samedi, décembre 19, 2009

La musique dans la peau.

 Je n'ai pas parlé des manifs en Guadeloupe à l'époque, pas envie de rentrer dans le grand débat des gens qui n'y connaissent rien mais ont pleins d'avis (ou de l'extrême gauche complaisante et ignare sur ce coup là), pas envie de parler des propriétaires de magasins blancs se faisant tabasser par les gars du LKP, les supermarchés saccagés pour que personne ne puisse acheter à manger, mais ça me revient en étant ici. Il faut savoir qu'il suffit qu'un gars se casse un ongle et qu'on ne lui donne pas 3 jours de congés pour que toute l'ile soit à feu et à sang, ils bloquent le port pour un rien, les syndicats sont de véritables mafias, coupent l'eau et l'électricité tout les 3 jours, brulent des entrepôts parce qu'un gars qui le méritait a été viré, il faut savoir qu'en Guadeloupe les usines de retraitement des déchets ou des eaux usées sont payées 3 à 5 fois par la métropole ou l'Europe avant d'être réellement construites, c'est une république bananière archaïque et homophobe pleine de corruption et de racisme anti-blanc, où les gens demandent l'indépendance d'un coté mais sont bien contents d'arnaquer les services sociaux de l'autre (comme la Corse quoi), je ne parlerais même pas du LKP et de ses slogans racistes et haineux indépendantistes, le pire est qu'il n'y a pas de béqués comme en Martinique ici, ces grands propriétaires blancs qui possèdent tout, ici t'as les blancs pays (des paysans), les blancs ratés (avec locks qui fument des bédos sur la plage), et les touristes, long ou court terme, des blancs de base attirés par le soleil (souvent fonctionnaires ou ayant tout quitté pour s'installer ici), bref, je déteste cette (les) ile(s). Il pleut pas mal depuis que je suis là, un jour sur deux, je reste allongé sur la plage à écouter le bruit des vagues, et le vent dans les palmiers (il faut bien qu'il y ait des avantages). Ma mère a déménagé dans un lotissement avec plage privée, du coup il n'y a pas grand monde, en général j'aime ça, mais ça veut dire moins de garçons à regarder (lire aucun). Je suis content d'avoir chaud, même si je manque la neige, j'appréhende le retour, passer de 30 à -6°C, de la lumière vive des tropiques à celle déprimante du 13ème de Paris, du grand air au confinement de ma chambre surchauffée... mais surement bien content de revenir dans le monde civilisé.



Mon système de commentaire, Haloscan, est devenu payant, et comme je n'ai pas envie de payer $10 par an les dix prochaines années j'ai mis en place le système gratuit de Blogger, le hic est que je ne peux y importer les anciens, donc 6 ans de commentaires perdu.

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Tu devrais lire le livre de F. Regent "La révolution française en Guadeloupe, 1789-1802" (http://www.edition-grasset.fr/chapitres/ch_regent.htm).

Si la Guadeloupe t'ennuie, prends un bâteau et visite La Dominique (http://fr.wikipedia.org/wiki/Dominique_(pays)). C'est très suprenant et à deux heure de PàP.


Untitled So Far

jeff a dit…

Ce post est honteux.
Mais je conçois que bloqué dans un appartement ou allongé à écouter les vagues, tu n'as pu te plonger dans la réalité du pays.J'ai a ta disposition des chiffres et des réalités diamétralement opposés de ce que tu avances.
Je reste ouvert pour tout échange.

NeimaD. a dit…

Ma mère y vit depuis 6 ans, j'y vais tout les ans, la première année j'y ai passé 3 mois, je me suis baladé un peu partout, ai discuté avec pas mal de monde, aussi bien des blancs habitants sur place que des "négropolitains" (noirs ayant habités en métropole avant de revenir), je ne prétends pas être un expert mais c'est mon constat de ce qu'il se passe sur place, après il y a définitivement des problèmes de chômage (si on ne compte pas le travail au noir qui est ici plus qu'une institution bien sûr), il faudrait peut-être comparer avec les iles alentours non sponsorisés par un pays riche pour faire un vrai constat...

La Guadeloupe reste le département français où l'on consomme le plus de bouteille de Champagne.

jeff a dit…

Je ne conteste pas que l’île traverse de graves crises liées à son histoire complexe, son statut de département ultramarin, l’indigence de sa classe politique…
Ce que je conteste, c’est ta méthode : tu généralises, tu caricatures à outrance, tu sors les évènements de leur contexte, tu nous sors des chiffres de ton chapeau (hormis ceux des températures) .C’est assurément l’une des raisons de l’originalité de ton blog, mais quand tu stigmatises tout une île cela m’interpelle.
Je réitère donc mon propos, ce post est honteux.
On ne peut pas comprendre l’île sans en connaître l’histoire et en ne la regardant qu’au travers de son prisme.
Tu questionnes blancs et negropolitains, et pourquoi pas les autochtones ?
« anonyme »(1er commentaire) t’a conseillé un livre, je me ferai un plaisir de t’en proposer d’autres. Tu prendras du recul par rapport à tes certitudes.

Pour finir :
Les côtes d’Armor premier département français pour ivresse sur voie publique .
La Meuse premier département français pour interpellations d’usagers de cocaïne, héroïne, ecstasy
La Manche, premier pour la consommation de tabac.
Crois tu, après cela en savoir réellement plus sur ces départements ?

Un point d’accord avec toi : trop de personnes qui n’y connaissent rien entrent dans le débat.

NeimaD. a dit…

Je n'ai aucune envie de devenir un expert de la Guadeloupe, ou d'avoir un débat dessus, je ne prétends pas avoir un regard objectif, ni définitif, je donne juste mes impressions, mes ressentis, ce qu'on m'en donne, ce que je veux bien en prendre, je fonctionne comme ça, avec les gens, les pays, et le reste, je m'en fait mon idée, sans avoir besoin du prisme des historiens, si je rencontre quelqu'un qui me crache à la gueule et me dit que je suis une sale pédale je ne vais pas étudier son histoire pour me faire un avis sur lui, désolé.

(Après ce post est juste un coup de gueule, pas une étude ethnologique des Antilles, mais je pense ce que j'ai écris, et plein d'autres choses aussi, bonnes ou mauvaises)

Anonyme a dit…

Jeff (privé):
Recevoir une telle haine en plein visage est INTOLÉRABLE.
Et je comprends et partage ton ressentiment.

Répliquer en stigmatisant tout un peuple et en affichant des propos crypto-racistes (le titre, le "retour la civilisation") est tout aussi INTOLÉRABLE.

C'est parce que je te trouve une part d'humanité et de philanthropie que j'insiste.

NeimaD. a dit…

Ouais alors le titre est celui d'une chanson de Zouk Machine qui est un groupe Guadeloupéen, et l'expression "retour à la civilisation" je l'utilise aussi quand je reviens de chez mon père qui habite à 25 minutes de Paris. Tu y projettes ce que tu a envie d'y lire, je suis aussi critique envers les blancs que les noirs (voir mon avis sur l'Australie par exemple), je trouve que c'est raciste de ne pas le faire, maintenant tu en penses ce que tu veux, j'avoue que je m'en fous un peu...

Related Posts with Thumbnails

Archives du blog

Layout: NeimaD 2007 © - Chrome