mercredi, février 01, 2017

Kratie.


 "salut mon poussin en été

tout va bien malgré le froid , une pollution mediatique et atmospherique sans precedent et l epidemie de grippe aviaire et humaine ,, tu as choisi le bon moment

je t embrasse"


C'est un email que j'ai reçu, de mon père, pendant que j'étais malade aux 4000 îles, et ça m'a fait du bien, d'avoir confirmation que j'avais fait le bon choix, en partant de Paris, même si je le sais. Par moment j'ai envie d'être chez moi, alors que je n'ai pas aimé y être à mon retour la dernière fois, j'ai besoin de me remémorer que je suis bien mieux ici, loin. Après le dernier post j'ai arrêté de suivre tous les médias que je like sur Facebook, du Daily Show à Médiapart au Courrier International, histoire d'avoir moins de nouvelles du monde, même de façon ironique, parce qu'il n'y a rien de drôle dans la monté de l'extrême droite un peu partout, et puis ça me sert à quoi de savoir que Trump signe des arrêtées anti-avortement, anti-musulman, ou pour des pipelines sur des terres sacrées indiennes ? Ou que Valls fait la politique de la terre brûlée, quitte à détruire le PS, pour gagner une primaire où il a montré qu'il n'avait aucune idéologie à part dire tout et son contraire pour gagner ? Même si le schadenfreude du PénélopeGate est assez jouissif. Franchement, je m'en bats les couilles, c'est de la pollution médiatique, comme dit mon père, si quelques chose d'important à lieu je serais bien au courant.


Je suis donc au Cambodge, et le nord du pays est en feu, je présume qu'ils préparent les terres pour les prochaines récoltes, du coup c'est un peu enfumé, putain de haze. C'est peut être ce qui me pousse à me moucher constamment, comme à Paris, pourtant lors de mon dernier voyage je n'avais pas eu ce problème pendant pratiquement les 11 mois, sauf au nord Vietnam et en Corée du Sud, là je n'ai pas arrêté depuis le début, même quand il fait chaud et humide.


Je me suis beaucoup reposé devant la télé à Kratie, chez Heng Heng 2, chambre à 7$, avec écran plat et HBO Asie, qui censure la moindre scène de violence ou sexe, en ne passant que des films d'action américains, autant dire qu'ils n'ont plus beaucoup de sens. Je traînais encore mon truc à l'estomac des 4000 îles, avec besoin de dormir tout le temps. Quand j'ai été mieux, je suis allé me balader à vélo (2$) sur la petite île de Koh Trong, en face de la ville, et aussi jusqu'à Chhlong en scooter (5$), en passant par la route en terre le long du fleuve, à travers de très chouettes villages Cham, avec des gamins qui te hurlent hello ! tout les 3 mètres et de jolies maisons en bois sur pilotis, j'ai adoré cette journée, sans doute l'une des meilleures depuis le début de ce voyage. Et sinon j'ai savouré les couchés de soleil splendides sur le Mékong, d'une couleur différente chaque soir, le délicieux amok et crêpes banane/miel ou Nutella chez Tokae, en regardant la cohue du marché, et la douce chaleur de cette fin de janvier, c'est un chouette coin.

Aucun commentaire:

Related Posts with Thumbnails

Archives du blog

Layout: NeimaD 2007 © - Chrome