mercredi, avril 29, 2009

Arigato gozaimasu !


 Je suis rentré. C'était un de mes plus beaux voyages, visiter un pays aussi développé, l'aboutissement de la société humaine, et pour une fois ne pas avoir l'impression de voyager dans le passé mais dans un monde parallèle. Les gens ont une réelle conscience de leur espace personnel et cela fait un bien fou, c'est l'opposé parfait de l'Inde. La propreté, le calme et l'efficacité montre bien que la société occidentale a encore des progrès a faire. J'ai commencé à mettre des photos sur mon blog japonais si ça vous intéresse.


samedi, avril 25, 2009

Shibuya Pocky !



samedi, avril 11, 2009

Sumimasen !

 J'arrive entier à Osaka après avoir survécu à la bouffe finnoise dégeux de Finnair et aux odeurs de vomis. Premiers contacts avec le pays, les gens sont souriants, il fait beau, j'arrive facilement a prendre un train pour Kyoto. Le paysage est génial, je traverse des petites villes et des zones industriels, les véhicules sont minuscules et ressembles à des jouets, les immeubles sont mignons et semblent en carton comme sorti d'un film avec Godzilla ou d'un épisode des Power Rangers, et surtout il y a plein de cerisiers en fleurs ! Me voila rassuré.

Je descends à la Kyoto Station vers 11h30, le ciel est limpide, je marche dans les rues à la recherche de ma guesthouse, je me perds mais les gens me viennent en aide sans que je leur demande. La ville est moderne mais extrêmement calme, les gens me saluent, les trottoirs sont dessinés au sol et servent aux piétons comme aux vélos, et il y a un distributeurs de boissons tous les 10 mètres.

Je dépose ma valise au Tour Club Hôtel, le check in ne se fait qu'à partir de 16h et il est midi. Je visite le temple tout proche (Higashi Honga-Ji) et pars à pied vers le nord, me prends une barquette de sushi-maki dans une supérette et la mange devant un temple. Je marche longtemps pour atteindre le parc impérial.

Ellipse, je suis rentré à l'hôtel en métro, j'y prends un douche, me change, et repars en direction de la rivière à l'est. Je tombe sur une rue le long d'un canal couvert de cerisiers (Kiyamachi-dori) et la remonte. C'est féérique, exactement l'image que je me faisait de Kyoto en lisant Neige de Printemps de Mishima. Les japonais prennent en photo les pétales roses et blanches des fleurs qui volent au vent avec leurs téléphones portables. Je prends Pontôcho, une ancienne rue des plaisirs reconvertie en allée des restaurants, il y a des lanternes rouges à chaque porte, je me sens dans Geisha d'Arthur Golden. je poursuis dans Gion, l'ancien quartier chaud, des femmes portent l'habit traditionnel des geishas, les hommes sont en costume noir, il y a du monde partout mais personne ne se bousculent, je suis arrivé au Japon.

Ellipse, je me couche exténué vers 20h.

Les 9, 10 et 11 avril je passe de temples en palais, au pas de course, j'ai envie de tout voir, je marche beaucoup et mes jambes me lancent, tout est flou, je me souviens du parc Maruyama-Koen où j'ai déjeuné sous les cerisiers, le "chemin de la paix" et son blizzard de pétales, les centaines de Torii (porte rouge) accrochées à la montage de Fushimi-Inari-Taisha, de la majesté du Ninna-Ji et de Chion-In, du calme et de la volupté des jardins zen de pierre et patios en bois sombre du Tofuku-Ji, des hordes de collégiens au Kiyomizu-Dera, des déceptions ressentis pour les pavillons d'or et d'argent (Kinkaku-Ji et Gingaku-Ji), et des estampes sur panneaux de bois du Nijo-Jo.

~


Il y a moins de fleurs sur les arbres, la chaleur a envahie la ville, je passe des heures allongé sur une plateforme en bois d'une terrasse du parc aux cerisiers en fleur à regarder les gens se balader, je digère mes premiers jours avec l'étrange impression d'avoir déjà vécu ici.


(Mon blog japonais serra un blog photo)

samedi, avril 04, 2009

Seconde Chance, ou On ne peut associer la France à une saucisse !


 Bon TF1 c'est fait, je ne bosse plus pour eux (youpi) même si redevenir un pauvre de gauche sonne bof pour le moment. Je suis prêt pour le Japon, j'ai mes guides (Lonely Planet Japon, City Guide de Tokyo et Kyoto), mon pass de train JR, 130 000 Yens et un parcours en tête. J'ai même fait un blog spécial que j'utiliserai plutôt au retour en postdaté (je ne sais pas d'où me vient ce truc d'exposer ma vie sur internet mais je chercherai à comprendre un autre jour). La fête de fin de tournage le 1er avril m'a vraiment fait du bien, même si c'était triste de finir un projet sans raison valable et beaucoup d'excuses bidons (c'est la crise mon bon monsieur). Je suis content de cette expérience, j'ai rencontré des gens géniaux qui sont devenus des amis, j'ai pris confiance en moi (enfin un peu plus). J'ai même couché avec l'un des acteurs à l'occasion de cette fête, mais motus... Je chercherais un autre boulot dans ce domaine à mon retour.

Allez, je vais japoner. Sayonara !


Related Posts with Thumbnails

Archives du blog

Layout: NeimaD 2007 © - Chrome