lundi, décembre 31, 2018

Bent-Neck Lady.

  J'ai bingé You de LifeTime/Netflix, en 2 jours, et c'est vraiment pas mal, ça jongle habillement entre la légèreté d'une comédie-romantique bon sentiment et l'angoisse d'un thriller/ stalker-movie, les rebondissements sont bons, et je trouve que Penn Badgley y est terriblement charmant. Ça ne sera pas la série de l'année, mais c'est efficace, sympa à binger, un bon divertissement sans prétention. The Haunting of Hill House (Netflix) est chouette, certains critiques (je crois que c'était Télérama) parle de Six Feet Under qui rencontrerait un film de maison hantée, sauf que la réalisation est un peu trop "lisse", l'image fait papier glacé et ça me gêne un peu, j'ai trouvé les épisodes souvent trop longs, ensuite les acteurs ne sont pas toujours au niveau, c'est flagrant dans l'épisode 6 composé d'enchainement de plan-séquences, et aucun des personnages n'est attachant, sauf Victoria Pedretti (Nell adulte) qui fait un très bon boulot, par contre les scènes d'épouvantes, avec les esprits de la maison, sont absolument géniales, même si il y a une overdose de fantômes "cachés", et que la fin est un peu niaise. C'est ce genre de série qui est une bonne surprise quand tu n'en as jamais entendu parlé, mais qui n'est pas si génial que ça après toute la hype, comme La Casa de Papel ou The OA, mais c'est sympathique, et je ne regrette pas d'avoir regardé. The ABC Murders d'après Agatha Christie, une mini-série de 3 épisodes d'1 heure, de la BBC/Amazon avec John Malkovich, est pas mal, un peu trop classique mais bien exécuté, sur un ton bien plus sombre que ne le sont les autres aventures télévisuelles d'Hercule Poirot. Je me suis fait Sorry for Your Loss, la série de Facebook Watch sur le deuil, en une nuit, elle ne sort pas vraiment du lot quand on voit toutes les nouvelles séries de qualités qu'on nous offre, elle n'est pas révolutionnaire, et reste un peu anecdotique, mais le thème du deuil est abordé de façon intéressante, je me suis attaché aux personnages au fur et à mesure, et je trouve Elizabeth Olsen vraiment excellente ici, la série vaut le coup ne serait-ce que pour voir sa performance. J'ai aussi finit The Sinner (USA Network) saison 2, qui est réussit, un peu moins addictive et surprenante que la première, Carrie Coon et le gamin (Elisha Henig) sont vachement bons, j'ai plus de mal avec le jeu de Bill Pullman (le flic), mais pas au point que ça me gâche la série, l'histoire est bien ficelé, c'est bien filmé et mis en scène, on a une bonne dose de rebondissements plus ou moins efficaces mais qui nous gardent en haleine, une série recommandable, j'ai hâte de connaitre le casting de la 3ème saison.

Les captchas sont devenus un enfer, je dois en faire au moins 10 avant de pouvoir enfin accéder à un site et prouver que je ne suis pas un robot, putain de feux de signalisation. Il y a des trotinettes en libre service partout dans Paris, elles ont remplacé les vélos, c'est plutôt une bonne idée. J'ai fait un gratin dauphinois délicieux, je passe mes nuits devant des séries en grignotant, et maintenant je vais dormir jusqu'en 2019.

jeudi, décembre 27, 2018

The Ballad of Buster Scruggs.

 J'ai adoré Kidding de ShowTime, j'ai mi un peu de temps à vraiment rentrer dedans, je n'ai jamais été un grand fan de Jim Carey, donc j'étais un peu sur mes gardes, mais l'univers de Michel Gondry est juste fascinant pour moi. C'est d'une grande poésie, cet homme qui essaie de rester positif et droit, alors que tout s'effondre autour de lui, dans un monde où il est une sorte de Père Noël, c'est brillamment mis en scène et interprété, à la fin de la saison j'étais fan. Pour Homecoming (Amazon) je n'ai compris ce qu'on voulait me raconter que dans le dernier épisode, et autant la réalisation et l'inventivité de Sam Esmail sont indéniables, autant le tout m'a laissé un peu tiède, une overdose de tension mise en scène artificiellement pour aussi peu de réelle intrigue donne l'impression de s'être fait duper un peu, surement aussi parce que je n'ai jamais été un grand fan de Julia Roberts, mais ça reste une oeuvre intéressante, qui mérite qu'on y jette un oeil. Mission: Impossible 6 - Fallout est moins bon que ce que j'espérais, les critiques étant dithyrambiques, j'aime bien les films MI, Paris est très bien filmée, mais celui là ne m'a pas fait tripper, et les scènes dans la Vallée de la Nubra en Inde ne ressemble pas du tout à cette région (elles ont été tournées en Nouvelle Zélande). J'ai vu A Simple Favor aussi, et bof. Le soir du réveillon, on a regardé The Ballad of Buster Scruggs (Netflix) des Frères Coen, avec mon père, la majorité du "film" est génial, mais on a pas trop aimé la dernière histoire, qui était un peu en dessous des autres, et surtout j'aurai adoré voir un film complet de la première.

Finalement la batterie de mon iPad mini 4, acheté en Mai 2016, a recommencé à déconner et doit être changée, d'après l'assistance en ligne Apple, 99€, en espérant que mon assurance SécurMedia de la caisse d'épargne fonctionne pour ça (60€ de franchise), c'est franchement décevant après seulement 2 ans et demi d'utilisation, j'attends nettement mieux d'un produit Apple. Je me suis acheté pleins de boxers Tommy Hilfiger et Calvin Klein sur Zalando, 84€ les 9, comme si j'allais plus sortir de chez moi. Je pense avoir trouvé le bon modèle de télé, environ 1000€ de moins que les OLED LG, ça serait ridicule de prendre un modèle aussi chère alors que je n'ai même pas de lecteur Blu-ray et je ne vais pas commencer à télécharger mes séries en 4K, c'est une LG aussi donc j'évite Samsung, elle a une sortie casque donc pas besoin de renouveler mon attirail hi-fi, et est décrite par QueChoisir comme pratiquement au niveau des OLED, c'est la LG 49SK8500 à 900€ chez Darty en ce moment, le gars chez qui je traînais à Santiago du Chili avait une 49" et c'était parfait comme taille, elle est à -30% mais je vais quand même attendre de voir si elle baisse encore de prix pendant les soldes de janvier, ma Sony 32" marche encore très bien, à suivre. J'ai toujours mal dans mon épaule depuis ma chute à Ushuaia, et mon poignet gauche est douloureux depuis genre 1 semaine, c'est moche la vieillesse. Pour 2019 on me prédit de l'argent, un voyage ou une formation (lol) pour la deuxième partie de l'année, et si je comprends bien je vais devenir hétéro.

dimanche, décembre 23, 2018

Dirty Computer.


 2018 n'a pas été une grande année musicale, je n'ai rien écouté en boucle avec passion, beaucoup de "meh", et il n'en restera pas grand chose, mais les voilà quand même, vaguement dans l'ordre, mes albums de l'année: Double Negative de Low, Veteran de JPEGMAFIA, Be the Cowboy de Mitski, Oil of Every Pearl's Un-Insides de SOPHIE, Twin Fantasy de Car Seat Headrest, Negro Swan de Blood Orange, Little Dark Age de MGMT, TA13OO de Denzel Curry, Dirty Computer de Janelle Monáe, et Bloom de Troye Sivan.

J'ai bien aimé aussi Iridescence de Brockhampton, God's Favorite Customer de Father John Misty, Sex & Food de Unknown Mortal Orchestra, celui de Kids See Ghosts, Wide Awake de Parquet Courts, Transgenic Exodus de Ezra Furman, ou la BO de Black Panther par Kendrick Lamar. Wanderer de Cat Power, Tell Me How You Really Feel de Courtney Barnett, et Oxnard de Anderson .Paak sont sympas, et le remaster de Endless de Frank Ocean est très chouette. Par contre grosse déception pour Tranquility Base Hotel & Casino des Arctic Monkeys, que je n'ai pratiquement pas écouté, l'album de Beyonce & JayZ, et je ne suis pas fan du Christine and the Queens (Chris).

vendredi, décembre 21, 2018

Faceshopping.

 La réalisation de Homecoming (Amazon) par Sam Esmail est superbe, je ne sais pas si j'adore la série, il me reste 3 épisodes et je ne sais toujours pas trop de quoi ça parle, mais c'est intriguant et définitivement original. Par contre j'enchaine les épisodes de la saison 3 de The Good Place (NBC), et ceux de Kidding (ShowTime), dont j'adore l'univers. Big Mouth (Netflix) est sympa, mais je préfère largement BoJack Horseman et Rick & Morty dans le genre. J'aime bien The Chilling Adventures of Sabrina (Netflix), pas tout, certains choix de réalisation, comme cette façon de flouter les bords de l'image, me dérangent, et bien que je l'ai adoré dans Mad Men je n'étais pas super convaincu par Kiernan Shipka au début, mais ça s'arrange en avançant dans la saison, c'est bien mieux que Riverdale en tous les cas. C'est assez étrange, autant je n'aime pas Roseanne (la personne) et je trouve que c'est une très mauvaise actrice, autant je trouve qu'elle manque dans The Conners (le spin-off que ABC a fait après qu'elle soit virée), son je m'en foutisme et le coté bêtement pro-Trump qui devait gérer le fait que ses petits enfants sont genderqueer et noir, et que le monde était dure pour eux à cause de gens comme elle, était intéressant, maintenant j'ai du mal à voir l'intérêt de ce revival, à part Laurie Metcalf. Et je crois bien que ayé, je n'aime plus du tout Grey's Anatomy.

Je traine chez moi, je couche avec des brésiliens, j'ai fait une tarte aux pommes, je vais passer Noël chez mon père, je me demande ce que je vais faire au nouvel an, je me dis qu'il faudrait que je pense à ma prochaine fuite de la réalité mon prochain voyage, et de nouveau à acheter une plus grande télé, je suis revenu à la routine, sans signe de changement, mais j'ai l'impression d'avoir bonne mine.

En cadeau une petite radio Hiver (en étant enregistré j'ai les chansons en entier gratuitement):


 { Radio Deezer WINTER (2018 Part 2): Low - Always Trying To Work It Out | SOPHIE - Faceshopping | JPEGMAFIA - Baby I'm Bleeding | Unknown Mortal Orchestra - Chronos Feasts On His Children | Blood Orange - Nappy Wonder | BROCKHAMPTON - J'OUVERT | Denzel Curry - ZWITCH 1T UP | Mitski - Two Slow Dancers | Yves Tremor - Recognizing The Enemy | Lana Del Rey - Mariners Apartement Complex | Jeremie Whistler - Smoke Signals | Troye Sivan - Seventeen | JPEGMAFIA - Thug Tears | Cat Power - Woman (feat. Lane Del Rey) | Ezra Furman - Love You So Bad | Mitski - Nobody | Lana Del Rey - Venice Bitch | Tamino - Habibi }

vendredi, décembre 14, 2018

Big Mouth.

 C’était un super voyage, bien différent de ce que j’imaginais, je ne me suis jamais senti en insécurité, sauf vaguement au Brésil à Porto Alegre, et l’Argentine est un pays très européen, ce n’est pas super dépaysant du coup, mais les paysages sont magiques, des montagnes colorées et arides du Nord, aux glaciers et monts écharpés enneigés du Sud, sans oublier le Salar et les lagons pleins de flamants roses de Bolivie, la ville que j’ai préféré a été Valparaíso au Chili, mais Buenos Aires est très chouette aussi, un superbe voyage, qui m’a rempli la tête de nouveaux souvenirs impérissables, encore plus impressionnants que ce à quoi je m’attendais, j’en retire peut-être juste moins d’affect qu'un voyage au Japon ou en Inde par exemple. J’ai passé 49 jours en Argentine, 10 au Chili, 6 en Bolivie, 3 au Brésil et 2 en Uruguay, merci à la monnaie argentine d’avoir perdue la moitié de sa valeur, ça aurait été plus compliqué pour les restaurants et hôtels aux prix d’il y a un an (les transports et activités touristiques se sont ajustés), j’ai particulièrement aimé le coin El Calafate/El Chaltén en Patagonie, mais je peux dire que rien ne m’a déçu, sauf peut-être Mendoza et Porto Alegre. J’ai rencontré des voyageurs sympas, mais globalement j'ai préféré les gens que j’ai croisé en Asie, les locaux sont adorables par contre, et les mecs souvent très mignons, en plus je suis beau là-bas. Je n’ai pas été malade non plus, c’est sans doute le premier voyage où je ne prends pas une seul fois de l’Imodium, et sans doute le plus sportif aussi, j’ai passé mon temps à marcher. J’ai passé ma vie en jogging, et je me sens plus proche des fans du PSG maintenant. Les distances sont incroyablement grandes, il faut prévoir du temps et de prendre des avions, je me vois bien revenir faire le trek de 5 jours du Torre del Paine, au Chili, en mode camping, passer voir les Capilla de Mármol vers Chile Chico, et la région des lacs autour de Bariloche. Et puis le Pérou, la Colombie, et si le Brésil devient un peu moins chère, mais je ne pense pas me faire un très grand voyage, genre 1 an, sur le continent, comme j’ai fait en Asie, 2-3 mois c’est bien.

Ce voyage m'est revenu à 35€60 par jour en moyenne, bien plus chère que lors de mes 2 grands voyages en Asie (26-27€), en excluant le billet d'avion Paris-Porto Alegre (592€ - 44€/jour avec), 10€50 pour dormir (8-9€ an Asie), 9€ de nourriture (8-9€ en Asie), et surtout 11€42 de transport (ça monte à presque 20€ avec le billet d'avion principal, n'étant parti que 70 jours | 6-7€ en Asie, avec le vol) compris les 2 avions (54€ et 90€), et aussi ce bus à 114€ de Montevideo à Porto Alegre, je reste sous mon budget de 40€. J'étais parti avec beaucoup d'€uros, genre 1400, et suis rentré avec 800€ et 200US$, la CB marche mieux que ce que j'avais lu en ligne, les taux de changes y sont bien meilleurs aussi, même si à El Chalten et Buenos Aires pas mal d'endroits ne prenaient que la Visa, je n'ai pas tiré d'argent une seule fois, AirBnB m'a permis de payer par PayPal, alors que sur Agoda/Booking/Hostelworld tu ne peux payer qu'en liquide à l'arrivée, pour une petite commission tu peux réserver les billets de bus sur Busbud.com, mais par contre si tu payes par PayPal c'est en US$ et le taux de changes et les frais sont énormes, et pour l'avion penser à prendre les vols internes au Chili, sur la version espagnol du site de Latam, en mode anonyme, qui sont vraiment pas chères.

J'avais un problème avec mon NeiPad mini 4, il s'éteignait tout seul vers 70-60% de la batterie, en me signalant qu'elle était vide, ce qui était bien flippant et relou pendant ce voyage, je viens de le restaurer, et il semble fonctionner normalement de nouveau. J'ai eu entre 9000 et 12000 visites par jours sur ce blog, pendant genre 2 semaines, et puis c'est revenu à la normal. Tumblr va interdire le porno à partir du 17, et c'est une mauvaise nouvelle, encore une avancée des pruds moralisateurs américains, et l'aseptisation d'internet, tout ça sous la pression d'Apple, si ils n'étaient pas de toute façon devenu trop chère je penserai à les boycotter (non mais plus de 1000€ un téléphone ?) J’ai l’impression de m’être fait avoir avec La Casa de Papel, je pensais qu’il n’y avait que 13 épisodes, en fait il y a une saison 2 qui en compte 9 de plus, 22 en tout, si j’avais su je n’aurais pas commencé, c’est pas mal mais je ne suis pas convaincu par tous les acteurs, et les situations sont un peu ridicules par moment. Je regarde Big Mouth, The Chilling Adventures of Sabrina, The Haunting of Hill House, les 3 de Netflix, Homecoming de Amazon, et l'épisode spécial Noël de RuPaul's Drag Race (VH1). Et j'ai eu un coup de foudre pour l'album de SOPHIE.

mercredi, décembre 12, 2018

Montevideo.


  Comme fait exprès, à chaque fois que je débarque dans un nouveau pays c’est le week-end, et je n’ai pas d’argent local, mais contrairement à l’Argentine, ou même au Chili, il y avait un bureau de change ouvert le dimanche à 7h du matin dans la gare routière, qui est un bâtiment moderne, propre, et agréable, contrairement à celle de Buenos Aires. La ville était complètement déserte et ensoleillé à mon arrivée, alors j’ai fait les 4km qui me séparait de mon AirBnB (16€ - chambre dans maison partagée), dans la vielle ville, près du port, à pied. On a vite fait le tour de Montevideo, mais ces 2 jours/1 nuit n’étaient pas désagréables.


J’ai pris un bus de nuit pour Porto Alegre (114€ - 14h, siège cama) au Brésil, où il faisait 37°, 10 de plus qu’à Montevideo, un enfer, même le vent était brûlant, je me suis fait inviter à prendre une douche pas un mec sur Grindr, j’ai traîné dans un mall, avant d’aller à l’aéroport, et faire les 14 heures de voyage jusqu’à Paris.


Je suis rentré, mon appart était hyper crade, genre le locataire n’avait pas nettoyé ni les wc ni la douche de tout son séjour, visiblement, mais il m’a laissé une boîte de chocolat, les gens sont formidables. Maintenant je vais dormir pendant 3 mois, à plus.

dimanche, décembre 09, 2018

Buenos Aires.


  Je me suis baladé un peu partout à Buenos Aires, principalement à pied ou en Subte (Metro), de Congreso, où j’ai dormi 4 nuits dans un AirBnB à 27€, à San Telmo, La Boca, la Plaza de Mayo, le Microcentro, Puerto Madero, le cimetière de Recoleta, et Palermo Viejo, qui est sans doute le quartier que j’ai préféré, avec ses grands arbres, son street art, et ses restos hipsters, je pourrais vivre ici je crois bien, c’est vraiment une ville agréable.


C’est une ville de cafés et de parcs, d’ambiance, une grande ville plaisante, il y fait bon, il y a plein d’arbres et de parcs, de petits kiosques de fleuristes, pleins de petits mecs mignons, de représentations de Mafalda, du pape, et de Messi, c’est sans doute plus sympa à explorer à plusieurs, je me suis senti globalement en sécurité, et le pollen à encore essayé de me tuer, pire qu’à Santiago, mais surtout ayé, ce voyage est finit dans ma tête, je n’ai plus trop le désir d’être ici, j’ai juste envie d’être chez moi, à Paris, dans mon lit, à regarder le pays brûler à la télé, et RPDR AS4.


Ici, dans les immeubles où j’ai été, il est impossible de sortir sans la clef, ce qui est super en cas d’incendie, et il y a des queues pas possible pour prendre le bus. Pleins de mecs mignons sont venus me parler sur Grindr, des mecs jeunes et bien foutus, mais j’ai juste couché plusieurs fois avec un petit colombien de 25 ans qui habitait à côté, et c’était très chouette. J’ai mangé des Doble Cuarto de Libra con Queso y extra Bacon chez McDo, et discuté un peu politique et économie avec des locaux (le fait que le peso ait perdu la moitié de sa valeur et que tout soit importé a fait que les prix ont doublé en 1 an), et ont m’a souvent parlé de ce qu’il se passait à Paris avec les Gilets Jaunes.


J’ai quitté l’Argentine, qui est un superbe pays, un peu triste de partir, par un bus de nuit de 8h (34€ - Siège Cama) jusqu’à Montevideo, en Uruguay, pour 2 jours.

lundi, décembre 03, 2018

A Horse Named Cold Air.


 Le mardi, comme il faisait grand beau, et qu’on ne gâche pas un jour comme ça ici, j’ai été voir le Cerro Torre (3128m), 18km de marche, mais sans grand dénivelé, j’ai passé 3 heures à regarder les icebergs fondre tranquillement sur le lac, au pied d’un petit glacier, et de cette montagne aux trois pics, que l’on dirait sortie d’un dessin animé ou film Disney. Sans doute la vue que j’ai préférée, je l’ai même mise en fond d’écran sur mon iPhone et mon NeiPad mini. (C’est aussi la photo de couverture du Lonely Planet Argentine actuel)


Le mercredi j’ai dû changer d’hostel, celui où j’avais réservé les 3 première nuits étant complet (Pioneros del Valle - 9€, par CB), pour 3 nuits supplémentaires (Los Viajeros - 10€, liquide uniquement), 2 hostels passables, je n’en peu plus des dortoirs, c’est encore pire dans une ville de trek, imaginez l’odeur de 6 paires de chaussures de marche, et 3 israéliens qui ronflent. J’ai passé la majorité de ce 3ème jour exténué, pas loin de mon lit, malgré le ciel bleu, j’ai décidé de ne pas marcher aujourd’hui, pas que mes jambes soient douloureuses, étrangement, mais je n’avais juste pas l’énergie, le vent est un peu revenu aussi. Le lendemain il faisait gris, et j’étais trop fatigué pour faire quoique ce soit de toute façon, j’ai comaté en regardant La Casa de Papel (bof), que je regrette d’avoir pris en français.


Le vendredi je suis allé faire le 3ème trek de 20km, le Loma del Pliegue Tumbado, la balade est plus facile et moins impressionnante que les 2 autres, mais la vue à l’arrivée est imprenable, j’ai finit au sommet qui offre une vue à 360°, en marchant dans la neige sur la fin, c’est aujourd’hui que j’ai eu le plus froid depuis le début de ce voyage aussi, les bourrasques de vent glacées s’infiltraient dans mes os.


Pendant cette semaine j’ai vu quelques condors planer, assez près pour qu’on les identifie, un renard, et un tatou, la bouffe est bonne et pas si chère (8-10€ dans des restos assez chic, je recommande La Senreya, qui prend la MasterCard en plus), pleine de légumes, ce qui est rare en Argentine, le pays des pâtes, hamburgers, pizza et steaks, il y avait pas mal de "bros" américains, de groupes d’israéliens bruyants en short et tongs par 10°, et de couples de retraités avec bâtons de marche, on sent que la saison touristique approche, ça doit être moins sympathique de faire la queue sur les chemins du parc, c’est chiant aussi que les treks ne soient pas des boucles, mais c’est un super endroit.

J’ai rencontré un équatorien beau et hyper bien foutu, qui fait encore moins ses 40 ans que moi, avec qui j’avais discuté sur Grindr à El Calafate, on s’est fait des bisous dans sa voiture de loc, et il m’a un peu sucé devant une super vue, mais on a pas pu faire plus, on doit se revoir tranquillement à Buenos Aires. J’ai aussi baisé un petit réceptionniste de 23 ans, sur les bords de la rivière, et dans un dortoir vide de son hostel. J’ai prévu un peu la fin du voyage, réservé un bus de nuit de Buenos Aires à Montevideo (Uruguay) le 8 décembre (34€ - 8h), et aussi un bus de nuit de 14h, hors de prix, entre Montevideo et Porto Alegre le 10 (107€, mais 114€ après les taux de changes de merde et frais de PayPal, je n’avais plus assez d’argent sur mes CB Revolut et N26), je n’ai pas trop le choix de toute façon, l’avion coûte 400€. Ces derniers jours vont être épuisants, et me coûter cher, j’aurai le temps de dormir à Paris. Je me dis que je vais aller directement à l’aéroport à Porto Alegre, j’ai une dizaine d’heures entre l’arrivée du bus et mon avion en fin d’après-midi. J’ai passé 2 nuits à El Calafate, puis ce soir à Rio Gallegos, avant mon vol pour Buenos Aires demain. (Internet était trop merdique à El Chaltén pour uploader des photos)

Related Posts with Thumbnails

Archives du blog

Layout: NeimaD 2007 © - Safari