vendredi, juin 03, 2011

Squelettes d'Origami.

 On parle du sommeil du juste, le juste n'est pas celui qui dort à poings fermés, mais celui qui ne dort pas des malheurs qui lui sont épargnés.

Raphaël Enthoven a dit un truc du genre sur le plateau du Grand Journal, il y a quelques temps, et j'ai beaucoup aimé. Je ne réfléchis pas trop, je ne mange ni concombre ni tomate, je regarde Rolland Garros, comme tous les ans, en me faisant bronzer à ma fenêtre, où le soleil tape de 16h à 18h37, j'écris aussi, un peu, des projets de séries télé, on ne sait jamais, à force qu'on me le dise je vais peut-être enfin suivre mon destin, écrire le prochain PBLV, soupir. J'ai la crève aussi, depuis 1 mois déjà, je crois que j'aime ça, ne pas être "apte à" pour une raison. Si ça marche, ce projet, j'irais en Asie, sur des plages et des rochers, pour en écrire à la chaîne, faut que ça sorte de là, toutes ces images, toutes ces idées, ce congloméra de n'importe quoi, ça me serra peut-être utile, finalement.



Aucun commentaire:

Related Posts with Thumbnails

Archives du blog

Layout: NeimaD 2007 © - Chrome