jeudi, septembre 30, 2010

Banane, ou Futile Devices.

 Boardwalk Empire, que j'attendais depuis un bon bout de temps, puisque j'en parlais déjà en janvier, est enfin arrivé, bah c'est vachement chiadé et cool, du très bon Scorsese. Je suis content du retour de Glee (même si l'épisode s02e02 spécial Britney n'était pas génial) et Dexter (même si le premier épisode n'a pas vraiment donné de direction à cette saison 5, c'était plutôt les conséquences directes du final de la précédente). Christophe Maé chante vraiment comme une chèvre. La dernière pub Hépar est d'un chic, au début je trouvais étrange que le feux d'artifice parte du haut de l'écran, j'ai compris avec le slogan: La joie d'avoir un bon transit ! L'eau qui vous fait chier comme un feu d'artifice, c'est d'un distingué.

Le nouveau Sufjan Stevens, The Age of ADZ, envahie ma chambre, c'est exactement ce que j'avais envie d'entendre en ce moment. J'ai réinstallé ma chaine Hi-Fi, cela change tout à la façon d'écouter de la musique, c'est beaucoup plus envoutant, le son se diffuse partout, flotte dans les airs, comme de la fumer. Il fait nuit, j'ai un peu froid, mon nouveau radiateur doit arriver lundi. J'ai décidé de prendre mon temps avec ma vie, de la laisser suivre son cour un peu, cet article des Inrocks que j'ai mis en lien dans mon dernier post m'a relaxé, pas que ce soit le mode de vie qui me convienne, mais ça me donne une perspective différence de possibilités, il m'a donné envie de prendre du temps sur moi, écouter ce dont j'ai envie plutôt que de culpabiliser sur ce dont je suis censé avoir envie, me recentrer, j'ai juste envie qu'on me laisse manger ma banane peinard, et ça se passe plutôt bien.


Katerine - La banane

dimanche, septembre 26, 2010

SunRainday.

 Je mange toutes formes de Kinder en trainant devant la télé, j'écoute la pluie ou Architecture in Helsinki Places Like This, je bois du thé vert au miel, j'ai passé le début de l'après midi à la Grande Galerie de l'Evolution, au Jardin des Plantes, avec bestie et son fils, cet endroit est magique, la prochaine fois on ferra la galerie de Paléontologie et d'Anatomie Comparée, qui m'a marqué quand j'étais enfant, avec ses bocaux remplis de squelettes de fétus déformés, ou de mouton à deux têtes. Une bonne journée à se balader, en passant par l'Ile Saint Louis, se rappeler que Paris est bien chouette quand même, j'adore le dimanche. Je me suis fait des stocks de gâteaux Gerblé aux raisins, de jus de pomme bio, et de pâtes d'amandes en barre quand j'étais en banlieue, tout est entre 25 et 40% moins chère là bas, c'est étrange de retourner dans un Leclerc, tout est grand, on te vend tout 3 pour le prix de 2, en pack, j'ai la même impression que quand je suis dans une station d'aire d'autoroute, d'être en exploration, de regarder Strip-Tease ou Confessions Intimes, j'adore ça. J'ai passé le week end chez mon père, donc, se réveiller avec les rayons chauds du matin sur soi, juste ouvrir la fenêtre, et rester là, baisser son caleçon, se branler au soleil, doucement, longuement, se sentir comme un ado, plein de vie, plein de sève, avoir envie de semer au vent, si j'étais en couple je crois que je serais prés pour vivre à la campagne, mais on sait bien que ce n'est pas prés d'arriver, je lis sur l'Amérique et L'Islam, sur le vieillissement du Japon, j'ai envie d'écouter Morcheeba et d'avoir 15ans. C'est étrange, depuis mon retour de Chine je suis incapable de manger gras, l'idée d'un Quick ou d'une Pizza Hut m'écœure, alors que j'adorais cela, me sentir exploser, beaucoup de chose ont changé, ces dernières années, j'ai du mal à me reconnaitre par moment, plein de petites choses, et des grandes, je ne suis presque plus contemplatif, les films d'auteur chiants me font chier, je déteste la politique, aller faire la fête en clubs branchouilles, boire de l'alcool, et je décide ouvertement de ne plus avoir un avis sur tout, c'est étrange, j'essaie de savoir ce que j'aime, j'ai l'impression d'avoir eu 3 vies, bien distinctes, dont les souvenirs sont flous, comme avec un livre qu'on a lu il y a longtemps, et recommencer sur rien à chaque fois, enfin, une impression de rien, alors que je construis plus que l'on ne croit.

Et ça fait du bien de se rendre compte que je ne suis pas tout seul, que je suis juste le fruit de notre société.


mardi, septembre 21, 2010

Ouaf.


OK Go - White Knuckles

 

Related Posts with Thumbnails

Archives du blog

Layout: NeimaD 2007 © - Chrome