mardi, mars 29, 2016

Chanell.


 Dans la tradition chinoise on brûle des papiers à prières pour les défunts, on brûle aussi de faux billets de banque, pour soudoyer les esprits, et dernièrement j'ai vu de faux sac Vuitton ou Burberry en carton, des baskets Adidas, des mini voitures avec chauffeur, et des kits bling-bling avec imitations mal épelées, il faut croire que même dans l'au-delà, les nouveaux riches n'ont pas de goût.


Je ne trouve pas de jus de fruit comme j'aime en Malaisie, déjà il n'y a pas de fruit de la passion, bon ils ont des fraises par contre, et ils ajoutent pleins de trucs dedans, genre du sorbet, de la crème, du lait à la vanille, du sirop, où il y a une base de jus en bouteille, ça peut être bon, mais c'est jamais pure, tu m'étonne que les gens soient gras, même quand tu veux être un peu sain ils ajoutent de la matière grasse et du sucre. La bouffe est censée être exceptionnelle à George Town aussi, mais c'est un peu comme au Viêt Nam, il faut savoir où manger, et ce sont souvent des hawkers (stands de rue), vu la délicatesse de mon estomac dernièrement je ne me sens pas aventureux.

Les gens m'agacent tellement, je ne sais pas pourquoi, leur présence partout, leurs bruits, leurs conversations autour de moi, ça me pousse un peu plus dans mon mutisme, comment peut on être aussi banal et cliché, c'est dingue, ça m'en donne mal au crâne. Je suis complètement asocial en ce moment, je n'ai envie de parler à personne, et quand d'autres voyageurs essaient d'engager la conversation je ne relance pas, je m'enferme dans ma tête, je souris et retourne à mon iPad, je n'ai pas envie de raconter pour la énième fois mon parcours depuis 9 mois, ou pourquoi je suis partie, c'est globalement inintéressant, j'ai envie d'être seul, ou alors que l'on me propose autre chose, peut être.


Quand je pense à mon retour, qui semble plus proche que jamais, maintenant que mon esprit est en mode vacances avant de rentrer plutôt qu'en mode voyage, ça m'empêche de dormir, toutes ces années qu'il va falloir remplir, ça donne le vertige. Il faut que j'arrête de penser long terme, que je reste sur le future proche, il faut que je sois plus zen. Et je n'ai clairement pas envie d'être en France pour l'année électorale qui débute, déjà, le reste on verra en cour de route.

Je suis fatigué de me plaindre, c'est épuisant. Haha.


Une pensée pour Bruxelles et Lahore, on leur pisse dessus à ces raclures.

vendredi, mars 25, 2016

Baba-Nyonya.


 J'ai suis à George Town, sur l'île de Penang, pour 5 jours, une ville qui m'avait marqué lors de mon voyage dans le coin en 2000. Je me souvenais du chant du muezzin au coucher du soleil, de l'effervescence de Little India, des maisons des marchants Baba-Nyonya/Paranakan (descendants des premiers chinois arrivés en Malaisie), de leurs temples, c'est un ancien comptoir colonial britannique qui a connu une croissance économique importante au XIXème siècle, comme Melaka et Singapour, sauf que cette dernière a niqué les 2 autres, est devenue super riche, et a détruit son passé architectural pour mettre de grandes tours clinquantes, et donc ne figure pas au patrimoine mondial de l'humanité, elle, mais elle s'en fout, elle est pétée de thune. George Town est donc une ancienne ville prospère un peu endormie, bien préservée, et sympa à visiter. Par contre je ne me souvenais pas qu'il fasse aussi chaud, le thermomètre indique 33°, mais avec 75% d'humidité et un soleil de plomb UV 9, ça te donne du 44° ressentie (indice humidex : "beaucoup d'inconfort"), et du 200° en ressentie par moi, c'est complètement insupportable de 11h à 17h30. Ça reste quand même sympa de faire la chasse au street art, conventionné bien sûr (faut pas déconner), je passe mes matinées et fin d'après midi à déambuler en ville, pour prendre des photos, en suivant l'évolution du soleil, et le reste du temps je dors dans un dortoir en pod, genre capsule hôtel, climatisé, pour 27-30Myr/~6€ au Noob Hostel, pas loin du centre, les chambres sont assez chères ici.


Dimanche soir je prends un bus de nuit pour la côte est, je vais sur Perhentian Kecil, me poser sur une plage. J'ai décidé de zapper Langkawi, ce que j'en lis en ligne ne me donne pas envie, globalement les gens disent que les plages ne sont pas très belles, l'eau pleine de méduses, que c'est très développé pour les touristes locaux, bien pour le shopping et l'alcool pas chère parce que zone franche, mais pas grand chose d'autre.


Avant ça j'étais aux Cameron Highlands, auxquelles je n'ai pas trouvé grand intérêt, à part le fait qu'il fasse frais (comprendre moins de 30°), et la plantation de thé que j'ai visité était jolie, la Cameron Bharat Tea Plantation, à 4 km de marche au sud de la ville, au retour on m'a pris en stop sans que je le demande, plutôt cool, et un chat m'a apporté une souris morte parce que je lui avais donné un petit morceau de mon poulet tandoori. La ville de Tanah Rata était médiocre, pas agréable comme les petites villes de montagne que j'aime en général, aucun charme, tout comme l'hostel (Daniel/Kang's Lodge) où j'ai passé 3 nuits. J'ai été encore malade, ça commence à m'inquiéter un peu, et ça m'empêche de faire grand chose, je suis suffisamment en forme pour être pleinement fonctionnel 2-3 heures par jour. Il faut que je me décide à aller voir un médecin je crois bien, surtout que je paye une assurance pour ça. Une assurance voyage qui n'est pas remboursable, j'ai payé jusqu'à fin mai, donc si je voulais rentrer maintenant je perdrai 120€, et je n'aime pas perdre de l'argent. Et forcément, maintenant que je suis dans une grande ville je vais mieux.

samedi, mars 19, 2016

Melaka.


 J'étais encore patraque quand j'ai quitté Singapour, j'aurai pu y rester plus longtemps, à ne juste rien faire tranquillement, sans avoir trop l'impression de déranger, bien planqué, vu que mon colloc était en déplacements permanents. Mais j'ai préféré me bouger, parce que la perspective de retourner sur la route, encore plus en Malaisie, devenait plus dure de jour en jour. J'ai donc pris un bus pour Melaka, qui a mis 4h30, et en arrivant on m'a annoncé que c'était les vacances nationales, exactement comme la dernière fois que je suis venu et que du coup j'avais fui pour éviter les foules, c'est comme du fait exprès.


Melaka regroupe tout ce que j'ai bien aimé dans les villes malaysiennes sur l'autre côte, à l'est, mais en mieux: un Chinatown plein de vielles maisons du début du XXème, bien préservées, un peu de street art fun, de vieux stores publicitaires, et là on peut y ajouter des trishaws (tricycles) kitchement décorés (40% Hello Kitty/50% Reine des Neiges/10% divers), qui s'illuminent façon crise d'épilepsie à la nuit tombée, en beuglant chacun son tube anglo-saxon (beaucoup "Let it Go"...), et pleins de petits restos/cafés ambiance coloniale (dont le très chouette Daily Fix), qui passent du Chet Baker ou Billie Holiday, comme on en voit à Hoi An, Siem Reap, ou Luang Prabang, en moins bon quand même. Donc bien, je vais peut être revoir mon avis sur ce pays. J'ai pris une grande chambre à 63Myr (13€80) avec la clim, parce qu'il fait une chaleur écrasante ici en journée, dans une vielle maison en bord de rivière, au River View Guesthouse, pour 5 nuits, j'ai continué à dormir la moitié de la journée, j'ai besoin d'une cure de sommeil, à manger du beurre de cacahuète extra crunchy à la petite cuillère, et à me balader en fin d'après midi, dans cette toute petit ville inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2008. Par contre le marché de nuit du week end est vraiment bondé, ce qui, avec la chaleur, et les odeurs de poissons séchés, ressemble probablement à l'enfer.


J'ai bien aimé cette saison de American Horror Story: Hotel, ça reste ridicule par moment, mais elle est plutôt moins décousue que les précédentes. Je trouve Denis O'Hare fantastique dans son personnage de "Liz Taylor", et même si j'adore Jessica Lange, qui était très juste dans son rôle secondaire de la saison 1, je trouve qu'elle était trop dans la performance dans celles d'après, trop au centre de tout, Lady Gaga est moins charismatique, ce qui est un plus ici, ça rend le tout plus équilibré, elle est clairement plus intéressante en tant qu'actrice que chanteuse. J'ai aussi finit House of Cards 3, j'ai hâte de voir la suite, je suis fasciné par Robin Wright. L'idée de rentrer plus tôt commence à me séduire, j'en ai marre d'être ici, en Asie, et même si je pense que je serai mieux sur une plage que chez mon père en banlieue, je regarde le prix des billets, et me renseigne sur la possibilité de me faire rembourser une partie de mon assurance voyage, si je craque. Demain je monte plus au sud, Kuala Lumpur ou peut être directement les Cameron Highlands, avant de rejoindre George Town, puis les plages de Langkawi, on verra bien.

dimanche, mars 13, 2016

Din Tai Fung.

 J'ai envie de retourner au Laos, à Muang Ngoy déjà, me balader en scooter un peu partout, prendre mon temps vers Tad Lo, sur le plateau des Bolovens, aller faire les 4000 îles, que je n'avais pas eu le temps de voir, et je pense un peu au petit gars avec qui j'ai passé une soirée à Vientiane, on se "parle" de temps à autre sur WhatsApp, même si son anglais n'est pas très bon, il me dit que je lui manque, et même si je trouve cela ridicule, vu que l'on ne s'est "fréquenté" que quelques heures, ses bras me manquent un peu aussi. Mais il fait tellement chaud dans ce coin en ce moment, les températures montent à 40° dans la capitale, donc bof, j'y retournerai lors d'un prochain voyage.

Idem pour la Nouvelle Zélande, ça sera pour une prochaine fois, quand j'aurai trouvé le moyen de gagner plus de sous sans travailler... Et puis j'ai envie de ne plus bouger quelques temps, plage, snorkeling, bouquins. J'ai été malade aussi, un truc à l'estomac que je me trainais des Philippines, du coup je suis resté un peu plus longtemps que prévu à Singapour, je suis sorti du voyage, et j'ai réfléchi à la suite. J'en ai profité pour acheter un nouveau casque d'iPhone, le faux acheté au Laos m'aura duré 3 mois, dormir la moitié de la journée, manger des sandwichs gouda/jambon en regardant des séries, comme à la maison, la fin de Sense8, la première saison de Broad City, FaceOff saison 9, House of Cards saison 3, le début de Girls saison 5, d'ailleurs Lena Dunham devrait faire un spinoff sur Shoshanna au Japon, seule, il n'y a plus que ça de sympa dans cette série, les autres sont à baffer avec une pelle. Je rempli mon iPad de nouvelles séries, comme Animals, série animée de HBO, Love de Judd Apatow pour Netflix, American Horror Story: Hotel, Hannibal saison 3, Broad City saison 2, et Versailles, la série de Canal+. J'ai aussi mangé là meilleur bouffe chinoise de ma vie, avec le canard laqué dans ce petit resto près de la place Tian'anmen à Pékin quand même, pleins de dumplings/ravioli vapeurs à tomber, chez Din Tai Fung, j'en rêve la nuit.

Je vais rester simple sur cette fin de voyage, depuis le début je veux faire l'île de Sulawesi, en Indonésie, pendant 1 mois, et il semble que ça ne soit pas vraiment la bonne saison avant mai/juin, donc je vais retourner sur la partie continentale de la Malaisie, enfin surtout les îles, glander, puis prendre un avion ou un bateau pour la partie Bornéo, que je vais traverser pour rejoindre la Sulawesi en ferry, en faire le tour, puis revenir vers Kuala Lumpur ou Bangkok, pour rentrer en France, vers mi/fin juin, vu que je récupère mon appart le 1er juillet. Ou alors, 3 mois de vacances en bord de mer en Malaisie/Thailand. Je ne sais pas si je réserve un billet retour maintenant, ça serait bien, j'en vois à environ 300€ de Bangkok et pas beaucoup plus chère de Kuala Lumpur. Ce retour m'excite et m'angoisse en même temps, retourner dans cet appart que j'ai vidé de ce qui en fait mon cocon va être bizarre, je me dis qu'il va falloir que je me débarrasse de plein de choses, pour être plus mobile, plus libre, si je décide de repartir dès septembre, il n'y a plus rien à Paris pour moi que des souvenirs encombrants.

Comme je n'ai pas pris de photo depuis que je suis revenu ici, je me suis demandé pour quelles raisons je ne mettais pas de photos de moi sur ce blog, ou très rarement, et j'ai faillit utiliser les selfies du voyage pour ce post, genre une dizaine d'un coup, et puis je me suis souvenu pourquoi.

mercredi, mars 02, 2016

Tiki-tiki.


 Je me suis mangé 7h de bus de Caticlan à Iloilo, en traversant la jolie île de Panay, d'un extrême à l'autre, puis j'ai enchaîné par un bateau de 20 minutes pour l'île de Guimaras, puis une jeepney pour San Miguel, une ville/carrefour un peu glauque, où j'ai mangé une pizza à la mangue (spécialité locale) et dormi une nuit, je comptais y passer un peu plus de temps, louer un scooteur pour me balader, mais c'était compliqué, et j'ai préféré prendre un minibus pourri et un bateau pour l'île de Negros dans l'après-midi, et ensuite un bus pendant 5h jusqu'à l'autre bout, la ville de Dumaguete, où je suis arrivé à 22h, mangé un McDo et enfin pu utiliser internet.


J'ai eu l'impression de me merder sur cette fin de voyage aux Philippines, de ne pas avoir assez de jours pour faire grand chose, ne pas trop savoir où aller du coup, et en même temps gâcher ce temps parce que j'étais trop crevé pour me motiver, enfin bon, je pense ça après n'avoir rien fait pendant une demi journée... Mais ces derniers jours j'ai fait parmi les trucs les plus cool de ma vie: déjà, j'ai nagé avec des requin-baleines !!! A Oslob, là où des pêcheurs les nourrissent, et du coup on est sûr de les voir, ce qui est éthiquement mal, je le reconnais, car ils ne migrent plus et reste là, dépendant de l'homme, ce n'est pas non plus les massacres islandais ou japonais, ils sont "domestiqués", mais dans leur milieu naturel, je trouve cela moins répréhensible qu'un zoo ou un aquarium, comme ceux que j'ai visité à Singapour, ou que les balades à dos d'éléphants en Thailand, donc bon, ma conscience est battue par mon gamin intérieur. Il y en avait entre 2 et 5 autour de moi, à côté, en dessous, et même au dessus, quand je descendais en apnée, immenses et délicats, majestueux, à me frôler, c'était vraiment impressionnant, malgré le monde, malgré le côté artificiel de cette rencontre, je suis content de l'avoir fait, nager avec le plus grand poisson du monde (P1000) Ensuite j'ai trouvé un scorpion dans la salle d'eau de ma chambre de White Beach, a côté de Moalboal, et puis j'ai freedivé avec un banc de milliers de sardines, qui semblaient des millions, à quelques mètres du bord, à Panagsama, ce qui était absolument génial, être entouré de tant de poissons, qui tourbillonnent autour de toi, bougent à l'unisson au moindre de tes mouvements, un mur menaçant qui se déplace, t'encercle, et ouvre sur les abysses en dessous, c'était fascinant et terrifiant en même temps, juste dommage qu'il y ait des méduses dans le coin aussi. Plus tard dans la journée, j'ai été patauger avec des tortues, un peu plus loin sur le rivage, j'aime quand on peut juste prendre son masque et son tuba et aller explorer, sans avoir besoin d'un bateau et/ou d'un tour organisé. Et pas de photo pour tout ça, malheureusement, n'ayant pas d'appareil étanche, c'est juste dans ma tête, je me tâte pour une GoPro pour la prochaine fois, on verra.


Je suis passé vite fait à Cebu City, quelques heures avant de prendre mon avion, et j'ai bien aimé l'ambiance, à revoir plus calmement, comme le reste des Philippines.


J'ai dépensé en moyenne plus que dans les autres pays d'Asie du sud est : 26€/jour, j'ai dépassé mon budget de 90€, déjà il y a le vol intérieur à 44€ (par contre j'ai transféré le prix du billet aller/retour sur le budget de Singapour, où je n'avais rien dépensé), les excursions, comme à El Nido et Coron, où il faut débourser 20€ la journée de balade en bateau, j'ai acheté un sac étanche à 20€, il y a des droits d'entrée partout, même pour les plages, et une taxe d'aéroport surprise de 750 pésos en partant. Je n'ai même pas fait de plongée, il me faudra un plus gros budget, quand je reviendrai pour explorer plus en profondeur, au moins 2 mois.

On m'a proposé d'aller en Nouvelle Zélande, mi mars, faire le tour du pays pendant 1 mois, dans un van prêté, où l'on peut dormir, je ne sais pas si l'offre était sérieuse, ou si je me sens de le faire après 8 mois sur les routes, mais l'occasion est plutôt chouette, je vais regarder le prix des billets et les formalités.

Related Posts with Thumbnails

Archives du blog

Layout: NeimaD 2007 © - Chrome