vendredi, avril 03, 2020

Nothing Fades Like the Light

  Je suis obsédé par son look depuis un bout de temps, mais je n'avais jamais écouté la musique de Orville Peck (en photo), c'est un peu trop country pour moi, certaines chansons font PJ Harvey (Big Sky), d'autres Lana Del Rey en voix profonde (Summertime), j'adore l'ambiance cowboy queer de ses clips, et ce masque facial est tellement tendance maintenant (mais probablement pas efficace contre les virus).

Je me rends compte que le fait d'utiliser le Drive Piéton Carrefour me faisait sortir de chez moi plus souvent, et manger plus diversifié, je commandais la nuit, en prenant mon temps, en pensant des menus. Mais comme il ne fonctionne plus, je fais comme avant, je mange ce que j'ai jusqu'à ce que j'arrive à ne pas repousser au lendemain la corvée des courses, surtout quand c'est un devoir civique de ne pas sortir de chez soit. Je peux tenir un bout de temps, j'ai encore plein de trucs (et 5 kilos de riz). Je suis quand même sorti, après 9 jours, jeudi midi, les rayons étaient pleins de bouffe, comme en temps normal, les gens globalement zen, bien que masqués, moi aussi j'ai mis mon masque en coton Coréen à l'intérieur du G20, après m'être fait désinfecter les mains par un employé à l'entrée. J'ai acheté des kiwis, des bananes, 1 kilo de fraises, 6 jours de Kinder Buenos supplémentaires, de quoi faire une tarte aux pommes et du poulet au curry doux. J'ai l'impression que les chiffres de nouvelles admissions en réanimation et de morts se calment en France, on a peut-être atteint le fameux pic de cette vague, en espérant qu'on ne reste pas trop longtemps avec ces 500 morts par jour (l'Italie redescend/stagne doucement avec 750, l'Espagne continue d'approcher des 1000, le Royaume Unis vient de monter à 569, les USA sont passés de 600 à 1169 en 48h). Et l'Afrique se prépare comme elle peut. Je ne pense pas qu'on reviendra un jour à "la normale".

J'écoute de vieux Massive Attack et Morcheeba, en mangeant des fraises, j'ai envie de plus de soleil, et de peau. Mes sensations dans la poitrine sont passées, j'ai eu la gerbe une partie du lendemain, et les selles pâteuses (autant tout se dire), mais globalement je vais bien. J'ai refait un peu de sport, ce qui ne m'étais pas arrivé depuis des mois. J'ai toujours du mal à regarder des séries, mais j'aime bien ce début de Westworld saison 3. Et maintenant que c'est devenu un événement rare, j'ai choisi une tenue adéquate pour aller faire mes courses.

mardi, mars 31, 2020

Making the Cut.

  J'ai bien aimé les 2 premiers épisodes de Making the Cut (ils en diffusent 2 par semaines), nouvelle compétition-réalité de Amazon Prime, c'est une sorte de Project Runway (la comparaison est inévitable vu que c'est sur la mode et avec le duo Heidi Klum/Tim Gunn) mais haute gamme et international, ça ressemble moins à une course effrénée sadique (ce que j'aime assez dans PR), les designers semblent avoir plus de liberté pour présenter leurs créations, ils ont des couturières pour se concentrer sur le design, ils semblent plus accomplis aussi, et c'est une lettre d'amour à Paris, où se déroule la compétition pour l'instant, avec défilés et balades dans des lieus iconiques, qui m'ont donné envie d'être à Paris, autrement qu'enfermé dans mon confinement. Le coté élevé retire un peu du fun de la télé-réalité, ce plaisir de voir souffrir des américains pour obtenir leur rêve, mais ça reste plaisant, et puis il y Naomi Campbell dans les juges pour foutre des baffes verbales aux prétendants, ce qui est toujours un petit kiff. Dans les autres compétions de mode, j'avais bien aimé Next in Fashion en février dernier sur Netflix, Alexa Chung et Tan France étaient fun en présentateurs, l'ambiance plus anglaise, et les candidats excellents, mais ça faisait beaucoup plus modeste, Amazon a clairement mis les moyens, rien que la réalisation est beaucoup plus léchée. Je n'aime pas trop cette saison 12 de RuPaul's Drag Race pour l'instant je crois, je suis souvent en désaccord avec les jugements (c'est pas la première fois que ça arrive), dans les lipsyncs ils favorisent trop celles qui en font des tonnes de façon désespérée, avec galipettes et cassages de genoux, à celles qui interprètent la chanson, du coup ils ont virés 3 queens qui avaient plus à proposer que la majorité de celles qui restent, dont beaucoup sont bien meilleures dans leur tête que dans la réalité. En globale ça me fait penser à la saison 9, celle que Sasha Velour a gagné, où jusqu'au bout je me foutais un peu de qui allait l'emporter, personne ne sortant spécialement du lot après le départ de Valentina, quelques unes étaient très bien, mais aucunes ne me faisaient vraiment tripper. Et le fait d'avoir éliminé un participant, pour des faits de catfishing assez abjects, à postériori, et essayé de l'effacer le plus possible du montage, mais qu'il gagne tout le temps les chalenges, rend le tout disjoint et dur à apprécier. Sinon je regarde un gars torturer des Sims sur YouTube.

J'ai demandé 2-3 des nouvelles attestations à mes voisins de palier (la dernière fois j'avais demandé au commerce en bas de mon immeuble), et ils m'ont proposé de les déposer sur mon paillasson. J'ai peur que cette pandémie change comment on interagit avec les autres, de façon un peu plus durable et profonde qu'on ne l'imagine aujourd'hui, rien que d'imaginer embrasser un gars me donne des sueurs froides, même si j'ai terriblement envie de câlins. Surtout qu'on ne sera pas dé-confiné d'un coup, la vie "normale" mettra du temps à reprendre son cours, et la récession massive qui nous attend va changer pas mal de choses aussi. Je passe en permanence de ce besoin de me protéger mentalement de cette crise, en m'éloignant des infos, à cette envie morbide de vivre cet événement Historique pleinement, comme avec toutes catastrophes naturelles ou humaines. A concilier le fait que 98% des gens survivent à ce virus, que 80% font une forme bénigne, que cyniquement il tue surtout des gens en fin de vie, et que, en parallèle, des pays comme l'Inde, qui en temps normal laisse crever une bonne partie de sa population sans sourciller, dont le président est un populiste nationaliste, soit prêt à mettre à l'arrêt son économie, avec des conséquences abyssales sur le long terme, est assez vertigineux. Il y a quelques jours, le gouvernement a clarifié que le décompte de mort par jour en France ne comptabilisait que les morts à l'hôpital, en excluant les Ehpad, alors que l'Espagne les inclus, d'où leurs chiffres qui paraissent bien plus alarmants, et sont plus proches de notre réalité surement. Ça se confirme aussi que la Chine a baratiné le monde, d'après des observateurs il y aurait eu plus porche des 90 milles morts que les 3308 officiels. On nous donne des courbes de progression avec des données que l'on ne peut comparer finalement, même si comparer est un peu vain de toute façon. Les chaines d'infos redeviennent petit à petit ces nids à négativité et engueulades stériles, les vieux aigris blancs de plus de 60ans ont eu peur de se déplacer pendant les 15 premiers jours, ils sont de retour en force, pour donner leurs avis inutiles et dépasser, même le Covid-19 n'en sera pas venu à bout. Ce n'est pas le moment, on en parlera après, mais on voit déjà vont finir pas mal des milliards de masques utilisés sur la planète en ce moment.

Et depuis hier soir, j'ai une sensation étrange dans les poumons, comme quand on a le ventre qui gargouille légèrement mais dans la cage thoracique, avec une sensation de chaleur dans cette zone, je ne tousse pas mais j'ai du glaire dans la gorge, et le nez bouché au réveil, sinon je respire plutôt bien. Je ne suis pas sorti depuis mardi dernier, il y a 7 jours, juste pour faire quelques courses rapides. Je ne sais pas si j'ai de la fièvre, mais je ne me sens pas spécialement mal pour l'instant, j'irai peut-être acheter un thermomètre demain si ça évolue. Ce n'est probablement pas grand chose, peut-être juste l'effet de l'air qui s'est rafraîchie et le manque de pollution (lol), je croise les doigts, il est hors de question que je me retrouve à l'hôpital en ce moment.

samedi, mars 28, 2020

Chloroquine ou Pain au Chlore ?

  J'ai trouvé émouvant que toutes les cloches des églises de France sonnent ensemble mercredi dernier à 19h30, pour célébrer les soignants et commémorer les morts, je ne suis pas croyant mais j'ai mis une bougie sur le bord de ma fenêtre, pour faire communion. J'ai l'impression que les chaines d'infos ont adoucie leur hystérie habituelle, les émissions spéciales sur cette crise sanitaire sont majoritairement posées et explicatives, on ne retrouve pas les éternelles polémistes et autres parasites de plateaux télé (sauf bien sûr CNEWS, qui a mis Pascale Praud en capitaine de navire, que c'est désolant), il semble y avoir moins de jingles sponsorisés, moins de coupures pubs, ils laissent le temps à la pédagogie, en faisant des directs de plusieurs heures, en présence de scientifiques et médecins majoritairement, j'apprécie surtout LCI d'ailleurs (qui l'eu cru), qui font presque du C Dans L'Air. FranceInfo TV, que je regarde en temps normal, semble un peu larguée et tourner à vide, en rediffusant de vieux sujets ou les mêmes séquences en boucle, je ne sais pas si c'est un manque de moyen, ou un respect plus poussé des mesures de confinement, mais il y a un soucis. L'une des informations qui m'a le plus choqué ces derniers jours est que Madrid ait dû réquisitionner une immense patinoire pour la transformer en morgue, mettre les corps à même la glace, à cause de l'explosion du nombre de morts causés par cette pandémie. Et vu la gravité de la situation, le fait que le virus est plus contagieux et virulent que prévu, on peu facilement en conclure que la dictature chinoise a largement caché le compte réel de morts, et fait de la propagande pour ne pas perdre la face.

Ma mère s'est louée un grand bungalow de luxe, avec piscine privée, dans une résidence donnant sur la plage, pour genre 830€ le mois (30000 Bahts), ce qui est le prix pour 3 nuit en temps normal, et je suis bien content pour elle. Ici le soleil tape un coin de ma fenêtre, de 14h53 à 15h28, et j'y expose mon visage chaque jour (il faut faire avec ce qu'on a). L'air est vif et sent bon, comme à la campagne, c'est rigolo que quand on arrête les voitures la pollution disparait, et ne vient plus miraculeusement des centrales à charbon allemandes. J'ai rasé ma barbe, j'avais une irritation au niveau de la moustache, et je ressemble à une vielle tortue. Je mange du gratin Dauphinois et des Schoko-bons (pas en même temps), je dors jusqu'en milieu de journée, le matin est trop angoissant quand on n'a rien à faire, et la nuit je me suis remis à Une Saison au Zoo sur France4, parce que c'est incroyablement meilleur pour ma santé mentale.

mardi, mars 24, 2020

Feel Good.

  Mon Carrefour City semble avoir arrêté le Drive Piéton, il n'est plus possible de choisir un jour de retrait, c'est dommage, j'ai encore comparé les prix en allant chercher ma dernière commande possible (que j'avais passé en stresse mercredi dernier et qui a eu un jour de retard), et par exemple le paquet de gâteau au citron bio marque Carrefour est à 2€25 au Drive et 3€35 sur place, et c'est le même genre de marge sur chaque produit, si ça c'est pas abusé. Une femme insultait les employés, leur criant que c'était des sales arabes qui devraient rentrer chez eux, disant que son fils était dans la médical, qu'elle allait leur cracher dessus, avant de s'en prendre à une cliente d'origine asiatique en lui disant que c'était la faute des sales chinois, voila voila, on vit une époque formidable. Je suis passé à mon G20 ensuite, pour prendre de quoi préparer un gratin dauphinois, ça fait 3 jours que je n'ai rien mangé à par du fromage et des curly, plus j'achète de bouffe moins j'ai faim, il faut que je me reprenne. Il faisait froid mais hyper beau, j'ai marché lentement pour sentir le soleil, quand tout ça sera finit j'irai me remplir de soleil, loin, si c'est quelque chose de nouveau possible. Ma mère a passé la frontière sans problème, elle est passée par Bangkok en coup de vent, et a pris un avion pour Koh Samui, une grosse ile, avec un gros hôpital international moderne, où des gens vivent à l'année, comme ça il y a moins de chance que tout ferme, et y rester le plus longtemps possible. Mes voisins de couloir m'ont envoyé un e.mail, pour me demander comment j'allais, et me donner leurs numéros de portables. Ça fait pile une semaine que l'on est confiné, l'Inde vient de lancer la même mesure pour ses 1,3 milliard d'habitants, dont une bonne partie habite dans la rue ou des bidonvilles, qui survit au jour le jour, et tout ça juste avant la période de grosses chaleurs et sécheresse annuelle d'avril.

J'ai regardé Feel Good, nouvelle petite comédie British et lesbienne de Netflix, et c'est sympa, pas fantastique mais sympa, juste je n'aime pas cette tendance de mettre des personnages beaucoup trop caricaturaux en rôles secondaires, comme pour se foutre de leur gueule, ça marchait dans Fleabag parce que l'écriture et les acteurs étaient fantastiques, mais ici le gars obsédé par le jambon par exemple ça marche bof, j'ai eu le même problème en essayant Flowers (Channel 4) ou l'atroce Sally4Ever (HBO). Globalement je ne suis pas fan de la petite amie et ses amis, mais j'aime bien l'actrice principale et co-créatrice Mae Martin, sans qu'elle ne soit transcendante non plus, le coloc est sympa, et les interventions de Liza Kudrow, qui joue sa mère, sont la meilleure partie. Une petite série dans la lignée des autres shows de lesbiennes stand-upeuses, qui vont de génialissime (One Mississippi sur Amazon Prime), à moyenne (Work in Progress sur ShowTime), celle-ci fait plutôt partie de la seconde catégorie.

Sinon j'ai vu un truc absolument atroce, en scrollant Reddit (rien à voir avec le coronavirus), genre traumatisant et fascinant à la fois, je suis bien resté 30 secondes figé devant, à observer les détails, à comprendre ce que je regardais, mais je ne veux plus jamais le revoir, ça risque de vous faire faire des cauchemars à vie, et j'ai besoin de le partager, comme avec la vidéo dans The Ring, vous êtes prévenu, c'est .

dimanche, mars 22, 2020

Claquemuré.

  J'ai envie d'applaudir les professionnels de santé (et ceux qui continuent a travailler pour qu'on ne meurt pas de faim) à 20h moi aussi, depuis mon balcon arboré avec vue sur tout Paris, mais quand on donne sur une cour intérieure assez étroite ça rend pas pareil, ça se résume à la folle du premier (celle qui écoute genre Chante France ou Nostalgie le matin à fond déjà, où hurle des insultes aux bruits dans sa tête), seule à sa fenêtre en train de tambouriner dans une casserole avec une cuillère pendant 10 minutes. Du coup je n'ouvre même pas ma fenêtre, de peur qu'elle n'engage la conversation.

Je suis allé chercher mes courses au Drive Carrefour, comme je fais d'habitude (sauf que j'ai dû attendre 4 jours entre la commande et le retrait), il n'y avait pas de queue (contrairement au G20 de ma rue, où il y avait bien une file de 15 personnes qui attendaient, chacun à 1 mètre les un des autres, bien disciplinés), la commande était complète, les rayons étaient pleins, tout était normal, sauf cette sensation oppressante de vide dans les rues, il ne reste que les pigeons, et le silence. Une ambulance est passée, et j'ai baissé la tête, si on avait été dans un film et que j'avais un chapeau, je l'aurai ôté pour le mettre sur ma poitrine. Pour moi il y a toujours trop de monde partout en temps normal, mais là on sent l'absence, le peu de parisiens croisés s'observent à distance, solennels. C'est impressionnant de se dire que quelque chose d'aussi microscopique peut prendre autant d'espace, en y excluant la vie habituelle. En plein centre de Paris, un samedi à 13h, on se serait cru un mardi après-midi en province, c'était hyper angoissant (hahaha). Je suis mieux chez moi, à écouter Perfume Genius, Pj Harvey, ou SZA, dansant seul en caleçon (vous devriez essayer). J'ai prévu de réutiliser mon attestation du 21, en transformant le 1 en 3 (j'ai des yaourts et de l'eau en commande à aller chercher lundi), et potentiellement en 8 ou 9 après, on verra. Le monde se fige complètement, tous les continents se confinent et enferment leur population, c'est hallucinant de voir ça, et les conséquences à long terme risquent d'être terribles.

Quand on regarde la progression de la crise en Europe on ne peut qu'être impressionné par l'efficacité de la Chine, qui a réussit à contenir la propagation dans un pays de plus d'1,4 milliard d'individus (en espérant qu'une seconde vague n'arrive pas), en rappelant que 5 millions de personnes ont quitté Wuhan juste avant le confinement, alors qu'ici on est passé à près de 800 morts juste pour hier en Italie (200 de plus chaque 24h ces 3 derniers jours), l'Espagne vient de dépasser les 300/jour (beaucoup trop rapidement), et 112 en France (23 de plus par rapport au jour précédent, et on continue exactement sur la même courbe que l'Italie ou la Chine). L'Occident a observé avec suffisance, comme si c'était encore la Chine d'il y a 50 ans, pas la seconde puissance mondiale, qui te construit des hôpitaux de milliers de lits en 10 jours, on a fait quoi nous pendant ce temps là ? Quel gros coup d'humilité pour nos démocraties, et la France, qui a regardé l'Italie comme on a tous regardé la Chine, limite comme un pays du tiers monde, se rend compte que l'on se précipite dans la même trajectoire, comme au ralenti, avec 10 jours de décalage, avec des projections pouvant atteindre les 100 000 morts.

Les frontières se ferment aussi en Asie du Sud Est, ma mère doit essayer de passer du Cambodge à la Thaïlande demain, elle est à Siem Reap, où elle a visité les ruines d'Angkor, pratiquement vide de touristes. J'espère qu'elle ne sera pas bloquée, elle ne veut pas rentrer en France, et préfère laisser passer l'orage en Thaïlande, quitte a se confiner dans un hôtel ou AirBnB là bas (leur système de santé est sans doute meilleur que ce qu'ils ont en Guadeloupe de toute façon, et il y a plus de probabilités d'un rapatriement au départ de Bangkok en cas d'aggravation qu'ailleurs dans la région aussi). Ça me rajoute une couche de stresse, mais ça va aller, il faut prendre les événements comme ils viennent.

J'ai appris le mot Palinodie cette semaine, je le mets là parce que je sais que je vais l'oublier d'ici 24 heures. Mon sweat Hard Rock Café - Los Angeles, que je mets pour trainer, pue déjà le cadavre. A cause du confinement on flirte sur Grindr plus longtemps qu'à la normale, et c'est assez étrange. Après du gel hydroalcoolique labellisé Dior, LVMH va offrir 10 millions de masques aux hôpitaux, Bouygues 1 million, et les constructeurs de voitures français des centaines de milliers. La dernière élimination de RuPaul's Drag Race m'a mis les nerfs. Netflix et YouTube ont réduit la qualité de leurs vidéos, et Disney+ retarde son lancement en France, pour préserver la bande passante pour le télé-travail/école en ligne. Et le journal de confinement de Pierre-Emmanuel Barré est hilarant. Ça va aller, il faut respirer un grand coup, et ceux qui n'y arrivent pas doivent appeler le 15... 😘

Related Posts with Thumbnails

Archives du blog

Layout: NeimaD 2007 © - Safari