jeudi, décembre 30, 2021

Ennui-sur-Blasé.


  J'ai passé le réveillon de Noël chez mon père en banlieue et suis vite rentré chez moi, je rattrape un peu les séries que je n'ai pas regardé en Guadeloupe (Station Eleven, Landscapers, Swagger), je ne sais pas si c'est juste le décalage horaire (et de luminosité) mais je me sens déconnecté depuis que je suis rentré, comme si je n'étais pas vraiment là. J'essaie de me balader un peu tous les jours, pour me vider l'esprit, comme je faisais les cent pas sur la plage ou des longueurs dans la mer. J'ai eu mon deuxième rendez-vous stripping pour Dr Smile le 29, à Neuilly, et après consultation l'assistante m'a dit que je n'en avais pas besoin finalement, et ne m'a pas fait payer les 100€, ce que j'ai trouvé super honnête de sa part. Comme j'étais à coté de la Fondation Louis Vuitton j'ai voulu aller voir l'expo La Collection Morozov, mais il n'y avait plus de créneau disponible. Si il y a bien un truc que la COVID-19 a tué, autre que des millions de gens et notre joie de vivre, c'est la spontanéité d'aller se faire une expo. REDbySFR a remplacé ma fibre coaxiale par de la fibre optique, et je ne sais pas si ça change fondamentalement quelque chose. Je me suis acheté 2 paires de sneakers, parce qu'après 6 ans avec les mêmes Nike à 60€ je le méritais bien, je regarde aussi pour des chaussures en cuir mais c'est vraiment inconfortable, j'ai envie d'acheter des fringues et de faire les magasins, ça tombe bien, ce n'est pas comme si il y avait plus de 200 000 nouveaux cas positif au SARS-COV2 par jour en ce moment. Je m'étais commandé un MacBook Pro 14", un avec "emballage abimé" sur Amazon, et j'ai utilisé mon chèque-cadeau Dr Smile de 300€ (j'attendrai pour un nouvel iPhone), ça me faisait 1791€ au lieu de 2249€ (modèle de base), je devais le recevoir le 30 décembre, le colis a été annoncé comme "livré" par Colis Privé mais n'est jamais arrivé. Pour le moindre colis à 20€ je reçois un appel du livreur pour me demander si je suis là avant de monter, ou me dire qu'il le laisse dans ma boite, et là pour un truc à plus de 2000 rien ? Ce n'est que partie remise, ils sont durs à trouver en ce moment, je vais devoir encore attendre un peu, d'être remboursé déjà, mais ça fait pratiquement 5 ans que je parle d'en changer, que j'ai mis de l'argent de coté pour (dont la vente des actions que TF1 me filait quand je bossais pour eux), donc je peux me faire ce petit plaisir, je passe quand même ma vie devant mon ordi. Et puis j'ai touché un peu plus d'argent que prévu dans cette histoire d'appart en banlieue.


J'ai adoré The French Dispatch de Wes Anderson, superbe hommage au cinéma français, avec un casting de fou. La saison 4 de The Boulet Brothers' Dragula était artistiquement géniale, juste la partie télé-réalité était désagréable à suivre, pleine de misogynie, jalousie, mesquinerie, tout ce que je déteste, mais dans l'ensemble c'est un chouette show de drag alternative. Je n'ai pas aimé la comédie de Noël de RuPaul: The Bitch Who Stole Christmas, trop basique ; Queen of the Univers, la nouvelle compétition de chant avec des Drag Queens, malgré la présence de Trixie et des danseurs hyper bandants, les télé-crochets ça me gonfle ; ou Drag Race Italia, qui est juste atroce, je ne suis même pas sûr de regarder la fin. Le brillant réalisateur canadien Jean-Marc Vallée (Sharp Objects, C.R.A.Z.Y, Dallas Buyers Club, Big Little Lies S01) est mort et j'ai trouvé ça terriblement triste, égoïstement j'attendais avec impatience ses futurs projets, sa réalisation est pour moi l'une des meilleure de la décennie, avec les Denis Villeneuve, Hiro Murai, Nicolas Winding Refn, Sam Esmail, Robert Eggers, Ari Aster, etc... Ces réalisateurs qui subliment leur sujet et t'envoutent comme aucun autre. Hommage aussi à Desmond Tutu, pour ses combats admirables pour les opprimés. Le port du masque redevient obligatoire dans la rue à Paris aujourd'hui, quand j'ai atterrie à Orly il faisait -1, maintenant il fait 15° en journée, je ne sais plus comment m'habiller et j'ai toujours trop chaud ou froid, j'ai du mal à m'endormir mais mon double vitrage m'isole bien, je pense que ma vie va changer en 2022.

lundi, décembre 20, 2021

Omicron.

  Sur la plage, des ados écoutent du rap français sur un haut-parleur Bluetooth, une chanson avec le refrain qui répète "de l'argent et des salopes", en boucle, littéralement (je n'ai pas trouvé ce chef-d'oeuvre de la musique française sur Google), ou comment traduire le cliché du rap US sans second degrés. La révolte s'est calmée, on a eu peur de manquer d'essence pendant 2-3 jours, ce qui aurait vraiment été une galère; mais tout est rentré dans l'ordre. Je devais rester jusqu'au 15, et finalement, plus le jour approchait, et moins j'avais envie de rentrer dans le froid, j'ai donc repoussé d'une semaine (sans frais), parce que je le vaux bien. J'ai fait ma 3ème dose de Pfizer ici, comme la deuxième, ma mère regarde des soap-operas coréens sur Netflix, le soir on s'est regardé Hellbound (Netflix) qui est bof, Hawkeye (Disney+) un peu trop enfantin et de transition, Dexter: New Blood (Showtime) revival plutôt réussit mais assez scolaire et pas aussi excitant que les premières saison, et on commence The Witcher (Netflix) saison 2 Le Tour du Monde en Quatre-Vingts Jours (France TV/ZDF/Rai) ce soir. Je ne suis pas sponsorisé, promis, mais la routine The Inkey List que j'ai offert à ma mère pour noël fait des miracles (Retinol, Vitamin C & EGF, Fulvic Acid Cleanser, Collagen Booster, ...), associé au peeling de The Ordinary AHA/BHA (que j'ai testé avant de venir et qui est génial), et le fait de mettre de la crème solaire tous les jours, font que certaines de ses rides se sont estompées de manière radicale, sa peau est plus unie, surtout au niveau des joues, c'est visible en juste 1 mois. Elle m'a d'ailleurs dit que j'avais super bonne mine en arrivant, malgré les 8h d'avion, la pollution de Paris, et le fait de ne pas sortir de chez moi, limite plus que maintenant après 1 mois de plage (j'ai mis la majorité des actifs en pause pour éviter de brûler au soleil).

J'ai eu un gros coup de coeur pour la série canadienne Sort Of, créée et interprétée par Bilal Baig, c'est drôle et frais, intelligemment inclusif et de l'époque, j'ai hâte de voir la suite. Un revival ou remake de Six Feet Under (HBO) serait potentiellement en gestation. J'ai appris, au detour d'une info bidon, que Nicolas Winding Refn prépare une série danoise pour Netflix, et ça c'est quand même super. J'ai reçu un chèque-cadeau de DrSmile, 300€ sur Amazon, je vais me prendre un nouvel iPhone, le 12 mini je pense, ça me le fait pratiquement à moitié prix (j'attends une promo), parce que la batterie de mon SE1 se vide vraiment trop vite, 20 minutes de Grindr et je passe de 100% à 30, même si je vais regretter le TouchID je pense. Et le MacBook Pro 14" me fait vraiment de l'oeil. Je rentre jeudi matin et vais passer noël chez mon père, avant d'hiberner devant le biathlon et les JO dans mon terrier, j'ai des trucs à méditer.

dimanche, décembre 19, 2021

Things Take Time, Take Time.


  En 2021 on aura eu du superbe, de l'émouvant, du sympa, du médiocre, ça n'aura pas été une année atroce (musicalement), mais pas une mine de diamants non plus. On commence par le brillant Friends That Break Your Heart de James Blake, du miel pour les oreilles, il m'a déchiré le coeur dès la première écoute > Blue Banister de Lana Del Rey est son projet qui m'a le plus touché depuis Honeymoon, mélancolie folk-country qui colle parfaitement à sa voix > A Beginner's Mind de Sufjan Stevens & Angelo de Augustine soigne l'âme > Hey What de Low n'est pas l'album que j'aurais le plus écouté cette année, mais quand il joue je suis envouté > Fever Dreams de Villagers est un chouette album de pop-indé assez hypnotique > CALL ME IF YOU GET LOST de Tyler, The Creator est sympa, beaucoup moins inventif que son précédent, l'excellent IGOR, mais sympa > Chemtrails Over The Country Club de Lana Del Rey nous ballade avec élégance et légèreté estivale sur les routes du sud de la Californie > Solar Power de Lorde est juste rafraichissant, et des fois c'est tout ce dont on a besoin > LP! de JPEGMAFIA n'est pas mon préféré dans sa discographie, mais ça reste un artiste inventif > Portas de Marisa Monte est un agréable album de musique brésilienne.

Pour les mentions, vaguement dans l'ordre: Paradigmes de La Femme est pleins de chouettes morceaux, juste trop inégal, je m'arrête en général à la moitié ; If Words Were Flowers de Curtis Harding est sympa et agréable, juste pas follement original ; Happier Than Ever de Billie Eilish est objectivement meilleur que certains classé plus haut, mais je n'ai pas eu envie de l'écouter, question d'age je pense ; Acquainted with Night de Lael Neale a des perles mais peu devenir irritant par moment ; Jubilee de Japanese Breakfast est fun, peut-être trop pop joyeuse pour mon gout (et je n'aime décidément pas le saxo dans la pop) ; Californian Soil de London Grammar est joli, complètement oubliable, mais joli ; Daddy's Home de St Vincent ne m'a pas convaincu, comme le reste de sa discographie, mais en moins mauvais ; An Evening with Silk Sonic de Bruno Mars & Anderson Paak est, à défaut d'original, plutôt chouette ; j'ai bien aimé la voix de Olivia Rodrigo mais son album est juste trop "ado" pour moi ; Montero de Lil' NasX est fun et pop, il ne fonctionne juste pas avec mon mode de vie de vieux gay morose, ce gars est la mégastar de l'année et est vraiment important pour la culture. Pour les déceptions: je n'ai aucun souvenir d'avoir écouté l'album Roadrunner: New Light, New Machine de BROCKHAMPTON ; 30 de Adele aurait pu s'appeler 43 tellement j'ai trouvé ça bobonne ; je n'ai pas aimé non plus The Nearer The Fountain, More Pure The Stream Flows de Damon Albarn, trop expérimental vieillot ; ou Things Take Time, Take Time de Courtney Barnett, banalement folk.

Related Posts with Thumbnails

Archives du blog

Layout: NeimaD 2007 © - Safari