samedi, novembre 01, 2014

The most basic form of human stupidity is forgetting what we are trying to accomplish.

OK Go - I Won't Let You Down

 Forcement, le seul jour de l'année où les sirènes du capitalisme sont assez fortes pour que j'arrive à me motiver suffisamment pour visiter les temples de l'exploitation du tiers-monde, doit tomber pendant les vacances scolaires, forcement. Bon, en gros, j'ai été acheter des fringues, et il y avait beaucoup de monde partout. Une fois par an, j'ai ce besoin de mettre des bouts de tissus, cousus entre eux par des enfants asiatiques, dans les tiroirs Ikéa en plastique sous mon lit. J'ai quand même regardé les étiquettes pour éviter d'acheter du Made in Bangladesh, surtout chez Gap, qui a refusé de signer la charte de gentille entreprise dans ce pays, après que 1 127 personnes aient trouvé la mort dans l'effondrement de leur usine délabrée, il y a 1 an et demi. Mais comme il faisait des promos de - 30% sur leurs sweats, 95% coton/5% cachemire, fabriqué en Chine, ce qui peut aussi vouloir dire en Corée du Nord par des enfants sous alimentés, ou alors juste par des chinois vivant en batterie, comme les lapins, qu'il ne faut pas manger, j'en ai pris 2: 55€98. J'ai continué chez Esprit, cette marque américaine qui se faisait passer pour française aux USA quand j'étais ado, parce que ça faisait branchouille et naturel, ils passaient même NRJ dans leurs boutiques, c'était étrange d'entendre la musique pourrie et les jiggles débilitants (NRJ, you-hou, rèdyo nammbeurrr oaneee) alors qu'on était à Los Angeles. J'ai acheté 1 chemise en coton épais qui fait un effet moiré sans avoir besoin de passer par une caméra, et 1 t-shirt avec des gants de boxe: 55€95. J'ai fini par H&M, où je me suis pris un sweat avec des canards, que je ne porterai probablement jamais, et un pantalon de pyjama, pour mettre le soir en Guadeloupe, pour me protéger des moustiques: 34€98. J'ai aussi acheté le Lonely Planet Myanmar, et fait le plein de classiques libres de droit sur Ebookgratuits, même si j'ai encore du mal à lire sur tablette, je me suis déjà retrouvé dans un coin perdu dans le sud de l'Inde, sans avoir rien à lire, et c'était un enfer.

Non mais ministre de la culture ce n'est pas faire des fiches de lecture, ou regarder des films pour dire ce que l'on en pense, et ça me fait rire de voir tous ces gens s'offusquer alors qu'ils pensent que lire une biographie, un recueil de photos de cathédrales, ou un pamphlet politique est comptabilisé comme "lire un livre", la littérature ce n'est pas juste un enchainement de mots sur du papier. Pour une fois qu'on a pas de la langue de bois genre sarko qui "lit du Tolstoi en anglais", non mais lol. J'ai fait des études de lettres, je lis pas mal, et je n'avais jamais entendu parler de Modiano avant son Nobel. Ce qui m'agace le plus c'est le coté pitbull des médias/politiques/prolos, et la recherche de la petite faute pour ridiculiser, on se croirait à la cour de Louis XIV, les Bourdin et Apathie qui sont plus intéressés par leurs questions que par les réponses, et qui se gaussent parce que quelqu'un ne connait pas le prix d'un ticket de métro ou d'une baguette, comme si le fait de le savoir en ferait de bons dirigeants, c'est pathétique. Je suis d'accord qu'il manque peut-être cette aura artistique à Fleur Pellerin, je la trouve très sympathique mais elle n'est pas un Malraux, Lang ou même un Aillagon, après il faut se souvenir que De Villiers a été ministre de la culture, et ça fait quand même plus mal au cul que de ne pas avoir lu Modiano.

J'écoute Perfume Genius Too Bright, ça me fait penser à plein de truc que j'aime bien, et l'EP Flakes de Jeremie Whistler, qui est juste trop beau, vivement un album complet, du fond de mon lit. Je kiffe la série Lilyhammer (Netflix), avec l'un des mafiosi des Sopranos perdu en Norvège, sur ARTE le jeudi soir, je trouve cela hilarant. Je pars au soleil dans 10 jours, juste après mon anniversaire, you don't need to buy me flowers.

Related Posts with Thumbnails

Archives du blog

Layout: NeimaD 2007 © - Chrome