vendredi, décembre 19, 2008

Sturm der Liebe.

 Putain la place pour le prochain concert d'Antony & The Johnsons coute 79€ ! Je vais en Thaïlande pour les vacances de noël, j'ai besoin d'aller loin et seul, de faire des roulades sur le sable blanc d'un bungalow jusque dans l'eau turquoise pendant quelques jours. Juste lire des livres avec de vrais mots dans un ordre intéressant, réparer mon cerveau, et ne penser à rien en cramant tranquillement ma peau sous 3 couches d'écran total. La série va être diffusée à 16h35 à partir du 5 janvier, sans raison valable, oui tf1 est bien dirigée par de gros ****. Je vais donc probablement redevenir pauvre, et l'horoscope numérologique de ELLE est d'accord là-dessus. Merde, vu tous les trucs de merde que j'ai du faire, comme dépouiller intégralement des épisodes de la série allemande Sturm der Liebe, ou résumer des arches, des trucs qui n'ont rien à voir avec mon taff finalement, j'espère qu'on me proposera un autre job. Allez les gars, regardez la télé, pensez aux gens qui gagnent plein de thune et ont une super vie grâce à vous.


Bonnes Fêtes !



mercredi, novembre 26, 2008

Mes couilles sur ta gueule.

 En fait je m'en bats les poils, ils ont juste pas intérêt à m'en parler en live si j'en croise un, à mort les gens de droite.

Maintenant que j'ai une nouvelle télé j'ai enfin accès à la TNT, hébé, c'est vraiment de la merde, à part W9 qui s'en sort en diffusant en boucle des épisodes des Simpsons (!), y'a pas grand chose à sauver. iTélé et France 4 à la limite, c'est cool d'avoir ARTE en journée et France 5 le soir, mais Paris Première et Planète sont payantes, donc en gros c'est quoi le boulot du CSA ? Râler sur la qualité mais donner des réseaux aux chaines de merde ? Et putain payer la redevance pour se taper Clara Sheller et Delarue merde quoi.

J'hésite entre le sud de l'Inde et la Thaïlande pour les vacances de noël, alors forcement y'a des tueries à Bombay et des émeutes avec bombes à Bangkok, comme d'hab. Du coup les billets d'avion vont peut-être baisser...

J'ai besoin de déconnecter grave, mais c'est bien d'être riche.


mardi, novembre 25, 2008

TF1 m'a tuer ou T'as pas un blog toi ?

 Un gars de la régie vient de me demander si j'avais pas un blog...
Sa copine a rencontré quelqu'un qui bosse à la maison mère de ma world compagnie, et le gars lui a parlé de mon blog quand le sujet a dérivé sur "tient ton mec bosse sur cette série..." Pour que dans une situation aussi bidon il parle direct de ça c'est que ça a dû faire le tour là-bas, et franchement ça me fait bien chier. C'est la première fois que j'ai envie de supprimer ce blog.

vendredi, novembre 14, 2008

Novembre.

 Pour mes 30 ans, mes collègues m'ont offert une lampe Jieldé de chez Galerie Sentou, pas la super chère dont je rêve, mais quand même, c'est mieux que ce que m'offrent mes potes de la vraie vie. Comme ils avaient récolté trop de thune ils m'ont même donner les restes, 190€. Pendant la soirée le directeur de production m'a pris à part pour me dire qu'il était super content de moi, que j'avais apporté quelque chose à cette prod, que j'étais vraiment à ma place, et que c'était un plaisir de bosser avec quelqu'un comme moi. Putain, qui l'eut cru, le travail c'est la santé. Je me suis aussi acheté une télé ridiculement grande pour mon appart, je me sens super beauf maintenant.

Et sinon, globalement, ça va vachement mieux.

dimanche, novembre 02, 2008

Dead Set.

 Bon finalement je l'ai pris couleur argent le iPod Nano, je me suis pris un appareil photo Lumix FX-37 aussi, et là je me tâte pour un LCD Sony KDL 32W4000 et un lampadaire Jieldé en acier brossé vraiment trop chère. Oui ma vie est à chier alors je compense (par contre je n'arrive pas à dépenser utile pour mes travaux). Charmant me gonfle par son indisponibilité. Je suis fan de Dead Set, une mini-série anglaise en 5 épisodes: un soir d'élimination dans le show Big Brother tourne au cauchemar quand le pays est envahi par des morts-vivants, j'étais terrorisé, belle métaphore sur la télé réalité. J'ai vraiment envie d'habiter en Angleterre. J'ai découvert 30 Rock aussi, très bon Tina Fey.

Ça ne va pas fort en ce moment, depuis un peu plus d'1 mois environ, j'en ai marre de lire de la merde, je n'ai plus envie de faire la fête corporatement avec les comédiens de la série, ou bouffer de la pression tf1 tout les jours. Je suis bien conscient que j'ai un cul de malade d'avoir ce job, pourtant j'ai tellement envie de prendre 1 mois de vacances au Vietnam ou ailleurs, me ressourcer, prendre du recul, ne plus avoir le nez dedans, mais on m'a bien fait comprendre que mon poste était en continu et que ce n'était pas une option. En même temps, vu que ça ne marche pas fort, je vais tenir et attendre d'être au chômage pour y aller, surtout que je viens d'obtenir mon statu d'intermittent. Je vais essayer de faire mes heures pour l'an prochain, au cas où ce n'était qu'un one shot. Vendredi je vais avoir 30 ans, et pour le moment, je m'en fous.




Et pour un résumé en accéléré des points importants de la campagne américaine je vous conseille Slate.com, vraiment marrant. My fingers are cross for Obama.

mercredi, octobre 08, 2008

Quichasse.

 Je me faisais une joie d'acheter le nouveau iPod nano-chromatique orange en 16Go, malheureusement, contrairement à ce que pouvait laisser penser la jolie photo du site, ils sont moches en vrai, les couleurs sont beaucoup plus sombres. Zut, comment vais-je assouvir mon besoin compulsif d'acheter une connerie technologique par semestre. En même temps c'est pas plus mal, j'aurais surement bientôt plus de boulot... L'arctique va disparaitre plus tôt que prévu, si il fait moins beau le week end c'est à cause des particules rejetées dans l'atmosphère par les voitures, y'a une fatwa lancée contre Mickey, l'immobilier français va bien, y'a plein d'attentats en Inde, Obama est trop cool (je fais un résumé de la situation pour ceux qui ne lisent pas le Courrier International, et vu que je n'ai rien d'autre à raconter)

Ce matin je suis arrivé à la bourre, le RER a eu une demi heure de coupure pour cause d'"Incident voyageur", c'est vrai que maintenant que c'est la crise ça va être la merde les transports, va y'avoir plein de suicides.


vendredi, octobre 03, 2008

Time To Pretend.


 Si je n'avais pas peur de me faire virer je vous dirais que le début de la série est vraiment à chier, pas juste parce que je n'étais pas là (huhuhu), mais c'est d'un ringard... Ça devient vraiment pas mal dans 1 mois, tenez bon, j'aime bien mon boulot salaire. Pour le moment les chiffres sont plutôt bons.

J'écoute MGMT dans le RER le matin, je me motive à revoir les même gens que tous les jours, à interagir avec eux en pensant à autre chose, faire semblant d'appartenir, me retenir de partir en courant de ce boulot et m'acheter un billet pour loin. Je ne suis pas comptable non plus, et l'ambiance est vraiment bonne malgré de grosses vagues de négativité. Globalement je tiens, mais le vernis commence à craquer, j'ai du mal à me persuader que faire des choses inutiles n'est pas une perte de temps, et donc à montrer que je me sens concerné. Mais qu'est ce que je bois.


lundi, septembre 29, 2008

I'm tired of using technology, why don't you sit down on top of me.

 J'en ai marre d'utiliser la technologie, pourquoi ne viendrais-tu pas t'assoir sur moi, et c'est ce qu'il fait. Il est grand, bouclé brun, les yeux bleus, la peau très clair, les sourcils bas et sombres, le visage carré. Il a le corps d'un nageur, les traits du prince charmant dans les films, et une cambrure haut-portée. Je l'ai surnommé charmant du coup, pourquoi faire original quand on peut faire simple. On se voit depuis début avril, avec une coupure de 4 mois cet été, on ne sort pas ensemble, on fait juste l'amour. J'écoute en boucle Ayo Technology version Milow, cette chanson me fait bander et penser à lui.

Il a la chaire de poule quand je suis en lui.


mercredi, septembre 24, 2008

I'm Not Gonna Teach Your Boyfriend How to Dance with You.

 Y'a le nouveau Jeunet et les Z'Amours qui se tournent à coté de nous. Je n'ai pas lu un livre et n'ai baisé qu'une fois en 4 mois, mais putain ce qu'il est beau. La diffusion commence le 29 septembre, et je crois que ça va marcher. Je suis fan de True Blood (la nouvelle série d'Alan Ball), je n'avais pas aimé le pilot en pre-air, mais là je plonge. J'ai eu mon premier cocktail à TF1. J'ai envie de ne parler à personne pendant 2 semaines, prendre un brise glace dans l'arctique, bouffer du blanc à l'infinie, compter les poissons, lire, respirer. Parait que le pouvoir d'achat baisse. Palin sale pute.




lundi, août 18, 2008

Kebabit.


 Depuis un mois:

J'ai participé à des soirées improbables où j'ai fait des choses avec des gens. Quelques hétéros m'ont roulé des pelles et tripoté la bite, les gens du spectacle si vous saviez. J'ai aussi pleins d'infos internes plus rocambolesques que les scénars de la série, je me demande comment tout ça tient encore debout...
(Forcement c'est moins marrant quand on ne peut pas raconter)

Je suis parti en Finlande 10 jours avec des potes, c'était vraiment cool, beaucoup de lacs, de forêts, d'hôtels 4*, et de design (les photos là) Mes premières vacances d'adultes (comprendre hôtels et restos chères), ça fait bizarre, surtout quand tu reviens dans ton appart pourri après avoir dormi au dernier étage du Radisson d'Helsinki avec une baie vitré sur le port.


Cette semaine:

Je me suis cassé une dent ; je n'ai rien à foutre au boulot donc j'ai juste envie de me foutre par la fenêtre ; un sublime comédien qui devait jouer dans la série et avec qui j'ai sympathisé ne ferra pas le rôle finalement (mais on le verra dans La Belle Personne de Christophe Honoré à la rentrée) ; j'ai arrêté le pain et la charcuterie ; j'ai envie de tomber amoureux ; ce soir je bois.


lundi, juillet 21, 2008

In Treatment.

 Putain, j'ai passé vendredi soir dans une baraque magnifique de 2,5 millions d'euros, avec un jacuzzi dans la chambre principale, en banlieue ouest, à me retourner la tête avec mes collègues de boulot, et y'avait même Roy Lapoutre ! J'aime bien la vie corporate finalement. C'est "drôle" de voir la machine de l'intérieur, mais je suis intrigué par ce qu'il va se passer quand on sera diffusé.

J'alterne entre le raz-le-bol total avec envie de fuir, et le rien à foutre pas trop désagréable. Je me demande si il ne serait pas temps de prendre un psy.

samedi, juillet 12, 2008

"The-sun-is-shinning-the-birds-are-singing-and-my-father-is-on-top-of-me-again" litterature.

 J'ai un titre mais pas l'envie d'écrire quoique ce soit. Excepté qu'on se noie dans les chapitres trop relous.


mercredi, juillet 02, 2008

Meuh.


 Je bosse, je bosse, et je bosse. On m'en demande de plus en plus, jusqu'ici tout va bien (sauf si je suis viré demain) Je me suis fait une pote, mais genre une vraie pote, avec qui on raconte que de la merde, ça me permet de ne pas péter les plombs. Et puis j'ai vaguement décidé d'avoir un avenir, finalement, de monter si possible, me prendre un peu au sérieux, de gagner comme mes boss, genre 2-3 fois plus que moi, ça motive d'un coup.

Je vais en Finlande en aout finalement. J'ai acheté une housse de couette Habitat à 120€. Je mange des fast-pâtes de chez Viagio. J'écoute le dernier N.E.R.D et The Last Shadow Puppets. Je bois des bières chez Jeannette. Je prends le RER A. Je lis Non-Fiction de Chuck Palahniuk. Je ne baise plus.

Littérairement parlant, ma vie est pathétique.

mardi, juin 24, 2008

You Can't Always Get What You Want, Honey.

 


The Rolling Stones @ Circus - You Can't Always Get What You Want


vendredi, juin 13, 2008

Pot de pus.

 Mardi j'ai réalisé que Noos avait prélevé 742€ sur mon compte, sans aucune autorisation, en utilisant "NOOS SA" alors qu'à l'époque c'est "UPC France" qui débitait mon compte (aujourd'hui ils reprennent le nom de "Numéricable") Ca fait 2 ans que je suis désabonné... mais pas pour eux. J'ai réussi à faire opposition dans les 48h et donc à être remboursés de suite, j'ai quand même eu un moment de frayeur. Putain de fournisseur d'accès, je ne comprends pas que l'état ne légifère pas pour prévenir ces escroqueries, ou au moins permettre les actions collectives devant les tribunaux.

Sinon je fais 30 minutes de yoga et de gym sur ma Wii Fit tout les soirs (enfin presque, si vous avez des jeux à me conseiller je suis preneur) ; j'achète de nouveaux t-shirts plutôt que de faire des machines ; je prépare un petit séjour en Islande pour ma coupure du mois d'aout avec des potes ; je fais de l'apnée depuis 1 mois avec le pollen ; j'ai bien aimé le pilot de Swingtown, la nouvelle série CBS sur des couples échangistes dans les années 70, ambiance suave parfaite pour l'été ; et mon horoscope du jour me dit que je suis moche mais que ce n'est pas grave.


lundi, juin 09, 2008

Que la fortitude soit avec toi.




lundi, mai 26, 2008

I love Roy Lapoutre.

 J'ai regardé les 2 premiers épisodes de Hard, la nouvelle série de Canal+, sur une femme coincée-catho qui perd son mari et se retrouve à la tête d'une boite de prod de film porno sur internet. Bah j'ai envie de dire: Enfin une série française qui a des couilles ! En plus, un des acteurs joue aussi dans la série sur laquelle je bosse, c'est rigolo de le voir en slip rouge parler de triple péné avec l'accent argentin.

Je veux bosser pour Canal+ !

vendredi, mai 23, 2008

This is the year of the guilty man.



These are the days of the open hand
They will not be the last
Look around now
These are the days of the beggars and the choosers

This is the year of the hungry man
Whose place is in the past
Hand in hand with ignorance
And legitimate excuses

The rich declare themselves poor
And most of us are not sure
If we have too much
But we'll take our chances
'Cause God's stopped keeping score
I guess somewhere along the way
He must have let us all out to play
Turned his back and all God's children
Crept out the back door

And it's hard to love, there's so much to hate
Hanging on to hope
When there is no hope to speak of
And the wounded skies above say it's much, much too late
Well maybe we should all be praying for time

These are the days of the empty hand
Oh you hold on to what you can
And charity is a coat you wear twice a year

This is the year of the guilty man
Your television takes a stand
And you find that what was over there is over here

So you scream from behind your door
Say what's mine is mine and not yours
I may have too much but I'll take my chances
'Cause God's stopped keeping score
And you cling to the things they sold you
Did you cover your eyes when they told you
That he can't come back
'Cause he has no children to come back for


George Michael - Praying for Time

jeudi, mai 22, 2008

Aujourd'hui je sens que je vais compter les poils de mon bras.

 J'ai rêvé que Vanessa Demouy venait jouer dans la série mais qu'elle était bien trop vielle pour le rôle. Oui ma vie est devenue tellement pathétique que je rêve de taff (et de gens disparus). J'ai eu des journées longues cette semaine, et me suis retrouvé seul dans le bureau à manger le stress des autres sur des conneries que je ne peux régler vu que je ne peux décider de rien. C'est frustrant mais blablabla argent. Et plus globalement je n'arrive pas a savoir si les gens sont incapables de faire quoique ce soit de façon efficace, ou si c'est juste que je ne comprends pas la masse de travail imaginaire qui les débordes.

On fait comment pour se résoudre à l'idée de vendre son temps ?

dimanche, mai 18, 2008

Plus Belle la Wii.

 Samedi une Wii m'a dit que j'avais 44ans d'age Wii Fit. Mon IMC était "idéal", mais elle se base sur comment on gère son centre de gravité pour calculer l'age, j'ai cru comprendre.

J'étais bourré mais quand même.

vendredi, mai 16, 2008

Shoot me.

 Au travail, cette semaine, chaque jour, une fille différente m'a parlé de ses cheveux.

mercredi, mai 14, 2008

My Job : the true story.

 Je viens de réaliser que je ne vous ai jamais raconté comment j'ai obtenu ce job dans une boite de prod.

C'est en fait un être formidable qui lit mon blog, le fameux lecteur qui m'avait lancé un "Hey mais c'est NeimaD !" dans la rue il y a quelques années, je l'ai recroisé (et lui ai parlé pour la première fois) après la projection du film de Captain Hook/Patrick Carpentier en mars 2007, le lendemain pour un Starbuck, et depuis plus rien. Mi mars il m'a envoyé un e.mail me proposant de reprendre son boulot alimentaire car il avait envie de retourner vivre à Marseille, surement le plus beau cadeau que l'on m'ait jamais fait, plus ça va et plus je réalise la chance que j'ai. Ca ne s'obtient pas facilement un poste comme celui-ci, ça n'arrive pas dans la vraie vie des chose comme ça. Je suis mieux payé que les autres assistants, mieux traité, y'a des stagiaires plus vieux que moi, j'ai un job bien plus intéressant que la plupart, et ma boss est trop cool.

Concrètement je ne suis pas un assistant façon Ugly Betty: je ne sers pas le café, je ne vais pas chercher le pressing de ma boss, je ne prends pas de rendez-vous, je ne m'habille pas comme une piñata... En fait je suis payé à lire les différentes versions des textes et faire des notes que l'on n'utilise pas en prévision de la réunion texte, repérer dans ces textes les accessoires dont on aura besoin en prévision de la réunion accessoires, chercher des images pour de fausses campagnes de pub, me balader sur les plateaux, envoyer des e.mails, donner mon point de vue un peu sur tout, et principalement attendre ces fameux textes en flânant sur le net.

Putain, merci Laurent. I owe you one.


Aujourd'hui je suis parti du boulot plus tôt pour passer à la FNAC acheter des bouquins sur l'art contemporain afin de s'en inspirer pour un nouveau décor. J'en ai profité pour m'offrir Les messagers d'Annette Messager, c'est un très bel objet avec une couverture molletonnée et un tranche dorée, les pages craquent quand tu l'ouvres pour la première fois, j'adore ce que fait cette artiste. Ce soir je revois charmant.

mardi, mai 13, 2008

Verbatim en VF.

 "Tu le savais toi que Marie Antoinette a vraiment existé ?"

Kristen Dunst parlant à un cousin de Sofia Coppola sur le tournage de Marie Antoinette.




Verbatim haut placé.



Syphilitique a tendance tuberculeux.

 Je me demande pourquoi je n'aime plus les mots, avant j'écrivais plein de mots, tout le temps, dans tous les sens, juste pour le plaisir de les lire dans ma tête, maintenant j'aime le silence des faits. Ce blog est devenu un aide mémoire où je n'écris plus que les grandes lignes de ma vie. Ces dernières années j'ai vécu pas mal de chapitres différents, toujours ponctués de mots qui demandaient à sortir, aujourd'hui, je me sens sec, je n'ai plus besoin de vomir ce que je ressens, et je trouve cela dommage. Je laisse les mots résonner dans des phrases interminables qui les vides de leur sens, juste pour combler le silence, ou empêcher les autres de parler, n'ayant plus peur de dire n'importe quoi car c'est ce que je fais de mieux. Je suis plus heureux je crois, plus posé en tout les cas, je suis dans l'action, cette action qui empêche de triturer ses blessures... Non ce n'est même pas ça, je n'ai juste plus ce vide douloureux au creux de l'estomac. J'ai des images de voyages plein la tête, un boulot de rêve payé 2600€ net par moi, je couche avec des garçons ravissants, je prépare le voyage au Japon dont je rêve depuis toujours. Je ressens une certaine paix quand j'arrive à faire taire mon manque de confiance en moi, j'arrive à un équilibre entre mes différentes aspirations, ça fait du bien de se reposer un peu.



Pendant ce temps là il y a eu 32000 morts (qui vont sur 100000) au Myanmar après un cyclone, plus de 10000 en Chine après un tremblement de terre...
C'est moi ou ce mois de mai 2008 commence mal ?

mercredi, mai 07, 2008

Vide tête.

 Ce soir je déteste mon boulot.

Ce matin ça allait. Malgré mon réveille à 1h26 du matin et l'impossibilité de me rendormir avant 5h. Les spots qui me constellent le front. Mon bronzage qui s'estompe déjà. Malgré tout ça j'étais plutôt bien toute la journée. Ca m'a pris dans le RER en rentrant. Je crois qu'entendre tout le monde faire la langue de pute et être négatif par principe me mine. J'en deviens parano. Je suis quelqu'un d'agréable par principe, surtout dans un rapport de boulot, et plus généralement avec les autres. Et mon voyage en Inde m'a vraiment rendu zen et détaché de pas mal de futilités. J'ai beaucoup de mal, donc, avec les gens qui prennent cela pour une faiblesse et en profite pour se placer en position de dominant par des remarques cassantes. Me prendre pour un con quoi. Surtout venant de la petite nouvelle qui suce où il faut et selon le vent et commence grave à me casser les couilles avec sa condescendance. Je ne suis plus au lycée.

Ce soir je suis saoulé. Je mets ça sur le compte de la fatigue et des 6h de décalage horaire que j'ai dans les dents. J'estime que mon humeur ne regarde que moi et c'est une question de respect de ne pas la faire subir. Enfin le moins possible. J'espère juste que je ne vais pas péter un plomb et exploser à la tête de quelqu'un. Pas sûr que la thune me motive vraiment longtemps.


jeudi, mai 01, 2008

Dans la famille vanille-fraise je voudrais le fils, ou Tout le monde n'a pas la chance d'avoir Britney Spears pour mère.

 J'ai reçu ma première vraie paye, et comme me le faisait remarquer un pote j'ai du prier le bon dieu Hindou quand j'étais dans l'Himalaya.

Je bronze, je fais du sport, je lis les intrigues résumées de l'Arche 3, je mate les garçons qui n'ont pas de bedaines sur la plage (donc trop jeunes), je lis Diary de Chuck Palahniuk en anglais et le Courrier International (pourquoi changer des combinaisons qui marchent), je ne me fais presque pas chier, je crois que j'aimerai trop faire de la Capoeira.

Une meuf d'une vieille promo de la Starac devait jouer dans la série et puis finalement non, avec ma boss on a envoyé un e.mail à Jean-Pierre Pernaut pour lui demander un truc... Est-ce que ça peut devenir plus embarrassant que ça ?

mardi, avril 22, 2008

Tunnel.

 J'ai une semaine de pause à la fin du mois, j'en aurai deux comme ça dans l'année, alors j'ai pris un billet pour Pointe à Pitre à 400€ pour aller voir ma mère et cramer un peu, histoire de faire une vraie coupure. Le boulot se passe bien, je commence à connaitre du monde et faire ma place. Ma boss m'a dit vendredi que vu le nombre de bras cassés elle ne me voyait pas partir avant la fin du tournage, je suis rassuré du coup. C'est une période charnière, on alterne de petits moments speeds pour de grosses plages de pas grand chose, c'est assez tuant. J'attends avec impatience mon salaire (on ne m'a payé que les 4 premiers jour du mois d'avril pour le moment, mais rien que ça c'est plus que mon "salaire" du mois dernier) pour être méga motivé.

Je suis dans un tunnel, on se rappelle fin avril 2009.

vendredi, avril 11, 2008

Je suis hétéro de toi.

 J'écoute Adèle en boucle, elle a la même voix que Sky (première chanteuse de Morcheeba) et chante sur du piano façon Sia avec une touche de Regina Spektor par moment ; des intros de guitare genre Jeff Buckley et de batterie des débuts de Massive Attack ; avec des paroles qui donnent le sourire comme avec Jill Scott. J'en ai marre que tout le monde se plaigne tout le temps et ait peur de tout, je suis entouré de gens qui gagne des fortunes et trouve que la vie est dure. 'Tain moi je suis trop content de gagner autant, c'est du bonus, en plus je suis payé à lire des textes et au fond à pas grand chose... L'expo Prenez soin de vous de Sophie Calle à l'ancienne BNF est vraiment bien mise en scène et le lieu est sublime ; c'est déroutant au premier abord, comme d'entrer dans l'intimité d'une femme, mais j'ai aimé le brouhaha des vidéos et se balader au milieu devient vite réconfortant. J'ai acheté des bouquins en anglais de Chuck Palahniuk et le Truman Capote que je n'aurai pas le temps de lire de toute façon. J'aime beaucoup quand Jules de la Nouvelle Star tape des pieds comme un gamin pendant ses chansons et le duo Sîan/Benjamin sur Prince était énorme. J'ai comme un pressentiment sur la fin imminente de ma très courte relation avec charmant. Je suis fan de Gilles Gabriel. Life is good.



mardi, avril 08, 2008

Vie de Merde .fr

 Mais depuis quand un regroupement de sportifs est plus important que la répression sanglante d'un peuple par une dictature ? Je ne comprend même pas qu'on en parle encore de ces stupides jeux qui seront de toute façon couverts de sang. Et en ce moment j'ai juste peur de voir revenir des images de moines bouddhistes s'immolant par le feux comme dans les années 90's, il n'y a rien de plus terrifiant que d'en arriver là.



Sinon je passe mes journées sur vie de merde.fr

lundi, avril 07, 2008

Papillon de lumière, ou Vraie neige de printemps.

 Je trouve super facile de dire que les JO représentent la démocratie et l'ouverture sur le monde et quand ces derniers sont bafoués par le pays hôte on déclare à tout va qu'il ne faut pas politiser un évènement purement sportif, jusqu'à preuve du contraire la démocratie et la non-autarcie sont des doctrines politiques. Pour la deuxième fois de ma vie j'ai voté pour une télé réalité, la première étant pour que steevy reste dans le Loft (où il aurait du rester définitivement d'ailleurs), j'ai envoyé 3 au 72600. 'Tain c'est vraiment une bonne année. En ce moment je suis en plein dans les papillons au taff. J'ai des fringales de shopping aussi: j'ai acheté des boites-tiroirs chez Muji pour une fortune, une peluche Sentou pour le bébé de Meilleure Amie, un nouveau téléphone portable, du gel douche au concombre... Et j'ai fais l'amour avec un charmant aux yeux bleus cheveux noirs samedi nuit. Merde, c'est bon d'être moi en ce moment.

vendredi, avril 04, 2008

Lust for comfort, suffocates the soul.



Björk - Wanderlust

 

mercredi, avril 02, 2008

Coming Out.

 Putain ils ont fermé Les Templiers, rue de Rivoli, LE bar/tabac royaliste kitschissime ouvert de nuit (je suis surement en retard mais vu que je ne fume plus depuis plus d'1 an et demi) pour en faire un bar lounge insipide, merde, c'est con ; c'était un monument ce truc. Je crois que je suis fan de Benjamin Siksou de la Nouvelle Star 2008, mais genre grave, j'en mettrais même bien sur mon iPod, c'est pour dire. Le Courrier International reprend ABC (journal madrilène) et cette histoire de continent de déchets grand comme 6 fois la France au milieu du pacifique nord, je trouve toujours étrange qu'on n'en trouve aucune image nul part ni de vue satellite, mais les journalistes du Courrier n'auraient pas vérifié l'info ? (et non ce n'est pas un poisson d'Avril) J'avais écris un truc plein de mots pour dire ce que je ressens en ce moment et puis je me suis rendu compte que j'ai déjà écris 15 fois ce texte sur ce blog alors à quoi bon.

Tout va bien, et oui ; je bosse pour TF1.




vendredi, mars 28, 2008

Travailler fait puer des pieds.

 J'ai rêvé que Hillary Clinton avait fait de la chirurgie esthétique et que je trouvais cela con parce qu'on ne la reconnaissait plus. Je ne mange plus que du Quick. J'ai la tête qui va exploser.

J'aurai tellement de ragot à vous raconter.

Silence = Mort



lundi, mars 24, 2008

Work is fun.

 J'ai vu les 5 premiers épisodes aujourd'hui... Bah voila.


On ferait mieux de faire un remake des Fragglerock.

samedi, mars 22, 2008

Les gens de droite mangent des bébés.

 C'est plutôt intéressant pour le moment, je commence à voir à quoi correspond mon boulot, et pour une fois ma connaissance des séries américaines m'est d'une réelle utilité. Je vois aussi qu'il y a l'envie de faire quelque chose de pas trop mal (ce qui sera bien sûr impossible). J'ai un peu l'impression d'être retourné au lycée, y'a pas mal d'hypocrisie et beaucoup de ragots, d'égos qui se frottent, de frustration. J'observe, j'écoute, j'essaye de voir quelle est ma place dans tout ça, je sens qu'il va falloir ménager pas mal de susceptibilités. Globalement je suis content, même si je ne rentre pas chez moi avant 20h je m'y sens bien et ai envie de montrer de quoi je suis capable. Et c'est bien dommage je suis obligé de rester super vague vu que je ne sais pas trop ce qui pourrait me valoir des problèmes avec ce contrat de confidentialité.


mercredi, mars 19, 2008

Contrat de confidentialité.

 J'ai commencé aujourd'hui, c'est étrange de se retrouver entouré de plein de gens et que ton boulot consiste en grande partie à leur parler alors que cela t'est devenu difficile dans la vie en général. Mais les gens ont l'air cool, un peu trop amicaux par moment, ce qui me rend mal à l'aise bizarrement. Il faut que je prenne mes marques, mais j'ai l'impression que ma non connaissance de ce milieu va être dure à surmonter. J'ai juste besoin de me détendre je crois, essayer d'avoir confiance en moi, et de faire ce que je peux. On verra bien si je tiens le rythme. Surtout que plus je fais de chose en journée moins j'arrive à dormir le soir. Et que le jean Levis que j'ai acheté quand j'ai su que je ne serai pas payé pendant la première semaine et demi m'écrase les couilles.

J'aime bien le décor en tout les cas.


mardi, mars 18, 2008

Sébastien Tellier on dirait du Rondo Veneziano et Histoire pour s'endormir.

 C'est franchement pas terrible, voir même mauvais, The Return of Jezebel James, pourtant j'attendais avec impatience ce retour de Lauren Ambrose, qui me manque énormément, comme le reste de la famille Fisher, mais le duo avec Parker Posey est totalement raté, elles jouent sur des registres tellement différents que selon l'angle où l'on se place y'en a forcement une de ridicule et c'est gênant vu que l'histoire de ce sitcom tourne autour de leur relation.

Je ne commence pas à travailler aujourd'hui finalement, et à force de lire les scripts de ce soap qui dépeint le milieu du travail comme un repère de vipères, je commence à devenir parano et imaginer qu'on m'aurait fait une blague macabre avec plein de figurants dans un studio de banlieue parisienne et qu'on va me sortir hahaha tu t'es bien fait avoir souris à la caméra ! C'était pour l'émission reste dans ta merde sale loser.

J'écoute la chanson The Rip du nouveau Portishead (Third) dans le noir avant de m'endormir, Beth y parle de chevaux blancs qui l'emportent au loin, les yeux fermés je vois le tout en dessins animés des années 80, j'ai l'impression de redevenir le petit garçon blond la tête pleine d'Albator sur son bateau volant caché sous la couette de son lit superposer en fer bleu, et les chevaux se retrouvent volant au dessus des falaises de craie blanche de la chanson White Chalk de PJ Harvey, ces collines qui lui rongeront les os, je regarde mes mains, elles sont couvertes de sang, je les essuie sur le White T-Shirt de Micky Green qui me prend en photo et je m'envole à mon tour, avec Mika, à qui j'ai résisté jusque là mais qui m'entraine avec la plus dure histoire qu'il ait jamais eu à raconter, c'est là que tu m'as laissé, sans Happy Ending, je vois quelques chose bouger en bas, dans le noir, les fantômes des garçons déshabillés par John Wayne Gacy Jr, l'alter-ego tueur en série de Sufjan Stevens, baiser silencieux sur les lèvres et je me noie dans les eaux troubles de Feist, The Water, qui ressemblent étrangement à celles à la fin du clip Wanderlust de Björk. Il est temps que je dorme.


lundi, mars 17, 2008

Tibet ! Tibet !


2 mars 2008 à Shanghai


 Encore une raison pour laquelle j'aime Björk. Je ne comprends pas qu'on ne soit pas tous entrain de le crier tout le temps. Et quand je vois les réactions de haine à l'encontre de Björk (et pas que de la part de chinois endoctrinés) sur Youtube où ailleurs je me rends compte que le sarkozysme est juste la version française de la connerie humaine globale et grandissante. Quand j'étais à Katmandou les journaux parlaient de tibétains exécutés par l'armée chinoise alors qu'il essayaient de fuir au Népal par les montagnes. Je suis content d'être bientôt de droite, je n'aurai plus à réfléchir ou à avoir des idéaux, juste à embrasser la vision pragmatique et économique du monde.

White Chalk.

 Xavier Bertrand est en fait Nadine Morano sans perruque qui aurait mangé un Bisounours, bon ok 3 à vue d'œil, mais ils sont passés où les entarteurs !??

Et puis il n'y a pas de raison que GayClic ait le monopole du Bisous Gay du Lundi:



Bon, je commence mon nouveau job mardi, un job que j'ai eu grâce à ce blog (indirectement), comme quoi finalement... Du coup j'ai passé le weekend à lire des scripts pas super passionnants mais globalement moins insupportables que ce à quoi je m'attendais. Même si les gros sabots de la fiction française destinée à la ménagère idiote sont bien présents. Ils appesantissent le tout et font trainasser des intrigues souvent minces et déjà vu. Je crois que c'est le problème en France, on prend la populace pour des cons (souvent à raison d'ailleurs mais quand même), au lieu de laisser les gens qui ont une vraie vision faire des shows. A quand une série avec des dialogues à la Duras, des couilles, et réalisé par Christophe Honoré ?! Enfin bon, c'est pas comme si les autres faisaient mieux.

jeudi, mars 13, 2008

Freaking out.

 Voila, ça devait arriver, je viens de décrocher un job très bien payé pour une boite de prod. Merde, moi qui déteste les responsabilités je vais devoir faire une cure de Guronsan, café, cocaïne (zut ça détruit la forêt amazonienne), séries télé françaises, thé vert et sociabilité. Je n'ai pas encore commencé mais suis super motivé par ce changement de cap dans ma vie, j'avais un peu lâché l'idée d'avoir un boulot intéressant, et perdu l'espoir de ne plus être un "pauvre". Je vais donc devenir assistant coordination artistique sur une nouvelle série surement de merde pour le grand satan. Zut, ça sonnait mieux avant que j'écrive ça...

Va falloir que j'achète du Louis Vuitton pour voyager maintenant.




Sinon saviez-vous que John McCain, le candidat Républicain à l'élection américaine 2008, envisageait de devenir Démocrate en 2001 ?


jeudi, mars 06, 2008

I'm a loser baby so why don't you kill me.

 There Will Be Blood, même le titre sonne comme une pub aguicheuse après coup, Il y aura du sang ma bonne dame ! Y'en a un peu, mais par contre ça manque cruellement de cohérence (intelligence ?) cinématographique, le film ne ressort pas comme un tout, et l'abondance des techniques de cadrage utilisés donne l'impression de suivre un cour de cinéma. J'aurai aimé détester le personnage principale ou même être intéressé par son sort mais non, rien. On sent que le réa a laissé Daniel Day-Lewis se débrouiller sans le diriger (ou couper les scènes au bon moment) ce qui donne souvent un surjeux assez ridicule, et un registre comique au film assez dérangeant. Il n'y aucune interaction ou évolution entre les personnages ce qui rend incompréhensible et dénué d'émotion pour le spectateur la majorité des actions du personnage principal. Ca manque globalement de cohésion et de profondeur. Et cette musique, qui essaye vainement de souligner un suspense inexistant, devient vite insupportable. Quelques bons moments ponctuent le tout, comme de petits flash de ce qu'aurait pu être le film (i'm gonna cut your throat !), mais après Magnolia je trouve cela vraiment raté. J'en suis ressorti royalement indifférent. Il y a plus de brio et d'intensité dans un épisode de Deadwood.

Par contre No Country for Old Men, malgré une fin en dessous du niveau général (ça aurait du s'arrêter au raclage de pied devant la maison), est un excellent film. Javier Bardem y est grandiose, et la réalisation brillante. On est pris et terrifié par l'histoire de cette chasse à l'homme, les frères Coen sont vraiment de grands réalisateurs. L'image raconte à elle seule cet ouest américain qui n'est pas fait pour y vivre. C'est inspiré, et comme toujours parsemé de personnages et situations bien trouvés. C'était presque aussi jouissif que Fargo, même si l'absence de Steve Buscemi est toujours décevante j'étais content de voir passer Woody Harrelson.

Sinon regardez Breaking Bad, la nouvelle série AMC déjà responsable de la très bonne et chiadée Mad Men, une chaine à surveiller. Ca parle d'un loser de 50ans qui a surement la vie la plus chiante du monde (prof de chimie) et tout va de plus en plus mal quand il découvre qu'il a un cancer des poumons (alors qu'il n'a jamais fumé) et décide de faire du cristal meth pour financer l'avenir de sa famille (une femme enceinte et un fils ado handicapé). Rien que le pitch est génial.



Voilà, j'ai envie d'aller passer 1 mois à Tokyo en avril mais essaye, raisonnablement, d'attendre l'année que je vais passer en Asie prochainement pour le faire, et c'était la critique bidon du jeudi soir, bien à vous.


dimanche, mars 02, 2008

Brûle.

 "Brûle, quand tu t'enlises dans mon grand lit de glace,
Mon lit comme une banquise qui fond quand tu m'enlaces.
Plus rien n'est triste, plus rien n'est grave,
Si j'ai ton corps comme un torrent de lave."


Ma Mémoire Sale - Alex Beaupain (Les Chansons d'Amour)


Je crois qu'au final tout ce que j'attends d'un garçon c'est de pouvoir me blottir dans ses bras, sentir la chaleur de son corps contre moi, serrer le plus fort possible, et oublier tout le reste. Je ne sais pas ce que c'est être en couple, pour moi ça se passe globalement dans le non dit, le froissement des draps, et les regards rieurs. J'ai besoin que l'on me réchauffe du froid que j'ai en moi. Et je crois que je n'ai pas assez d'énergie pour plus que cela, c'est tout ce que j'ai à offrir, et je peux largement comprendre que ça ne suffise pas sans pourvoir rien y changer.

Je crois bien que je n'ai pas fini de fuir.

mercredi, février 27, 2008

"Casse-toi, pauvre con !"


 

vendredi, février 22, 2008

Puppy.

 Vu que le vendredi c'est pédophilie voici mon chouchou du American Idol saison 7, c'est l'équivalent du chiot ou du bébé phoque en chanteur, sauf que je ne suis pas zoophile. Il est so likeable.

Come shop around here !


mercredi, février 20, 2008

American Dream.



 Oui, c'est un vrai fusil et non un jouet, c'est trop mignon, on pense enfin aux petites filles africaines.

samedi, février 16, 2008

Dans les films d'Audiard les gens sont moches comme dans la vraie vie.

 Je suis surpris que Les Chansons d'Amour ne soit pas nommé aux Césars, du coup je me fous un peu de qui va gagner quoi, comme tous les ans remarque (sauf bien sur Grégoire Leprince-Ringuet). Mais pourquoi personne ne fout une baffe au fils sarkozy-délit de fuite-à mort et lui dit de retourner faire ses devoirs, il est presque aussi agaçant que Nadine Morano (mais il a une jolie bouche à pipe lui). J'ai peur d'aller en Afrique du Sud tout seul, du coup je n'arrive pas à sauter le pas et acheter un billet, je déteste me sentir bloqué comme ça, à mort le pouvoir d'achat ! Et tu sais le garçon trop beau avec un nez parfait, que tu disais non intéressé par moi, et bien il ronronne la nuit dans mes bras, à un jour près c'était la saint Valentin, zut. J'espère que Barack Obama serra désigné par les démocrates, parce que même si c'est le vieux con de républicain qui gagne à la fin, au moins la campagne serra intéressante.



lundi, février 11, 2008

Sealion.

Mercredi 31 octobre 2007 - Katmandou

 "No longer i want to begin my thoughts and my life with Atman and with the suffering of the world. I do not want to kill and disect myself any longer, to find a secret behind the ruins."

Siddhartha - Hermann Hesse (p.46)


vendredi, février 01, 2008

La France Bordeau Chesnel, ou Des BoBos aux BoBeaufs .

 Je n'ai jamais vraiment compris cette pub où une pouffe va acheter des broches bling-bling pour son pâté de merde et déclare, moqueuse et suffisante, qu'elle n'a définitivement pas les mêmes valeurs. Je comprends mieux, d'un coup, voilà arrivé le temps de la France Bordeau Chesnel. Je suis élitiste et comme tout bon bobo parisien j'aime penser que le poste de Président de la République Française (prendre un air pompeux) doit être tenu par quelqu'un de fin et cultivé qui incarne le bon goût et le raffinement de la nation de Proust et de Louis Garrel blablabla. Je devrais être consterné mais non, je m'en fou, royalement. Peut-être parce que j'ai du mal à voir en lui un président, peut-être, ou juste que c'est la meilleure télé réalité depuis Britney Spears, tout ça ce n'est que du vent. On se moquait des italiens d'avoir élu Berlusconi, c'est notre tour d'avoir un président embarrassant. Et puis surtout à force de lui taper sur la gueule pour n'importe quoi on le diabolise, ce qui le rend sympathique (ne chercher pas à comprendre la logique d'un cerveau de droite). Les attaques justifiés se noient dans les cris outrés et finissent balayées d'un "mais tu dis ça parce que tu es un sale gaucho" et nous fait juste revivre les présidentielles.


Varanasi (Inde) - Novembre 2007


Je suis rentré il y a deux mois maintenant et j'ai mis du temps à réaliser. Tout me parait dérisoire, irréel, et idiot (plus qu'avant quoi). J'ai eu de suite une grosse envie de prendre un avion dans l'autre sens, quand tu te réveilles le matin pendant 3 mois super heureux c'est dure de se retrouver dans une ville que tu ne fais plus que semblant d'aimer. Très vite je me suis greffé sur un voyage au Kenya avec des amis, mais la guerre a éclaté, alors je me suis dis pourquoi pas le Yémen, et là 2 touristes belges ont été tué par des rebelles, donc pour le moment je me retiens de faire le moindre projet (du coup ça risque de sauter sur Paris).

Le truc bien maintenant c'est que les gens de gauches ont pleins d'idées depuis qu'ils sont de droite...euh... et que je ne culpabilise plus trop de ne pas travailler car le concept même de travail me semble saugrenu. Pour me sentir un peu bling-bling moi aussi (y'a pas de raison) je me suis offert un MacBook noir avec lequel je vais frimer (sic) à Beaubourg et au café pour le Wi-Fi, j'ai piqué celui de mes voisins quelques temps mais ça ne marche plus, tient ça remarche, cool. Et dire qu'il aura fallu que je passe une petite semaine cloué au lit avec 40 de fièvre à me tordre dans tout les sens pour me donner envie de blogger.


(J'ai repris le blog sur l'Inde aussi, histoire de le terminer, mais ça va prendre du temps)

lundi, janvier 21, 2008

Du bout de ta langue nettoie moi partout, ou 17 fois Louis Garrel.


Les Chansons d'Amour - Christophe Honoré



mercredi, janvier 16, 2008

Related Posts with Thumbnails

Archives du blog

Layout: NeimaD 2007 © - Chrome