vendredi, février 12, 2021

En Thérapie.

  J'ai regardé En Thérapie, version française par ARTE d'une série israélienne, qui se déroule uniquement dans le cabinet d'un psychanalyste, tous les épisodes ont été rendu disponible d'un coup sur leur app. La version américaine de HBO: In Treatment, est encore à ce jour une de mes séries préférées, elle revient bientôt d'ailleurs, après 10 ans d'absence, avec Uzo Aduba dans le rôle de la psy. Les acteurs sont tous connus et plutôt bons, j'ai eu un peu de mal avec le jeu de Reda Kateb, mais c'est suffisamment bien écrit pour que ça ne soit pas trop gênant, et le fait d'avoir contextualisé l'action autour des attentats de novembre 2015 donne une dimension dramatique assez universelle, pour nous français, qui rend le tout particulièrement touchant. (Par contre l'app ARTE est mal foutue, comme celle de FranceTV, rien n'indique que tu as déjà regardé un épisode, donc il faut retenir où tu en es quand tu veux regarder la suite, boulot d'amateur) Je n'avais pas du tout envie de regarder Bridgerton (Netflix), les trucs froufrouteux en costumes ne me font pas tripper, mais comme c'est du Shonda Rhimes, et qu'en général elle produit des séries plutôt efficaces (Grey's Anatomy, Murder, Scandal) j'ai testé le pilot. Et j'ai détesté, j'ai même eu du mal à arriver au bout, c'est pompeux et ridicule, médiocrement interprété, même pas fun et décalé, juste mielleux et agaçant (si j'entends encore une fois "mamas" prononcé comme ça je rejoins DAESH), et tellement vulgaire et cheap dans cette exhibition de décors et costumes grandiloquents empilés sur des personnages sans profondeur, des dialogues empruntés et beaucoup trop premier degrés, et des intrigues de romans à l'eau de rose bas de gamme. Mais Jonathan Bailey est très mignon.

J'ai trouvé A Rainy Day in New York, le dernier Woody Allen, vraiment moche, les éclairages, les cadrages, j'ai du mal à comprendre comment la photographie peut-être aussi amateur dans un Woody Allen, je me demande si il l'a filmé sur un téléphone Samsung ce film pour Amazon, et les personnages semblent sortie des années 40, ce qui ne fonctionne pas dans le New-York moderne. Les acteurs sont paumés, même Elle fanning que j'aime plutôt dans ses performances en général, seul Timothée Chalamet ne s'en sort pas trop mal dans sa caricature d'Holden Caufield. J'aime bien les films de Allen en général, c'est sans doute le plus mauvais que j'ai vu. Je suis en total désaccord avec Télérama sur les 2 projets que je viens de citer, peut-être que c'est juste moi qui trouve que tout pue en ce moment. Je n'ai pas aimé non plus les premiers épisodes de Industry (HBO) sur OCS, le milieu de la finance londonienne ne m’intéresse pas du tout, et les personnages ne sont pas assez intrigants d'entrée de jeu, même à poils. Et j'ai arrêté le pilot de I Know This Much Is True avant la fin, le thème et l'ambiance m'ont rebuté. C'est vraiment le désert niveau série en ce moment, du coup j'ai bingé un peu la saison 1 de Timeless, une série NBC datant de 2016 disponible sur Netflix, et j'aime bien, ce n'est pas super fin, les personnages sont un peu clichés, mais ça s'affine au fil des épisodes, globalement c'est plutôt efficace, pour un show qui aborde le thème casse gueule du voyage dans le temps surtout. Et j'aime bien Abigail Spencer depuis Rectify, et Matt Lanter depuis Manhunt: The Search for America's Most Gorgeous Male Model en 2004, mais surtout parce que j'ai envie de lecher son visage.

J'ai été triste d'apprendre la mort de la musicienne SOPHIE, une des artistes les plus prometteuse de ces dernières années, j'attendais avec excitation ses prochains albums et collaborations, Rest in Power. Le Ministère de la Santé m'a envoyé 6 masques de catégorie 1 lavables 50x ("3 plis, 4 couches"), pour remplacer ceux en tissus qu'ils m'avaient envoyé précédemment, merci l'Etat. Je m'habitue vraiment à mon R-Pur, je respire bien avec, mieux qu'avec les autres, il ne me donne pas de bouton, c'est juste chiant si tu as envie de te gratter le nez par exemple, ou boire de l'eau, c'est plus compliqué à retirer et remettre vite fait, et si je le garde longtemps il me laisse une trace tenace en haut du nez. Twitter a annoncé que le bannissement de trump était permanent, même si il se représentait en 2024, et il faut bien reconnaitre que l'ambiance générale est bien meilleure depuis qu'il est muselé. Coup d'Etat au Myanmar, rebellion des agriculteurs en Inde, les variants Sud Africain et Brésilien enflamment la Moselle. Quand je vois des histoires sur des français bloqués au Costa Rica, après être parti en vacances là-bas mi-janvier, j'ai l'impression de vivre dans un monde parallèle, par moment je me demande si en fait les gens ne continuent pas à vivre normalement dehors, et que les contraintes sanitaires n'existent finalement que pour ceux qui les respectent. Il fait -20°C en température ressentie dans l'Est, -8° à Paris, je me nourris exclusivement de Pringles Crème-Oignon, on est pas (encore) reconfiné, il y a toujours dans les 20 000 nouveaux cas par jour, entre 350-450 morts, mais tout le monde s'en fout, et cela fait 1 an que l'on vit sous ce stress permanent. J'ai besoin de perspective, j'ai l'impression que je vais m'installer dans ce "no futur" mental, et que je n'arriverai plus à en sortir, même après.

Aucun commentaire:

Related Posts with Thumbnails

Archive du blog

Layout: NeimaD 2007 © - Safari