dimanche, avril 30, 2017

I See Both Side Like Chanel.


 "... Taéko vit alors ce désert qui, lorsqu'elle se sentait libérée de s'être racontée, et à l'instant même de ce soulagement, apparaissait toujours brusquement devant ses yeux.
 Le désert...
Il ne renvoyait pas particulièrement l'image d'une profonde désolation, de la solitude, du néant. C'était simplement un désert sans fin qui, si on s'en approchait, vous laissait soudain sur la langue, entre les dents, un goût de sable."


L'École de la Chair - Yukio Mishima p.20


Quand je vais snorkeler j'ai l'impression que les fonds changent à chaque fois, certains coins sont vraiment beaux. Comme l'an dernier des bébés requins nagent au bord du rivage, on peut les observer tourner en rond depuis la berge, leur petit aileron à pointe noir fendant épisodiquement la surface de l'eau, par contre je n'ai pas vue de tortue cette fois-ci, on m'a dit que la plupart sont mortes en fin de saison l'an dernier. J'ai mangé/bu des noix de coco, trouvées sur la plage, qu'on a ouvert nous même, ce qui est quand même trop cool. J'écoute l'album DAMN. de Kendrick Lamar, que je préfère au précédent, et les nouvelles chansons de Frank Ocean, Perfume Genius, Feist ou Lana Del Rey, en kiffant le vent chaud qui m'abrase la peau, toujours à l'ombre et couvert de crème solaire, je me baigne même avec un t-shirt et une casquette, tellement je trouve le soleil brûlant, mais même comme ça je suis rouge le soir.


Je n'ai pratiquement pas regardé de série et j'ai enfin finit Damned de Chuck Palahniuk, que je n'ai pas particulièrement aimé, comme la première partie de cette trilogie (?) "Doomed", pour passer à L'école de la Chair de Yukio Mishima, que j'avais déjà lu au début de ma vie d'adulte, c'est tellement bien écrit/traduit, et j'ai des images du film avec Isabelle Huppert dans la tête en lisant par moment. Des fois je baise sur la plage, dans l'après midi, des petits mignons chinois/malais ou argentin, derrière les arbres de la plage la plus au nord, en admirant la vue. Et le soir je vais regarder le couché de soleil depuis la terrasse du Jetty Café, devant un Fanta Lychee ou un lime juice, puis les éclaires qui illuminent le continent, tous les soirs, sans plus jamais nous atteindre, et les étoiles filantes. Maintenant que j'ai mon bungalow à moi je peux me cacher un peu le week end, quand des hordes de malais viennent snorkeler et picniquer sur l'île, en laissant leur détritus partout, mais globalement je suis souvent seul sur la toute dernière plage. Je n'ai pas vu de voiture ou de scooter, ni porté de chaussure, depuis 1 mois, j'appréhende le retour à la civilisation. Et puis allez plutôt voir mes photos de l'an dernier, je n'avais pas envie de refaire les mêmes, c'est une petite île. (En bonus je vous mets cette vidéo prise par un pote au levé du soleil sur la plage la plus isolée, bien sur je n'ai jamais eu le courage de me lever aussi tôt)

J'ai quitté l'île maintenant, la famille du Jetty Café m'a offert un t-shirt "Baby Sea Turtles - Kapas Island" pour mon départ, et ça a été bizarre de quitter tout le monde au KBC, je suis en chemin pour Paris, je ne suis pas sûr d'en avoir envie, je ne compte pas m'y éterniser, on verra si le nouveau Zelda m'y gardera longtemps. J'ai dépensé en moyenne 19€68 (en comprenant les billets KT-KL et KL-BKK, ~18€ sans) Eclaires au chocolat, amandines aux poires, tartes au citron, croissants aux amandes, yaourts aux fraises, fromages et vin rouge, mon lit, ma télé, me voilà !


J'aime bien Hamon et cette gauche qui l'entour (Taubira, Hidalgo, Aubry,...) mais je suis content que ni le PS ni LR ne soient au second tour, et même si je n'aime pas sa politique internationale, ni sa personnalité, j'aurai préféré voir Mélenchon face à lepen. Après je ne comprends pas cet engouement pour Macron (45% dans mon arrondissement au premier tour !) qui brasse du vent en lançant de grandes phrases vides de sens, c'est une victoire du marketing et de l'ultra libéralisme, c'est triste, mais ça on en parlera après le 7 mai, j'aurai moins de mal à voter pour lui que pour ce réac homophobe misogyne voleur de Fillon (ce que je n'aurais pas fait). Je suis quand même content de voir que le fn fait moins de 5% à Paris #indépendance.

Aucun commentaire:

Related Posts with Thumbnails

Archives du blog

Layout: NeimaD 2007 © - Chrome