mardi, juillet 17, 2018

Hikikomori.


  J'ai regardé A Quiet Place, c'est un film sympa, mais je n'ai pu m'empêcher de me dire que si un bruit continu n'attire pas les monstres bah vivez près d'une chute d'eau, ou faites en une artificielle, vivez avec des générateurs bruyants, pleins de ventilateurs, ou diffusez un bruit sourd dans des haut-parleurs continuellement, je sais pas, il y a pas mal de façon de faire du bruit blanc, et surtout arrêtez de vous balader avec des cadres en verre dans les mains... Organisez un plan de secours avec des alarmes déclenchables à distance situées loin de la maison. Pourquoi ne pas foutre de la moquette partout, voir des matelas au sol, et faire plus qu'une seule salle capitonnée, carrément vivre dans un studio d'enregistrement ou une station de radio. Mais sinon l'idée était bonne. J'ai vu que Amazon avait sauvé une série de science-fiction après son annulation, du coup ça m'a intrigué, et j'ai commencé à regarder The Expanse (SyFy), qui a déjà 3 saisons, ce n'est pas la création du siècle, c'est clairement une série moyenne gamme, du moins de ce que j'en ai vu pour l'instant, c'est à dire 5 épisodes, un show qui pourrait prendre de l'ampleur avec un budget Amazon, ça me fait penser à Battlestar Galactica (dont je n'ai pas dépassé le milieu de saison 2) et Total Recall, l'histoire est intrigante, c'est pas trop mal fait, et parfait à regarder au milieu de la nuit, quand je n'ai plus rien ou plus envie de ne rien regarder vraiment, un peu comme quand je tombe sur Supernatural (c'est moins cheap quand même). J'ai essayé vite fait la comédie Trial & Error saison 1, qui date de l'été dernier, parce que j'ai vu que la seconde arrive dans les jours qui viennent, et qu'elle avait l'air bien nawak, mais ce n'est vraiment pas pour moi, c'est seulement supportable dans une bande annonce, ça m'a fait tellement rouler des yeux d'exaspération que j'en ai eu des palpitations. Timothée Chalamet est en pourparlers pour jouer le rôle principal dans le Dune de Denis Villeneuve (Blade Runner 2049, Arrival), et c'est une super nouvelle. UnReal vient de passer de Lifetime à Hulu, qui en a lâché la saison 4 d'un bloque lundi, je ne suis pas sûr que la série ait encore un intérêt, je n'en peu plus des querelles entre Quinn et Rachel, et après une saison 1 plutôt sympa ça n'a fait que péricliter, je vais quand même regarder cette dernière saison, en me demandant si c'est encore une critique de la télé réalité ou si ça ne fait plus qu'en utiliser les ficelles (acteurs à moitié nu, du cul partout, et des rebondissements putassiers) pour faire de l'audience.

Au moment de la victoire de l'équipe de France la clameur de la ville a été énorme, j'ai rarement entendu ça, hurlements, klaxons, pétards, un tel déchainement de joie, pendant des heures, et si j'aimais la foule (et les gens) je serais sorti pour partager cette folie. Ca me fait penser que j'ai touché la coupe en 1998, j'avais 19 ans, et mon premier petit boulot était de garder des places de parking pour les camions de tournages (du "ventousage"), et je devais le faire pour ceux de TF1 autour du siège de la FIFA, le lendemain de la victoire, mais la police avait bloqué le secteur et déplacé les voitures présentes, donc je me suis retrouvé dans le siège de la FIFA, à voir les joueurs, et quand elle est passé devant moi, j'ai fait comme tout le monde, j'ai tendu la main pour la toucher. Bon, c'est cool, maintenant 4 ans sans foot !

vendredi, juillet 13, 2018

Sharp Objects.

  Le pilot de Sharp Objects, la nouvelle mini-série de HBO, réalisée par Jean-Marc Vallée, est superbe, je n'avais pas aimé son Big Little Lies, surtout l'histoire et les personnages qui ne m'avaient pas accroché (j'ai arrêté après 2 épisodes), mais la réa et la musique y étaient déjà impeccables, ici c'est encore plus flagrant, le casting est très bon, Amy Adams est fascinante et juste, Patricia Clarkson aussi, le bled, la maison, l'ambiance inquiétante, les flash-backs, les silences, je sens que je vais me régaler. L'épisode 6 de Pose (FX) m'a complètement piétiné le coeur, Billy Porter qui interprète Pray Tell, était magistral, et le discours de son partenaire Costas (Johnny Sibilly) sur son lit d'hôpital m'a fait fondre en larme, comme Angels in America de HBO à l'époque. Les épisodes 3-4 et 5 étaient chouettes mais un peu trop soapy par moment, parsemés de beaux moments, avec Elektra (Dominique Jackson) et son opération, Blanca (Mj Rodriguez) dans son rôle de mère, ou les bals, mais pas aussi réussit que les 2 premiers, le personnage d'Angel (Indya Moore) avait même perdu un peu de son intérêt, mais le retrouve ici. C'est vraiment une belle série, importante, jamais je n'avais vu à la télé un personnage expliquer à un jeune gay comment appréhender le sexe entre hommes, l'épidémie de Sida dans les années 80, ce que c'est d'être trans et ce besoin de devenir physiquement qui on est réellement, j'espère qu'elle obtiendra une seconde saison elle vient d'être renouvelée par FX. La fin de la saison 2 de The Handmaid's Tale (Hulu) était très bien aussi, jouissive et frustrante, j'aime la direction qu'ils prennent pour la suivante, et j'ai hâte de voir ça. Les Emmy's ont complètement snobé Mindhunter (Netflix), qui est pour moi la meilleure nouvelle série de l'année, ils ont zappé aussi James Franco et Maggie Gyllenhaal pour The Deuce (HBO) ou Alison Brie pour Glow (Netflix), dommage, par contre je suis content pour Sandra Oh nommée comme meilleure actrice principale dans un drama pour Killing Eve (BBC America), c'est la première asiatique à être nommée dans cette catégorie, et Yvonne Strahovski pour meilleure second rôle dans The Handmaid’s Tale (Hulu), elle qui avait été oubliée l'an dernier. Je n'aime pas du tout l'album Palo Santo de Years and Years, ça fait dance cheap, vive le queer mais on dirait du Troye Sivan de supermarché, qui est déjà lui même le Perfume Genius mainstream. Celui des Carters (Beyonce et JayZ) non plus, je n'aime pas trop le flow de JayZ déjà, et Beyonce est bof, même le single Apeshit, dont le clip a été tourné au Louvre, il y a trop de petits cries façon Migos/La Fouine (lol) que je ne supporte pas. Tous les derniers Kanye West (Ye et Kids See Ghosts) pas plus, à part quelques passages sur celui en collaboration avec Kid Cudi, mais sinon le reste n'a pas beaucoup d'intérêt musicalement. Et Drake ne me fait toujours rien.

Je suis rentré sur Paris, malgré mon mal de dos qui persiste, je me suis fait masser les pieds et sucer la bite le soir même, par un italien, après avoir regardé la demi-finale France/Belgique en mangeant un McDo, que je suis allé chercher pendant la mi-temps et il y avait tellement de monde que j'ai manqué le seul but, j'ai entendu les clameurs et les klaxons dans la rue un bon bout de la soirée, ça m'a rappelé l'été 98, comme à tous les gens vieux, sauf qu'à l'époque c'était à tous les matchs, vu que ça se passait en France et qu'il y avait des écrans géants partout, donc ce n'est pas vraiment comparable, c'est quand même sympa quand les gens sont contents. Je me suis préparé du poulet/pommes de terre au curry doux/lait de coco pour la semaine, je ne pense pas rester longtemps, je vais retourner en banlieue, mon père est absent la majorité d'aout, je vais aller m'enterrer là-bas.

dimanche, juillet 08, 2018

On The Nature Of Daylight.

  J'ai enfin vu Isle of Dogs de Wes Anderson, que j'ai trouvé hyper beau, peut-être un peu lent, comme tous les films de Wes Anderson, mais c'est visuellement un régal. J'ai enchainé 3 épisodes de The Handmaid's Tale, ce qui m'a permis de rattraper mon retard avant le final, et avant de poster mon Top, les pistes qu'ils laissent entrevoir pour la saison 3 donnent envie, du coté d'Emilie notamment, j'espère que l'on va voir un peu la résistance, et surtout des victoires. J'ai commencé Preacher saison 3, et je crois que je n'ai plus aucun intérêt pour ces personnages. J'essaie Lilo, un moteur de recherche éthique et français, qui permet de soutenir un projet social ou environnemental, pour remplacer Google, parce que chaque petite action compte.

J'ai le dos complètement bloqué, depuis plusieurs jours, quand je commence à avoir un peu mal à Paris je prends 2 Nurophens, je me cale bien dans mon lit, et je ne bouge plus pendant 2 jours, du coup je ne m'en rends pas trop compte, mais ici il faut faire 10 mètres rien que pour prendre un yaourt dans le frigo, ça fait longtemps que je n'avais eu aussi mal. Je fais des insomnies aussi, on écoute la Brève Encyclopédie du Monde de Michel Onfray sur France Culture l'après midi, je m'ennuie un peu, on regarde des films pas géniaux, comme Au Revoir Là-Haut ou Jason Bourne (en vf). Je dois voir deux "plans réguliers" pour baiser sur Paris cette semaine, on verra dans quel état je serai, je repousse un peu mon retour, je sais que je vais avoir trop chaud dans mon placard, un jardin sans vis-à-vis c'est quand même le pied.



Je ne savais pas que Deezer était un site français (et Spotify suédois), j'ai eu 3 mois gratuits avec le casque que j'ai acheté en début d'année, ça ne me sert pas trop, vu que je ne suis pas sur la route, mais leur application est bien foutu. J'ai fait une petite radio, pour cette première partie de 2018, que je trouve assez médiocre musicalement:


 { Radio Deezer SPRING (2018 Part 1): Childish Gambino - This is America | Anderson .Paak - 'Til It's Over | Ezra Furman - Driving Down to LA | BØRNS - Blue Madonna | Arctic Monkeys - Four Out of Five | Car Seat Headrest - Bodys | MGMT - Little Dark Age | Janelle Monae - Pynk (ft. Grimes) | Kendrick Lamar - All The Stars (ft. SZA) | Troye Sivan - My My My! | Son Lux - Slowly | Khalid & Swae Lee - The Ways | BØRNS - God Save Our Young Blood (ft. Lana Del Rey) | Janelle Monae - Make Me Feel | Kids See Ghosts - 4th Dimension | Beach House - Lemon Glow | MGMT - Me and Michael | Father John Misty - The Palace | The Xcerts - The Dark | Prince - Nothing Compares 2 U }

jeudi, juillet 05, 2018

The Platinum Age Of Television.

  Game of Thrones (HBO) saison 7 semblait un peu précipitée, mais ça reste la meilleure série du moment. Mindhunter (Netflix) de David Fincher est un pur bijou, mon coup de coeur de l'année. Westworld (HBO) a eu quelques épisodes en dessous en saison 2, mais son univers me fascine toujours autant, et quand c'est bon c'est grandiose. Idem avec Legion (FX) saison 2, qui malgré ses défauts, m'a complètement fait tripper. Stranger Things 2 (Netflix) est encore meilleure que la première, et parfaite dans son genre (sauf l'épisode 7). Atlanta (FX) saison 2 est peut-être un chouïa moins parfaite que la 1, mais ça reste brillant et tellement actuel, Donald Glover et Hiro Murai sont des génies. J'ai adoré Glow (Netflix) saison 2, c'est drôle et touchant en même temps, ils ont vraiment un super cast. Happy! (SyFy) est un beau bordel ultra violent, interprété avec maestria par Christopher Meloni, cette comédie noire est une bonne surprise. Killing Eve (BBC America) est une très bonne dramédie d'espionnage, en grande partie grâce à ses 2 stars: Sandra Oh et Jodie Comer. J'ai triché un peu, en mettant la All Stars 3 et la saison 10 de RuPaul's Drag Race (VH1) ensembles, je me suis un peu lassé du concept, surtout après qu'ils aient enchainé les 2 saisons, mais ça reste bien fun. The Handmaid's Tale (Hulu) saison 2 est toujours aussi efficace et traumatisante, elle est dur à regarder par moment, mais la qualité est indéniable. Je ne me suis pas toujours éclaté devant le retour de Twin Peaks (Showtime), mais elle m’a souvent fasciné, c’est une déconstruction de ce qu'est une série télé, sans réel soucis de raconter une histoire globale, c'était vraiment une grande oeuvre visuelle, merci David Lynch. Cette saison 3 de Mr Robot (USA Network) était bonne, mais ils essaient de clore le sujet principal avec une pirouette, et les personnages ont du mal à rester cohérent, c'était moins subversif et culotté que précédemment. Broad City (Comedy Central) saison 4 était un peu en dessous, tout en restant brillante. J'ai kiffé Rick and Morty (Adult Swim) de Dan Harmon (Community), dont j'ai enchainé les 3 saisons cette année, elle mérite d'être dans mon top ne serait-ce que pour l'inventivité nawak incroyable.


J'ai aussi bien aimé The Good Place (NBC), qui est sans doute la sitcom la plus inventive de la décennie, avec Community (NBC), cette seconde saison était excellente. J'ai moins adoré cette 4ème saison de Bojack Horseman (Netflix), je l'ai bingé en une après-midi avec plaisir, mais à la fin il ne m'en restait pas autant d'émotions qu'avec les précédentes. La saison 4 de Transparent (Amazon) était vachement mieux que la 3, Jeffrey Tambor est tellement grandiose dans son interprétation de Maura, je ne suis pas sûr que la série survivra à son départ. La 4ème et dernière saison de Halt and Catch Fire (AMC) était sympathique, j'ai été content de leur dire au revoir, mais elle ne m'a pas vraiment touché, alors que j'ai vraiment été fan de ces personnages, ça a été une petite déception. J'ai du mal à juger Black Mirror (Netflix) comme une série, vu que chaque épisode est en fait un téléfilm qui, au delà d'une thématique large commune (la technologie), n'ont rien à voir, du coup elle reste hors classement, et en plus cette salve était moins bonne que la précédente. J'ai bien pleuré devant This Is Us (NBC), mais cette saison 2 était peut-être un peu moins marquante que la 1. Mom (CBS), dans sa saison 5 déjà, reste ma sitcom préférée du moment, avec The Good Place. La seconde (et dernière) saison de One Mississippi (Amazon) était moins marquante que la première. Preacher (AMC) saison 2 a bien commencé, pour s’endormir en cour de route. Autres petites déceptions: la saison 2 de American Crime Story: The Assassination of Gianni Versace (FX), qui malgré un cast et une ambiance années 80 interessante, m'a souvent mis mal à l'aise, j'ai aussi arrêté très vite la saison 7 de American Horror Story: Cult (FX) pour la même raison, en pire, je n'avais juste pas envie de m'infliger ce sentiment désagréable.

Pour les nouveautés que j'ai aimé, dont je regarderais la suite hypothétique, mais qui ne m'ont pas touché autant que celles dans le top: l'indé The End of the Fucking World (Channel 4), l'ambitieuse Star Trek: Discovery (CBS All Access), la dérangeante The Deuce (HBO), la nawak Future Man (Hulu), le western inclusif Godless (Netflix), le mix Friday Night Lights/Heros Impulse (Youtube), la un peu lisse The Marvelous Mrs. Maisel (Amazon), l'étouffante Mr Mercedes (Audience Network), et l'hilarante émission The Trixie & Katya Show (Viceland) qui est hors sélection. Et j'ai adoré le début de Pose (FX), mais on en est à une demi saison, elle sera très probablement bien placée dans mon top 2018-19.

Ma sélection va de Juillet 2017 à fin Juin 2018, comme la "saison télé", en gros, et presque comme les Emmy's, qui eux s'arrêtent à fin Mai, sur un mélange des qualités artistiques et du plaisir/excitation que j'ai ressenti en les regardant. Contrairement à la saison dernière, où il y en avait 10 sur les 15, peu de nouveautés ont atteint mon top, il y en a 3 et demi (si on compte Twin Peaks comme une demi nouveauté). La plupart ont été assez décevantes, heureusement on nous a offert beaucoup de saison 2 magistrales (6 dans mon top), même souvent meilleures que leur première l'an dernier, (Stranger Things, Legion, Glow, The Good Place), d'autres un chouïa en dessous (Atlanta, Westworld), mais le niveau était tellement haut. Et les choix ont été un peu moins flagrants que l'an passé, je suis moins "à fond", je reste mitigé sur beaucoup des shows que j'ai aimé cette saison, à part Mindhunter et Stranger Things 2, que j'ai trouvé "pratiquement" parfaits, et Game of Thrones qui m'excite toujours autant, sans jamais me décevoir. C'est Netflix qui gagne avec 3 shows, suivit de HBO et FX avec 2 chacune, en tout 4 sont diffusés sur des plateformes en ligne (3 Netflix, 1 Hulu - contre 6 la saison dernière), et aucune sur un grand network (1), on trouve 9 dramas (7 en 2016-17), 5 comédies (7) et 1 télé-réalité (=).

J’ai essayé de faire concis, en éditant à mort, mais c’est encore beaucoup trop long, c'était tellement mieux quand je ne mettais que l'illustration, maintenant je commence à les écrire en janvier, tout ça pour donner mon avis, dont tout le monde se branle, et qui change selon l'humeur, mais ça pourrait être pire, je pourrais mettre des photos de moi, ou de bouffe, sur Instagram.

mardi, juillet 03, 2018

A Quiet Place.

  J'ai bien aimé Ready Player One, c'est un bon Spielberg comme à l'époque, distrayant, inventif et familiale, ce n'est pas toujours bien joué, les rebondissements sont un peu faciles, mais ça fonctionne, contrairement à tout ce qu'il a fait pour la télé depuis presque 10 ans. J'ai regardé Une Nouvelle Amie de François Ozon, sur France 2, ça ressemble à un téléfilm service publique du début des années 90, éclairé comme un film érotique italien, avec une ambiance thriller luxembourgeois, assez étrange, ça fait longtemps que je n'avais pas vu un film d'Ozon, j'avais bien aimé 8 Femmes, Sous le Sable ou 5x2, mais je n'ai pas vu le cinéma ici, ou la poésie, ce n'était pas très bien joué, ni bien filmé, j'ai eu l'impression d'être devant un Gabriel Aghion par moment limite, de la provocation petit bourgeois facile, je n'ai pas compris les 3T ("chef d'oeuvre") de Télérama. Je n'ai pas vachement aimé les 3 premiers épisodes de Glow (Netflix) saison 2, c'était marrant par moment mais j'ai eu l'impression que l'on revenait en arrière, que l'évolution des protagonistes était effacée, on revenait à la victime larmoyante (Ruth) et au bourreau bêtement méchant (Sam), et les personnages secondaires courraient en rond sans aucune substance. Mais il y a eu ce sublime épisode 4, avec le match entre Liberty Bell et Welfare Queen, superbement chorégraphié et filmé, l'épisode est d'ailleurs co-réalisé par John Cameron Mitchell (Hedwig and the Angry Inch), ce qui explique sans doute ce boost artistique (ils devraient l'engager à temps plein). Et j'ai adoré la suite de la saison, on sent qu'ils n'arrivent pas à donner des histoires de la même qualité à tous les personnages (genre l'histoire de la constipation et du blouson de Melrose...), ce qui est souvent le problème quand on met en scène une troupe, mais ça reste marginal, ça manque aussi un peu de mordant, même quand ils traitent de sujets graves, c'est assez bon sentiment, mais l'ensemble fonctionne bien. La fin me laisse un peu dubitatif quand même, je ne sais pas si ce gros changement n'arrive pas un peu trop tôt, ils auraient peut-être dû continuer dans le même "format" encore un peu, on verra si la série est renouvelée pour une saison 3 (ce que j'espère et est fort probable).

Il fait un peu chaud pour être dehors, je reste dans la salon où on a l'impression qu'il y a la clim, tellement il y fait frais, je regarde le foot, je mange des viennois à la vanille et pleins de légumes, j'ai envie de rentrer un peu à Paris, pour regarder quelques séries confortablement, dormir dans mon lit, et baiser aussi, mais je suis plutôt bien ici.

Related Posts with Thumbnails

Archives du blog

Layout: NeimaD 2007 © - Safari