mercredi, octobre 26, 2016

Sometimes I don't wanna feel those metal clouds.

 Le début de cette saison 6 de American Horror Story était sympa mais pas génial non plus, par contre le twist de l'épisode 6 est grandiose, il aurait dû arriver plus tôt je trouve, ne faire que 3-4 épisodes avant aurait suffit à présenter les protagonistes. La nouvelle saison de Black Mirror sur Netflix est vachement bien, c'est globalement angoissant, comme les 2 premières saisons sur Channel 4 en Grande Bretagne, et ça laisse un gout amer dans la bouche et l'envie de se jeter d'un pont, mais ça reste de la grande télé. J'adore This Is Us, déjà de commencer le pilot par une chanson de Sufjan Stevens était un bon point, y'a eu une reprise de Damien Rice aussi, le sujet est un drama assez classique, sur des trentenaires avec crises existentielles, nés le même jour, mais je ne sais pas, ça m'a touché, peut-être le fait d'avoir leur âge et de n'avoir rien accomplie de ma vie, et la "révélation" de fin du premier épisode était plutôt bien trouvée, je passe mon temps à chialer devant, mais joyeusement. C'est devenu insupportable les interludes parlées sur les albums en ce moment, y'en a une entre chaque chanson sur A Seat at the Table, le dernier sympathique opus de Solange, album que je trouvais pas super original, un peu comme du sous Jill Scott, mais qui me cajole en ce moment, sur celui de Frank Ocean y'en avait que 2 à supprimer, c'est sympa à la première écoute, mais après ça parasite plus qu'autre chose, bizarrement cela me dérangeait moins sur l'album To Pimp a Butterfly de Kendrick Lamar, alors que chacune reprenait la précédente pour la poursuivre. J'aime bien le single Le Lac de Julien Doré, mais pas trop l'album, c'est devenu le nouveau Cabrel, il a 12 mots de vocabulaire, qu'il chante toujours avec la même intonation, exagérée, dans un ordre différent, il est devenu sa propre caricature. J'ai super envie de la nouvelle console Nintendo, la Switch, je me vois déjà jouer à Zelda pendant des heures et de tomber dans les abimes du temps, il va me falloir cette nouvelle immense télé Samsung que j'hésite à m'acheter. L'application ARTE : Notes on Blindness, qui permet en réalité virtuelle de se plonger dans le monde de la cécité est fascinante. Je pense au clip de Michael Jackson pour Earth Song quand je regarde les infos, vous saviez que les girafes sont en voie d'extinction et les éléphants de disparition ? Que l'une des plus grave sécheresse depuis 35 ans se déroule en Afrique et pourrait entrainer 40 millions de personnes à souffrir de la faim ? Que la Russie a un missile capable de raser la France en quelques secondes ? ...

Pour répartir en voyage il va falloir que j'en ai envie, je ne vais pas me forcer, même si je n'aime pas trop être ici, je sais que c'est cette inaction qui me fait tourner en rond dans ma tête, me rend morose, comme ces coups de blues que j'ai eu à Singapour, ce n'est pas spécialement Paris, je ne peux pas rester trop longtemps au même endroit, dés que j'ai fait le tour de ce qu'il y a à voir je ne sais plus quoi faire et ça m'angoisse, sauf en bord de mer, quand je peux laisser le temps disparaitre en regardant l'horizon, je vais laisser venir, on verra bien. Et je me suis rendu compte que l'assurance voyage qui vient avec la carte Visa Premier était de 6 mois et non 3, comme j'en était persuadé vu que c'est le cas pour la Visa classique, ce qui fait que j'ai dépensé 177€ pour rien la dernière fois, ça sera ça d'économisé sur le prochain.

dimanche, octobre 09, 2016

Donald Trump.

 J'ai essayé de réécouter l'album de Miley Cyrus, que j'avais aimé en 2015, bah c'était vachement mieux au casque dans les bus d'Asie du Sud Est, diffusé avec la chaîne HiFi ça ne le fait pas trop. Je ne suis pas à fond sur le nouvel album de Jagwar Ma: Every Now & Then non plus, il est sympa mais pas aussi envoûtant que le précédent, un peu trop "pop/disco", je ne sais pas, il va peut-être grandir sur moi. J'ai envie de faire un voyage avec plus de thune, louer un camping car et faire le tour de l'Islande ou de la Nouvelle Zélande, juste rouler en écoutant de la musique, être indépendant, m'arrêter au plaisir, pour prendre des photos, ou juste rêvasser en me perdant dans le paysage, seul. C'est frustrant, je n'ai pas envie de retourner en dortoir et faire des nuits dans des bus trop climatisés. J'ai aussi peur que l'Amérique du Sud soit trop chère pour s'y balader en toute sécurité, du coup ça me frêne, je ne sais pas quoi faire avec moi même, alors j'écoute Mykki Blanco en boucle, ou Vespertine de Björk, en me disant qu'il faut que je m'achète de nouvelles baskets, et des semelles pour pieds plats. Je me demande si je ne vais pas juste aller en Inde, retourner à Varanasi quelques temps, et peut-être sur la plage de Palolem à Goa, comme en 2011, mais je ne sais pas si j'ai le courage pour l'Inde, là tout de suite maintenant.

Il y a 3-4 jours je suis sorti de ma rue, parce qu'il fallait que j'achète des trucs qui ne se trouvaient pas dans mon G20 au coin, et je me suis retrouvé à marcher de Monoprix en Franprix, pour trouver le déo que je voulais, pendant 1 heure, ça a été une torture d'être dehors, j'ai détesté ça, croiser des gens, et juste marcher au alentour, encore plus que pendant la Nuit Blanche, je ne sais plus quoi faire dans cette ville, c'est une sensation atroce, de se sentir sans but comme ça, et pas à sa place, les précédentes fois, cet été, j'avais plutôt été surpris d'être à l'aise justement. J'ai repris du poids, à force de ne rien foutre, je me sens gras, vieux, moche, triste, et pathétique de mes petits problèmes existentiels. J'ai besoin de fuir, mais je ne sais pas où, normalement je tourne en rond, en spiral descendante, avant de juste me lancer, comme pour reprendre mon souffle, un élan vital, d'un coup ça devient clair, je prends une décision, et un billet d'avion, mais là ça ne vient pas, je me sens bloqué, je me dis que je n'aurais pas dû rentrer.

Related Posts with Thumbnails

Archives du blog

Layout: NeimaD 2007 © - Chrome