compte que je n'ai pas vraiment envie de bouger. J'essaie les albums de Unknown Mortal Orchestra: Sex And Food et Mitski: Be the Cowboy, sans être complètement convaincu, il fait gris alors je regarde des films et séries dans l'après midi, comme le chouette Inside Llewyn Davis des Frères Coen, suivit de l'esthétiquement assez moche mais fascinant et brillamment interprété par Isabelle Huppert: Elle de Paul Verhoeven, j'ai aussi vu Ocean 8, et il n'est pas très bon, il y a un super cast et pourtant ça ne fonctionne pas, c'est une grosse coquille vide, mon père rentre samedi, alors que je pensais encore avoir 1 semaine seul ici, la météo semble se détériorer aussi, je sens qu'il va être temps que je rentre chez moi.

mardi, août 21, 2018

The Doom Generation.


 Je me rends compte que je parle plus rarement des films que j'ai adoré, qui ont marqué ma psyché, modifié ma façon de voir le monde, par rapport aux séries ou à la musique, donc voilà le Top 12 de mes films des années 90. J'aurai pu mettre aussi Basic Instinct, Boys Don't Cry, Transpotting, Delicatessen, Gummo, Casino, Virgin Suicides, Jurassic Park, Audition, Magnolia, Requiem for a Dream, Mina Tannenbaum, Trois Couleur: Bleu, ou même Le Cinquième Élément.

samedi, août 18, 2018

Sophomore Slump.

  Je pense que je regarde trop de Top 10 WatchMojo sur YouTube, du coup j'ai envie d'en faire aussi, et là je me suis demandé qu'elles sont les séries des années 2010, dont j'ai adoré (à différent degrés) la première saison, et qui se sont soit vautrées en seconde ("sophomore slump"), soit n'en ont pas eu (mini-série). Top of The Lake et True Detective entrent définitivement dans la première catégorie, leur première fournée d'épisodes font parties de ce que j'ai préféré artistiquement dans le médium télé, et j'ai détesté leurs suites (on verra l'an prochain comment s'en sort True Detective en saison 3). Sharp Objects et I Love Dick n'en ont pas eu, ce sont juste des mini-séries, parfaites par elle-même. One Mississippi aurait dû se contenter d'une seule, la seconde n'étant pas horrible, mais clairement inutile. Hannibal, Penny Dreadfull et surtout Rectify n'ont jamais réussit à re-capturer la beauté de leurs débuts. The Killing son intensité, et UnReal sa balance entre divertissement et satire. J'aurai pu mettre Mr Robot, tellement sa saison 1 était parfaite en tous points, mais la suite n'est pas catastrophique, juste moins brillante, idem avec Halt and Catch Fire. J'attends de voir comment vont s'en sortir Mindhunter, Fleabag, ou Pose, j'en espère beaucoup, et je ne suis pas sûr que Happy! ou The Fucking End of the World en aient besoin d'une.


J'ai postulé pour un job de vendeur à la boutique souvenir de la Tour Eiffel, par l'intermédiaire de Pole Emploi, et je n'ai jamais eu de réponse, c'est dommage, je trouvais ça marrant comme possibilité, enfin si "marrant" inclus vendre mon énergie vitale au capitalisme (#lol). Aretha Franklin et Kofi Annan sont morts, le monde est encore un peu plus triste. J'ai essayé de regarder King Cobra, mais c'était trop mauvais, encore plus mal joué qu'un vrai porno, je ne comprends pas comment James Franco et Christian Slater ont pu se retrouver là dedans, j'ai dû arrêter vers le milieu. J'ai enfin fini American Crime Story saison 2: The Assassination of Gianni Versace, en enchainant les 2 derniers épisodes cette semaine, il y a de bonnes choses vraiment, surtout les seconds rôles, comme Penélope Cruz ou Judith Light, mais je trouve Darren Criss moyen, pas à la hauteur du premier rôle, et en bilan le tout est un peu chiant, ce montage "à l'envers" a retiré l'intensité. Le premier vrai teaser de la série d'anthologie de Matthew Wiener (MadMen) The Romanoffs montre sa distribution impressionnante (Isabelle Huppert dedans), ça ressemble à un film de Woody Allen pour l'instant, je ne me fait pas pipi dessus d'anticipation mais j'ai envie d'y jeter un oeil. Cat Power a sorti un nouveau morceau où Lana Del Rey fait les coeurs, c'est sympa, du Cat Power classique quoi, je ne sais pas si ça serra un album que je vais écouter plus de 3-4 fois, comme tous les autres cette année. Dans le recyclage des magazines, bizarrement, c'est plus difficile de jeter mes vieux The Face des années 90. Mon ordi a planté 2 fois en quelques jours, une première fois il a redémarré tout seul, pendant que je scrollais à l'infini une page Tumblr, j'ai remarqué que l'ordi/Safari/CPU s'emballait grave sur ce site, et la seconde l'écran s'est figé quand j'ai voulu le raccorder à la télé par RCA, j'ai dû l'éteindre de force, je n'en suis pas là mais je n'ai pas envie d'en acheter un nouveau, parce que je prendrais surement un nouveau MacBook Pro (le MacBook normal n'ayant pas une différence de prix suffisante pour ne pas prendre le plus puissant "Pro"), et qu'ils sont trop chères, le modèle 2017 sans la "touch bar" me serait suffisant, mais ils ont un problème avec leur clavier, je vais attendre de voir si Apple propose un modèle 2018 sans cette "touch bar", qui serait donc moins chère. Ça serait bien d'imaginer voyager avec un jour, mon modèle "mi-2012" pèse 2,03 kilos, ce que je trouve déjà trop pour juste aller en banlieue avec sur le dos, le MacBook fait 960 grammes, et le nouveau MacBook Pro 2018 1k37, pour l'instant je vais attendre de voir comment évolue la situation, et puis je serai tenté de faire de l'optimisation fiscale en allant l'acheter à Singapour.

Mon oeil va mieux, je vois toujours plus petit mais ce n'est presque plus déformé, je me demande si ça vaut le coup de payer encore 30€ pour qu'on me dise que ça s'arrange tout seul et qu'il faut juste attendre, comme les 3 fois précédentes, je vais surement annuler mon rendez-vous de septembre. Je suis de mauvaise humeur, je n'ai envie de voir personne, enfin encore moins que d'habitude, je profite du soleil, me tortillant, allongé en caleçon, sous sa chaleur, avec uniquement le bruit du vent dans les hauts arbres, un avion de temps en temps, et le clocher tintonnant les heures. Après 2 semaines j’ai commencé à manquer de nourriture, j'ai du me trimbaler les sacs de courses à pied sous le cagnard, j'ai branché mon ancienne chaine hi-fi dans ma chambre, j'écoute "Les Banlieues" des Arcade Fire ou "Désespoir" de Anohni, je mange du yahourt blanc avec du miel et des mûrs du jardin, et des cônes Fraise/Vanille, je n'ai pas encore allumé un bouquin depuis que je suis ici, je crois que je vais rester jusqu'à fin Août.

jeudi, août 16, 2018

Life in Men.

  J'étais complètement dubitatif face au projet de plateforme de streaming "Facebook Watch", que j'imaginais cherchant à concurrencer Netflix, Amazon, Hulu, ou les futures services de Apple et Disney prévus pour fin 2019, mais en cherchant un peu j'ai lu que c'est une offre de "vidéo à la demande gratuite", qui mélange streaming, live, et shows à horaires réguliers, avec des coupures pub pendant les programmes. Ils proposent surtout des émissions: docu-séries, news, télé-réalités, talk shows, séries pour ado, sport, etc... de moins de 30 minutes, ça ressemble à un mix entre télé traditionnelle et YouTube (en plus pro, avec une ligne éditoriale) j'ai l'impression. Un service de programmes courts, consommables rapidement sur mobile/tablette/ordi/smartTV, avec le budget et la qualité de production télé, ça peut marcher finalement, même si Facebook est une compagnie bien trop puritaine et politiquement correcte pour proposer quoique ce soit de vraiment interessant du coté des séries télé.

Depuis 4-5 ans les "nouveaux entrants" (streamers) ont bouleversé le jeux, avant il n'y avait qu'une poignée de chaines câblées qui proposaient des programmes interessants. HBO a été la première et est encore la plus importante, son créneau est la qualité plutôt que la quantité, télévision haut de gamme gros budget, elle ne propose des séries originales que le dimanche soir, et choisit donc ses projets avec une grande minutie, des séries prestigieuse et très différentes de ce qui se fait sur les networks, moins lisse ou formaté, avec du sexe et de la violence, dés 1997 (Oz, The Wire, The Sopranos, Six Feet Under, Carnivale, Rome, Sex and the City, Girls, Game of Thrones, Westworld, The Deuce) ce qui a fait sa réputation, mais il semble que le nouveau propriétaire (la compagnie de télécom AT&T) veuille changer ça en produisant plus de contenue, pour contrer Netflix et Amazon Prime, elle avait aussi en exclusivité les films de la 20th Century Fox, son rachat par Disney et leur plateforme de streaming arrivant prochainement risque de changer la donne. On a ensuite Showtime (groupe CBS), qui fonctionne sur le même business model premium (similaire à Canal+) et a été sa première concurrente, avec une programmation originale "LGBT" au début (Queer as a Folk et The L Word) dès 2000, même si elle n'a jamais eu son succès, s'en rapprochant avec des shows comme Dexter, Weeds ou Homeland, elle a du mal à rester dans la danse aujourd'hui, avec des shows peut-être moins marquants (Shameless, The Affair, Ray Donovan), même si l'arrivé de Kidding de Michel Gondry, avec Jim Carrey, est un gros coup, et Who is America? de Sacha Baron Cohen a "fait le buzz". FX (groupe FOX) propose des productions originales depuis 2002, avec une recherche constante de marquer les esprits et être précurseur (The Shield, Nip/Tuck, Damages, Fargo, Atlanta, Legion, AHS, Pose), destiné à un publique plus jeune que HBO, pour moi la chaine la plus excitante et novatrice des dernières années. Et AMC, la dernière entrante, en sortant MadMen en 2007 et Breaking Bad en 2008, qui rivalisent avec HBO en qualité et exigence, elle est passée instantanément de petite chaine qui rediffuse de films Classiques à acteur majeur (The Killing, Preacher, Better Call Saul, The Terror), elle semble avoir du mal à trouver la suite, et surfe surtout sur le succès de The Walking Dead maintenant. D'autres chaines moins importantes, souvent spécialisées, comme SyFy, TNT, USA Network, ou Starz, ont du mal à sortir du lot avec 1 shows interessant de temps à autre.

Netflix a mis un grand coup de pied dans tout ça, proposant un nouveau modèle: la vidéo à la demande par abonnement, en ligne donc sans les contraintes du format télé (horaires, lieu, supports) et de rendre disponibles les saisons entières de séries en une fois, inventant ainsi un nouveau mode de consommation (le "binge watching"), elle a marqué l'inconscient collectif en arrivant sur le marché du programme original en 2013 avec House of Cards et Orange is the New Black, qui ont été instantanément des succès médiatiques, et ont placé Netflix à la table des grands. La plateforme a de suite choisit une stratégie opposée à celle de HBO, en inondant le marché de nouvelles productions, avec énormément de grands succès, dont tout le monde a parlé (Stranger Things, 13 Reasons Why, Black Mirror (racheté à la BBC), The Crown, BoJack Horseman, Sense8, Mindhunter, Master of None, Glow, les séries Marvel), mais aussi des programmes télé qui sont devenus des phénomènes aux USA, comme le revival de la télé-réalité Queer Eye ou les docu-séries (Making a Murderer, The Keepers), cette avalanche de programmes fait qu'il y a aussi des ratés (Altered Carbon, Gypsy, ou Lost in Space) qui ternissent un peu son image de qualité. Netflix domine clairement le marché du streaming, mais beaucoup de "nouveaux entrants" arrivent les poches pleines, avec des stratégies différentes. Les plus petites, comme pour les petites chaines câblées, cherchent leur Mr Robot/The Sinner (USA Network), Killing Eve (BBC America) ou Rick and Morty (Adult Swim), des shows qui compensent largement leurs modestes audiences par leur notoriété médiatique et/ou récompenses. Parce que leur modèle de service se fait par abonnement, ils ont besoin de têtes de gondoles, une série très regardé est un bonus, mais il leur faut surtout des shows qui peuvent remporter des prix (Emmy's), entrer dans le Zeitgeist, et attirer des clients prêts à payer tous les mois pour leur service, dans une marché de plus de 500 fictions produites par an ce n'est pas si facile. Hulu (groupe Fox) est le meilleur exemple avec The Handmaid's Tale, qui lui a permis d'entrer en concurrence avec les plus gros streamers, alors que la série n'est probablement pas très regardée, du coup elle s'est fait un nom et a décroché des productions comme Castle Rock de Stephen King et JJ Abrams ou The First de Beau Willimon (House of Cards) avec Sean Penn, et des projets comme la dramédie Queen sur la vie de RuPaul, des adaptations en séries de livres comme Catch 22 avec George Clooney, Less Than Zero de Bret Easton Ellis, et The Vampire Chronicles d'Anne Rice.

Amazon a eu Transparent dans cet esprit, dans une moindre mesure, surtout un succès d'estime avec plusieurs Emmy's, mais le service semble avoir changé de stratégie, après avoir surtout proposé des petites comédies assez "queer" (Transparent, I Love Dick, One Mississippi) au milieu de dramas qui ne m'ont pas interpellés, le géant de la vente sur internet semble s'attaquer au marché des séries de prestige, et cherche le graal "Game of Thrones": succès autant critique que publique/financier, ils mettent énormément d'argent dans des productions haut de gamme, marchant sur les platebandes de Netflix, mais surtout HBO, qui fait des séries plus sombres et "adultes". Ce n'est pas qu'une question d'argent bien sûr (Amazon a dépensé 4.5 milliards pour ses contenus en 2017, contre 6.3 pour Netflix, Hulu & HBO 2.5, Apple & Facebook 1 pour commencer, et Disney ne donne pas de chiffre, ils ont un catalogue tellement imposant déjà), on l'a vu avec des flops comme les très couteux Marco Polo et The Get Down sur Netflix, ou Vinyl sur HBO, mais l'argent permet d'acheter et de produire potentiellement les meilleurs projets, et pour cette rentrée c'est clairement Amazon qui a raflé les plus demandés, comme Homecoming de Sam Esmail (Mr Robot), The Romanoffs de Matthew Weiner (MadMen), Forever avec Fred Armisen et Maya Rudolph, et même Jack Ryan, avec ensuite pour 2019 Tong Wars de Wong Kar Wai (In the Mood for Love) et Too Old To Die Young de Nicolas Winding Refn (Drive, The Neon Demon), sans parler de la série "Seigneur des Anneaux" en développement. La nouvelle CBS All Access semble s'installer tranquillement, misant sur différentes séries de l'univers Star Trek, un spin-off de The Good Wife (CBS), et un revival de The Twilight Zone.

Disney semble se diriger vers ce format de vidéo à la demande par abonnement, façon Netflix/Amazon, et va bouleverser le marché en gardant probablement en exclusivité sur sa plateforme ses blockbusters (qu'elle louait en exclusivité à Netflix), elle va avoir un catalogue énorme, en y ajoutant les productions 20th Century Fox (dont les films passaient en exclusivité sur HBO), qu'elle vient de racheter, qui comprend Fox Searchlight, gros fournisseur de film à Oscar. Elle va aussi proposer des séries exclusives (du Marvel, du Star Wars dont une série de 10 épisodes au budget de 100 millions de $, Monster Inc, High School Musical...) pour attirer encore plus de monde, mais en restant vraiment familial et "kid friendly". En bonus ils ont Hulu et FX dans le package "Fox", donc une plateforme et une chaine câblée pour les productions plus "indé", qui n'auraient pas leur place sous la marque "Disney". Il reste a savoir si ce service sera global ou réservé au marché américain, et si le coté lisse et grand publique de Disney ne va pas être un peu chiant. C'est aussi pour ça que Netflix produit autant de shows/films en ce moment, à perte (l'investissement va doubler pour atteindre 13 milliards estimés en 2018), pour changer un peu son modèle, étoffer son catalogue, et devenir plus indépendant, il passe aussi des contrats d'exclusivités faramineux, comme avec Shonda Rhimes (ABC) et Ryan Murphy (FX/Fox), 2 gros fournisseurs de contenues populaires, ou avec plusieurs comiques pour diffuser des "Comedy Specials", ce qui était une spécialité HBO avant. Et ils ont encore énormément de projets excitants comme Maniac de Cary Joji Fukunaga avec Emma Stone, Nightflyers (co-produit avec SyFy) d'après Georges R.R. Martin, ou même Chilling Adventures of Sabrina avec Kiernan Shipka (Mad Men), et pour plus tard The Eddy de Damien Chazelle, Dark Crystal: Age of Resistance, Ratched de Ryan Murphy avec Sarah Paulson, la série d'anthologie de Guillermo Del Toro, A Life in Men de Charlize Theron avec Kristen Stewart, l'adaptation de Midnight's Children de Salman Rushdie, au milieu d'une 50taine d'autres. De son coté Apple reste flou sur les spécificités de sa future plateforme, elle se positionne sur le même genre de productions que Netflix visiblement: gros budgets, pleins de stars, et grand publique/"Popcorn", pas trop de violence ou de sexe, probablement moins dirigé "enfants" que la maison de Mickey, une sorte de HBO puritain, certains projets ont l'air cool quand même: des adaptations des romans Foundation de Asimov, Patchinko, et Shantaram, des dramas de Damien Chazelle et M. Night Shyamalan, du Carpool Karaoke... Pourquoi pas. Apple pourrait juste proposer ses programmes à la demande, comme elle le fait déjà sur l'iTunes Store pour les séries et films des autres, à moins qu'il ne "révolutionne" le concept, on verra l'an prochain.

En conclusion: encore plus de bons shows à voir / encore plus de difficulté pour les trier. Je réfléchis à des trucs comme ça au lieu de dormir, alors je me suis dis que faire des recherches vite faites sur le sujet, et compiler tout ça rendrait le tout plus clair, et ce pavé indigeste prouve que je ne suis clairement pas journaliste.

lundi, août 13, 2018

Random Acts of Flyness.


  Le show Random Acts of Flyness sur HBO est assez déstabilisant, c'est un enchainement de scènes, interviews, animations, réflexions sur ce que c'est d'être noir aux USA, c'est beau et dérangeant, ce qui m'a donné envie de voir le travail du créateur Terence Nance, j'ai regardé son film An Oversimplification of Her Beauty, en 2 fois (je me suis endormi devant), c'est vraiment plus verbeux que poétique j'ai trouvé, assez chiant et trop personnel, mais il y a de jolies animations et stop-motions. J'ai commencé Lodge 49, une nouvelle série de AMC, qui semble avoir fait sienne les techniques de Netflix ou Amazon en diffusant l'intégralité de la saison sur son site d'abonnement AMC Premiere, ou alors ils n'ont pas aimé la série et s'en débarrassent, de toute façon c'est le mois d'aout, il n'y a pratiquement rien à regarder, avoir la saison entière est parfait pour cette période, je meurs de devoir attendre entre les épisodes de Sharp Objects ou même Preacher et Castle Rock chaque semaine. Bref, pour dire que ça me fait un peu penser à The Big Lebowsky, ou même John From Cincinnati (HBO), sans doute l'ambiance Californie du Sud, et que j'aime bien pour l'instant, même si ils auraient dû en faire des épisodes de 30 minutes plutôt que d'1 heure. J'ai regardé Deadpool 2: Super Duper $@%!#& Cut, et il est très chouette, un peu moins que le 1, mais c'est un film fun et déjanté, il est drôle et les scènes de combats sont superbes, définitivement le meilleur du genre "super-héros". Je suis tombé sur cette table ronde de Variety avec des acteurs transgenres, ça m'a permis de mieux appréhender des sujets comme le casting de Scarlett Johansson dans un rôle trans par exemple, si vous parlez anglais c'est vraiment intéressant, l'importance d'écouter les gens concernés, et j'espère voir Laverne Cox dans Pose l'an prochain et/ou caster dans son propre film du MCU. Je trouve le nouvel album de Travis Scott: Astroworld insupportable.

L'Indonésie tremble, la Californie brule, le Japon cuit, ici on est passé de 36 à 18 à 28° en maximales, selon les jours, et je préfère largement quand il fait trop chaud. Je commence à m'ennuyer grave, j'ai eu froid, dés qu'il y a un rayon de soleil je profite du jardin, mais la pluie et les nuages sont plus présents, j'ai envie de baiser et en banlieue sans transport c'est mort, la nuit j'enchaine les épisodes de Elementary saison 6, l'après midi je rêvasse devant les gymnastes/ plongeurs/ athlètes (#MarcelNguyenForever) aux Championnats d'Europe, j'ai jeté 25 kilos de Nova Magazine, et autres avec Björk en couverture de quand j'étais le genre de fan à les collectionner, j'hésite à rentrer sur Paris, en me disant que je vais certainement autant me faire chier là bas, mais dans 15 mètres carrés.

mardi, août 07, 2018

Truth or Dare.

  Il y a un nouveau trailer pour la mini-série Maniac de Cary Joji Fukunaga pour Netflix, avec Emma Stone, ça ressemble à un mélange entre Inception et Legion, ça donne envie. Idem pour Kidding de Michel Gondry sur Showtime, ce show a l'air dément. Je suis intrigué par la série Forever (sur Amazon le 14 septembre), avec Maya Rudolph et Fred Armisen, deux acteurs que je trouve souvent à mourir de rire. Kong: Skull Island n'est pas un film sur King Kong, mais sur la guerre du Vietnam, avec un grand gorille, et il est trop ridicule pour être fun, comme Pacific Rim 1 ou le MCU peuvent l'être. D'ailleurs, j'ai enfin vu Avengers 3: Infinity War, et il est vraiment pas mal, bien efficace, il n'y a pas une minute de répit, c'est de l'action pure, et la fin est originale. J'ai essayé de regarder Who Is America, le nouveau show de Sacha Baron Cohen sur Showtime, mais ce n'est vraiment pas pour moi, je trouve ça terrifiant plus qu'autre chose, et ça me fait haïr l'humanité encore plus. J'ai détesté le "documentaire" Dream Boat, je l'ai trouvé glauque. I Feel Pretty n'est pas terrible, mais Michelle Williams y est hilarante, elle devrait faire plus de comédie. Je n'ai pas aimé Game Night non plus, j'avais essayé de regarder le début aux Antilles avec ma mère, j'avais stoppé vers la moitié, je pensais que le fait de le mater en français était sans doute la raison pour que je le trouve aussi nul, mais finalement c'est juste le film, et je n'aime vraiment pas Jason Bateman (et vu que je n'aime pas non plus Laura Linney, je ne regarderai probablement jamais Ozark de Netflix). En parlant de show que je n'ai pas envie de voir, les critiques sont pas trop mal pour Succession sur HBO, mais juste le sujet ne me fait pas du tout bander, voir des riches se faire la guerre pour le pouvoir ça ne me dit rien (coucou Empire), d'ailleurs je n'arrête pas de dire que HBO mérite toujours que l'on jette un coup oeil à ses nouveaux shows, mais j'ai le même blocage avec Ballers, qui ressemble à Ray Donovan (Showtime) en plus vulgaire/Miami, et Divorce, parce que Sarah Jessica Parker. Truth or Dare est une sorte de Final Destination mal joué, avec une bande son ridicule, aucun des personnages n'est attachant, donc quand ils meurent tu t'en fous, un film sans intérêt, même pas un petit plaisir coupable devant une pizza, seul la fin m'a décroché un sourire, dans le même genre je crois me souvenir que It Follows était bien plus sympa, ou n'importe lequel des Final Destination, même les derniers. Depuis le 18 juillet j'essaie le Soin anti-âge Vita Lift 5 hydratant Men Expert de l'Oréal, acheté 10€ sur Amazon au lieu de 15€ (c'est l'ancien packaging avec du orange), et c'est vraiment pas mal, par contre ça ne m'hydrate pas assez seul et je trouve ma peau plus "granuleuse", genre j'ai les pores plus voyant, mais ça donne bonne mine et le visage plus ferme sinon, je crois.

Il fait de nouveau 35-38°, je dors dans la journée, je regarde des vidéos d'irlandais jouer aux Sims 4 sur YouTube, j'essaie de suivre un peu les Championnats d'Europe, mais je tombe toujours sur le vélo en salle, qui n'a aucun intérêt, encore pire que le vélo sur route, je me fais du poulet crème fraîche/moutarde avec des pâtes, et du jambon/pois chiches, mon père est parti samedi et c'est tellement plus agréable de ne rien faire sans personne autour, mais j'ai déjà l'impression d'être seul ici depuis des mois. Je devrais peut-être aller vivre dans une petite maison avec un jardin, je peux habiter où pour 600€ par mois ? Et c'est comme ça que je vois ma vie si je gagnais au Loto.

Related Posts with Thumbnails

Archives du blog

Layout: NeimaD 2007 © - Safari