jeudi, août 11, 2011

London's Burning.


 Bon, The BIG C est sympa et tout, j'ai fini la saison 1 et commence la 2, je passe de bons moments en la regardant, mais c'est un peu mièvre, Laura Linney m'agace par moment, la façon dont elle projette sa voix je crois, ça manque un peu de piquant aussi, c'est quand même vachement conventionnel pour du Showtime, beaucoup plus que Weeds, Nurse Jackie ou United State of Tara, qui sont toutes sur la même chaîne, et comporte des premiers rôles de femme un peu plus consistants et barrés, mais j'aime bien quand même, je trouve juste dommage que le personnage de Gabourey Sidibe ne soit pas plus/mieux utilisé, on devrait commencer une pétition pour qu'elle est un petit rôle dans toute les séries existantes, je trouverais génial de la voir en experte de l'ADN dans CSI, ou comme reine suprême des vampires dans True Blood, comme tueuse en série dans Dexter, comme dealeuse concurrente de Nancy dans Weeds, comme la nouvelle pétasse dans Gossip Girl, comme prêtresse tribale dans Game of Thrones, en mort-vivante "intelligente" dans The Walking Dead, en patiente suicidaire dans In Treatment, ou comme la tueuse dans The Killing, bref, je la verrais bien partout, en même temps, sauf dans Glee, je la vois pas du tout dans Glee, ou alors en mean chef Cheerleader. L'écriture du projet de série avance, vite, on arrive à la mise en forme, j'ai déjà envie de passer à autre chose, j'ai au moins 4 autres projets en tête, sur lesquels je dois réfléchir posément, mais c'est fatiguant, et en avançant ça devient plus un travail et moins le plaisir intellectuel de créer quelque chose des débuts. J'ai recommencé à lire Proust, que j'avais laissé de coté il y a quelques années, je suis moins enchanté qu'avant, je retrouve toujours ce plaisir de lire du très bien écrit, bien mieux que Tolstoï je trouve personnellement, du joliment formulé, mais malgré le mordant avec lequel Marcel dépeint les membres de la société, les postures, les hypocrisies, l'inconsistance, je m'ennuie un peu dans les histoires d'amour de Swann, je crois qu'après le pavé qu'était La Guerre et La Paix, avec ses histoires de la noblesse russe du début du 19ème, dignes de Dallas par moment, j'ai besoin d'un contemporain un peu trash, plus direct dans le phrasé, qui va droit au but, et qui se focalise plus sur l'histoire que sur la forme. Londres brûle, les bourses s'effondrent c'est la fin du monde bouhou, je mange des cornetti vanille, et Project Runway a repris, youpi.

Aucun commentaire:

Related Posts with Thumbnails

Archives du blog

Layout: NeimaD 2007 © - Chrome