lundi, novembre 30, 2009

How to Stop Worrying and Start Living for £5.35

 Contre toute attente, j'ai bien aimé Twilight, enfin la première heure est plutôt réussite, la monté du désir, les yeux d'Edward, le mystère, la pluie, la monté du désir... Et puis on arrive au "repas" de famille, qui est étrangement comique, et la balade dans les arbres. D'un coup, la caméra se met à filmer comme dans un mauvais clip des années 80, en diagonal, avec camera louma descendante, Edward jouant du piano pour Bella... Et tout part en couille, ça devient ridicule, romantiqu'emo/manga-esque, avec une course poursuite sans monté en puissance ni suspense, des flash backs au ralentit, et un dénouement grotesque. J'ai quand même tenu pendant tout le film, ça reste moins chiant qu'Harry Potter. Robert Pattinson est vraiment bandant dans ce film, alors que dans les tabloïds bof. Je veux un poster d'Edward Cullen pour mettre dans ma chambre ! J'ai regardé aussi le pilot de Three Rivers, juste pour y voir Katherine Moennig en médecin, et non en lesbienne de The L Word, bah c'est Shane qui est devenue médecin, avec un scénar ridicule, des acteurs qui jouent mal, mélo au possible, un sous Grey's Anatomy sans inspiration, pour un gros budget CBS c'est franchement raté. J'ai découverts que l'on pouvait acheter sur le Amazon anglais pour pas mal moins chère, sans plus de frais de livraison. J'en ai profité pour m'y faire une Wish List, je n'arrive pas à dormir en ce moment, même si plus personne ne me lit, suffit d'un seul gentil plein de thune, j'y ai mi plein de bouquins de développement personnel, si ça marche pour arrêter de fumer, pourquoi pas pour réussir sa vie.

samedi, novembre 28, 2009

Cake & Sodomy.


 Pheel a le même téléphone portable que Johnny Hallyday. Je me suis procuré, illégalement, Twilight, le film de vampire mielleux pour ado pré-pubère, dont tout le monde parle (ce blog sera peut-être encore en ligne dans 10ans, quand tout le monde aura oublié cette mode, alors je précise), je ne suis pas sur d'être prêt à le regarder, par contre. J'ai les mollets qui poussent, et ça fait mal. Le premier double-épisode de la saison 6 de House est juste une tuerie, entre Vol au Dessus d'un Nid de Coucou et Girl, Interrupted, Hugh Laurie y est grandiose, c'est quand même un putain d'acteur. J'ai envie de soleil, encore 15 jours à attendre. Il faut que je lance les travaux de mon appart dans le centre, que je trouve une échelle pour installer les suspensions dans le salon du bas, et que j'achète des packs d'eau. J'écoute beaucoup Tv On The Radio - Return to Cookie Mountain et The Knife - Deep Cuts en ce moment, à coté desquels j'étais totalement passé à l'époque, sont vachement bien. J'ai envie de retourner en Inde, mais avec un garçon cette fois, pour lui faire l'amour partout, j'ai déjà des candidats, je commence les entretiens cette semaine. Je dors beaucoup, je suis courbaturé, mon ventre se dessine, mes jambes aussi, je n'ai rien envie de faire d'autre, il fait froid dehors. Happy rainy november days.

jeudi, novembre 26, 2009

Where the Wild Things Are.


 J'ai super envie de voir Where the Wild Things Are de Spike Jonze, parce qu'il à l'air juste magique, et Nine de Rob Marshall, parce que j'avais beaucoup aimé Chicago. Super envie d'écouter le nouveau Charlotte Gainsbourg aussi, produit par Beck, dont les premiers extraits sont excellents. Ils m'énervent ces américains avec leur connerie hypocrite, ils considèrent Roman Polanski comme un violeur parce que la fille avait 13 ans, alors qu'elle était consentante, c'est trop jeune on est d'accord, beaucoup trop jeune, mais on ne devrait pas utiliser le mot viol à la légère, personne ne hurle au scandale qu'Elvis soit adulé comme un demi dieu alors qu'il sautait Priscilla qui en avait 14. J'ai passé la nuit dernière à rêver que j'essayais de me suicider, enfin de m'euthanasier, pour être plus précis, j'étais en phase terminal d'une maladie, ou totalement défiguré, je ne sais plus, et j'essayais de prendre du poison mais ça ne marchait jamais, et j'essayais encore, et encore, et encore. Je continue à aller à la piscine, parait que ça se voit déjà un peu, et je fais du sport sur ma Wii. Je me force à dormir le plus tard possible, je ne sais pas pourquoi, j'angoisse à l'idée d'aller au lit, alors je passe la nuit à regarder des conneries à la télé, jusqu'à 5h du mat environs, avant de m'écrouler, et de dormir la moitié de la journée. Il faut que je rapporte mes bouquins de chez mon père, j'ai envie de personnaliser ma chambre, elle est trop neutre. Et je sens que je vais finir par m'acheter une combinaison en moumoute bleu fluo moche UNIQLO parce que je suis déjà mort de froid.

jeudi, novembre 19, 2009

Heaven Can Wait.


Charlotte Gainsbourg & Beck - Heaven Can Wait

lundi, novembre 16, 2009

Chunk of Change.

 Depuis mon retour d'Australie, il y a eu pas mal de changement dans ma vie, donc. Déjà j'ai re-arrêté de fumer là-bas. J'ai déménagé pour passer d'un 15m2 à un 140 en triplex, mais surtout j'ai changé de quartier. Passer du 3ème/Beaubourg au 13ème/BNF, c'est comme passer de Paris à Clermont, ça fait un gros changement. Quand je vais dans le centre je dis "je vais à Paris", et je trouve qu'il y a trop de monde dans la rue, que les gens sont agressifs et te foncent dessus. J'ai l'impression d'être retourné vivre chez mes parents à la campagne, avec les boutons d'acné, mais sans les parents. J'ai du sacrifier certaines de mes habitudes, comme me faire sucer tranquille devant la télé, maintenant je dois convaincre le gars que le 13ème c'est pas loin, le faire rentrer discrètement, l'emmener directe dans ma chambre, ça perd le coté "pote", je crois que je vais devoir y mettre un canapé et une télé. J'ai mis la grosse mienne dans le "salon du haut", histoire de profiter d'avoir de l'espace, et ne pas bêtement m'enfermer dans ma chambre. Je suis presque en banlieue, enfin dans ma tête, alors j'ai acheté un pantalon de jogging H&M, extrêmement confortable, que je ne quitte plus, aussi bien dans la maison que dehors, et un ensemble UNIQLO pour faire du tennis sur ma Wii. Je vais même à la piscine tout les 2 jours avec mon coloc. Bon ok, ça fait une semaine, donc 2 fois, mais ça me fait du bien. J'ai acheté un petit slip de bain noir pour l'occasion, je me suis dis que tant qu'à avoir l'air ridicule autant y aller à fond. J'ai changé de parfum, je suis revenu à celui que je portais à 15 ans, CK One, après plusieurs années avec Issey Miyake pour Homme, je me sens plus léger. Je mange des trucs cuits (c'est vachement pratique une cuisine) Je prends de longs bains hypra chauds en me faisant des cataplasmes d'argile verte sur la gueule. Dans les supermarchés ici, y'a plein de vieux, j'avais oublié qu'on vivait dans un pays de vieux, dans le centre y'en a plus, on les a chassé pour mettre de jeunes pédés mignons et passifs, mais dans le 13ème, ça pullule, ils te regardent de coté dans les rayons, tout petits et courbés qu'ils sont, et payent en centimes à la caisse, faudrait faire des caisses "+ de 70ans". Je me sens en voyage, vive le 13ème.

jeudi, novembre 12, 2009

Bouche Pute.


 Je me balade dans la maison en jogging UNIQLO et j'ai l'impression de faire un bon de 15ans en arrière. AMC est vraiment en train de devenir une excellente chaine du Cable, après Mad Man et Breaking Bad voilà qu'ils nous font un remake d'une des meilleures séries de tout les temps: Le Prisonnier, qui a l'air assez chantmé, avec le sublime et brillant Jim Caviezel (The Thin Red Line) et Ian McKellen. Par contre le nouveau V pue, j'ai bien aimé les pilots de Cougar Town et FlashForward par contre, et je suis fou de Glee.

J'ai été à la Flash Cocotte samedi, après mon apéro-dinatoire d'anniversaire. Je ne paye pas l'entrée, je croise des gens que j'aime bien, la musique est cool, je me fais brancher par un petit mignon au bar, Pierre Antoine, qui commence à me rouler des pelles, c'est cool, on fait ça devant tout le monde, sur la piste de danse, je suis bourré, il me dit avoir 18ans depuis 3 semaines mais en fait au moins 21, je m'en fout, ça dure un bon bout de temps, il part aux chiottes. Je vais faire un tour, et je le retrouve roulant des pelles à un petit moche à lunettes, et quand je le recroise au bar et lui demande si ça va il me sort "ho ça va tu vas pas me faire une crise de jalousie hein, on vient de se rencontrer", putain un minimum de bienveillance et de savoir vivre c'est trop demandé ? Je m'en fout que tu te tapes un autre gars, mais attend au moins que je ne sois plus là, ou dit moi que ça va pas le faire, c'est le genre de truc qui me gonfle. Vient pas me rouler des pelles si t'as pas un minimum de respect pour moi, je me demande à quel moment les pédés ont cessé d'avoir le moindre respect pour les gars avec qui ils couchent. Globalement c'était un très bonne soirée, y'avait que des gens que j'aime, j'adore mes potes, ma maison, et ma nouvelle combinaison de sudation.

vendredi, novembre 06, 2009

Efficient.

 Je suis quelqu'un d'efficace. C'est bien d'être efficace, pas toujours, mais c'est bien. Je fais les choses bien, en général, et rapidement. Dans la vie ça te donne plein de temps libre, pour te faire chier, regarder des séries, rêvasser, penser à partir à l'étranger, le temps se distend, les journées paraissent vachement longues, surement une des raison qui font que j'aime tant dormir. Au boulot c'est pire, tu passes pour celui qui ne fout rien. Quelqu'un d'efficace va mettre 1h pour faire ce que certains peinent à réaliser en 2 jours, souvent mal en plus, du coup tu passes le reste de ton temps à ne rien foutre, à passer de bureau en bureau, pour raconter des conneries, essayer de faire passer la journée plus vite, tu passes pour un dilettante. C'est atroce comme qualificatif, pour un humain, efficace, je suis efficace, fonctionnel, je fais bien ce que l'on attend de moi, comme une machine. Je m'auto sabote avec efficacité, aussi, mais ça j'en ai déjà parlé. J'adore ma nouvelle maison. Pour le moment, on la rend Feng Shui, comme dirait Pheel. Le matin, j'ai le soleil dans ma chambre, qui est encore trop vide à mon gout, mais c'est une chambre, une vraie chambre, sans coin cuisine, ni toilette à 43 centimètres de la tête de lit. Ce soir y'a Jacques Gamblin et Sara Forestier qui viennent dans mon salon. J'achète plein de lampes, je suis obsédé par la lumière en ce moment, et j'ai découvert que je commençais a ne plus avoir besoin qu'un garçon soit très beau pour me faire craquer. Aujourd'hui je vais acheter un grille pain. Ce week end j'ai 31 ans.

Pour bien finir la semaine, un vieux clip avec un trav:


The Knife - Pass This On

lundi, novembre 02, 2009

Frûche.


 Je suis rentré, et j'ai déménagé. L'Australie c'est sympa comme pays, c'est le mot, sympa. Les gens sont gentils, racistes mais gentils, et un peu limité, frais et cruche, comme les yaourts. Mais c'est un pays sympa, avec plein de gay partout, qui font l'amour comme la vaisselle, et la plage. Je suis dans mon nouveau salon, enfin, un des deux, j'écoute Jay-Jay Johanson Self-Portrait en éternuant, et en commandant un lave vaisselle sur internet. J'ai pas arrêté de baiser à Sydney, 1, voir 2 par jour. Un gars de 20 ans, finlandais, brun bouclé, aux yeux bleus, très beau, m'a dragué au McDonald, au McDo quoi, on a baisé dans les douches de ma backpackers (hôtel pour jeune) parce qu'on était tout les deux en dortoir, j'ai pris beaucoup de douche. Le cul à Sydney c'est comme boire une bière, et je suis beau la-bas. Les mecs ne sont pas sublimes, mais très bien foutus, et très gentils. Sufjan Stevens. C'est la première fois que je me sens aussi loin, vraiment à l'autre bout du monde, isolé, des fois j'avais l'impression que les gens faisaient semblant de vivre, d'avoir un boulot, d'évoluer dans la ville, juste parce que le reste du monde s'en fout de l'Australie, et qu'il faut bien s'occuper. Jeremy Jay Slow Dance. Je suis content d'être rentré, je me sens bien dans ma maison, et le chat m'aime bien. Je suis rentré hier, et j'ai déjà baisé un petit de 21 ans ce matin, dans mon ancien appart, par terre sur un dessus de lit, on a fait un 69 aussi, c'était mignon. J'ai pris un rythme, j'ai envie de baiser tout le temps, et de peindre des murs, et de trouver un mec pour aller déjeuner chez mes grands parents le dimanche, faire les trucs chiant ensemble quoi, et de faire du sport, parce qu'en Australie les mecs de 36 ans sont encore baisables grave, je veux tout ça, et plus.


dimanche, novembre 01, 2009

Slow Dance.

 Great Ocean Road's 12 Apostles & Sydney.


Related Posts with Thumbnails

Archives du blog

Layout: NeimaD 2007 © - Chrome