mercredi, avril 20, 2016

Pulau Kapas.


 J'ai continué ma route en retournant à Kuala Terengganu, cette ville dont j'avais bien aimé le Chinatown en septembre dernier, avec un couple de policiers belges en année sabbatique autour du monde, officiant à Molenbeek (ça ne s'invente pas), ça me fait toujours étrange de recommencer à parler français. J'y ai passé 2 nuits, malgré la chaleur étouffante, dans cette ville endormie, puis 1 à Marang, à 45 minutes de là, d'où l'on prend le bateau pour rejoindre le paradis.


La plage était jolie et calme quand j'ai débarqué, l'eau transparente, j'ai pris un lit en dortoir dans le premier hostle que j'ai vu, pour 25Myr au KBC (de droite), je n'ai pas eu le courage de chercher autre chose, les jours suivants, j'ai vu que c'était le plus intéressant, un bungalow coûte au minimum 70Myr, et je suis allé me promener sur la côte. On passe de plage en plage par des passerelles en béton usées, qui s'écroulent en partie sur les rochers, ce qui donne un air monde perdu, et plus l'on va vers le nord, moins il y a de monde, à un moment 2 bébés requins sont venus nager à mes pieds, et le lendemain il y en avait une dizaine au bord de la plage, j'ai été voir des "némos" et des oursins géants non loin du bord, et des poissons zèbres essayaient de manger mes grains de beautés à chaque baignade. Je me suis allongé sous un arbre, bien à l'ombre du soleil assassin, où j'ai passé la majorité de ma journée, à bouquiner, somnoler, seul sur la plage, au calme, juste le bruit de l'eau et les cris étranges d'oiseaux dissimulés dans la jungle. Les autres jours j'ai continué la même routine, j'ai été voir des tortues manger, non loin du jetty, j'ai croisé le chemin d'un requin à pointe noire adulte, environ 1m20, assez flippant, même en sachant que ce n'est pas une espèce agressive, en revenant d'une longue session de snorkeling, où j'ai vu des sting raies, bleues avec des points jaunes, des poissons écureuils, un qui ressemblait à une rock star japonaise, il y avait une diversité de poissons impressionnante, plein de trucs cool quoi.


Les restaurants sont sympas, loungie', même si la bouffe n'est pas excellente, les petits serveurs hollandais sont mignons, et portent leur short sans sous vêtement, j'ai rencontré des gens sympas, avec qui j'ai mangé et raconté des conneries, j'ai regardé Love, de Netflix, en me disant que c'était vraiment la mode des séries où tout le monde est insupportable, j'ai continué à lire Life of Pi, je me suis juste reposé. Il n'y a pas internet sur l'île, et ça ne m'a pas vraiment manqué, j'y suis resté 8 jours, avant de retourner sur terre, pour descendre à Singapour, en bus de nuit, 11 heures, pour avoir accès à un ordinateur, me préparer pour la suite, réserver les billets d'avions, trouver le Lonely Planet adéquat, penser un parcours, rêver un peu, et retourner sur une île de Malaisie, probablement la même, jusque là.


J'ai dépensé 18€89/jour en moyenne, 147€ en dessous du budget, surtout parce que j'ai beaucoup dormi en dortoir (7€85/jour), et suis resté longtemps à chaque endroit. C'est un pays chouette la Malaisie, finalement, principalement la côte ouest, et les îles de l'est, et surtout, j'ai enfin trouvé ce coin de plage où je veux retourner m'échouer. J'ai trouvé mon paradis.

Aucun commentaire:

Related Posts with Thumbnails

Archives du blog

Layout: NeimaD 2007 © - Safari