samedi, juin 30, 2018

The Age of Aquaria.

  Avant de sortir mon TOP 15 de la saison télévisuelle (où il n'y en aura pas beaucoup), je vais faire un petit Top 9 des nouveautés depuis 1 an, entre Juillet 2017 et Juin 2018, c'était globalement décevant, comparé à l'an dernier, 2017-18 ne restera pas comme une grande saison. Je ne compte que celles qui ont finit leur diffusion (donc pas de Pose) et dont j'ai vu la majorité des épisodes.

Mindhunter (Netflix) de David Fincher est parfaite, autant dans la réalisation, que l'ambiance ou l'interprétation, c'est un chef d'oeuvre, et j'espère que l'on aura droit à plein de saisons. La comédie noire Happy! (SyFy) est complètement déjantée et originale, et repose en grande partie sur le génial Christopher Meloni, une bonne surprise. Killing Eve (BBC America) est une dramédie d'espionnage bien fun, magistralement interprétée par Sandra Oh et Jodie Comer, j'ai hâte de voir la suite. The End of the Fucking World (Channel 4) est un road trip façon Bonnie and Clyde décalé, esprit films indépendants, vu la fin je ne suis pas sûr qu'elle ait besoin d'une suite. Star Trek: Discovery (CBS All Access) est agréable, avec de bonnes idées, un bon divertissement grand publique. J’ai mis du temps à aimer The Deuce (HBO), sans doute à cause du sujet de la prostitution dans le New-York des années 70, et surtout des macs qui me donnent des envies de meurtres, mais en fin de saison je me suis dit que je pourrais devenir fan, Maggie Gyllenhaal et James Franco y sont grandioses. Future Man (Hulu) commence très mal, j'aurai probablement arrêté après le 2ème épisode, si je n'avais pas eu la saison en entier d'un coup, et que les épisodes étaient plus long, tout était trop humour au ras des pâquerettes et cliché, mais je suis vraiment rentré dedans après, et j'ai adoré. La mini-série Godless (Netflix) est réussie, surtout les scènes avec les chevaux, un joli western inclusif. The Marvelous Mrs. Maisel (Amazon) était sympa, surtout l'interprétation de Rachel Brosnahan, le tout était peut-être un peu trop lisse, mais ça reste une chouette petite comédie.

Ça nous fait 5 séries diffusées en lignes (2 sur Netflix, 1 sur CBS All Access, Hulu, et Amazon), 2 "anglaises" (BBC America et Channel 4), les 2 restantes viennent du géant historique du câble HBO et de la petite chaine thématique science-fiction/horreur SyFy. 3 comédies (dont 1 bien noire) et 6 dramas (dont 2 dramédies).

Pour les autres, je n'ai pas réussi à regarder 911 (FOX), Young Sheldon (CBS), Ghosted (Fox) La Casa de Papel (Antena 3/Netflix), et Comrade Detective (Amazon) passé le pilot; Claws (TNT), Cobra Kai (YouTube), Reverie (CBS), Instinct (CBS), et The Good Fight (CBS All Access) après le 2ème épisode; Here and Now (HBO), Room 104 (HBO), et The Mayor (ABC) après le 3ème; et Lost in Space (Netflix) après le 5ème, je n'avais juste pas envie, peut-être un jour. J'ai tenu 8 (!) épisodes de la médiocre comédie Disjointed (Netflix) en espérant que ça allait s'améliorer. Impulse (YouTube) est chouette, une sorte de Friday Night Lights en mode Stranger Things/Fargo, l'actrice principale: Maddie Hasson est vraiment très bien. (Je n'ai pas regardé Runaways, The Gifted, ou Cloak and Dagger, donc je ne peux pas vraiment comparer avec des séries comparables, mais j'aime bien celle-ci) Mr Mercedes (Audience Network) était sympathique, surtout Harry Treadaway dans le rôle du psycho, mais n'a pas été assez marquante. The Terror (AMC) a eu de bonne chose, mais le tout était trop verbeux et lent, on verra si la saison 2 de cette série d'anthologie sera plus concise. Il aurait fallu une bien meilleure réa et mise en scène pour m'accrocher à l'intrigue d'espionnage assez classique finalement de Counterpart (Starz), c'était sympa, mais j'ai quand même du mal à finir la saison. J'étais prêt à adorer Altered Carbon de Netflix, vue le pitch et le budget, mais une histoire confuse et le jeu d'acteur très inégale aura eu raison de mon enthousiasme, ça aura été ma déception de l'année. J'ai commencé la comédie Barry (HBO), qui est assez marrante, mais je crois que l'humour "losers inadaptés à la limite du retardé" m'agace, j'ai l'impression qu'on est censé se moquer d'eux plus que de la situation, ce qui me dérange par moment, j'ai ce sentiment avec Love (Netflix), Veep (HBO), Happy Valley (HBO), High Maintenance (HBO), Superstore (NBC), Modern Family (ABC), etc...

mercredi, juin 27, 2018

Everything.

  Je me suis réveillé hyper déprimé dimanche matin, c'est le problème d'être libre de faire ce que je veux (en restant raisonnable), je me demande ce que j'ai vraiment envie de faire, du genre être sur une plage, marcher dans les montagnes, visiter des villes, et la réponse est: absolument rien chez moi, ça m'attriste, et ce n'est clairement pas en comblant mon temps avec un boulot de merde que ça va s'arranger, je me regarde vieillir en n'arrivant pas à imaginer de solution pérenne. Du coup j'ai mis Ctrl de SZA, été faire un tour sur l'Instagram de Tom Holland, et je me suis fait sucer par un petit jeune qui passe de temps en temps me voir, c'est le remède parfait. Il faut absolument que je reparte, je sais qu'une fois dans le mouvement je serai content. J'irai bien passer 1 mois en Iran à la rentrée, il faudrait que je parte plus longtemps pour que louer mon appart soit interessant, et que je me désinscrive de Pole Emploi, du genre aller septembre en Grèce, puis l'Iran en Octobre, puis l'Inde... Bref, c'est ce genre de spiral qu'il faut que j'évite, partir 1 mois c'est cool, on verra, pour l'instant je vais rester ici, aller un peu chez mon père profiter du jardin, trop de monde voyage l'été ou alors il fait trop chaud/mousson.

J'avais oublié l'existence de Happy! (SyFy), j'en avais regardé le pilot distraitement au début de l'année, pas dans le bon état d'esprit, mais j'ai repris depuis le début cette semaine, et j'ai trouvé ça génial. C'est une comédie noire, très noire, et ultra violente, avec un Christopher Meloni grandiose et une licorne volante bleue nommé Happy, c'est déjanté à souhait, et n'importe quoi, je conseille vivement. La Coupe du Monde en Russie suit son cour, il n'y a vraiment que les matchs de l'équipe de France que j'ai du mal à suivre avec intérêt, je préféré quand je peux choisir le camp que je soutiens en fonction de la beauté des joueurs, de leur excitation à taper dans le ballon, ou de la ferveur de leur supporters. J'ai adoré la fin de cette saison 2 de Westworld (HBO), et si vous voulez un peu d'éclairage sur où on en est et vers où on va, cette interview de la co-créatrice du show, Lisa Joy, est très intéressante (en anglais).

L'air est chaud, le soleil tape, je bouquine à l'ombre, entouré de verdure, je mange des sorbets citron/orange, les machines tournent, je feuillette Fluide Glacial, je somnole, vive l'été en banlieue.

samedi, juin 23, 2018

Rampage.

  J'ai pensé m'être lassé de la Coupe du Monde en Russie, déjà, après le très bon Espagne/Portugal, mais en regardant le match Argentine/Croatie, remporté 3-0 par cette brillante dernière, je me suis rendu compte que c'est des matchs médiocres, surtout de l'équipe de France, dont je me suis lassé. D'ailleurs, si vous voulez regarder les matchs non diffusés en clair, sans donner de l'argent au Quatar, ils le sont sur les chaines anglaises BBC et ITV, que l'on peut regarder gratuitement en live . Je trouve cela nul qu'une partie de la compétition soit sur une chaine payante, le plaisir est de se noyer dans les matchs entre équipes dont tu n'as rien à foutre, les enchainer, faire une overdose de foot, et après ne plus en regarder pendant 4 ans. J'ai regardé les 4 premier épisodes de Dietland (AMC) et c'est sympa-bof, c'est un mix étrange de Ugly Betty et Fight Club, moins fun/pop que le premier et moins arty/intelligent que le deuxième, le générique est cool, c'est un peu mou, surtout la voix off, au bout de 20 minutes je vérifie toujours si on approche de la fin (ils n'auraient pas dû en faire des 42 minutes), et ça se croit plus profond que ça ne l'est, en surfant maladroitement sur le mouvement #MeToo/#Time'sUp, le personnage principal est bien niai pour le génie que tout le monde lui accorde, je ne suis pas non plus convaincu par les actrices (je n'ai jamais aimé Julianna Margulies), ça ne sera pas ma série de l'année, je vais continuer à la regarder quand même je pense, j'ai envie de voir où ils vont aller, mais ça aurait pu être bien mieux, ça ressemble plus à du Lifetime (Drop Dead Diva, Devious Maids) qu'à ce que propose AMC d'habitude (Mad Men, Breaking Bad, Halt and Catch Fire).

Il fait beau, une canicule est prévu la semaine prochaine, j'ai envie d'aller me promener, me poser au soleil, mais comme tous les ans le pollen me tue dès que je mets un pied dehors. Sinon j'ai vu Rampage, et c'était nul.

jeudi, juin 21, 2018

Apeshit.


  The Handmaid's Tale est vraiment une belle série, mais tellement dure et glaçante que j'ai du mal à aimer la regarder, malgré la grande qualité, d'ailleurs je trouve que Yvonne Strahovski mérite un peu plus d'honneur, elle est terrifiante dans son interprétation d'Ivanka Trump. En parlant de ça, j'ai envie de nommer les autres acteurs que j'ai trouvé particulièrement bons cette saison télé, ceux qui "volent la vedette" dans des rôles secondaires, et m'ont marqué la rétine: LaKeith Stanfield (Darius) dans Atlanta, Indya Moore (Angel) dans Pose, Zahn McClarnon (Akecheta) dans Westworld, Cameron Britton (Edmund Kemper) dans Mindhunter, Noah Schnapp (Will) dans Stranger Things, Aubrey Plaza (Lenny) dans Legion, D'Arcy Carden (Janet) dans The Good Place, Jason Isaacs (Lorca) dans Star Trek: Discovery, Harry Treadaway (Mr Mercedes) dans Mr Mercedes, Penélope Cruz (Donatella Versace) dans American Crime Story, et Thomas Brodie-Sangster (Whitey) dans Godless. J'ai fini Godless (Netflix), et j'ai vraiment bien aimé, c'est une chouette mini-série, qui ne se la pête pas trop, bien joué et au final satisfaisant, bien mieux que Alias Grace (CBC Television/Netflix) par exemple, et j'ai même préféré à The Terror (AMC), qui a de bons moments mais traine en longueur, avec des effets spéciaux assez bidons (on n'aurait jamais dû voir la créature), et que j'ai du mal à finir. J'ai maté le pilot de Impulse, série fantastique de YouTube, dérivé du film Jumper de 2008, et c'est plutôt pas mal, un peu truc d'ado attendu, j'y vois du Friday Night Lights mélangé à du Banshee/Fargo un peu, le coté petite ville américaine tranquille en apparence mais bien violente en fait, la réa est bonne, c'est bien joué, réaliste, le tout est plutôt solide, ça m'a donné envie de voir la suite. Par contre celui de Comrade Detective (Amazon) m'a plutôt ennuyé, passé le coté décalage de propagande bien vu, on se retrouve avec une série américaine des années 80, où les communistes et les capitalistes ont échangé leur rôle, ou un téléfilm est-allemand mal doublé, par des stars américaines qu'on ne voit pas, ça peut-être marrant pour un américain, mais ça m'a juste rappelé FR3 dans les années 90. Ça aurait été plus drôle de voir Channing Tatum, Joseph Gordon Levitt, et Chloë Sevigny interpréter ces rôles, quitte à ce qu'ils se doublent eux-même après, ici la reconstitution est trop réaliste (le show a été tourné en Roumanie, avec des acteurs roumains). Celui de la série espagnole La Casa de Papel (Antena 3/Netflix), dont j'ai vu passer le nom sur internet comme étant le show de l'année, ne m'a pas fait tripper non plus, il faut dire que je n'avais pas le courage de me le faire en espagnole (cette langue me donne mal au crâne), du coup je l'ai regardé doublé en français, et ça rend n'importe quelle série médiocre déjà, je regarderais peut-être la suite, ça devient peut-être plus prenant, ça ressemble à n'importe quel film de braquage pour l'instant: un plan super compliqué qui ne prend pas en compte le facteur humain, je me trompe peut-être, mais je ne sais pas si j'ai envie d'investir 15 heures de ma vie pour le savoir. J'ai regardé Paris is Burning l'autre nuit, je ne sais pas pourquoi je ne l'avais jamais vu, c'est un excellent documentaire, c'est important de garder traces de l'histoire LGBTQ, et c'est globalement bien reconstitué dans Pose de FX. Je crois bien que les "previously on" de Westworld, sans dialogue, juste avec des plans de la série avec une musique angoissante, sont la meilleure partie des épisodes. Je pense que The Graham Norton Show est sans doute le talk show le plus drôle du monde, cette interview du cast de Ocean 8 est à mourir de rire. Je n'ai pas encore vu le film, qui a l'air chouette, mais pour Ocean 9 je vois bien: Paris, le Louvre, Marion Cotillard, Lea Seydou, Aïssa Maïga et Isabelle Huppert ajoutées à la distribution, où elles profiteraient du tournage du clip d'une méga-star américaine dans le musée pour voler des oeuvres, et pour le 10: Beijing, la Cité Interdite, avec Lucy Liu, Zhang Ziyi, Sandra Oh et Tilda Swinton, un truc avec le G7 et les bijoux de l'impératrice. Et voilà comment Chris Pratt est passé de sex-symbol cool et marrant à papa moralisateur et prosélytiste en un discours.

Sinon je me suis fait de la purée maison carottes/pommes de terre, une tarte aux pommes d'arbre, la barquette de 500G de fraise est passée de 4€ à 7 chez mon maraîcher, du coup je n'ai pris que des cerises, et re du poulet au curry doux avec pommes de terre, sur du riz au jasmin, avec un lait de coco en brique qui est beaucoup plus onctueux et parfumé, et cette fois-ci il est juste magique, je mérite une étoile au Michelin. Déjà j'ai fait revenir l'oignon jaune plus longtemps, avant d'y ajouter l'ail, le gingembre, et une cuillère à soupe de pâte de curry, et ça marche mieux comme ça, ensuite le poulet genre 2-3 minutes, et puis le lait de coco, en rajoutant un peu de curry, j'ai cuit les patates vapeur avant de les ajouter, et laissé le tout couvert à feux doux 20 minutes. J'ai eu mon rendez-vous avec un ophtalmologue aux 15-20, pas grand chose de nouveau, apparement ça se résorbe un peu, et le fuite semble se refermer, donc on attend 2 mois de plus. Je ne sais pas trop quoi faire, ce qui n'est pas nouveau, attendre ici, en sachant que avoir chaud à Paris ce n'est pas le pied, ou partir un peu, pendant la pire période de l'année pour voyager.

jeudi, juin 14, 2018

Kiksuya.


  En regardant une vidéo des 10 meilleurs moments de la saison 1 de Westworld (HBO), je me suis souvenu à quel point elle était parfaite, et loin devant cette saison 2, même si certains épisodes comme Reunion (le 2) sur la genèse du parc, The Ridle of the Sphinx (le 4) sur ses secrets, ou Kiksuya (le 8) sur la Ghost Nation étaient absolument superbes. Ça reste une série intrigante et de qualité, mais certains passages semblent bâclés, j'ai notamment moins aimé le jeux de Evan Rachel Wood ou Thandie Newton, leurs aventures même les rendent moins "humaines" et fascinantes, la série est vraiment réussit quand elle traite de l'éveille de l'intelligence artificielle. Et ça aurait été interessant de suivre quelques clients essayant de survivre au milieu du chaos. Il reste 2 épisodes, je suis excité pour le final et pour la saison 3 (qui ne sera pas là avant genre fin 2019 ou printemps 2020), mais ils avaient le potentiel de faire un chef d'oeuvre, et on se retrouve avec une saison inégale, j'espère qu'ils vont se reprendre. Legion (FX) saison 2 vient de se finir, et c'était sans doute la série la plus originale de la saison (avec Twin Peaks quand même), j'avais trouvé la saison 1 sympa, mais ici ils ont lâché les chevaux, ça ressemblait plus à un trip sous LSD qu'à une série de mutants Marvel. Tout n'a pas marché, certains passages faisaient vraiment "étrange juste pour faire étrange", et les épisodes "indépendants" n'étaient pas tous une réussite, mais j'ai globalement été embarqué par cette oeuvre, ça ne ressemble à rien de ce que l'on voit à la télé, et pour peu qu'on se laisse aller c'est un plaisir hallucinogène réjouissant. Aubrey Plaza y est géniale aussi. La chaine FX a renouvelé la série pour une saison 3 inespérée, tant les audiences sont abyssales, passant de 950 milles en moyenne l'an dernier à 430 sur celle-ci, et un budget qui doit être conséquent vu la qualité des effets et les nombreux décors, mais ils veulent garder une relation de travail positive avec Noah Hawley je pense, qui leur donne aussi Fargo, après avoir perdu Ryan Murphy, parti chez Netflix, qui était quand même leur poule aux oeufs d'or (4 shows sur leur antenne: American Crime/Horror Story, Feud, Pose), il leur faut s'accrocher aux talents maison qu'il reste: Noah Hawley et Donald Glover. Ça serait bien que la série reçoive un peu d'amour des Golden Globes ou/et Emmys. La saison 3 de Preacher (AMC) arrive le 24, autant la 2 était géniale au début, l'épisode 2 était une explosion de n'importe quoi jouissif, autant elle s'est complètement endormie à mis chemin pour devenir chiante, un peu comme la première, le fait de rester à la Nouvelle Orléans était une mauvaise idée, les intrigues secondaires de Tulip et Cass (avec son insupportable fils Denis) étaient vraiment inutiles, et je dois avouer que je ne peux pas blairer le personnage principal. On va voir si ce nouveau décor apporte un peu de vie dans tout ça.

Je repasse de REDbySFR à Sosh à la fin du mois, j'avais pris un forfait mobile en promo fin Avril, à 10€ sans limite de temps, tout illimité et 30Go d'internet, qui marche très bien, même mieux là où habite ma mère aux Antilles par exemple, mais j'ai préféré retourner vers Sosh, pour un forfait à 4€99 pendant 1 an (au lieu de 19€99), tout illimité et 20Go d'internet, déjà parce que c'est la moitié du prix, mais aussi parce que SFR n'offrait pas l'option "mise en pause" du forfait, chez Sosh pour 5€ je peux stopper mon forfait jusqu'à 6 mois par an, ce qui est très pratique pour quand je vais repartir en voyage, je sens que je vais faire ce changement tous les ans pour profiter des promos de Juin chez Sosh, la portabilité est tellement simple à faire. Je recommence une cure de Pollen Bio de l'Abbaye de Sept-Fons, 31€50 les 3 pots de 250gr, une grosse cuillère à soupe tous les matins, j'ai fini celle de Sélénium-ACE Richelet commencée en février, qui était très bien, enfin je crois, j'aime bien le pollen, ça me donne bonne mine et une sensation agréable de chaleur dans l'estomac. Je n'ai pas remangé de pâtes depuis 2 semaines, je me suis fait des pommes de terre, carottes, brocolis et courgettes vapeur avec du jambon, plusieurs soirs, de la tarte au saumon/poireau Marie, des crottins de Chavignole chauds, des pommes noisettes Findus, des croque-monsieurs, des nectarines blanches, et plein de compotes pomme/abricot, poire, ou fraise Andros, Danette vanille/caramel, ou Liégeois Vanille Nestlé. Il est temps que je refasse du poulet au curry doux avec riz, miam, et une tarte aux pommes tient, à moins que je me lance dans une Bourdalou. Voilà, c'était ma liste de course.

samedi, juin 09, 2018

Dallas Buyers Club.

  Je me rends compte, en devenant vieux, que pas mal des idées reçues et des combats d'hier ont changé ces dernières années, le voile par exemple, qui est passé de symbole de l'oppression obscurantiste de la femme, à un symbole de diversité, d'inclusion, d'avancé de la tolérance, et de visibilité des minorités (l'Oréal qui communique sur le recrutement d'une mannequin voilée, une super héroïne Marvel voilée, etc...); la prostitution qui se revendique comme la liberté de faire ce que l'on veut de son corps, alors que c'était une exploitation avilissante et marchandisation de l'intime désespérée il n'y pas si longtemps; l'affirmation de qui on est ou comment on se définit (cette femme blanche se faisant passer pour noire et était devenue porte parole d'une association Afro-américaine, la parcellisation à outrance des sexualités); l'affirmation positive du corps obèse alors que c'est signe de problèmes de santé; la revendication d'une fierté de la culture "sourd" jusqu'au refus de se faire opérer et que ça soit définit comme un handicap; l'appropriation culturelle à indignation variable (des afro-américains qui font à d'autres cultures ce qu'ils reprochent aux blancs américains: Beyonce en indienne, Rihanna et Nicky Minaj en chinoises)... Les ambitions de valeurs communes sont devenu des revendications de ressentis individuels, je n'arrive pas toujours à voir si c'est une influence du modèle américain, divisé en communautés, un truc générationnel, une avancé, ou que c'est peut-être quelque chose que l'on devrait combattre, au nom du vivre ensemble. Après avoir passé pratiquement 2 ans loin de France je trouve tous ces petits combats souvent futiles, monté en épingle par les médias, juste pour occuper, pour être en permanence indigné, noyer la motivation dans le brouhaha, et empêcher les combats utiles, mais bon, au lieu de me figer j'essaie de comprendre ces changements, j'écoute ce que dit chacun, j'essaie d'être réceptif, de ne pas juger, ce qui n'est pas toujours facile, aussi parce que même si je suis pd je suis avant tout un homme blanc, confortable, mais conscient, dans ses privilèges, et ce n'est pas toujours constructif d'avoir un avis.

Cet entretient du Nouveau Magazine Littéraire, réinventé par Raphaël Glucksmann (que j'adore), sur la difficulté de discuter sur les réseaux sociaux, notamment Twitter, est très intéressant. J'ai beaucoup aimé Dallas Buyers Club, que j'avais sur mon disque dur depuis des lustres, mais que j'ai fini par regarder sur ARTE, sacrés performances de Matthew McConaughey et Jared Leto. En reprenant The Deuce (HBO), vers la fin, je me suis rendu compte que je m'étais vachement plus attaché aux personnages et à la série que je ne le pensais, c'est vraiment chouette en fait, surtout quand on voit moins ces connards de macs. Le roman Shantaram, que j'ai lu en 2015 pendant mon voyage, va être adapté en série par Apple, ça c'est ambitieux et interessant. La mini-série Sharp Objects, de HBO avec Amy Adams et Patricia Clarkson, qui arrive le 8 juillet, a l'air plutôt chouette et angoissante. Atlanta a enfin été renouvelé pour une saison 3 par FX, parfait. Et HBO ont commandé un pilot pour l'un des 5 spin-offs de Game of Thrones qu'ils avaient lancé en écriture, Westeros vivra.

J'ai acheté des Mars Barres Glacées, je regarde le foot sur TF1, en caleçon, en mangeant du Quick, le démon est en moi.

mardi, juin 05, 2018

Pose.


  J'ai adoré le pilot de Pose (FX), la nouvelle série de Ryan Murphy, sur le milieu ballroom dans le New-York des années 80, pendant l'épidémie du VIH SIDA et l'apogée des yuppies sous la présidence Reagan. Les costumes sont parfaits, la musique est géniale, le jeux d'acteur n'est pas toujours au niveau (surtout le "gamin de 17 ans") mais ça rend le tout encore plus émouvant j'ai trouvé, je me suis attaché à tous les personnages et j'ai envie de suivre leurs aventures, ça fait conte de fée queer, c'est une célébration du milieu gay/trans noir et latino, aussi bien dans la fiction que dans la distribution (c'est le plus grand cast et crew trans de l'histoire de la télé), ça fait du bien de voir ça, et l'actrice Indya Moore est absolument envoûtante dans le rôle d'Angel. J'ai commencé Godless de Netflix, c'est sympa, c'est un western, c'est un peu cliché, je ne suis pas super fan du jeux de Jeff Daniels, et Michelle Dockery n'est pas fascinante, les westerns ne sont pas mon truc en fait surtout, j'ai regardé 2 épisodes, on verra si je finis, ou si je garde ma tolérance du genre pour Westworld et surtout The Ballad of Buster Scruggs, série des Frères Coen avec James Franco, bien que leur incursion dans l'univers avec True Grit ne soit pas leur meilleur film, par contre leur revisite moderne avec No Country for Old Men est un chef d'oeuvre, qui devrait arriver avant la fin de l'année sur Netflix. Je viens de découvrir Shawn Mendes, dont je vois passer le nom sur internet depuis un bout de temps, j'ai fini par cliquer sur un truc, et il est bien chouchou quand même.

J'ai des crampes d'estomac quand je mange des pâtes, je m'en étais rendu compte au retour après 1 an en Asie déjà, où j'ai mangé sainement plein de légumes et de riz, je ne sais pas si c'est une intolérance au gluten mais dés que j'y reviens, après quelques temps sans (ici 2 semaines en Guadeloupe) j'ai ce problème, et je me sens exténué aussi, il est tant que je trouve une autre alimentation. Du coup je me suis fait du poulet au curry doux, avec du lait de coco, ail, gingembre, oignon, pommes de terre et du riz Thai, je pourrais ne manger que ça pendant des mois je crois (c'est bon mais quand même), par contre ça va me revenir plus chère que les pâtes, et vu que mes indemnités chômage viennent de se terminer... J'en ai fait pour "4 personnes", 11€ de poulet, le reste ça va, ça devrait me durer 3-4 jours, vu que je ne mange pas le midi. Il me faudrait un frigo plus grand surtout, le miens qui est sous plan et fait aussi congélateur indépendant est minuscule, 2 étagères et un petit bac à légume, pas assez pour préparer des plats différents et en garder pour alterner un peu sur la semaine. Il faudrait que je réorganise ma "cuisine" en fait, prendre un frigo plus grand hors plan, sur lequel je poserais mon four, couper un bout du plan de travail d'un coté, tout décaler, pour gagner 10 centimètres là où est mon frigo et y mettre une machine à laver (celles de la laverie en bas de chez moi sont vraiment pourries, et c'est chiant d'y aller), il faut que je regarde si les branchements de l'évier peuvent supporter le déplacement sans trop de boulot, et surtout comment brancher la machine à l'eau, mais le tout me semble faisable sans aide plutôt facilement. Après il va me falloir le budget pour l'électro-ménagé, parce que je vais encore vouloir des trucs super performants... Je devrais déjà me contenter d'un frigo plus grand, ultra silencieux, ça serait déjà bien.

Je mange des fraises et des cerises, en écoutant Honeymoon de Lana Del Rey, Salad Days de Mac DeMarco, ou Tranquility Base Hotel & Casino des Arctic Monkeys, ce dernier n'est pas aussi bien que le précédent, mais il s'écoute, surtout que l'année est pauvre en bons albums pour le moment, je joue à The Simpsons: Tapped Out sur mon NeiPad mini (putain ça fait 5 ans que je ne le lâche pas), je crois que j'étais malade depuis mon retour des Antilles, genre exténué et mal au coeur en permanence, en plus de douleurs dans le dos, je ne sais pas si c'est le fait de ne pas avoir manger de pâte depuis plusieurs jours, ou que je me remets du décalage horaire plus lentement qu'avant, mais ça va mieux en tous les cas.

dimanche, juin 03, 2018

Annihilation.

  J'ai bien aimé Annihilation d'Alex Garland, son visuel, son rythme, c'est un beau film, parfait pour une nuit d'insomnie. J'ai regardé Love, Simon, c'était mignon, il semblerait que ce soit "la première comédie romantique pour ado d'un grand studio avec un gay dans le premier rôle", après ça reste très superficiel, comme une comédie romantique pour ado quoi, les personnages sont sous-développés, l'acteur principal est mignon mais n'a pas beaucoup de charisme, ce n'est pas aussi poignant que ça aurait pu l'être, j'ai bien aimé "la" scène avec le père, c'est un peu rigolo, ça se finit bien, c'est un "feel good movie". J'ai largement préféré The Perks of Being a Wallflower, qui a une structure similaire, voir Easy A je crois me souvenir, dans le style film au lycée, mais c'est bien que ce genre de film existe. J'ai regardé Pacific Rim 2: Uprising aussi, le premier était très chouette, le 2 ressemble à un film Transformers, c'est à dire vraiment naze, on sent que Guillermo del Toro n'est plus impliqué, dés le début, les personnages sont ridicules et clichés, personne n'est attachant, les dialogues sont abrutissants, ils vont jusqu'à gâcher les combats, même les destructions de villes font épisodes des Power Rangers gros budget, avec des gens qui courent en rond devant des fonds verts, et John Boyega est vraiment un piètre acteur, dans Star Wars: The Force Awakens il était pas mal, mais dans le suivant, et ici surtout, il est vraiment mauvais, il essaie de faire Will Smith mais n'a pas le charme ni le charisme, ça n'aide pas que le film soit à chier, quel gâchis. Je suis tellement content que Legion soit renouvelé par FX pour une saison 3, ce qui n'était pas gagné vu les audiences catastrophiques, la 2 est encore plus chouette que la 1. Le pilot de Reverie sur NBC n'est pas génial, mais sympa, les effets spéciaux sont un peu cheaps, l'histoire sans surprise, mais j'aime bien Sarah Shahi (The L Word, Person of Interest) donc je continuerais probablement un peu, pour voir. J'ai moins aimé le match amical France/Italie que le précédent, je suis content que l'Italie ne soit pas qualifié pour la Coupe du Monde, ils sont mauvais joueur et passent plus leur temps à faire semblant de tomber qu'a jouer, de mauvaise foi quand ils ont clairement commit une faute, c'est pas du foot mais de la commedia dell'arte. Par contre ils sont carrément baisables. Comme pour chaque Coupe du Monde je recommence à bien aimer le foot, on verra si ça va tenir tout le temps de la compétition.

Related Posts with Thumbnails

Archives du blog

Layout: NeimaD 2007 © - Safari