mercredi, septembre 02, 2015

Bedok.


 Tout cela ne s'est pas vraiment produit, je ne suis pas réel, je ne suis qu'une rémanence de tes frustrations adolescentes, dors maintenant.


Lundi soir, on s'est mangé une planchette de bœuf pour 4, dans un restaurant avec chef français, avec vin rouge dans de grands verres à pied, à 300 Sg$ le repas (pratiquement 200€), payé par l'ancien patron avec braguette cassée et grosse voiture de mon colloc. On s'était mangé du canard laqué dans un food court juste avant, pour 3$50, mais Singapour c'est un peu comme le 13ème arrondissement de Paris, architecturalement déjà, mais aussi un peu chiant, donc quand on te propose un truc: tu fonces. On a été sage, on est rentré tôt, à 1 heure du mat j'étais à poils dans la salle de bain à me badigeonner le corps de produit gluant, le traitement anti bestioles acheté l'après midi, à garder toute la nuit. Le lendemain matin, barbouillé et nauséeux, j'ai décidé de me faire la Canopy Walk, ballade de 5 heures entre les parcs et les buildings de la ville, de Kent Ridge Park à Faber Peak, parfois sur des passerelles surélevées, 6-7 kilomètres aux heures les plus chaudes, parce que je suis parti trop tard de l'appart, qui est à l'autre bout de la ville, et que je me suis perdu au début, mais c'était bien cool.


J'ai fait un stop en route, dans une ancienne caserne militaire transformée en galeries d'art contemporain, avec climatisation à fond, on ne pense plus au réchauffement climatique quand on est dans un pays aussi chaud et humide. Un bonheur. J'ai fini par un quater pounder with cheese au McDo du Vivocity Mall, avant de rentrer en métro me plonger dans la piscine.


Et je recommence à raconter ma vie, il est temps que je continue mon voyage.

Aucun commentaire:

Related Posts with Thumbnails

Archives du blog

Layout: NeimaD 2007 © - Chrome