mercredi, avril 27, 2011

Forever Dolphin Love, ou Winter is Coming.

 J'aurais pu vous raconter que j'ai passé une semaine à Belle-Ile-en-Mer, avec mes amis qui font des séries sur Canal+ à la rentrée, et des films avec Eric et Ramzy, et des chansons avec Karl, on a mangé plein de crêpes au salidou avec Jean Paul Huchon qui faisait son intéressant à la table derrière, on s'est baladé à la Pointe des Poulains et près des Aiguilles de Port-Coton, on a regardé Samantha travailler en face d'un lampadaire au bois de Boulogne et Johnny Depp poursuivre un poisson volant, on a pris le soleil à Donnant, le paradis, il ne me manque plus que les iles de Seymour et St Vincent pour compléter la chanson de Voulzy. J'aurais pu aussi vous parler de la bataille d’Austerlitz, et du fait que je comprends mieux un cerveau de droite depuis que je lis La Guerre et La Paix, mais un cerveau de droite noble, pas la bling bling égoïste et racisto-populiste de la bourgeoisie de province du gouvernement actuel, disons que j'ai une vision plus romanesque du devoir et de l'attachement à une patrie, mais que je n’adhère pas pour autant. Ou alors du fait que j'en ai royalement rien à foutre du mariage de Kate et Will, que j'aime beaucoup Second Song de TV on The Radio, mais que je ne suis pas à fond sur l'album, que j'adore la nouvelle série HBO Games of Thrones, que c'est vraiment beau, alors que je n'aime pas la genre fantastique, que j'ai trouvé mon nouveau truc honteux en attendant Jersey Shore saison 4, là où ils débarquent en Italie, et que ça se nomme Gigolos (le nom dit tout), parler de l'artiste pékinois Ai Weiwei et de sa disparition, du resserrement de vis des autorités chinoises au Tibet, du fait que j'ai arrêté les Kinder Chocolat (je tiens depuis 2 jours), que je ne m'attache pas au garçon qu'il faudrait, qu'il y a des gens, en 2011, en France, qui s'immolent pas le feu à cause de leur boulot, que j'ai trouvé le rideau parfait pour ma "salle de bain" mais qu'il coute 400€, que c'est sympa de se faire sucer par un pompier, que je suis fasciné par le gars tatoué de la tête au pied, zombie boy, depuis bien avant son apparition dans le clip de Lady Gaga, mais que je ne trouvais pas de belle photo de lui à mettre ici, et qu'il fait beau. Mais j'ai pas envie.


Je me retiens de partir, je crois que j'attends que l'univers me donne une raison de rester, j'aurais envie qu'on me dise qu'il me reste 10ans à vivre, en bonne santé, ça enlèverait le poids de l'indécision, je vendrais tout et partirais vagabonder, je prendrais un billet sur une croisière pour l'Antarctique, ou j'irais faire du camping en Nouvelle Zélande, fuir les gens et les obligations, m’enfermer dans le froid et la distance, l'envie de travailler n'arrive toujours pas, alors que cela fait 2 ans exactement que je ne bosse plus, j'attends de trouver une raison pour sortir de la marge, rentrer dans le bain, m'intégrer, mais plus je fréquente et moins je me sens appartenir, c'est beau le printemps à Paris.

Related Posts with Thumbnails

Archives du blog

Layout: NeimaD 2007 © - Chrome