lundi, mai 26, 2008

I love Roy Lapoutre.

 J'ai regardé les 2 premiers épisodes de Hard, la nouvelle série de Canal+, sur une femme coincée-catho qui perd son mari et se retrouve à la tête d'une boite de prod de film porno sur internet. Bah j'ai envie de dire: Enfin une série française qui a des couilles ! En plus, un des acteurs joue aussi dans la série sur laquelle je bosse, c'est rigolo de le voir en slip rouge parler de triple péné avec l'accent argentin.

Je veux bosser pour Canal+ !

vendredi, mai 23, 2008

This is the year of the guilty man.



These are the days of the open hand
They will not be the last
Look around now
These are the days of the beggars and the choosers

This is the year of the hungry man
Whose place is in the past
Hand in hand with ignorance
And legitimate excuses

The rich declare themselves poor
And most of us are not sure
If we have too much
But we'll take our chances
'Cause God's stopped keeping score
I guess somewhere along the way
He must have let us all out to play
Turned his back and all God's children
Crept out the back door

And it's hard to love, there's so much to hate
Hanging on to hope
When there is no hope to speak of
And the wounded skies above say it's much, much too late
Well maybe we should all be praying for time

These are the days of the empty hand
Oh you hold on to what you can
And charity is a coat you wear twice a year

This is the year of the guilty man
Your television takes a stand
And you find that what was over there is over here

So you scream from behind your door
Say what's mine is mine and not yours
I may have too much but I'll take my chances
'Cause God's stopped keeping score
And you cling to the things they sold you
Did you cover your eyes when they told you
That he can't come back
'Cause he has no children to come back for


George Michael - Praying for Time

jeudi, mai 22, 2008

Aujourd'hui je sens que je vais compter les poils de mon bras.

 J'ai rêvé que Vanessa Demouy venait jouer dans la série mais qu'elle était bien trop vielle pour le rôle. Oui ma vie est devenue tellement pathétique que je rêve de taff (et de gens disparus). J'ai eu des journées longues cette semaine, et me suis retrouvé seul dans le bureau à manger le stress des autres sur des conneries que je ne peux régler vu que je ne peux décider de rien. C'est frustrant mais blablabla argent. Et plus globalement je n'arrive pas a savoir si les gens sont incapables de faire quoique ce soit de façon efficace, ou si c'est juste que je ne comprends pas la masse de travail imaginaire qui les débordes.

On fait comment pour se résoudre à l'idée de vendre son temps ?

dimanche, mai 18, 2008

Plus Belle la Wii.

 Samedi une Wii m'a dit que j'avais 44ans d'age Wii Fit. Mon IMC était "idéal", mais elle se base sur comment on gère son centre de gravité pour calculer l'age, j'ai cru comprendre.

J'étais bourré mais quand même.

vendredi, mai 16, 2008

Shoot me.

 Au travail, cette semaine, chaque jour, une fille différente m'a parlé de ses cheveux.

mercredi, mai 14, 2008

My Job : the true story.

 Je viens de réaliser que je ne vous ai jamais raconté comment j'ai obtenu ce job dans une boite de prod.

C'est en fait un être formidable qui lit mon blog, le fameux lecteur qui m'avait lancé un "Hey mais c'est NeimaD !" dans la rue il y a quelques années, je l'ai recroisé (et lui ai parlé pour la première fois) après la projection du film de Captain Hook/Patrick Carpentier en mars 2007, le lendemain pour un Starbuck, et depuis plus rien. Mi mars il m'a envoyé un e.mail me proposant de reprendre son boulot alimentaire car il avait envie de retourner vivre à Marseille, surement le plus beau cadeau que l'on m'ait jamais fait, plus ça va et plus je réalise la chance que j'ai. Ca ne s'obtient pas facilement un poste comme celui-ci, ça n'arrive pas dans la vraie vie des chose comme ça. Je suis mieux payé que les autres assistants, mieux traité, y'a des stagiaires plus vieux que moi, j'ai un job bien plus intéressant que la plupart, et ma boss est trop cool.

Concrètement je ne suis pas un assistant façon Ugly Betty: je ne sers pas le café, je ne vais pas chercher le pressing de ma boss, je ne prends pas de rendez-vous, je ne m'habille pas comme une piñata... En fait je suis payé à lire les différentes versions des textes et faire des notes que l'on n'utilise pas en prévision de la réunion texte, repérer dans ces textes les accessoires dont on aura besoin en prévision de la réunion accessoires, chercher des images pour de fausses campagnes de pub, me balader sur les plateaux, envoyer des e.mails, donner mon point de vue un peu sur tout, et principalement attendre ces fameux textes en flânant sur le net.

Putain, merci Laurent. I owe you one.


Aujourd'hui je suis parti du boulot plus tôt pour passer à la FNAC acheter des bouquins sur l'art contemporain afin de s'en inspirer pour un nouveau décor. J'en ai profité pour m'offrir Les messagers d'Annette Messager, c'est un très bel objet avec une couverture molletonnée et un tranche dorée, les pages craquent quand tu l'ouvres pour la première fois, j'adore ce que fait cette artiste. Ce soir je revois charmant.

mardi, mai 13, 2008

Verbatim en VF.

 "Tu le savais toi que Marie Antoinette a vraiment existé ?"

Kristen Dunst parlant à un cousin de Sofia Coppola sur le tournage de Marie Antoinette.




Verbatim haut placé.



Syphilitique a tendance tuberculeux.

 Je me demande pourquoi je n'aime plus les mots, avant j'écrivais plein de mots, tout le temps, dans tous les sens, juste pour le plaisir de les lire dans ma tête, maintenant j'aime le silence des faits. Ce blog est devenu un aide mémoire où je n'écris plus que les grandes lignes de ma vie. Ces dernières années j'ai vécu pas mal de chapitres différents, toujours ponctués de mots qui demandaient à sortir, aujourd'hui, je me sens sec, je n'ai plus besoin de vomir ce que je ressens, et je trouve cela dommage. Je laisse les mots résonner dans des phrases interminables qui les vides de leur sens, juste pour combler le silence, ou empêcher les autres de parler, n'ayant plus peur de dire n'importe quoi car c'est ce que je fais de mieux. Je suis plus heureux je crois, plus posé en tout les cas, je suis dans l'action, cette action qui empêche de triturer ses blessures... Non ce n'est même pas ça, je n'ai juste plus ce vide douloureux au creux de l'estomac. J'ai des images de voyages plein la tête, un boulot de rêve payé 2600€ net par moi, je couche avec des garçons ravissants, je prépare le voyage au Japon dont je rêve depuis toujours. Je ressens une certaine paix quand j'arrive à faire taire mon manque de confiance en moi, j'arrive à un équilibre entre mes différentes aspirations, ça fait du bien de se reposer un peu.



Pendant ce temps là il y a eu 32000 morts (qui vont sur 100000) au Myanmar après un cyclone, plus de 10000 en Chine après un tremblement de terre...
C'est moi ou ce mois de mai 2008 commence mal ?

mercredi, mai 07, 2008

Vide tête.

 Ce soir je déteste mon boulot.

Ce matin ça allait. Malgré mon réveille à 1h26 du matin et l'impossibilité de me rendormir avant 5h. Les spots qui me constellent le front. Mon bronzage qui s'estompe déjà. Malgré tout ça j'étais plutôt bien toute la journée. Ca m'a pris dans le RER en rentrant. Je crois qu'entendre tout le monde faire la langue de pute et être négatif par principe me mine. J'en deviens parano. Je suis quelqu'un d'agréable par principe, surtout dans un rapport de boulot, et plus généralement avec les autres. Et mon voyage en Inde m'a vraiment rendu zen et détaché de pas mal de futilités. J'ai beaucoup de mal, donc, avec les gens qui prennent cela pour une faiblesse et en profite pour se placer en position de dominant par des remarques cassantes. Me prendre pour un con quoi. Surtout venant de la petite nouvelle qui suce où il faut et selon le vent et commence grave à me casser les couilles avec sa condescendance. Je ne suis plus au lycée.

Ce soir je suis saoulé. Je mets ça sur le compte de la fatigue et des 6h de décalage horaire que j'ai dans les dents. J'estime que mon humeur ne regarde que moi et c'est une question de respect de ne pas la faire subir. Enfin le moins possible. J'espère juste que je ne vais pas péter un plomb et exploser à la tête de quelqu'un. Pas sûr que la thune me motive vraiment longtemps.


jeudi, mai 01, 2008

Dans la famille vanille-fraise je voudrais le fils, ou Tout le monde n'a pas la chance d'avoir Britney Spears pour mère.

 J'ai reçu ma première vraie paye, et comme me le faisait remarquer un pote j'ai du prier le bon dieu Hindou quand j'étais dans l'Himalaya.

Je bronze, je fais du sport, je lis les intrigues résumées de l'Arche 3, je mate les garçons qui n'ont pas de bedaines sur la plage (donc trop jeunes), je lis Diary de Chuck Palahniuk en anglais et le Courrier International (pourquoi changer des combinaisons qui marchent), je ne me fais presque pas chier, je crois que j'aimerai trop faire de la Capoeira.

Une meuf d'une vieille promo de la Starac devait jouer dans la série et puis finalement non, avec ma boss on a envoyé un e.mail à Jean-Pierre Pernaut pour lui demander un truc... Est-ce que ça peut devenir plus embarrassant que ça ?

Related Posts with Thumbnails

Archives du blog

Layout: NeimaD 2007 © - Chrome