dimanche, novembre 19, 2017

Selfishness of Boredom.

 La prochaine saison de Transparent risque de va se faire sans Jeffrey Tambor (c'est confirmé), il est accusé à son tour par 2 collègues de harcèlement sexuel, je trouve cela infiniment triste, je suis triste pour les victimes, pour l'ombre jetée sur l'oeuvre, qui était importante pour la visibilité de la communauté trans, pour le fait de ne plus voir Maura et la délicatesse avec laquelle Jeffrey Tambor l'interprétait, c'est juste triste. J'ai vu Valerian and the City of a Thousand Planets, et j'ai trouvé ça super beau, après il y a de gros problèmes dans la mise en place de l'histoire, dans l'intrigue globalement, et surtout entre les 2 héros, j'avais adoré Dane DeHaan dans In Treatment, et j'aime bien Cara Delevingne, mais leurs interactions sonnent fausses, idem avec Rihanna, toutes les interactions humaines en faite, mais putain que c'est beau. Je pourrais vraiment bien aimer Star Trek: Discovery, il y a de bonnes choses, mais l'actrice principale, même si elle joue quelqu'un élevé par des Vulcains, manque cruellement de charisme, et je trouve les Klingons vraiment ridicules.

Le nouveau Björk, Utopia, a leaké, et à la première écoute je dirais bof, il y a des débuts de jolies chansons qui tournent en rond après 2 minutes, sinon elle roule des R avec insistance de façon agaçante sur des hordes de flûtes (ewwww) en énonçant chaque syllabe comme une attardée, et des coeurs/beats recyclés de Medúlla. A la deuxième écoute je n'ai plus essayer de comprendre les paroles (elle dit "old farts" dans la dernière chanson ??), mais je me suis concentré sur la musique, et c'était beaucoup plus intéressant, on dirait une bande originale de film, un Disney de la constellation d'Orion, un conte folklorique où une extraterrestre chante et fait de la musique avec sa flûte en se baladant au milieu de la nature, ce qui va très bien avec la pochette, il y a des sons d'animaux étranges, des grognements, des crépitements, des vibrations, ça m'a donné une différente perspective de l'album, j'ai été comme envouté, c'était très étrange comme sensation. J'ai hâte de le réécouter pour voir ce que ça me ferra.

Entre les 2 écoutes j'ai lancé un défis à un ami imaginaire (a.k.a. sur Facebook) fan de Björk aussi: faire son Top 16 sur les 8 albums précédents, donc en moyenne 2 chansons par opus, rangées dans l'ordre de sortie, ça n'a pas été facile, et cela donne ça pour moi: Violently Happy, Venus as a Boy (Début) - Hyperbalad, Possibly Maybe, Enjoy (Post) - Hunter, All Is Full of Love, Joga, Unravel (Homogenic) - Cocoon, Pagan Poetry, Hidden Place (Vespertine) - Pleasure is All Mine, Triumph of a Heart (Medulla) - Wanderlust (Volta) - Black Lake (Vulnicura). Rien de Biophilia, qui est un album joli, peut-être même meilleur que Volta ou Medulla, mais sans morceau marquant, ou pas autant que les autres (bisous Virus), et que globalement c'était mieux avant quand même.

vendredi, novembre 17, 2017

Either way, I play it down.


 Je suis assez excité en faite, je n'ai pas vécu d'hiver depuis pratiquement 3 ans, j'aime bien l'idée, boire de la soupe au potiron, du chocolat-chaud, rester sous ma couette, bien au chaud, faire des soirées pizza/Nouvelle-Star, manger des clémentines et des croque-monsieurs, commander des trucs sur Amazon par ennuie, peut-être voir de la neige. Je dis ça, mais dans une semaine je n'aurai qu'une envie, c'est d'être à moitié nu, au soleil, et de regarder l'horizon sur la mer. J'ai fini par récupérer mon sac Osprey, qui a l'air super bien, la Poste est juste terriblement mal organisée, comme la France. J'ai arrêté de regarder la télé, depuis un bout de temps en fait, je mets parfois 28minutes sur ARTE, et je regarde le truc sur la pâtisserie et Nouvelle Star sur M6, avec divers degrés d'attention, sinon que des trucs trouvés sur internet, des heures et des heures de séries. Ça risque de devenir plus compliqué à trouver dans les années à venir, avec l'arrivée de géants comme Apple, Disney et Facebook dans le streaming par abonnement, ils vont mettre les moyens pour tuer le piratage, mais bon, les Majors du cinéma et de la musique s'y sont cassé les dents, et ils étaient importants, à une époque. Le jour où ils arriveront vraiment à bloquer le téléchargement et streaming illégale (a.k.a. jamais) je devrais reprendre une vie la lecture. Je dis ça mais jamais je ne téléchargerai illégalement, c'est mal. (#NSA)

Le pilot, plein de défauts, est néanmoins sympathique, et j'aime bien Josh Hutcherson, mais globalement les premiers épisodes de Future Man sont terriblement mauvais, s'en est douloureux, j'ai failli arrêter mais j'avais déjà la saison entière (et rien d'autre à foutre). Je pense que c'est voulu, pousser le ridicule et la comédie pour ado pas drôle à fond, comme si Retour Vers le Future/Terminator se faisait violer par American Pie/Seth Rogen, c'est tellement mauvais que ça en est presque drôle par moment (la reconstitution de 1969 a été dure à regarder quand même), puis j'ai trouvé ça un peu plus agréable, vers l'épisode 5-6 (ce sont des petits épisodes de 30 minutes), il faut s'habituer aux non-sens de l'histoire, à l'utilisation abusive des références, et se laisser aller, le 7 est hilarant, j'ai enchainé la suite avec plaisir, et à la fin j'étais fan, j'espère qu'ils vont nous faire une saison 2 rapidement. Le problème avec le fait d'avoir toute une saison d'un coup est que l'attente pour une suite est beaucoup plus longue, en même temps si cette série avait été diffusée au rythme hebdomadaire, je n'aurais probablement pas dépassé le deuxième épisode. Et je ne comprends pas, quand on est un service de gavage de séries, de mettre un "previously on" en début de chaque épisode. A la première écoute, je n'ai pas été envoûté par le nouvel album Rest, de Charlotte Gainsbourg, trop variété française ou/et pop naïve des années 80, et puis finalement, j'aime bien, surtout la chanson titre. Je joue au jeu Stranger Things 8 bits, genre les premiers Zelda, gratuit, sur mon NeiPad mini 4, et il est très chouette. Il y aura bientôt plus de morts que de vivants sur Facebook, j'ai déjà l'impression que c'est le cas.

La France organisera la Coupe du Monde de Rugby en 2023, les JO en 2024, l'Exposition Universelle en 2025, et la Fin de l'Humanité en 2026.

mercredi, novembre 15, 2017

Blissing Me.


 

mardi, novembre 14, 2017

ASMR.


 J'ai regardé Alias Grace, en une après-midi, au début j'ai trouvé ça bien trop classique pour être attachant, on sent un peu le coté télévision publique canadienne (la série n'est connectée à Netflix que par sa diffusion sur le streamer aux USA), c'est filmé de façon un peu trop académique, ils ont mis les moyens pour la reconstitution, mais c'est froid, les costumes sortent du pressing, l'image est trop lumineuse/vaporeuse et un peu fade, ça manque d'imagination dans la mise en scène, tout est un peu figé et artificiel, et les plans de caméra manquent d'originalité. L'impression globale s'améliore quand elle quitte Toronto, dans l'épisode 3, et j'ai commencé à être happé dans l'histoire, l'actrice principale, Sarah Gadon, est bien (en regardant je n'ai pu m'empêcher de me dire que Alexis Bledel aurait été parfaite pour ce rôle), Anna Paquin aussi, et le reste de la distribution est bon mais pas captivant, surtout les hommes qui ne sont pas super bien castés je trouve. C'est une bonne petite mini-série, l'histoire manque d'intensité quand même, surtout à la fin, elle est moins marquante que The Handmaid's Tale (adaptée de la même auteure), clairement pas révolutionnaire ou un chef d'oeuvre, mais je la conseille, juste 6 épisodes, pour un dimanche après-midi pluvieux, à la place des téléfilms de Noël sur TF1.

Matthew Weiner (Mad Men) vient d'être accusé de harcèlement sexuel, j'espère que sa série pour Amazon: The Romanoffs ne va pas être annulée. Je trouve le model de la pub Pure XS de Paco Rabanne sublimement bandant, pas spécialement beau, mais sexy à mort, et je sais qu'on doit prononcer le nom du parfum à l'anglaise: "excess", mais je ne peux m'empêcher, quand il se parfume le sexe, de me dire que "pure extra small" c'est dommage quand même. Je vois que c'est à la mode, mais en faite Björk a toujours fait du ASMR. Je me demande si la Poste a déjà réellement livré un colis plus gros qu'une boite à chaussure, ou si c'est juste un mythe urbain, cela va faire 5 jours qu'on me dit "revenez plus tard/demain", et ça va faire le deuxième colis Amazon qui disparait avant d'arriver, en moins de 4 mois. La première fois c'était un pot de pollen bio, il était annoncé dans ma boite aux lettres mais n'y était pas, le SAV d'Amazon avait été hyper réactif, m'avait remboursé immédiatement et offert les frais d'envois en 24h pour le remplacement. Cette fois-çi il s'agit de mon sac de voyage Osprey, à 190€, annoncé en ligne dans mon bureau de Poste mais sur place il n'est "pas encore arrivé", le SAV du vendeur Marketplace Amazon (FreestyleXtreme, basé en Grande Bretagne) m'avait déjà contacté pour me demander si je l'avais bien reçu, m'ont appelé immédiatement quand ils ont su que j'attendais encore, ils sont hyper réactifs, répondant à mes e.mail dans l'heure, et viennent de me dire qu'ils ouvrent "une enquête pour que notre transporteur voit avec la Poste ce qu'il se passe et qu'ils arrêtent de vous balader" et mettent de coté un autre sac pour moi au cas où, c'est toujours agréable les gens compétents et les SAV honnêtes. A suivre.

Le fait de me branler le matin me rend beaucoup plus "actif", je ne passe plus la moitié de ma journée à avoir envie de mettre ma bite dans quelqu'un sans pour autant répondre aux propositions sur Grindr/Hornet/GayRomeo, mais j'ai plus de mal à m'endormir le soir du coup. Comme à chaque fois que je suis en France, à ne rien faire devant des séries, je grossis, cette fois-çi j'ai pris des fesses, un peu, ce qui est plutôt cool, je n'avais jamais eu de cul, par contre le bide vient avec, alors j'ai recommencé à faire "du sport": 50 abdos, 50 squats, quelques pompes, du gainage, des levers de jambe par derrière quand je suis à quatre pattes, et le chat, tous les matins, depuis 3 jours... Il va aussi falloir que je trouve autre chose à manger que des croque-monsieurs.

dimanche, novembre 12, 2017

You're always haunted by the idea you're wasting your life.

 On est en plein "Peak TV", l'âge d'or des séries télé, il y a environ 500 shows produits cette année, et pourtant cette rentrée est bien vide en nouveauté de qualité, et en nouveauté tout court, à part l'excellente Mindhunter et la sympathique (mais pas trop mon goût) Star Trek: Discovery, toutes deux diffusées sur des plate-formes de streaming (Netflix et CBS All Access), peut-être la gentille petite comédie The Mayor de ABC que je n'ai pas détesté, je suis aussi intrigué par la mini-série canadienne Alias Grace adaptée de Margaret Atwood (The Handmaid's Tale) par CBC/Netflix, la tirée par les cheveux Future Man, avec Josh Hutcherson, disponible le 14 novembre sur Hulu et la visiblement déjantée HAPPY!, avec Christopher Meloni, qui commence le 6 décembre sur SyFy. Je ne suis pas encore sûr d'avoir envie de regarder la mini-série western féministe Godless de Steven Soderbergh, diffusée le 22 novembre sur Netflix, mais j'y viendrais peut-être. Sinon il n'y pas grand chose de passionnant, surtout sur les grands networks (CBS, NBC, ABC, FOX et moins grand: The CW) qui pour résister à la concurrence des streamers ratissent large, en faisant encore plus consensuel, grand publique et bons sentiments qu'avant, misant plutôt sur le format procédural que feuilletonnant, qui marche mieux en diffusion hebdomadaire, et le directe avec du sport et des télé-crochets, pour essayer de garder les gens devant une télé, ce qui est probablement la meilleure stratégie. Il y a plein de séries militaro-patriotiques (SEAL Team, SWAT, The Brave, VALOR) destinées aux électeurs de Trump et/ou aux vieux, des comédies pas drôles (Ghosted, Young Sheldon, Will & Grace bis), ou des séries qui ne me donnent pas du tout envie (The Good Doctor, Law & Order True Crime, Marvel's everything, non mais Dynasty ??!). Certaines grandes chaines développent même leur propre service de streaming avec des shows dédiés, comme CBS avec Star Trek: Discovery, The Good Fight ou encore le prochain reboot de The Twilight Zone, uniquement diffusés en ligne, qu'elle propose d'ailleurs en offre couplée avec sa chaine du câble ShowTime (Twin Peaks, Ray Donovan).

Sur le câble, excepté la géante HBO avec l'ambitieuse The Deuce (qu'il faut d'ailleurs que je regarde), les autres chaines ne semblent plus avoir les moyens de rivaliser avec les poches sans fond de Netflix, Amazon et Hulu, avec l'arrivée imminente dans le jeu d'Apple, Disney, et même Facebook qui veut produire ses propres séries télé, ça devient tendu. Du coup il n'y a rien de nouveau/marquant/original sur ShowTime (aucune envie de regarder SMILF ou White Famous), FX ou AMC en cette rentrée, ils se font souffler les nouveaux projets "d'auteurs", un peu haut de gamme et différents, on verra ce qu'ils proposent à la mi-saison. Pour comparaison la rentrée 2016 nous avait offert Westworld (HBO) et Atlanta (FX) (qui sont en retard pour leur saison 2 respective), Insecure (HBO), This is Us (NBC), The Good Place (NBC), Luke Cage (Netflix), One Mississippi (Amazon) et l'arrivée de Black Mirror sur Netflix. Je sens qu'on va tout se prendre dans la gueule l'an prochain.

En 2018, j'ai hâte de regarder certains shows Netflix, comme Maniac, créé par Cary Fukunaga (saison 1 de True Detective) qui se déroule dans un hôpital psychiatrique et surtout le monde imaginaire de deux des patients, avec Emma Stone, Jonah Hill et Justin Theroux ; la mini-série The Ballad of Buster Scruggs, un western des frères Coen avec James Franco ; et Altered Carbon, un thriller cyberpunk futuriste avec Joel Kinnaman. The Eddy, le drame musical tourné à Paris, de Damien Chazelle (La La Land) semble plutôt prévu pour 2019. Castle Rock sur Hulu, propose l'univers de Stephen King adapté par J.J. Abrams, ça donne plutôt envie. Qui ont piqué mon intérêt sur les networks il y aura Reverie (NBC), une série futuriste genre Inception avec Sarah Shahi, et je jetterai surement un oeil sur 911 (FOX), série de Ryan Murphy avec Connie Britton, Angela Bassett et Peter Krause, pour le cast. En restant sur Ryan Murphy, je n'ai aucune envie de voir la saison 2 de FEUD, qui après la rivalité entre Bette Davis et Joan Crawford traitera de Charles et Diana (Zzzzz), par contre celle d'American Crime Story, qui suivait le procès d'OJ Simpson en saison 1, va raconter le meurtre de Gianni Versace, avec Darren Criss, Penelope Cruz et Ricky Martin, ça peut être bien kitch. Idem pour sa série Pose, sur le New York des années 80, avec Evan Peters, Kate Mara, James Van Der Beek, et plein d'acteurs trans, tout ça sur FX. Il prépare aussi Ratched, dont Netflix a commandé 2 saisons d'un coup, un préquel de Vol au-dessus d'un Nid de Coucou, centré sur l'infirmière sadique, qui sera interprétée par Sarah Paulson, je ne sais pas comment c'est humainement possible de développer autant de séries en même temps.

La petite chaine TNT semble avoir un projet ambitieux d'adaptation de la bande dessinée Le Transperceneige, avec Jennifer Connelly, et Bong Joon-ho le réal du chouette film qui produit, ce qui pourrait être très cool, et propose aussi en janvier une série historique avec Dakota Fanning nommée The Alienist dont la bande annonce ne me fait pas spécialement frémir d'envie. HBO prépare Wathchmen, une vision sombre des super héros, développé par Damon Lindelof (Lost, The Leftovers), et tout ce que propose HBO mérite un visionnage d'essaie. Amazon a plein de projets qui ont l'air bien bandants, comme un thriller créé, écrit et réalisé par Nicolas Winding Refn (Drive, Only God Forgive, The Neon Demon), qui explorera les bas-fonds de Los Angeles, intitulé Too Old to Die Young, sans Ryan Gosling malheureusement, mais ça promet d'être sanglant, sublime et avec une super bande son ; The Romanoffs de Matthew Weiner (Mad Men), une anthologie sur des individus se prétendant descendants de la famille impériale de Russie, tournée un peu partout dans le monde (Isabelle Huppert inside) ; et Tong Wars, sur le Chinatown de San Francisco et sa mafia au 19ème siècle, réalisé par le grand Wong Kar-Wai (In the Mood for Love), ce qui laisse rêveur. Dans tous les reboots/suites/préquels qui arrivent (Magnum, Charmed, Fame, Misfits, The West Wing, Roseanne, The Jetsons, Miami Vice, Roswell, Alias, etc...) seul celui de The L Word (ShowTime), avec le retour de Shane, m'excite un peu. Et j'espère que la super chelou "comédie" Sea Oak, réalisée par Hiro Murai (Atlanta), avec la brillantissime Glenn Close, dont le pilot est disponible gratuitement pour être évalué par le publique, aura une saison entière. On verra si ces séries, annoncées ou pressenties pour 2018, seront diffusées avant fin aout, ou si elles feront partie de la prochaine "rentrée". J'attendrai quand même de lire ce qu'en diront les critiques, en résumé sur Rotten Tomatos, même moi je n'aurais pas le temps de cerveau disponible pour regarder tout ça.

Related Posts with Thumbnails

Archives du blog

Layout: NeimaD 2007 © - Safari