jeudi, mars 06, 2008

I'm a loser baby so why don't you kill me.

 There Will Be Blood, même le titre sonne comme une pub aguicheuse après coup, Il y aura du sang ma bonne dame ! Y'en a un peu, mais par contre ça manque cruellement de cohérence (intelligence ?) cinématographique, le film ne ressort pas comme un tout, et l'abondance des techniques de cadrage utilisés donne l'impression de suivre un cour de cinéma. J'aurai aimé détester le personnage principale ou même être intéressé par son sort mais non, rien. On sent que le réa a laissé Daniel Day-Lewis se débrouiller sans le diriger (ou couper les scènes au bon moment) ce qui donne souvent un surjeux assez ridicule, et un registre comique au film assez dérangeant. Il n'y aucune interaction ou évolution entre les personnages ce qui rend incompréhensible et dénué d'émotion pour le spectateur la majorité des actions du personnage principal. Ca manque globalement de cohésion et de profondeur. Et cette musique, qui essaye vainement de souligner un suspense inexistant, devient vite insupportable. Quelques bons moments ponctuent le tout, comme de petits flash de ce qu'aurait pu être le film (i'm gonna cut your throat !), mais après Magnolia je trouve cela vraiment raté. J'en suis ressorti royalement indifférent. Il y a plus de brio et d'intensité dans un épisode de Deadwood.

Par contre No Country for Old Men, malgré une fin en dessous du niveau général (ça aurait du s'arrêter au raclage de pied devant la maison), est un excellent film. Javier Bardem y est grandiose, et la réalisation brillante. On est pris et terrifié par l'histoire de cette chasse à l'homme, les frères Coen sont vraiment de grands réalisateurs. L'image raconte à elle seule cet ouest américain qui n'est pas fait pour y vivre. C'est inspiré, et comme toujours parsemé de personnages et situations bien trouvés. C'était presque aussi jouissif que Fargo, même si l'absence de Steve Buscemi est toujours décevante j'étais content de voir passer Woody Harrelson.

Sinon regardez Breaking Bad, la nouvelle série AMC déjà responsable de la très bonne et chiadée Mad Men, une chaine à surveiller. Ca parle d'un loser de 50ans qui a surement la vie la plus chiante du monde (prof de chimie) et tout va de plus en plus mal quand il découvre qu'il a un cancer des poumons (alors qu'il n'a jamais fumé) et décide de faire du cristal meth pour financer l'avenir de sa famille (une femme enceinte et un fils ado handicapé). Rien que le pitch est génial.



Voilà, j'ai envie d'aller passer 1 mois à Tokyo en avril mais essaye, raisonnablement, d'attendre l'année que je vais passer en Asie prochainement pour le faire, et c'était la critique bidon du jeudi soir, bien à vous.


Aucun commentaire:

Related Posts with Thumbnails

Archives du blog

Layout: NeimaD 2007 © - Chrome