samedi, janvier 30, 2010

Chine 2010.

 Je pense que vous êtes habitué maintenant, quand je dis "j'hésite à acheter un billet d'avion" sur ce blog, j'en prends un dans les 24h qui suivent. Me voilà donc sur le point d'aller en Chine, enfin dans 2 mois et demi, j'ai le temps de voir venir. J'ai pourtant déjà fait un blog, très basique, au cas ou, mais j'ai cru comprendre que le site blogger.com était bloqué sur le territoire chinois, Facebook aussi, et surement les 3/4 des sites que je fréquente. Je pars donc 1 mois, de Hong Kong à Beijing, en passant par Shanghai et Xi'an, les principaux sites touristiques, juste ce dont j'ai envie. Maintenant il faut que j'obtienne un visa, et avec l'administration chinoise, on ne sait jamais...


mardi, janvier 26, 2010

This Is Our Lot.


 Je me suis décidé, j'ai peint un de mes murs en bleu/vert "Agave", un autre gris "Chambord", et la porte en noir. J'en ai profité pour me faire l'escalier, horriblement peint en blanc, qui trône au milieu du rez de chassé (ça ressemble à la cuisine d'Edina dans AbFab), en noir mate, c'est beaucoup mieux déjà, j'ai envie de tout repeindre. Je me suis aussi fait imprimer des photos de mes voyages, pour mettre sur mon mur de chambre, pour me souvenir de ce que j'aime le plus, ce qui me fait vraiment vibrer, l'avoir tout les matins devant les yeux, pour ne pas oublier, même un instant, ça me rend joyeux de les regarder, la vie c'est ça, collecter des souvenirs pour nos vieux jours, je m'y emploie. J'hésite à me résigner au fait que je ne bosserais surement pas dans les prochains mois, et donc à prendre un billet Paris-Beijing/Shanghai-Paris pour avril, j'en ai trouvé un à 434€, passer un mois en Chine, ou plus, c'est surtout la dessus que j'hésite, la durée du séjour, peut-être pousser jusque Hong-Kong, et pourquoi pas Hanoï, enfin bon, je m'emporte, comme toujours, un mois c'est bien déjà. J'ai bien aimé Grey Gardens, le téléfilm HBO avec Jessica Lange et Drew Barrymore, pour lequel cette dernière a eu le Golden Globe, j'ai bien envie de voir le documentaire du coup. Et pour rester sur HBO, j'ai hâte de voir ce que va donner leur nouvelle série, qui sort à l'automne, Boardwalk Empire, écrite par le gars derrière The Sopranos, réalisé par Martin Scorsese, avec Steve Buscemi et Michael Pitt, le pilote a couté 50 millions de dollars, ça se passe sous la prohibition dans les années 20, et ça à l'air absolument sublime, avec une affiche pareil j'ai du mal à croire que ça puisse être décevant. Je suis devenu moine, j'ai trouvé la lumière divine je n'ai plus aucune envie sexuelle, je suis bien à dormir tout le temps et à ne me nourrir que de Gerblé aux raisins, c'est probablement comme ça que je finirais ma vie.



{ Radio dans mon lit : Charlotte Gainsbourg - Le Chat Du Café Des Artistes < Massive Attack - Saturday Comes Slow feat. Damon Albarn < Wild Beasts - This Is Our Lot < The xx - Islands < Dead Man's Bones - In The Room Where You Sleep < Karen O and the Kids - Igloo < Loney Dear - Summers < The Bird and The Bee - Fucking Boyfriend < Glee - Rehab (Amy Whinehouse) < Blakroc - Coochie feat. Ludacris & Ol' Dirty Bastard }

mercredi, janvier 20, 2010

Empty Nest.

 Je me suis rendu compte que tout les ans je manque les soldes, je passe mon mois de janvier à dormir la journée, et regarder des séries télé la nuit, tout les ans c'est la même, je n'arrive pas à reprendre un rythme, j'esquive le froid et le gris. J'ai monté la télé dans ma chambre, il fait trop froid pour rester dans le salon d'hiver, même si de temps en temps je me pause dans le salon du rez de chaussé, et je regarde la neige tomber à travers la baie vitrée, la musique fort, un thé dans la main, ma couverture tibétaine sur les genoux, le Courrier International pas loin, et le chat à coté, je suis heureux d'avoir déménagé, même si du coup j'ai moins besoin de sortir de chez moi. Je me réveille dans le coaltar en fin d'après midi, j'aime me sentir groggy, je me mets de la musique, comme Loney Dear Dear John, ou Wild Beasts Two Dancers, je regarde les murs blancs de ma chambre en imaginant de quelles couleurs les peindre, je fuis les images d'Haïti, je n'ai pas envie d'y penser, ça ne changera pas grand chose. J'ai envie de mettre de la laine sur les murs, ou du coton, transformer ma chambre en cocon, que ça ressemble aux plafonniers du chez Mme Shawn, doux et organique.


jeudi, janvier 07, 2010

We Were Once A Fairytale.


We Were Once A Fairytale - Spike Jonze feat. Kanye West (2009)

mercredi, janvier 06, 2010

Paradise Circus ou Ink.


 Je cherche désespérément des Ear Warmers comme ceux là, mais pour le moment je fais chou blanc, si vous savez où en trouver... (Muji n'en a plus) J'en ai commandé des moins beaux sur eBay en attendant. J'ai récupéré le matelas que mes parents m'avaient acheté juste avant que je ne déménage de chez eux, qui n'a jamais servi, et qui est très confortable, c'est un bonheur. J'ai récupéré ma carte bleue, c'est cool, je me sens moins nu, surtout qu'il fait bien froid (hahaha), même dans la maison, j'aurai vu la neige au moins.

{ Dans la radio un extrait du nouveau Massive Attack, Heligoland, qui sortira début février : Paradise Circus feat. Hope Sandoval }

samedi, janvier 02, 2010

2010, l'année du pénis.

 Le 30 décembre j'ai couché avec un garçon farouche au corps étonnamment ferme et doux, pendant des heures, dans pas mal de positions, mais c'est quand il était assis sur moi que j'ai préféré, très masculin dans son déhanchement, discret et haletant à la fois, et un ventre tout plat, comme j'aime. Le lendemain, ailleurs, il m'a dit qu'en tout les cas il était fan de moi maintenant. J'aime tellement les premières fois. Je n'y croyais pas jusqu'au dernier moment, mais finalement j'ai passé un chouette nouvel an, à boire du Taittinger, entouré de papiers peints Castelbajac improbables, en parlant Cambodge et cover boys. J'étais de très bonne humeur pour ce jour du premier du coup, j'ai passé la journée à discuter avec Pheel, de tout et de rien, des 10 dernières années, de celle qui arrive, en écoutant The XX, buvant du thé, et en mangeant de la tarte aux pommes. On a fini devant Where The Wild Things Are de Spike Jonze que j'ai beaucoup aimé, il est beaucoup plus sombre que ce que j'avais imaginé, mais il m'a rendu tout warm & fuzzy inside, pas vraiment pour les enfants, ou alors de grands enfants déprimés, c'était parfait, donc. En général c'est une année sur deux, mais j'ai bien aimé les 2 dernières, j'espère que je ferais de beaux voyages cette année encore, et que même si des fois je me sens seul ça ne dure pas suffisamment longtemps pour me rendre triste, c'est ma résolution de l'année, continuer à faire ce que j'aime, et fuir le reste, sans culpabiliser, parce qu'être heureux ça se décide.

Related Posts with Thumbnails

Archives du blog

Layout: NeimaD 2007 © - Chrome