samedi, septembre 04, 2004

This is love, this is porn, god will forgive me, but I whip myself with scorn. { substitute for love. }

- Tu fais quoi dans la vie ?
- Je suis dans la police judiciaire...

  Cette nuit, j'ai dépucelé un flic, très sympa, très mignon, passablement hétéro de 25 ans. Ayant aimé flirter avec un gars l'été dernier, il désirait aller un peu plus loin...

Un mec qui te regarde comme le premier mec qu'il touche, tendrement, avec ses mains viriles il a parcouru mon corps, lentement, comme si il ne voulait pas perdre l'occasion, il a caressé mon ventre et mon torse, longuement, c'est mit à me masturber en regardant mon sexe gonfler, au rythme de la musique, m'a embrassé d'une façon détourné, comme un accident et c'est allongé sur moi pour coller son corps entièrement au mien. Il m'a demandé de mettre une capote, pour me sucer, d'une façon délicate. Il semblait un peu perturbé, perdu entre l'envie et le contrôle, il a fixé ses grands yeux verts sur un point lointain quand je suis entré en lui, il m'a presque immédiatement dit, d'une voix presque enfantine, qu'il allait jouir, ses boucles brunes collées sur le front.

Il avait l'air gêné après, comme si il venait de faire quelque chose de mal, je lui ai dis de ne pas stresser, si il commençait à réagir comme ça après avoir fait l'amour avec un garçon il ne pourrait pas se sentir bien, qu'il ne devait pas associer le sexe avec une salissure, il m'a regardé avec de grands yeux souriants (vraiment une bouille de jeune amerloque, l'air fort et gamin) et m'a dit timidement qu'il savait. Il est partit comme un pote de lycée, en levant une main, avec un sourire complice.

Pleasure is all mine.


{ Commentaires suspendus. }

Aucun commentaire:

Related Posts with Thumbnails

Archives du blog

Layout: NeimaD 2007 © - Chrome