mercredi, janvier 26, 2011

Black Swan.

 La minute cinéma: 

The Social Network est bien, comme tout ce qu'écrit Aaron Sorkin, ça parle vite, c'est condensé, intelligent, névrosé, par contre à la fin on se rend compte que ce film ne raconte pas grand chose, la musique et la mise en scène de David Fincher rendent haletants le vide, c'est une page Wikipédia filmée, dans l'urgence, essayer de rendre intéressant un sujet grandement banal, on a l'impression que le film dure 10 minutes, mais c'est pas déplaisant non plus, j'aime beaucoup Jesse Eisenberg.

Alice in Wonderland, un peu froid mais plutôt sympathique, j'aime beaucoup l'actrice qui joue Alice, Mia Wasikowska, que j'avais découvert dans In Treatment saison 1, Matt Lucas (Little Britain) énorme en jumeaux gloutons, et Anne Hathaway est excellente en reine blanche évanescente. Mais ce film avait tellement de potentiel que l'on ne peut être qu'un peu déçu, ils auraient dû suivre l'histoire originale. 

Machete, bof, beaucoup de stars pour rien.

Eclipse est moins mauvais que le deuxième Twilight, et globalement regardable, pour un film émo.

J'ai bien aimé Inception et Avatar, je m'en suis pris plein les yeux, ce que je voulais en les regardant, même si niveau scénars...

Antichrist, WTF... ?

Et Black Swan, sublime, envoûtant, la musique y est pour beaucoup, on a l'impression de voguer entre le ridicule que peut avoir le monde du ballet-petite-fille-froufrou et la viscéralité sensuelle de la danse, un film sur la passion face à la robotique technique, qui sépare l'artiste du professionnel. Alors oui, Aronofsky en fait un peu trop avec ses effets de caméra, qui marchaient parfaitement dans The Wrestler, mais finissent par sonner faux ici, les personnages sont des clichés vivants, et Winona Ryder ne ressemble à rien, mais j'ai été happé dans cette descente dans la folie de cette cruchasse de Natalie Portman, dés les premières minutes, c'est beau à en chialer. 

1 commentaire:

P. a dit…

Comble du sublime nihiliste dans le paroxysme de la vacuité intellectuelle totale. Je n'arrive pas à déterminer si les fautes d'orthographe ajoutent ou retranchent à l'impression d'ensemble.
Je serais tenté de dire que ça en rajoute.

Related Posts with Thumbnails

Archives du blog

Layout: NeimaD 2007 © - Chrome