lundi, juillet 31, 2017

Despacito.

 L'épisode 8 du retour de Twin Peaks était un chef d'oeuvre, autant j'ai tendance à m'ennuyer devant cette série et trouver pas mal d'histoire inutile et ridicule (Doogiiieee!), autant j'ai été scotché devant l'écran du début à la fin sur celui là. On voit plutôt ce genre de vidéo au Palais de Tokyo qu'en prime time à la télé, bravo David. J'ai regardé l'épisode 2 de Big Little Lies et je n'arrive juste pas à m'intéresser à leurs petites histoires, et je crois que je n'aime pas Reese Witherspoon. Je n'ai capté qu'à la fin de Prometheus que je regardais un film de l'univers "Alien", sans doute le moins bon, la majorité des personnages ne sert à rien (coucou Idris Elba et Charlize Theron), certains principaux jouent mal (coucou Noomi Rapace), tout le monde est tellement inefficace et idiot, et l'histoire manque de structure, c'est dommage parce qu'il ne fallait pas grand chose pour en faire un bon film. J'ai envie de dire la même chose de Tomorrowland, dont l'idée originale est très chouette, mais le résultat final est assez médiocre.

Ce mois-ci j'ai dépensé 300€, 70€ de frais fixes et 230€ de nourriture, du coup j'ai mis de coté 230€ sur mon allocation chômage, ça aide de vivre comme un reclus #CigaleAscendantFourmis. Et je n'ai jamais entendu la chanson Despacito.

vendredi, juillet 28, 2017

Just Make it Painless.


 J'ai trouvé un aller-retour pour Lima à 694€, à partir du 1er septembre, sur American Airline, les billets sont tellement plus chères que vers l'Est, partir 5-6 mois me semble bien, je sais que j'aime l'Asie, je ne me souviens plus comment je me sens en Amérique du Sud, j'avais 16 ans quand j'y suis allé, Brésil/Paraguay/Bolivie, je n'ai pas envie de me sentir bloqué là-bas. Ce continent est bien plus grand que l'Asie du Sud Est aussi, rien que le Pérou fait 2 fois la France, je ne compte pas en faire le tour en 1 fois, je préfère me dire que je reviendrai. Aller voir le Sud du Pérou pendant 1 mois, et surtout le Machu Picchu, avant fin septembre pour rester dans la bonne période, passer par le Lac Titicaca pour aller au Salar de Uyuni en Bolivie, puis me balader dans le Nord de l'Argentine, aller au Chili, au niveau de Santiago, et remonter le pays jusqu'au Pérou.

Je n'arrive pas à me décider à acheter ce billet et ça m'angoisse, j'ai cette sensation que si je ne pars pas vite je serai trop vieux, qu'il ne me restera pas suffisamment d'énergie pour faire de longs voyages, je vais entrer dans ma 40ième année en novembre, et après je serai mort. Mais je n'ai plus l'excitation du voyage de quand je partais moins souvent, je me demande si je ne devrais pas plutôt attendre un peu avant de repartir, ne me faire qu'un seul grand voyage par 12 mois, même si rester ici est une douce torture. Ma vie sociale est au point mort, je n'ai pas envie de reprendre contacte avec mes "amis", je n'ai pas envie de parler de ce que je devrais faire au lieu de glander, de parler de leur vie que je n'envie pas, et essayer de passer outre cette sensation que je n'ai rien en commun avec eux, je n'ai pas le courage de faire semblant. J'ai ce même blocage avec les garçons, je n'ai pas envie d'expliquer ma vie, il n'y a pas de place pour quelqu'un d'autre dans ma bulle.

Je crois que je vais faire ça, m'occuper de petites choses, de mon appart, regarder des séries, écouter de la musique, jouer sur ma Switch, laisser des gens entrer dans ma vie, un peu, me poser un peu plus que dans l'attente de repartir, et voir ce qu'il se passe. Je sais comment ça va finir, j'ai vécu la même chose l'an dernier, mais je vais déjà poser cette angoisse là pour l'instant, et essayer de respirer un peu.

samedi, juillet 22, 2017

When the World Was at War We Kept Dancing.

 Je reçois des e.mails de Melania Trump qui me confirme l'arrivée prochaine d'un chèque de 60M de dollars de la part du gouvernement du Bénin, j'ai envie de dire: c'est pas trop tôt ! Au début je trouvais qu'on entendait la duckface dans la voix, un peu comme si Ke$ha se prenait pour Regina Spector, mais finalement j'aime bien le nouvel album de Lorde. L'album de Lana Del Rey a leaké 2 jours avant sa sortie officielle, et celui des Arcade Fire une semaine avant, et je n'ai pas été envoûté à la première écoute. Il y a 3-4 chansons que j'aime beaucoup sur Lust for Life, mais dans l'ensemble je trouve qu'il est trop long et qu'il manque de "personnalité", alors que pour les 3 précédents une ambiance globale bien marquée émanait clairement, mais bon j'avais trouvé Honeymoon fade à la première écoute, et je l'ai passé en boucle pendant 1 an, le son de Ultraviolence me manque. Pour Everything Now je ne sais pas, trop disco/funk déjà, j'aime bien 3-4 morceaux, mais je ne suis pas sûr d'y revenir souvent. La saison 2 de Preacher est tellement mieux que la première, qui n'était qu'une mise en place beaucoup trop longue, on est enfin entré dans l'action, et c'est un joyeux bordel assez jouissif. Je rêvasse devant Planet Earth II, je ne bouge pas trop, de peur qu'on me voit.

lundi, juillet 17, 2017

Summer Bummer.

 J'ai saturé de films aussi, de télé en général, alors je me suis plongé dans Zelda, parfois pendant 10 heures d'affilées, j'ai peur du moment où je vais arriver à la fin, c'est pour ça que je ne vais jamais au bout d'aucun d'eux, je m'arrêtes toujours juste au moment du dernier boss, comme ça, même si je n'y joue plus, j'ai l'impression de encore pouvoir, le jeu n'est pas "fini". C'est un sublime jeu, mais je préférais le coté plus sombre de Twilight Princess, si je dois pinailler. J'ai préparé mon premier gratin dauphinois, à moi l'étoile Michelin. Je trouve dommage que les Emmy's aient encore snobé BoJack Horseman. J'ai été triste d'apprendre la mort de l'acteur qui jouait Lafayette dans True Blood, il avait le même âge que moi. Une fois que j'en ai eu marre de jouer (je suis arrivé au dernier "donjon"), j'ai regardé Birdman et Ghost in the Shell, que j'ai bien aimé. Je m'ennuie, je préfère l'été à Paris quand il y a des JO, ça ira mieux une fois que les albums de Lana Del Rey et Arcade Fire seront sortis, même si ce dernier, à l'écoute des singles, ne présage pas un chef d'oeuvre (je n'aime pas le disco ni la voix de Régine Chassagne). Et puis Game of Thrones vient de reprendre.

J'ai envie de manger des empanadas, donc je vais surement aller en Amérique du Sud, maintenant reste à savoir où, quand, et combien de temps.

lundi, juillet 03, 2017

Peak TV.

 J'ai vraiment un penchant pour les séries "féministes", créés, produites et/ou réalisées par des femmes, des séries que j'ai binge-watché en une après-midi, comme l'artistique et obsessionnelle I Love Dick, de Jill Soloway (Transparent) basée sur un roman de Chris Kraus, la dépressivement hilarante One Mississippi de Tig Notaro et Diablo Cody, la thérapeutique Fleabag de Phoebe Waller-Bridge, la catchy 80's GLOW de Liz Flahive and Carly Mensch, produite par Jenji Kohan (créatrice de Weeds et Orange is the New Black), et bien sûr Girls de Lena Dunham, qui a fait 2 dernières saisons proches de la perfection. J'ai plus pris mon temps avec The Handmaid's Tale, basée sur l'oeuvre de Margaret Atwood et produite par sa captivante actrice principale Elisabeth Moss, il en fallait un peu pour digérer. BoJack Horseman saison 3 est juste brillante de mélancolie, Mr Robot saison 2 était un peu moins parfaite que la saison 1 mais ça reste une excellente série, heureusement qu'il y a eu la presque sans faute saison 2 de RuPaul's Drag Race All Stars parce que la 9éme saison régulière était vraiment en dessous (même si le final était grandiose), This Is US m'a fait chialer comme rarement, Halt and Catch Fire saison 3 était meilleure que la 2, et j'ai hâte de voir la prochaine qui serra aussi la dernière, LEGION qui nous offre enfin une série de mutants avec une ambition artistique, et Stranger Things pour sa terrifiante beauté vintage. J'ai été envoûté par Evan Rachel Wood et Thandie Newton dans Westworld, par son intrigue, ses paysages, son atmosphère, ce qui en a fait ma série préféré des 12 derniers mois, avec Atlanta de Donald Glover/Childish Gambino, qui est un pure bijou, autant dans la réalisation que l'intelligence des situations.


J'ai pensé ajouter une ligne de 5 séries supplémentaires à ce top, mais c'était un peu tricher, c'est bien aussi de faire des choix. Je vais donner des mentions spéciales pour les séries recalées, déjà au jeu des actrices de FEUD: Bette & Joan et American Crime Story: The People V. OJ Simpson (diffusé plus tôt en 2016 mais quand même), Susan Sarandon, Jessica Lange et Sarah Paulson sont énormes. Je suis mitigé sur cette saison 3 de Fargo, j'ai beaucoup aimé le pilot et la partie autour de Gloria et son enquête, il y a des moments de pur génie, notamment l'épisode à Los Angeles avec le petit robot, la poursuite dans la forêt, beaucoup moins l'histoire entre les jumeaux, même si la fiancée est excellente, et encore moins le mafieux. Black Mirror aurait pu être là juste pour l'épisode "San Junipero". American Gods n'est pas passé loin, plus pour mon envie de voir la suite que par réel engouement pour cette jolie saison 1 un peu trop décousue qui ne raconte par grand chose au final, une première saison pour mettre en place ce qui va venir ensuite, comme pour Preacher, et sans doute le plus beau générique de l'année, avec ceux de GLOW et Westworld. Le retour de Twin Peaks a de grands moments, mais je me fais un peu chier devant, le jeu n'est pas toujours au niveau, des personnages qui étaient attachants de par leur singularité en font des tonnes, ce qui est agaçant, particulièrement ceux du commissariat, j'aurais préféré qu'ils aient des rôles plus petit genre clin d'œil, je verrai sur la longueur, même si je pense que faire 18 épisodes est vraiment se tirer une balle dans le pied. J'attendrai la fin pour voir s'il elle ferra parti de mon top la saison prochaine. House of Cards saison 5 est encore plus tirée par les cheveux que les précédentes, ça se regarde bien, c'est divertissant, joli, bien joué, et facilement binge-watchable, mais le scénario est bancale et tire en longueur des situations improbables et inutiles, une saison pirouette, où à la fin on est revenu au début. J'aime bien l'acteur principal, Riz Ahmed (Dead Set, The OA, Girls), mais je n'ai pas eu envie d'aller plus loin que le pilot de The Night Of, pour l'instant, même chose pour Big Little Lies. Et Tom Hardy n'est pas assez déshabillé dans Taboo pour que je continue. Je n'ai pas trop aimé Transparent saison 3 ou UnReal saison 2. Il manque aussi Broad City et Game of Thrones, c'est dû au fait qu'elles sont en retard sur leur date de diffusion habituelle.

Le niveau était haut cette année, au final, sur les 15 séries, il y a 10 nouveautés, 8 sont des "comédies", 6 et demi viennent de plateformes internet (Netflix, Amazon, Hulu), et je recommande chacune d'entre elles chaudement. Ma sélection va donc de début juillet 2016 à fin juin 2017, pour les séries dont j'ai regardé la saison entièrement, elles sont plus ou moins dans l'ordre/arrangées pour faire joli, et je ne sais pas trop pourquoi je fais ça aussi sérieusement.

samedi, juillet 01, 2017

The Neon Demon.

 Je suis arrivé à saturation de séries, j'ai envie d'histoires qui se terminent rapidement, du coup, pour faire une pause, j'ai regardé quelques films. Je ne suis pas sûr d'avoir adoré The Neon Demon pendant que je le regardais, mais j'aime beaucoup les images et l'atmosphère qu'il m'en reste, un film de Nicolas Winding Refn quoi. Mad Max Fury Road est très beau mais il n'y a pas de place pour l'histoire ou même le jeu d'acteur. Je me suis fait chier devant White Bird in a Blizzard de Gregg Araki, j'ai même trouvé qu'Eva Green ne jouait pas super bien dedans, et connaissant le réalisateur la fin était facile à deviner. J'ai beaucoup aimé Arrival, Interstellar aussi, que j'ai enchainé avec The Martian, puis Passengers, j'avais une grosse envie de films de science-fiction et d'images de l'espace, j'ai vu aussi Life et Oblivion dans le même genre. J'utilise PopCorn Time, qui ne marchait pas super avec mon ancienne connexion, ça me permet de faire comme si j'étais dans l'avion et de regarder des films que je n'aurai jamais téléchargé, genre The Lego Batman Movie, Suicide Squad, Inside Out. Tout ça en 4 nuits, je n'ai pas récupéré de mon insomnie de mardi dernier, du coup je les enchaine dans un état de demi conscience, entrecoupé d'épisodes de Face Off, Hoarders, ou Riverdale. Je crois que j'en suis sorti.

Related Posts with Thumbnails

Archives du blog

Layout: NeimaD 2007 © - Chrome