mardi, octobre 17, 2017

Mogadiscio.

 "- On s'est déjà croisé
- Ah oui ? Dis m'en plus
- Je t'ai sucé haha mais c'était il y a longtemps
- Haha ok, et donc tu voulais recommencer ?"

L'histoire de ma vie amoureuse, en une courte pièce de théâtre Grindr.

Je crois bien que ça faisait 2 mois que je n’étais pas "vraiment" sorti de chez moi, genre plus de 30 minutes pour aller au G20/La Vie Caire, mais il faisait tellement beau ce week-end, grâce à l'ouragan Ophélia, que je suis allé me promener sur les quais. Il y avait beaucoup de monde dans la rue, et du vent, je déteste le vent, ça me rend complexé sur mes cheveux, heureusement qu'il faisait suffisamment beau pour porter des lunettes de soleil, j’espérais que cette balade me revigore, que la vue de Paris sous ce soleil me donnerait des frissons, comme avant, avoir le tournis en regardant la Seine, les perspectives, l'horizon, l’air, le dehors, mais finalement rien, tout semblait un peu trop beige/marron (Paris n'est plus grise depuis qu'on nettoie les façades), j’ai regardé tout ça comme un décors en carton, comme si je n’étais pas là, je ressens plus d’émotion quand je regarde un reportage sur un lieu qui m’est inconnu, bien calé dans mon lit, seul. J'ai quand même été bouquiner, Vernon Subutex Vol. 3, au Square du Vert-Galant, sur un banc, un peu au soleil, en écoutant LCD Soundsystem et Beck, c'était comme l'été, mais sans le pollen, avec les feuilles mortes qui volent au vent. Au final cela m'a fait du bien: j'étais content d'être de nouveau chez moi, tellement que j'ai dormi 12 heures et que j'ai recommencé à broyer du gris. J'ai vu que ThePirateBay n'était plus accessible qu'avec le VPN, censure de SFR ? Un de mes groupes préférés se sépare, et j'en suis bien triste, j'ai écouté en boucle leurs albums, surtout Two Dancers et Smother, j'ai hâte d'entendre ce qu'ils vont faire en solo, adieu Wild Beasts. Je n'avais jamais écouté St Vincent, et bien je vais continuer, parce qu'à part New York je trouve son dernier opus médiocre. Et le nouveau Beck (Colors) est beaucoup trop joyeux/popeux je crois, ou alors c'est moi qui n'aime pas la vie. J'ai envie d'être amoureux, de juste rouler dans un lit en écoutant de la musique, mettre mon nez derrière son oreille, ne rien faire de l'après midi, à part baiser paresseusement, mais il n'a pas le temps. J'ai vraiment bien aimé ma cure de Pollen Bio, j'ai eu l'impression d'avoir des cheveux en meilleur santé, une peau plus lumineuse, et un estomac paisible, je me sentais globalement mieux, j'aurai bien continué pour toujours mais il semble que ça soit mieux de le prendre en cure de genre 2 mois. La levure de bière était bien aussi, mais moins pour mon ventre qui n'aimait pas trop, et vu que l'estomac a autant de neurones qu'un chat, je préfère le garder joyeux. Je me suis dis que j'étais peut-être encore un peu trop jeune pour l'acide hyaluronique (qui est bien plus chère aussi), je vais essayer la Spiruline, je vous tiens au courant de l'évolution de ma décrépitude.

samedi, octobre 14, 2017

Harvey Weinstein.

 Après un redémarrage mon MacBook Pro de mi-2012 a refusé de s'allumer, il restait bloqué à la fin du chargement de la bar grise, j'ai fait toutes les manips conseillées sur les forums, j'ai bien cru qu'il allait falloir que je sorte entre 1500 et 2000€ pour un nouveau MacBook, vu ce que j'en fait ça m'aurait bien fait chier, mais finalement j'ai réussi à le relancer, en faisant une restauration d'une sauvegarde d'il y a 15 jours. J'y ai perdu les dossiers où je mettais mes séries télé/films, que j'avais exclu de la time machine, parce que trop volumineux. Dans la foulée j'ai décidé de repartir à zéro, ça faisait quelques temps qu'il ramait un peu, en réinstallant tout le système. Je me suis foiré en effaçant le disque dure, je me suis retrouvé dans l'impossibilité de remettre OS X parce que j'avais effacé le "partitionnement", mais en faisant alt+cmd+r j'ai pu récupérer la base du système en ligne (en tapant le mot de passe wifi en QWERTY sur le clavier AZERTY, à l'aveugle) et installer High Sierra. Ça m'a pris la journée. Il est redevenu beaucoup plus réactif déjà, on va voir si ça tient. J'avais beaucoup moins aimé la saison 2, mais la fin de Penny Dreadful était très chouette, surtout les 4-5 premier épisodes, très belle réalisation, et en général je n'aime pas quand on sépare les protagonistes pour qu'ils aient chacun leur petite histoire, au détriment de la principale, mais ici ça marche très bien, c'est même forcé et un peu ridicule quand ils finissent par se retrouver, une partie aurait dû mourir en court de route, il faut savoir se délester du poids mort (coucou Timothy Dalton/Rory Kinnear). J'ai commencé Mr Mercedes de Audience Network (?), parce que j'ai vu que Mary-Louise Parker était dans 6 des 10 épisodes, que c'était plutôt bien noté sur Rotten Tomatos (ce qui est quand même rare pour une oeuvre adaptée de Stephen King), et que l'histoire semblait intrigante, le pilot était chouette mais je n'ai pas enchainé les épisodes pour l'instant. Il y a des gens sur YouTube qui remontent les séries en ne gardant que les passages des personnages gay, ce qui permet de suivre leur histoire sans avoir à subir l'intégralité de The Night Shift par exemple, alléluia.

samedi, octobre 07, 2017

Juste la Fin du Monde.


  Ce début de saison 4 de Broad City ne m'emballe pas, ce qui me fait bien chier, par contre je suis content du retour de This Is Us, The Good Place et Grey's Anatomy, et même si je ne trouve pas ça génial je regarde avec plaisir Star Trek: Discovery. Cela ne m'a pas dérangé de regarder les pores du nez de Gaspard Ulliel en gros plan pendant 1 heure 38, mais le film Juste la Fin du Monde de Xavier Dolan ne m'a pas plus marqué que ça, comparé aux autres que j'ai vu de lui, on sent un peu trop que c'est tiré d'une pièce de théâtre, c'est un "film d'acteur", un film à performances, mais il m'a manqué une histoire, ou juste l'émotion. J'ai regardé Closet Monster aussi, je trouve Connor Jessup touchant, après le film n'est pas excellent, il y a tous les clichés du film d'ado gay et les défauts d'un premier film qui se veut arty, sans la fougue. J'ai bien chialé devant Amour de Haneke sur ARTE. Pendant ma crève je me suis fait tous les Reacts et Do They Know It? de Youtube, entre 2 pornos Mormons. J'en ai profité pour faire une cure de sommeil aussi, faisant les trois-huit: dormir - somnoler devant internet/des reportages sur France 5 où des enfants galérent pour se rendre à l'école à travers le monde - dormir, c'était un régale, je commence juste à en sortir. Il va falloir que je reparte bientôt, avant que Pole Emploi ne vienne me faire chier, cette situation n'est pas pérenne, il va falloir que je cherche un boulot que je gagne au loto.

samedi, septembre 30, 2017

Dotard.

 Je n'avais jamais regardé Pacific Rim parce que je pensais que c'était un navet sur la US Navy avec des extra-terrestres et Rihanna qui avait l'air nul, j'ai confondu avec Battleship apparement, je ne sais pas pourquoi. J'ai bien aimé ce film, un vrai bon Godzilla/ Transformers évolué, de super effets spéciaux, Charlie Hunnam torse nu, pas de temps mort, bien réalisé, efficace, un bon blockbuster quoi. J'aurais pu le regarder sur C8, mais j'ai préféré en streaming, au même moment que la diffusion, à mort les coupures pub. J'ai mangé de la tarte tropézienne, j'en rêvais depuis 1 mois, ça me rappelle les vacances d'été dans le Var quand j'étais enfant. J'ai découvert l'application Yuka, qui permet de scanner les codes barres dans les supermarchés et voir instantanément si les produits sont trop pleins d'additifs/ sucre/ sel/ gras ou non, très efficace, j'ai pu voir que les yaourts et crèmes que j'achète sont biens en fait, c'est plus chaud pour les gâteaux LU.

Au Myanmar les Rohingyas se font massacrer par l'armée, à Londres les gens se font de plus en plus attaquer à l'acide, en France le gouvernement croit encore à la théorie du ruissellement de Reagan et Thatcher alors que même le FMI n'y croit plus, et je ne consomme pas mais il serait vraiment temps de légaliser le cannabis, ça permettrait de libérer la police et la justice pour des choses plus importantes.

J'ai été bien pendant 6-7 jours, positif et ouvert, et puis j'ai chopé la crève, reporté mes "dates", j'ai du mal à dormir, et je conchie ce monde de merde.

vendredi, septembre 22, 2017

Rohingyas.


 Les nuages dans ma tête se sont dissipés, je me sens léger, j'écoute de la musique, je danse un peu en caleçon sur Wild Beasts ou Arcade Fire, je suis bien, juste là, maintenant, à l'abri, je n'ai pas la sensation de manquer quelque chose, je me laisse pousser les cheveux. J'ai même eu envie de voir des gens, enfin 1 à la fois, dans un espace familier, et de préférence nu, un garçon de 22 ans m'a dit que j'étais beaucoup mieux en vrai que sur mes photos, et pendant que je le baisais, j'ai pensé à Quand on a 17 ans de Téchiné. Je ne prends plus trop de plaisir quand je pénètre, je pense à autre chose à un moment, et j'ai juste envie que ça se termine, alors je finis par arrêter. Il m'a dit qu'il s'était déjà branlé plus tôt dans la journée, qu'il voulait juste quelqu'un en lui, je lui ai dit que je m'étais rendu compte en cour de route que j'avais plutôt envie de câlins, alors il est resté un peu plus longtemps. J'aime toujours sentir sous mes doigts la peau ferme et lisse d'un corps juvénile, la regarder, la respirer, la presser contre mes lèvres. Il a voulu revenir dormir avec moi, un peu plus tard dans la soirée, mais j'ai préféré rester seul, je suis bien seul. Je trouve Aaron Taylor-Johnson à mourir dans la dernière pub parfum de Givenchy, il a bien grandi depuis Kickass. Je mange des carottes râpées et des radis/pain/beurre. J'ai hâte d'entendre les prochains albums de Charlotte Gainsbourg et Björk. Et je me demande si je m'achète l'iPhone X je vais redevenir bel et jeune.

(La réponse étant non j'ai commandé chez Darty un iPhone SE 64Go reconditionné à 312€, je n'en pouvais plus de manquer d'espace et des problèmes de batterie de mon 5s 32Go)

jeudi, septembre 21, 2017

Isle of Dogs.

 

lundi, septembre 18, 2017

TWO DRUNK STEP-BROTHERS FUCK BAREBACK.

 Je fais souvent le même rêve, je suis de nouveau en terminale, dans un grand lycée, avec plein d'étages, de couloirs, et de terrasses, un hall immense tout en verre, je stresse parce que le bac approche, et je me rends compte que j'ai séché pleins de cours, je ne trouve pas ma salle de classe, je ne me souviens même plus de quel prof j'ai et ne comprends pas pourquoi je n'ai pas d'emploi du temps, par contre je sèche le sport sans problème, et à un moment je me demande ce que je fous là, vu que j'ai déjà le bac, alors mon subconscient m'invente une histoire comme quoi je le repasse pour avoir une meilleure mention, pour faire durer le supplice, mon subconscient est un connard.

L'autre jour j'étais prêt à sortir, pour aller au BHV acheter un nouveau store pour ma fenêtre, j'étais habillé, devant ma porte, mais je n'ai pas réussi à aller dehors, je me suis assis et j'ai essayé de me calmer, je suis juste allé acheter du miel bio, et des amandes bio, et des crèmes dessert à la gélatine de porc, en bas de chez moi, la perspective de marcher dans la rue, de croiser des gens, d'aller dans un grand magasin, étaient au dessus de mes forces. Je n'ai pas envie de bosser, je n'ai pas envie de voir des gens, j'ai du mal à sortir de chez moi, j'ai un peu arrêté de vivre, mais ça pourrait être pire, je pourrais être quelqu'un qui aime passer ses vacances au camping, ou a Ibiza. Je pense à ça quand je tombe sur un reportage sur les vacances des français la nuit, sur la TNT, ça me fait le même effet qu'un documentaire sur une tribu perdue dans l'Amazonie, je trouve cela fascinant, mais ça ne me donne pas du tout envie. C'est juste une continuité logique, ces petits constats de non-évolution, juste un peu plus triste au fur et à mesure, puis d'un coup je m'en fous, et je me vautre dans mon rien. #Fainéant

vendredi, septembre 08, 2017

How Do You Sleep ?

 Ces lundis où internet est un champ de mine, où il faut naviguer en évitant les spoilers, où il faut gérer son excitation et ses attentes, bien que je ne me souvienne pas avoir déjà été réellement déçu par un episode de Game of Thrones, attendre la fin du téléchargement (mais ça c'était avant de passer à la fibre), vont me manquer, ça a été une putain de saison. Il ne reste plus que 6 épisodes, qui ne seront diffusés qu'en 2019 selon les rumeurs, j'espère que le Spin-off traitera de la grandeur et de la chute de Valyria.

J'ai repris le visionnage de Veep, 2 saisons en 1 après midi, je n'avais pas trop aimé les premiers épisodes en 2012, je me suis dit que j'allais lui redonner une chance, vu les récompenses et critiques dithyrambiques, c'est pas si mal, j'ai rigolé par moment, et certains passages sont chouettes, mais globalement j'ai toujours un problème avec l'incompétence, ça me donne envie de les tabasser à mort en hurlant. J'avais eu le même problème avec Parks and Recreation, ça ne me fait juste pas rire, dans Brooklyn Nine-Nine ils arrivent à être drôles tout en étant des flics efficaces (à part 2 personnages très secondaires). Dans Veep la moitié du staff fait des erreurs digne d'un chimpanzé (Mike et Gary) et oblige l'autre moitié à rattraper le coup, en boucle, et par moment je trouve cela juste insupportable, après j'aime bien le personnage interprété par Julia Louis-Dreyfus. Je me fais des parties de batailles de ballons de Mario Kart 8 deluxe, en mode portable sur la Switch, ce qui est bien plus drôle qu'en mode télé, bizarrement. J'hésite à m'acheter Mario + The Lapins Crétins: Kingdom Battle, les présentations du game play sur YouTube ne me donnent pas super envie, ceux de Mario Odyssey non plus d'ailleurs, par contre j'aime beaucoup les graphismes du prochain Yoshi, on verra si ce n'est pas juste un jeu pour les 6-12 ans.

L'ouragan Irma a évité la Guadeloupe, et donc ma mère, heureusement car les images de St Martin et St Barth sont impressionnantes, j'ai suivi l'évolution sur le très beau site Windy.com. J'ai bien aimé Guardians of the Galaxy 2 et surtout bébé Groot, j'écoute LCD Soundsystem ou Brockhampton, et j'ai super envie de manger de la tarte Tropézienne.

mercredi, août 30, 2017

Figs.

 “I saw my life branching out before me like the green fig tree in the story. From the tip of every branch, like a fat purple fig, a wonderful future beckoned and winked. One fig was a husband and a happy home and children, and another fig was a famous poet and another fig was a brilliant professor, and another fig was Ee Gee, the amazing editor, and another fig was Europe and Africa and South America, and another fig was Constantin and Socrates and Attila and a pack of other lovers with queer names and offbeat professions, and another fig was an Olympic lady crew champion, and beyond and above these figs were many more figs I couldn't quite make out. I saw myself sitting in the crotch of this fig tree, starving to death, just because I couldn't make up my mind which of the figs I would choose. I wanted each and every one of them, but choosing one meant losing all the rest, and, as I sat there, unable to decide, the figs began to wrinkle and go black, and, one by one, they plopped to the ground at my feet.”
Sylvia Plath - The Bell Jar

mercredi, août 23, 2017

Painted Ruins.

 Les gens sont vraiment atroces dans Top of the Lake: China Girl, encore plus que dans la saison 1, où ils avaient ce coté rednecks du bout du monde qui les rendait fascinants, là ils sont juste immondes et pathétiques, et puis les hasards de l'enquête /intrigue passaient dans un blède mais dans une grande ville comme Sydney c'est tiré par les cheveux, il manque aussi les sublimes paysages de Nouvelle Zélande. J'ai aimé les 2 premiers épisodes, la réalisation et le jeux d'acteur sont toujours aussi brillants, mais après je n'ai pas aimé cette saison 2, elle m'a mis mal à l'aise par moment, et m'a agacé surtout, tous ces adultes apathiques face à une gamine qui mérite une bonne baffe dans la gueule, et des policiers incapables de bosser tellement ils sont bloqués dans leurs histoires personnelles, je regrette presque qu'il y ait eu une saison 2. Par contre j'aurai aimé que Jane Campion réalise The Handmaid's Tale, c'est la mise en scène qui ne m'a pas fait adorer cette très bonne série autant que j'aurai pu, malgré un cast et une histoire fascinante, il me manquait ce petit truc de génie que Top of the Lake a clairement, et elle rend Elisabeth Moss encore plus hypnotique. Je suis légèrement mitigé sur cette 7ème saison de Game of Thrones, d'un coté j'aime tellement cette série que je dévore les épisodes avec jubilation, mais il y a de gros problèmes de scénario, ne serait-ce que sur la temporalité des évènements, tout va trop vite, du coup cette épopée minutieuse et aux détails soignés devient plus grossière, moins subtile, on sent les raccourcies pour arriver plus vite à la fin, ce que je trouve dommage, l'histoire méritait d'être mieux traitée. Si vous avez vu l'épisode 6 et que vous lisez l'anglais cet article résume bien ce que j'en pense. C'est probablement une question d'argent, en réduisant le nombre d'épisodes ils peuvent allouer un budget plus important à la minutes, et donc mettre plus de combats, de zombies et de dragons. Bon, ça reste ma série préférée quand même, cette excitation que je ressens au moment du générique, et je regarde tous les episodes sur le bord de mon lit, en retenant mon souffle.

J'ai bien rigolé devant ce Honest Trailer pour Alien 6, c'est exactement ce que je pense du film. J'ai reçu mon matelas le lendemain du précédent post, ils ont eu des retards à cause du succès dût à la note de QueChoisir, note méritée, je me réveille sans mal de dos, c'est un plaisir. Je me suis acheté des boxers Calvin Klein sur ebay (3 pour 26€ frais d'envoie inclus), ça fait des années que je ne porte que des caleçons, mais comme je suis bientôt vieux je me suis dit que pour éviter d'avoir les testicules au genoux dans quelques années il faudrait surement que je commence à les maintenir, et puis tous le monde ne porte que ça. Je n'aime pas du tout la sensation, je me sens engoncé et ça tient vraiment chaud, c'est tellement plus agréable de laisser tout ça en liberté, enfin bon, je vais surement m'habituer. Je me tripote vaguement la bite en scrollant des tumblr gay, en mangeant des Pépitos, comme un long dimanche après midi, ça ressemble à la retraite.

vendredi, août 18, 2017

Baby Be Simple.

 J'ai regardé une saison entière d'une série ridicule, mal jouée, et aux dialogues pathétiques, en une journée, pour voir Matthew Daddario et Harry Shum Jr se faire des bisous, à la fin. J'ai commencé une cure de Pollen multifloral bio dégueux, j'ai remplacé mon jus d'orange par des oranges, et la majorité de mes gâteaux par des amandes et noisettes bio, vu que le sucre est un poison, je profite des nectarines jaunes et des abricots, et j'ai gardé le Crunch, parce que faut pas déconner. J'ai fini la quête principale de Zelda: Breath of the Wild, j'ai tué le grand méchant, délivré la princesse, vu le générique de fin, maintenant je reviens en arrière pour finir les quêtes secondaires et me balader, on verra si j'ai le courage de faire l'Epreuve de l'Epée, je vais surement acheter Super Mario Odyssey quand il sortira fin octobre. Ce midi je me suis commandé des sushi, j'en ai eu super envie d'un coup, que j'ai mangé devant Project Runway S16E01. J'ai fait une petite radio des sons de mon été, cet été qui a commencé dés janvier pour moi cette année, même si juillet et août ressemblent plus à un automne maussade, j'attends toujours mon nouveau matelas, il faudrait que j'aille faire un tour chez Ikea aussi. J'ai vu que c'est mon ancienne boss qui a produit la série estivale de TF1, putain ça va faire 10 ans déjà, je me suis demandé si je ne devrais pas lui envoyé un petit message pour prospecter si elle aurait un poste pour moi sur la saison 2, ou autre, mais je ne suis pas sûr d'être prêt à retravailler.


 { Radio Deezer SUMMER (2017 Part 1): Frank Ocean - Chanel | Lana Del Rey - Summer Bummer (ft. A$AP Rocky) | ANOHNI - Paradise | Kendrick Lamar - Love (ft. Zacari) | Arcade Fire - We Don't Deserve Love | Charli XCX - Boys | Perfume Genius - Die 4 You | Lana Del Rey - When the World Was at War We Kept Dancing | The xx - Brave For You | Palace - It's Over | Andy Shauf - The Magician | Lorde - Perfect Places | Arcade Fire - Creature Comfort | Alt-J - Deadcrush | Feist - Baby Be Simple | Sufjan Stevens - Mercury | Arca - Reverie | Sampha - Plastic 100°C | Cass McCombs - Bum Bum Bum | Mac Demarco - This Old Dog | Lorde - Liability }

samedi, août 12, 2017

Maybe We Don't Deserve Love.


 Comme je ne pars pas, pour l'instant, je me suis acheté un nouveau matelas, le miens datant de quand j'étais ado chez mes parents et est clairement une ruine, j'ai commandé un mémoire de forme Emma, le mieux noté par QueChoisir, pour 509€ (Soldes de -15%), il est garanti 10 ans ce qui fait du 51€/An, et vu que je passe ma vie au lit, c'est un bon investissement. J'ai pris aussi un oreiller mémoire de forme en promo à 19€ sur Amazon, les commentaires étaient bons et il est très bien. J'ai toujours envie de me prendre une télé plus grande, Samsung semble être la meilleure option, déjà niveau prix, mais je m'y perds dans leurs produits, et ils n'ont pas l'air super fiable, ni honnête pour le SAV non plus, je préférerai acheter un modèle vendu par Darty plutôt qu'en promo sur internet. En plus il faudra que j'achète une barre de son bluetooth parce qu'ils ont supprimé les sorties audio. Je vais peut-être attendre que la technologie Oled soit abordable et du coup prendre une LG ou Sony. Alien: Covenant a un peu les mêmes problèmes que Prometheus, je ne comprends pas comment on peut faire un film où des scientifiques qui arrivent sur une planète inconnue ne portent pas de combinaison anti-bactérienne et que l'équipage ne soit pas mieux formé aux protocoles de quarantaine pour protéger la colonie, c'est risible, à partir de là le reste ne peux pas marcher, et puis c'est quoi cette obsession d'engager des actrices insipides et transparentes ? Après Noomi Rapace c'est Katherine Waterston qui joue ce rôle, on voit bien qu'ils essaient de reproduire Ripley, mais elles n'arrivent clairement pas à la cheville de Sigourney Weaver. La nuit je suis passé du Zoo Humain sur NRJ12 et NT1 au Zoo tout court sur France 4, c'est bien plus intéressant, même si le concept de zoo me met mal à l'aise, l'anthropomorphisme à la vie dure, alors que pour un animal être nourri et en sécurité est quelque chose qui n'existe pas vraiment dans la nature, et est probablement le but ultime, après on ne m'empêchera pas de préférer voir un animal en liberté, dans un reportage de la BBC.

Les voitures continuent à servir d'armes aux détraqués islamistes, le Vénézuela s'enflamme, la Chine tremble, le Yémen sombre, les USA et la Corée du Nord se menacent mutuellement d'une destruction imminente, dehors il pleut et j'ai froid, la plage me manque, je me sens comme un rien, vivement les vacances.

vendredi, août 11, 2017

Busy Thinking 'bout Boys.

[Charli XCX - Boys]

dimanche, août 06, 2017

What the Fuck are Perfect Places, Anyway.

 J'ai eu des voisins AirBnB hispanophones, pendant quelques jours, et ça ne m'a pas donné envie d'acheter ce billet pour l'Amérique latine, je n'aime pas trop cette culture bruyante et fêtarde, sa musique, sa religiosité, et localement sa violence, je n'en ai pas envie pour le moment, donc je verrai plus tard pour y aller. J'ai l'impression qu'à chaque fois que je baise je me tape une insomnie après, du coup j'ai regardé de la télé poubelle française la nuit, les ex de couples parfaits de la villa des coeurs brisés, sur NRJ12 et NT1, ça fait des années que je n'avais pas fait ça, c'est toujours plein de gens distingués et physiquement intelligents, qui sont payés pour partir en vacances et se faire torturer psychologiquement par des équipes de prod, good for them.

Des fois j'écoute David Bowie le matin, je reste au lit, je regarde les championnats d'athlétisme de Londres, je mange des pêches jaunes, je me promène dans les recoins du royaume d'Hyrule, à la recherche de fossiles de baleines et de sanctuaires cachés, la princesse attendra. Je trouve qu'ils vont trop vite dans Game of Thrones, j'ai l'impression qu'on nous presse vers la fin, comme si il fallait faire vite, c'est un peu trop dense, ce qui gâche un peu mon plaisir, j'aurai préféré qu'ils nous fassent 10 épisodes comme d'habitude, il y a largement matière à. J'ai commencé la saison 2 de Top of The Lake et c'est brillant, Elisabeth Moss y est excellente, comme dans tout, mais encore plus là, et je me demande si ce n'est pas le meilleur rôle de Nicole Kidman. C'est la canicule dans le sud, ici il fait plutôt frais, on prévoit plus de 150 000 morts dût aux vagues de chaleurs d'ici la fin du siècle en Europe, et que l'Asie du Sud ne sera plus habitable, je change de position, mets la musique un peu plus fort, the ashes of everything now.

lundi, juillet 31, 2017

Despacito.

 L'épisode 8 du retour de Twin Peaks était un chef d'oeuvre, autant j'ai tendance à m'ennuyer devant cette série et trouver pas mal d'histoire inutile et ridicule (Doogiiieee!), autant j'ai été scotché devant l'écran du début à la fin sur celui là. On voit plutôt ce genre de vidéo au Palais de Tokyo qu'en prime time à la télé, bravo David. J'ai regardé l'épisode 2 de Big Little Lies et je n'arrive juste pas à m'intéresser à leurs petites histoires, et je crois que je n'aime pas Reese Witherspoon. Je n'ai capté qu'à la fin de Prometheus que je regardais un film de l'univers "Alien", sans doute le moins bon, la majorité des personnages ne sert à rien (coucou Idris Elba et Charlize Theron), certains principaux jouent mal (coucou Noomi Rapace), tout le monde est tellement inefficace et idiot, et l'histoire manque de structure, c'est dommage parce qu'il ne fallait pas grand chose pour en faire un bon film. J'ai envie de dire la même chose de Tomorrowland, dont l'idée originale est très chouette, mais le résultat final est assez médiocre.

Ce mois-ci j'ai dépensé 300€, 70€ de frais fixes et 230€ de nourriture, du coup j'ai mis de coté 230€ sur mon allocation chômage, ça aide de vivre comme un reclus #CigaleAscendantFourmis. Et je n'ai jamais entendu la chanson Despacito.

vendredi, juillet 28, 2017

Just Make it Painless.


 J'ai trouvé un aller-retour pour Lima à 694€, à partir du 1er septembre, sur American Airline, les billets sont tellement plus chères que vers l'Est, partir 5-6 mois me semble bien, je sais que j'aime l'Asie, je ne me souviens plus comment je me sens en Amérique du Sud, j'avais 16 ans quand j'y suis allé, Brésil/Paraguay/Bolivie, je n'ai pas envie de me sentir bloqué là-bas. Ce continent est bien plus grand que l'Asie du Sud Est aussi, rien que le Pérou fait 2 fois la France, je ne compte pas en faire le tour en 1 fois, je préfère me dire que je reviendrai. Aller voir le Sud du Pérou pendant 1 mois, et surtout le Machu Picchu, avant fin septembre pour rester dans la bonne période, passer par le Lac Titicaca pour aller au Salar de Uyuni en Bolivie, puis me balader dans le Nord de l'Argentine, aller au Chili, au niveau de Santiago, et remonter le pays jusqu'au Pérou.

Je n'arrive pas à me décider à acheter ce billet et ça m'angoisse, j'ai cette sensation que si je ne pars pas vite je serai trop vieux, qu'il ne me restera pas suffisamment d'énergie pour faire de longs voyages, je vais entrer dans ma 40ième année en novembre, et après je serai mort. Mais je n'ai plus l'excitation du voyage de quand je partais moins souvent, je me demande si je ne devrais pas plutôt attendre un peu avant de repartir, ne me faire qu'un seul grand voyage par 12 mois, même si rester ici est une douce torture. Ma vie sociale est au point mort, je n'ai pas envie de reprendre contacte avec mes "amis", je n'ai pas envie de parler de ce que je devrais faire au lieu de glander, de parler de leur vie que je n'envie pas, et essayer de passer outre cette sensation que je n'ai rien en commun avec eux, je n'ai pas le courage de faire semblant. J'ai ce même blocage avec les garçons, je n'ai pas envie d'expliquer ma vie, il n'y a pas de place pour quelqu'un d'autre dans ma bulle.

Je crois que je vais faire ça, m'occuper de petites choses, de mon appart, regarder des séries, écouter de la musique, jouer sur ma Switch, laisser des gens entrer dans ma vie, un peu, me poser un peu plus que dans l'attente de repartir, et voir ce qu'il se passe. Je sais comment ça va finir, j'ai vécu la même chose l'an dernier, mais je vais déjà poser cette angoisse là pour l'instant, et essayer de respirer un peu.

samedi, juillet 22, 2017

When the World Was at War We Kept Dancing.

 Je reçois des e.mails de Melania Trump qui me confirme l'arrivée prochaine d'un chèque de 60M de dollars de la part du gouvernement du Bénin, j'ai envie de dire: c'est pas trop tôt ! Au début je trouvais qu'on entendait la duckface dans la voix, un peu comme si Ke$ha se prenait pour Regina Spector, mais finalement j'aime bien le nouvel album de Lorde. L'album de Lana Del Rey a leaké 2 jours avant sa sortie officielle, et celui des Arcade Fire une semaine avant, et je n'ai pas été envoûté à la première écoute. Il y a 3-4 chansons que j'aime beaucoup sur Lust for Life, mais dans l'ensemble je trouve qu'il est trop long et qu'il manque de "personnalité", alors que pour les 3 précédents une ambiance globale bien marquée émanait clairement, mais bon j'avais trouvé Honeymoon fade à la première écoute, et je l'ai passé en boucle pendant 1 an, le son de Ultraviolence me manque. Pour Everything Now je ne sais pas, trop disco/funk déjà, j'aime bien 3-4 morceaux, mais je ne suis pas sûr d'y revenir souvent. La saison 2 de Preacher est tellement mieux que la première, qui n'était qu'une mise en place beaucoup trop longue, on est enfin entré dans l'action, et c'est un joyeux bordel assez jouissif. Je rêvasse devant Planet Earth II, je ne bouge pas trop, de peur qu'on me voit.

lundi, juillet 17, 2017

Summer Bummer.

 J'ai saturé de films aussi, de télé en général, alors je me suis plongé dans Zelda, parfois pendant 10 heures d'affilées, j'ai peur du moment où je vais arriver à la fin, c'est pour ça que je ne vais jamais au bout d'aucun d'eux, je m'arrêtes toujours juste au moment du dernier boss, comme ça, même si je n'y joue plus, j'ai l'impression de encore pouvoir, le jeu n'est pas "fini". C'est un sublime jeu, mais je préférais le coté plus sombre de Twilight Princess, si je dois pinailler. J'ai préparé mon premier gratin dauphinois, à moi l'étoile Michelin. Je trouve dommage que les Emmy's aient encore snobé BoJack Horseman. J'ai été triste d'apprendre la mort de l'acteur qui jouait Lafayette dans True Blood, il avait le même âge que moi. Une fois que j'en ai eu marre de jouer (je suis arrivé au dernier "donjon"), j'ai regardé Birdman et Ghost in the Shell, que j'ai bien aimé. Je m'ennuie, je préfère l'été à Paris quand il y a des JO, ça ira mieux une fois que les albums de Lana Del Rey et Arcade Fire seront sortis, même si ce dernier, à l'écoute des singles, ne présage pas un chef d'oeuvre (je n'aime pas le disco ni la voix de Régine Chassagne). Et puis Game of Thrones vient de reprendre.

J'ai envie de manger des empanadas, donc je vais surement aller en Amérique du Sud, maintenant reste à savoir où, quand, et combien de temps.

lundi, juillet 03, 2017

Peak TV.

 J'ai vraiment un penchant pour les séries "féministes", créés, produites et/ou réalisées par des femmes, des séries que j'ai binge-watché en une après-midi, comme l'artistique et obsessionnelle I Love Dick, de Jill Soloway (Transparent) basée sur un roman de Chris Kraus, la dépressivement hilarante One Mississippi de Tig Notaro et Diablo Cody, la thérapeutique Fleabag de Phoebe Waller-Bridge, la catchy 80's GLOW de Liz Flahive and Carly Mensch, produite par Jenji Kohan (créatrice de Weeds et Orange is the New Black), et bien sûr Girls de Lena Dunham, qui a fait 2 dernières saisons proches de la perfection. J'ai plus pris mon temps avec The Handmaid's Tale, basée sur l'oeuvre de Margaret Atwood et produite par sa captivante actrice principale Elisabeth Moss, il en fallait un peu pour digérer. BoJack Horseman saison 3 est juste brillante de mélancolie, Mr Robot saison 2 était un peu moins parfaite que la saison 1 mais ça reste une excellente série, heureusement qu'il y a eu la presque sans faute saison 2 de RuPaul's Drag Race All Stars parce que la 9éme saison régulière était vraiment en dessous (même si le final était grandiose), This Is US m'a fait chialer comme rarement, Halt and Catch Fire saison 3 était meilleure que la 2, et j'ai hâte de voir la prochaine qui serra aussi la dernière, LEGION qui nous offre enfin une série de mutants avec une ambition artistique, et Stranger Things pour sa terrifiante beauté vintage. J'ai été envoûté par Evan Rachel Wood et Thandie Newton dans Westworld, par son intrigue, ses paysages, son atmosphère, ce qui en a fait ma série préféré des 12 derniers mois, avec Atlanta de Donald Glover/Childish Gambino, qui est un pure bijou, autant dans la réalisation que l'intelligence des situations.


J'ai pensé ajouter une ligne de 5 séries supplémentaires à ce top, mais c'était un peu tricher, c'est bien aussi de faire des choix. Je vais donner des mentions spéciales pour les séries recalées, déjà au jeu des actrices de FEUD: Bette & Joan et American Crime Story: The People V. OJ Simpson (diffusé plus tôt en 2016 mais quand même), Susan Sarandon, Jessica Lange et Sarah Paulson sont énormes. Je suis mitigé sur cette saison 3 de Fargo, j'ai beaucoup aimé le pilot et la partie autour de Gloria et son enquête, il y a des moments de pur génie, notamment l'épisode à Los Angeles avec le petit robot, la poursuite dans la forêt, beaucoup moins l'histoire entre les jumeaux, même si la fiancée est excellente, et encore moins le mafieux. Black Mirror aurait pu être là juste pour l'épisode "San Junipero". American Gods n'est pas passé loin, plus pour mon envie de voir la suite que par réel engouement pour cette jolie saison 1 un peu trop décousue qui ne raconte par grand chose au final, une première saison pour mettre en place ce qui va venir ensuite, comme pour Preacher, et sans doute le plus beau générique de l'année, avec ceux de GLOW et Westworld. Le retour de Twin Peaks a de grands moments, mais je me fais un peu chier devant, le jeu n'est pas toujours au niveau, des personnages qui étaient attachants de par leur singularité en font des tonnes, ce qui est agaçant, particulièrement ceux du commissariat, j'aurais préféré qu'ils aient des rôles plus petit genre clin d'œil, je verrai sur la longueur, même si je pense que faire 18 épisodes est vraiment se tirer une balle dans le pied. J'attendrai la fin pour voir s'il elle ferra parti de mon top la saison prochaine. House of Cards saison 5 est encore plus tirée par les cheveux que les précédentes, ça se regarde bien, c'est divertissant, joli, bien joué, et facilement binge-watchable, mais le scénario est bancale et tire en longueur des situations improbables et inutiles, une saison pirouette, où à la fin on est revenu au début. J'aime bien l'acteur principal, Riz Ahmed (Dead Set, The OA, Girls), mais je n'ai pas eu envie d'aller plus loin que le pilot de The Night Of, pour l'instant, même chose pour Big Little Lies. Et Tom Hardy n'est pas assez déshabillé dans Taboo pour que je continue. Je n'ai pas trop aimé Transparent saison 3 ou UnReal saison 2. Il manque aussi Broad City et Game of Thrones, c'est dû au fait qu'elles sont en retard sur leur date de diffusion habituelle.

Le niveau était haut cette année, au final, sur les 15 séries, il y a 10 nouveautés, 8 sont des "comédies", 6 et demi viennent de plateformes internet (Netflix, Amazon, Hulu), et je recommande chacune d'entre elles chaudement. Ma sélection va donc de début juillet 2016 à fin juin 2017, pour les séries dont j'ai regardé la saison entièrement, elles sont plus ou moins dans l'ordre/arrangées pour faire joli, et je ne sais pas trop pourquoi je fais ça aussi sérieusement.

samedi, juillet 01, 2017

The Neon Demon.

 Je suis arrivé à saturation de séries, j'ai envie d'histoires qui se terminent rapidement, du coup, pour faire une pause, j'ai regardé quelques films. Je ne suis pas sûr d'avoir adoré The Neon Demon pendant que je le regardais, mais j'aime beaucoup les images et l'atmosphère qu'il m'en reste, un film de Nicolas Winding Refn quoi. Mad Max Fury Road est très beau mais il n'y a pas de place pour l'histoire ou même le jeu d'acteur. Je me suis fait chier devant White Bird in a Blizzard de Gregg Araki, j'ai même trouvé qu'Eva Green ne jouait pas super bien dedans, et connaissant le réalisateur la fin était facile à deviner. J'ai beaucoup aimé Arrival, Interstellar aussi, que j'ai enchainé avec The Martian, puis Passengers, j'avais une grosse envie de films de science-fiction et d'images de l'espace, j'ai vu aussi Life et Oblivion dans le même genre. J'utilise PopCorn Time, qui ne marchait pas super avec mon ancienne connexion, ça me permet de faire comme si j'étais dans l'avion et de regarder des films que je n'aurai jamais téléchargé, genre The Lego Batman Movie, Suicide Squad, Inside Out. Tout ça en 4 nuits, je n'ai pas récupéré de mon insomnie de mardi dernier, du coup je les enchaine dans un état de demi conscience, entrecoupé d'épisodes de Face Off, Hoarders, ou Riverdale. Je crois que j'en suis sorti.

jeudi, juin 29, 2017

Creature Comfort.


 

mercredi, juin 28, 2017

This Is Not a Love Letter.

 Avec mon abonnement fibre REDbySFR j'ai accès aux titres de presse du groupe, gratuitement, forcement il n'y a aucun des journaux /magazines que je lis, ou que j'ai envie de lire, sauf peut-être "Chats d'Amour", non mais y'a vraiment un magazine qui s'appelle comme ça... Alors dans la liste j'ai téléchargé Voici, pour voir, je ne connais pas les 3/4 des gens dont ils parlent, et ça semble écrit pas des enfants de 12 ans, quand je pense que j'ai connu des gens qui l'achetaient. Je fais des insomnies, je tourne dans mon lit en ayant trop chaud ou trop froid, voir les deux en même temps, je passe des heures à essayer de me concentrer sur ma respiration avant de me mettre a penser à la recette du gratin dauphinois, il faut que j'achète un plat à four, et un moule à tarte, je ne mange pratiquement plus que des croques monsieur et des crottins de Chavignol chauds depuis que j'ai ce four. C'est marrant que l'Europe subisse une cyber attaque géante le jour ou elle inflige une amende de 2,7 millards de $ à Google.

Et j'ai réussi à faire un post sans parler de série télé. 😁

samedi, juin 24, 2017

The Gorgeous Ladies of Wrestling.

 C'est la canicule, je reste enfermé chez moi, les stores fermés, avec mon ventilo, à regarder des épisodes de Fargo, la saison 5 de House of Cards en entier et When We Rise, en mangeant des glaces passion-vanille et des cerises. J'ai décidé de regarder moins de séries en même temps, aller au bout de la saison et ensuite en commencer une nouvelle, et surtout me plonger dedans, c'est moins confus comme ça, ça m'a permis de enfin regarder la saison 1 de Preacher en entier, et bien que le début soit un peu lent c'était très chouette après, et je suis content que la saison 2 commence genre demain. J'ai commencé la brillante et hilarante nouvelle série Netflix, sur le catch féminin, avec Alison Brie (Community, Mad Men): GLOW, la sympathique série Amazon: Sneaky Pete et la tire-larme saison 5 de Nashville. Je ne parle que de séries parce que c'est tout ce qu'il se passe dans ma vie, ça et le pollen.

J'avais oublié que l'on voit le faisceau de la tour Eiffel par la fenêtre, au dessus de chez moi, où que l'on pouvait voir les étoiles dans le ciel de Paris. Par moment j'ai l'impression que mon cerveau ne fonctionne plus bien, j'oublie le sens de mots simples et courants, j'ai du mal a retenir les choses, ça a peut-être toujours été le cas, je ne sais plus trop, ou alors je disparais juste petit à petit.

jeudi, juin 15, 2017

Breath of the Wild.

 C'est étrange, j'ai passé genre une vingtaine de jours à Paris en 2017, pour l'instant, et j'ai ce sentiment de ne rien faire de ma vie, avant je partais 1 mois dans l'année et ça suffisait à légitimer mon existence. J'ai mangé des gariguettes en regardant Rolland Garros, des croque-monsieurs maison et des cerises, été déçu par l'elimination de Julien Bayou, candidat EELV dans ma circonscription, dés le premier tour, je ne comprends toujours pas pourquoi les gens votent "En Marche", bu des bières en terrasse avec de vieux amis, et je joue à The Legend of Zelda: Breath of the Wild. Je suis vraiment nul aux jeux vidéo, et je crois que je préférais quand c'était plus une aventure linéaire, comme dans Twilight Princess ou Skyward Sword sur la Wii, là je aire sans but pendant des heures dans ce monde immense, je perds mon cheval tout le temps, j'oublie les informations que je dois retenir pour finir des quêtes, et je me fais tuer dés qu'il y a un combat, je suis vraiment une brêle, mais j'aime tellement ce jeu. Un pote m'a demandé pourquoi je n'arrêtais pas de jouer alors, je lui ai répondu que j'étais nul à la vie aussi mais que je n'arrêtais pas pour autant. C'est vraiment cool d'avoir la fibre, je peux télécharger un episode en moins de 5 minutes, parfois jusqu'a 3Mo/sec, alors qu'avant ça prenait 2 heures, littéralement, ça change tout, et pour la moitié du prix. J'ai eu l'impression de me prendre un coup de poing, en pleine tête, en regardant le pilot de The Handmaid's Tale, je suis resté sonné, avec la nausée, pendant au moins une heure après, ce n'est certainement pas une série que je vais binger, mais putain, wow, et puis Elisabeth Moss quoi. Et j'ai adoré le premier épisode de cette saison 3 de Fargo, j'ai l'impression que c'est mieux chaque saison, dommage que ça soit probablement la dernière. J'ai laissé tombé le livre que je lisais en Guadeloupe: The Days of Abandonment de Elena Ferrante, filé par une gars rencontré au nord de la Thaïlande, sur une femme qui se fait larguer par son mari, j'ai trouvé ça intéressant au début, d'avoir ce point de vu, et puis je me suis demandé pourquoi je m'infligeais ça. J'ai donc arrêté de le lire à la moitié, et je viens de commencer Vernon Subutex tome 3 de Virginie Despentes, l'après midi au parc, ça va déjà beaucoup mieux. J'ai toujours les oreilles un peu bouchées, comme si la pression était différente ici.

mercredi, juin 07, 2017

Tremendous Sea Of Love.

 Je suis chez moi, dans les limbes du décalage horaire, le pollen m'empêche d'aimer être dehors, j'ai enchaîné la fin de 13 Reasons Why, que j'ai bien aimé, et LEGION, qui est une série brillante, mais qui ne me touche pas vraiment, comme ont pu le faire Mr Robot ou Westworld dont j'ai été fan rapidement, je reste un peu à l'extérieur, j'ai trouvé le début de A Series of Unfortunate Events très beau, mais super chiant. Le pilot de American Gods est un peu décevant, certains effets spéciaux font vraiment cheap, genre le sang qui gicle façon Spartacus (série ridicule de la même chaîne) ou l'arbre qui gifle le héros, et le personnage/acteur principal manque cruellement de charisme, mais j'ai quand même eu envie de voir la suite, j'ai bien aimé le "dieu internet", le bison au yeux en feu, le sublime générique, le gars qui jouait dans Deadwood, les images de synthèses sont plus subtiles et jolies dans les épisodes qui suivent, il y a un sacré casting, et j'adore le personnage interprété par Gillian Anderson, une chouette série pour le moment. Sinon, Twin Peaks.

J'ai décidé de changer de tout, j'ai pris un abonnement fibre chez Red by SFR, 10€ par mois, en espérant que mon passif avec Numéricable ne va pas bloquer l'opération, je quitte donc l'ADSL de Bouygues/Darty (20€/mois), je n'en peux plus d'avoir une connection aussi lente (parait que mes lignes téléphoniques sont trop vielles), je change aussi de forfait chez Sosh, et pour profiter de la promo 10€ pendant 1 an, au lieu de 25, le forfait illimité 40Go (j'avais celui 10€ pendant 1 an, au lieu de 20, illimité 20Go, promo qui se termine ce mois-ci), je dois résilier et me réabonner, je vais encore changer de numéro. J'ai aussi commandé un four combiné Samsung à 300 balles, pour faire des gratins et des croque-monsieurs, voir des tartes, parce qu'on peut rêver. Je mange du crunch et des amandes en écoutant les derniers Alt-J, Passion Pit, London Grammar, et Sufjan Stevens (and co) avec divers degrés d'appréciation, bougie Madeleine et Mario Kart 8, je n'ai pas le courage de coucher avec des gens, j'ai froid.

jeudi, juin 01, 2017

ABBArcade Fire.

[Everything Now - Arcade Fire]

mercredi, mai 31, 2017

Brume de Sable.


 J'ai retrouvé une carte de mes grands-parents maternels quand j'étais chez mon père, le mot était signé "mamie et papy" de la main de ma grand-mère et il était ajouté "Marcel" de celle de mon beau grand-père, ça m'a fait me souvenir que quand j'étais petit il me disait de ne pas l'appeler "papy", parce qu'il n'était pas "mon grand-père biologique", alors qu'il est avec ma grand-mère depuis avant ma naissance, du coup, juste avant d'arriver chez eux, pour Noël ou Pâques, mes parents me disaient, devant la porte: "n'oublie pas de l'appeler papy surtout", j'adore mes parents. Je pense à ça parce que j'ai arrêté de penser à eux il y a quelques années, il y a eu une engueulade de famille entre ma mère et son frère, et il a dit à son fils biologique de "jeter ma mère dehors", elle était en visite à Toulouse chez lui, ce que ce connard a fait, bref, je n'ai jamais été très famille, je ne me suis jamais vraiment intéressé à ces gens, parce que je ne les voyais que 3-4 fois par an, et qu'ils étaient des étrangers de toute façon, jamais vraiment investi. Mais c'était "la famille", alors je ne me demandais pas si je les appréciais en tant que personne, ils étaient là, c'est tout, et il fallait faire avec. Sauf que maintenant ils n'existent plus vraiment, leur réaction, comment ils ont essayé de me mêler à leurs histoires, alors que je leur demandais de ne pas le faire, comment ils m'ont poussé à prendre parti, et quand j'ai pointé leur responsabilité dans tout ça ils l'ont mal pris, il a mal pris que je dise que "sa" famille a un problème avec l'alcool, ce sont ses mots, "sa" famille, comme si ce n'était pas la mienne, alors je les ai vu pour qui ils étaient, et le décorum est parti en fumé. Et puis ma grand-mère s'est excusée, excusée de ne jamais vraiment avoir été une "vraie grand-mère pour moi", j'ai réalisé que c'était vrai, que j'étais toujours là souriant et faisant comme si de rien n'était mais qu'en faites ils n'en avaient rien à foutre de moi, depuis longtemps. Elle a aussi défendu mon grand-père, me disant qu'il m'a toujours bien "accueillit chez eux" (sic), je repense à toutes leurs mesquineries, leur négativité permanente, toujours à rabaisser et prendre les gens de haut, des relations basées sur du vide, des faux semblants, des attentes d'une autre époque quand "famille" n'était pas juste un concept pour essayer d'emprisonner les gens dans des relations toxiques et formatées, c'est un mot qui n'a plus de poids, ça ne me touche plus du tout. Et je prendrai toujours le parti de ma mère, parce que c'est ma mère, et que je compte bien la garder dans ma vie jusqu'au bout.

Elle me raconte que quand j'étais petit j'étais adorable: "tout blond, tout mignon, tout câlin", que je n'ai fait un caprice qu'une fois, à pleurer allongé au sol, dans une boulangerie, et qu'ils n'ont pas cédé, que quand je voulais quelque chose après ça je demandais "Est-ce que je pourrais avoir ça ? Si c'est pas trop chère bien sûr". Je suis content d'avoir pu lui faire un bisou pour ses 60 ans.


J'ai adoré la dernière saison de Girls, que j'ai binge watché en 2 jours, c'est aussi juste et brillant que la précédente, sauf le dernier épisode, qui était en trop je trouve, et celui à Poughkeepsie aussi, si je dois pinailler. C'était une putain de série, même si les saisons 3 et 4 étaient un peu en dessous, Lena Dunham est vraiment talentueuse, même si extrêmement agaçante dans sa vie publique, j'ai hâte de voir ce qu'elle fera par la suite. J'ai recommencé à aimer The Leftovers, quand c'était moins centré sur les white smokers, j'ai regardé les épisodes comme on lit un livre, en les enchaînant, avant et après la plage, sans tout comprendre, mais ce n'est pas bien grave, je commence la saison 2. C'était cool d'entendre du PJ Harvey dans le pilot de Big Little Lies, la série a l'air sympa, c'est bien joué, c'est joli, mais je ne suis pas sûr que la thématique me donne envie. Et il y a quelque chose qui ne marche pas dans 13 Reasons Why, je regarderai probablement jusqu'au bout, en enchaînant les épisodes un soir où l'envie d'un teen drama me prendra, mais tout fait artificiel, le jeu est passable voir médiocre, les situations et rapports entre les personnages ne sonnent pas justes, tout est un peu trop cliché et attendu. Tout l'inverse de This Is Us, qui même si elle va souffrir d'être sur un network avec 18-24 épisodes par saison, reste pour le moment vraiment juste, très bien jouée, bien écrite et attachante.

Le soleil est vraiment différent ici, j'arrive à m'y exposer le matin et dans l'après midi, alors qu'en Asie il me semblait toujours trop chaud, ce n'était pas que moi. On a eu des alertes rouges pollution, pour la brume de sable, que l'on voyait au loin, le sable du Sahara qui tourbillonne au dessus de l'Atlantique pour venir assombrir le ciel des Antilles, mais c'était moins gênant que le haze en Malaisie. Je n'ai pratiquement pas écouté de musique depuis 2 semaines, j'ai été triste pour Manchester, une ville que j'adore et où j'ai de la famille, j'ai mangé trop de cônes à la vanille et de gratin dauphinois, regardé les pélicans et frégates plonger dans l'eau, je suis tout bronzé, encore plus qu'avant, et j'ai envie de rentrer à Paris là.

dimanche, mai 14, 2017

Macaron.

 J'ai passé ma semaine à courir tout Paris pour acheter des trucs pour ma mère, j'ai aussi acheté un maillot de bain bien trop chère chez Gili's (comme les iles près de Bali): 95€, mais vu que je passe ma vie en maillot maintenant, c'est un bon investissement. Zelda: Breath of the Wild est magnifique, je n'en suis qu'au tout début mais les graphismes et le monde ouvert sont très cool, et j'aime beaucoup le game play de la Switch, c'est une belle console, je pense que je vais acheter Mario Kart 8 en rentrant. Feud: Bette and Joan était sympa, surtout jusqu'à l'épisode aux Oscars, après c'est un peu anecdotique, et plus j'avance dans The Leftovers saison 1 moins j'accroche (j'en suis à la moitié) mais la beauté du premier épisode me pousse à continuer. J'ai commencé LEGION aussi, qui est un peu comme si Michel Gondry et Wes Anderson décidaient de faire une série X Men dans l'univers d'Orange Mécanique, et c'est vraiment réussit, il faut voir sur la longueur, mais le pilot déchire. La saison 2 du chef-d'œuvre de Jane Campion, la série Top of the Lake arrive bientôt, je n'ai pas encore commencé American Gods, The Handmaid's Tale, Fargo saison 3... C'est une putain d'année pour les séries, je crois que c'est la première fois où j'ai autant de mal à préparer mon Top 15, il ira de juillet 2016 à juin 2017, grosso merdo, comme l'an dernier, presque comme les Emmy's, je trouve cela plus logique, et il n'y aura pas de Game of Thrones dedans parce que la prochaine saison commence en juillet. Je pars demain, parait qu'il pleut beaucoup en ce moment, et ce post est un macron.

dimanche, mai 07, 2017

Bad and Boujee.


 Je viens de voir que mon abonnement chez Sosh comprenait maintenant 20Go de 4G, cool. Je ne sais pas si c'est moi, si je me suis lassé, mais je trouve la saison 9 de RuPaul's Drag Race beaucoup moins bien, jusque là j'avais vraiment kiffé les 8 premières saisons (surtout depuis la 3), et aussi les 2 AllStars (surtout la 2), mais là je trouve cela fade et les candidates plus fake que les autres années, personne ne sort vraiment du lot, Valentina est très jolie (en fille comme en garçon) mais bon, je n'ai pas de favorites alors que d'habitude, dés le premier épisode, j'en ai déjà au moins 2, le Kardashian Musical était très drôle par contre. J'ai une nouvelle brosse à dents électrique et je revis. No Shape de Perfume Genius est tellement parfait pour Paris au printemps, j'ai eu envie de pleurer, mais joyeusement, en marchant dans les rues et sur les bords de Seine, vers l'Ile de la Cité et l'Hôtel de Ville, où ils ont retiré toutes les assises pour mettre des jeux pour enfants (booouuhhhh) mais de l'herbe aussi (yyiiii), quand il a fait beau 1 journée et demi, ça marche aussi avec l'album Carrie & Lowell Live de Sufjan. Je trouve que Aldous Harding chante comme Lou Doillon avec un bec de lièvre. J'aime bien l'album de Vagabon : Infinite Worlds, sa voix me fait penser au années 2000.

J'ai été voter, on a évité le pire (Macron a fait 93,41% dans mon arrondissement !), j'ai chopé la crève, je bois du thé vert amande de Kusmi avec plein de miel, je brûle une bougie Chocolat Chaud Durance, comme si on était en octobre, il fait trop froimide ici, je vais voir ma mère aux Antilles, j'ai une semaine pour trouver un maillot de bain.

samedi, mai 06, 2017

Mercury.

[Sufjan Stevens, Bryce Dessner, Nico Muhly, James McAlister - Mercury]



 Pour rendre ce samedi pluvieux plus doux, avant d'aller voter contre la haine demain, je vous embrasse. ✊️

vendredi, mai 05, 2017

No Shape.

 Sur la plage, quand je collectais les mégots (ouais je suis un mec comme ça), j'ai trouvé plein de petites maisons rouges et d'immeubles bleus en plastique, venant d'un jeu de Monopoly, échoués là sur une plage d'Asie du Sud Est, et je me suis dis "ouais putain le capitalisme et tout". En arrivant à Bangkok j'ai voulu jouer les backpackers et prendre un bus local depuis l'aéroport Don Mueang jusqu'à Khao San Road, j'ai mis plus de temps à arriver que le vol Kuala Lumpur-Bangkok. C'était un chouette voyage, avec plein de vacances dedans, j'ai passé pratiquement 2 mois sur des plages, dépensé en moyenne 26€36 par jour, en comprenant le billet aller-retour Paris et l'assurance voyage, 9€/jour pour dormir, la même somme pour manger, et je crois que j'ai déjà envie de repartir.

La batterie de mon iPhone 5s déconne complètement depuis une mise à jour il y a quelques mois, elle se décharge super vite, même en mode avion, et le téléphone s'éteint parfois alors qu'il affiche 30% restant, au début je pensais que c'était dû à une chute qui a cassé le coin de "l'écran" (le verre dans le coin haut droit) mais j'ai croisé au moins une autre personne avec exactement le même problème, vu que je ne suis pas près a en acheter un nouveau, j'ai commandé sur Amazon une batterie externe Choetech (26€), recommandé par LesNumeriques, j'ai pris aussi une nouvelle brosse à dents électrique Oral B Vitality (17€ - 8€ de moins que chez Darty). J'ai voulu acheter une Nintendo Switch à la FNAC, mais j'avais oublié que quand tu veux acheter un truc trop chère et inutile de nos jours (iPhone, voiture de luxe, etc...) il faut attendre, elle est en rupture de stock, sur Amazon aussi, il va falloir que je patiente au moins un mois J'ai commandé une Nintendo Switch chez Micromania (329€), pour jouer au nouveau Zelda (56€), je l'aurai lundi mardi normalement. J'ai besoin de nouvelles baskets, d'un nouveau maillot de bain, d'hydrolats de Fleur d'Oranger et Citron, de mouchoirs (j'ai déjà le nez en sang), et de dormir 1 mois entier. Étonnamment, je trouve Paris agréable, les gens sont dans l'attente, du coup aux Halles les vigiles te souhaitent une bonne journée avec le sourire, même la boulangère, quand j'ai payé avec un billet de 50 mes 6€ de pâtisseries a été super aimable, chose qu'elle n'avait jamais fait, alors qu'elle n'est même pas noire ou arabe ! Je n'ai même pas été bousculé de la journée, ça rentrera dans l'ordre dès lundi. Ou alors ça sera la guerre civile. Je mange du Saint-Félicien sur baguette campagne, de l'amandine aux poires et des éclaires aux chocolats, en écoutant No Shape de Perfume Genius, Pleasure de Feist et DAMN. de Kendrick Lamar, je ne regarde pas les débats politiques, parce que je sais déjà pour qui je vote, et je n'ai pas envie d'en être dissuadé, je regarde Feud : Bette and Joan, qui est exactement ce dont j'ai besoin en ce moment, et aussi la saison 1 de The Leftovers, qui est exactement ce dont j'ai besoin en ce moment. They'll never break the shape we take, Baby let all them voices slip away.

[Perfume Genius - Slip Away]


dimanche, avril 30, 2017

I See Both Side Like Chanel.


 "... Taéko vit alors ce désert qui, lorsqu'elle se sentait libérée de s'être racontée, et à l'instant même de ce soulagement, apparaissait toujours brusquement devant ses yeux.
 Le désert...
Il ne renvoyait pas particulièrement l'image d'une profonde désolation, de la solitude, du néant. C'était simplement un désert sans fin qui, si on s'en approchait, vous laissait soudain sur la langue, entre les dents, un goût de sable."


L'École de la Chair - Yukio Mishima p.20


Quand je vais snorkeler j'ai l'impression que les fonds changent à chaque fois, certains coins sont vraiment beaux. Comme l'an dernier des bébés requins nagent au bord du rivage, on peut les observer tourner en rond depuis la berge, leur petit aileron à pointe noir fendant épisodiquement la surface de l'eau, par contre je n'ai pas vue de tortue cette fois-ci, on m'a dit que la plupart sont mortes en fin de saison l'an dernier. J'ai mangé/bu des noix de coco, trouvées sur la plage, qu'on a ouvert nous même, ce qui est quand même trop cool. J'écoute l'album DAMN. de Kendrick Lamar, que je préfère au précédent, et les nouvelles chansons de Frank Ocean, Perfume Genius, Feist ou Lana Del Rey, en kiffant le vent chaud qui m'abrase la peau, toujours à l'ombre et couvert de crème solaire, je me baigne même avec un t-shirt et une casquette, tellement je trouve le soleil brûlant, mais même comme ça je suis rouge le soir.


Je n'ai pratiquement pas regardé de série et j'ai enfin finit Damned de Chuck Palahniuk, que je n'ai pas particulièrement aimé, comme la première partie de cette trilogie (?) "Doomed", pour passer à L'école de la Chair de Yukio Mishima, que j'avais déjà lu au début de ma vie d'adulte, c'est tellement bien écrit/traduit, et j'ai des images du film avec Isabelle Huppert dans la tête en lisant par moment. Des fois je baise sur la plage, dans l'après midi, des petits mignons chinois/malais ou argentin, derrière les arbres de la plage la plus au nord, en admirant la vue. Et le soir je vais regarder le couché de soleil depuis la terrasse du Jetty Café, devant un Fanta Lychee ou un lime juice, puis les éclaires qui illuminent le continent, tous les soirs, sans plus jamais nous atteindre, et les étoiles filantes. Maintenant que j'ai mon bungalow à moi je peux me cacher un peu le week end, quand des hordes de malais viennent snorkeler et picniquer sur l'île, en laissant leur détritus partout, mais globalement je suis souvent seul sur la toute dernière plage. Je n'ai pas vu de voiture ou de scooter, ni porté de chaussure, depuis 1 mois, j'appréhende le retour à la civilisation. Et puis allez plutôt voir mes photos de l'an dernier, je n'avais pas envie de refaire les mêmes, c'est une petite île. (En bonus je vous mets cette vidéo prise par un pote au levé du soleil sur la plage la plus isolée, bien sur je n'ai jamais eu le courage de me lever aussi tôt)

J'ai quitté l'île maintenant, la famille du Jetty Café m'a offert un t-shirt "Baby Sea Turtles - Kapas Island" pour mon départ, et ça a été bizarre de quitter tout le monde au KBC, je suis en chemin pour Paris, je ne suis pas sûr d'en avoir envie, je ne compte pas m'y éterniser, on verra si le nouveau Zelda m'y gardera longtemps. J'ai dépensé en moyenne 19€68 (en comprenant les billets KT-KL et KL-BKK, ~18€ sans) Eclaires au chocolat, amandines aux poires, tartes au citron, croissants aux amandes, yaourts aux fraises, fromages et vin rouge, mon lit, ma télé, me voilà !


J'aime bien Hamon et cette gauche qui l'entour (Taubira, Hidalgo, Aubry,...) mais je suis content que ni le PS ni LR ne soient au second tour, et même si je n'aime pas sa politique internationale, ni sa personnalité, j'aurai préféré voir Mélenchon face à lepen. Après je ne comprends pas cet engouement pour Macron (45% dans mon arrondissement au premier tour !) qui brasse du vent en lançant de grandes phrases vides de sens, c'est une victoire du marketing et de l'ultra libéralisme, c'est triste, mais ça on en parlera après le 7 mai, j'aurai moins de mal à voter pour lui que pour ce réac homophobe misogyne voleur de Fillon (ce que je n'aurais pas fait). Je suis quand même content de voir que le fn fait moins de 5% à Paris #indépendance.

lundi, avril 24, 2017

Lil' bitch, be humble.

[Kendrick Lamar - HUMBLE.]

dimanche, avril 16, 2017

Fanta Lychee.


 Apres avoir passé la frontière j'ai dû dormir dans la médiocre ville de Kota Bharu, comme la dernière fois que je suis passé par là, tous les bus étaient complet pour aller plus au sud. Le lendemain j'ai fait les 4 heures de bus jusque Kuala Terengganu, où j'ai dormi dans une chambre climatisé avec télé câblée, avant de me rendre à Marang, et de prendre le bateau pour Pulau Kapas.

J'ai pris un lit dans le même dortoir, pour 30 Myr, au KBC restaurant, le même lit que l'an dernier, j'ai mangé au KBC d'à côté, des lasagnes, des tapas délicieux, des desserts trop bons avec du toffee, du biscuit chocolat, de la crème chantilly et des bananes (Banoffee pie), du cheese cake, les chefs espagnoles de l'an dernier étaient de retour. J'ai aussi mangé des rotis canai, des spaghettis bolognèse et du coconut yellow curry au Café Jetty, où la patronne adorable m'a reconnu de l'an dernier et m'a fait des ristournes, elle m'a même proposé le code de son wifi perso (il n'y a du wifi nul part sur l'île). La première semaine j'ai trainé avec un allemand de 24 ans très sympa, de Cologne, des argentins, beaucoup, dont une actrice "célèbre". Il y avait les mêmes poissons dans l'eau, je ne sais pas combien de temps vit un poisson, mais c'était les même, je les ai reconnu, ils ont encore essayé de manger mes grains de beauté. Il y avait pas mal de monde aussi, des locaux venu faire du masque-tuba, je crois que c'était les vacances, et puis ça s'est calmé, j'ai du me souvenir que j'étais en vacances aussi, quand tous le monde organisait la suite de son voyage, et juste me relaxer, en écoutant les vibrations des vagues, l'oreille collée au sable, couché sur le ventre, en regardant l'horizon par dessous mon bras, entre deux averses tropicales.


Ils sont tous parti autour du lundi, ensuite j'ai eu 2 jours de flottement, le ciel était bas et gris, le vent "froid", j'ai eu envie de partir, j'ai pensé aller faire la bise à mon colloc singapourien mais j'ai appris qu'il était en transition de boulot/appart, puis le soleil est revenu, l'eau a retrouvé sa couleur hypnotique, le vent est redevenu chaud et caressant, tout a été mieux. J'ai passé 4-5 jours "seul" à rêvasser sur la plage, avant que le couple americano-zimbabwéen, rencontré en Inde en janvier 2012, avec qui j'avais passé une dizaine de jours sur la plage de Palolem à Goa, vienne me rejoindre depuis Singapour, pour quelques jours, une semaine, une quinzaine de jours (ils repartent le 22) ce qui est bien cool.


Et après 15 nuits en dortoir je me suis décidé à prendre un bungalow, là où je prends pratiquement tous mes dîners et petit dej', pour 70 Myr (50 pour l'instant parce que mes toilettes sont partiellement bouchées), au KBC de gauche, parce que merde je le vaux bien. Un soir ils ont trouvé un superbe python avec des reflets bleus sous un des bungalow. J'ai été nettoyer les rochers à l'extrême nord de l'île, en bateau avec le propriétaire, des membres du staff, et quelques clients, on a ensuite été faire du snorkeling de l'autre côté de la petite île, c'était hyper beau et coloré, si vous avez l'occasion je conseille vivement, ils le font genre 1 fois par semaine je crois. La deuxième fois on a été voir la côte Est, un mur de falaise impressionnant, ça m'a donné une perspective différente de l'île, toute cette roche torturée, et le fait de la voir depuis un bateau aussi, elle paraît plus grande et sauvage encore.


Ça fait 3 semaines que je suis là, et je suis parti pour rester 2 de plus, je viens de me prendre un billet d'avion de Kuala Terengganu (la ville d'à côté) à Kuala Lumpur (17€ avec 20kg de baggages sur AirAsia) et ensuite de KL à Bangkok (43€ idem) pour le 30 avril, mon vol retour étant le 1er mai.


Dans un monde parallèle, President Hony-Boo-Boo a décidé de faire la guerre à tous le monde et de réduire à néant toutes les avancées sociales et écologiques des dernières décennies aux USA. Et la Tchétchénie torture et tue ses gays.

dimanche, mars 26, 2017

A Local Something.


 Je n'ai pas fait grand chose à Trang, c'est toujours étrange de revenir en zone urbaine après autant de temps passé sur une île sans engin motorisé, la petite ville semble sympathique mais je ne savais pas trop quoi y faire, il faisait très chaud, j'ai pris des strawberry smoothies, de chouettes curries bien épicés et un pancake banane/miel au Café 1952, du gâteau chocolat-ganache et jus de fruit de la passion frappé chez Green House, tout semble vraiment pas cher après Koh Kradan, j'ai dormi seul 2 nuits dans un dortoir de 4 lits climatisé pour 350 bahts au mignon A Local Something Hostel, et j'ai été m'acheter de la coconut water "If" et des Snickers au 7-Eleven.

À Hat Yai, à 2 heures de minibus (100 bahts), j'ai voulu m'acheter un maillot de bain, le miens se déchire de partout (c'est vraiment de la merde Hurley), j'ai traversé la ville à pied pour me rendre dans un grand mall, le Central Festival, mais je n'ai rien trouvé, même chez H&M, j'ai fait chou blanc dans les autres shopping centers, je vais devoir me baigner nu. Hat Yai, la plus grande ville du sud de la Thaïlande, est plutôt agréable, très colorée, et comme assoupie, j'aurai pu y passer quelques jours de plus, à trainasser, mais je devais quitter le pays le 26, et je pense revenir depuis le nord de la Malaisie prendre un avion pour Bangkok, à la fin du voyage, c'est plus près (et dans la bonne direction) que Kuala Lumpur ou Singapour. J'ai pris le train pour la frontière (286 bahts en seconde - 4h) que j'ai rejoins à pied, je suis en Malaisie.


Je suis resté dans le budget, 28€ en dessous même, 25€54 en moyenne par jour, et j'ai fait des provisions le dernier jour: dentifrice, brosse à dent, shampoing, anti-moustique, beurre de cacahouète extra crunchy JIF, gel à l'Aloe Vera, pour mon séjour dans les îles.

Related Posts with Thumbnails

Archives du blog

Layout: NeimaD 2007 © - Safari